Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon accouchement surprise, sans douleur et sans assistance médicale


Publié le 23 mars 2016 par Marjo

Tu n’as jamais rêvé d’accoucher totalement naturellement et sans avoir mal ? Moi si.

Enfin, j’espérais juste avoir le temps d’arriver à la maternité pour accoucher, sans pour autant devoir attendre des heures dans la douleur, pour ne pas être tentée par la péridurale… J’avais trop regretté de n’avoir rien senti du passage de ma fille, de ne pas avoir été pleinement actrice de sa naissance.

Mais mon accouchement a dépassé mes espérances…

À dix jours du terme, je me sens bien. Le p’tit lutin est bas, je le sens, mais aucune contraction en vue, rien qui ne fasse penser à un travail imminent. On est samedi, je passe la journée avec mes parents.

Le soir, un copain vient à la maison. On part se coucher vers minuit, ça va toujours bien… Je vais fermer la porte de la « chambre des chiens », et pendant la ronde des grattouilles du soir, l’un d’eux me fait un énorme câlin. Ce qui m’étonne, mais sans plus, parce que c’est un chien câlineur de base, et aussi parce que je vais bien.

À 2h du matin, j’ouvre les yeux. Juste quelques petites douleurs « de règles ». Je me tourne (difficilement), je me retourne (pas plus facile), j’essaie de me rendormir.

2h30 : je fais quelques pas dans le salon. Peut-être un début de travail ?

2h35 : la douleur a disparu aussi vite qu’elle était venue. Par contre, je suis gênée. Comme… constipée.

Avertissement : attention, nous entrons dans la zone glamour du récit !

2h36 : aux WC, je pousse… « Ça » descend un peu, mais « c' »est comme bloqué… Je pousse de plus belle…

2h40 (à la louche) : je sens une sorte de mouvement dans mon bas-ventre. Et là, ça fait « tilt ». J’ai un gros doute sur ce qui m’arrive. Je passe la main sur mon entrejambe… C’est très très tendu. « Oh non, c’est pas vrai ?! »

Instant de panique !

Je me lève aussi rapidement que possible, en m’agrippant à la poignée de la porte. Et dans le même temps, j’expulse « quelque chose », à la manière d’un bouchon de champagne, le son en prime ! C’était sans doute le bouchon muqueux.

Sortie des WC, j’appelle (en hurlant) mon chéri encore et encore… Pas de veine, c’est une masse ! Et du coup, c’est l’aînée qui arrive en pleurant.

Je te laisse imaginer la scène : je suis à moitié nue (j’ai un pull sur moi, en gros) devant ma fille. La petite est inconsolable, alors que je suis moi-même dans une sorte d’ahurissement incontrôlable !

Heureusement, l’instinct paternel fait que Chéri est réveillé par les pleurs de sa fille. Il entend sans doute mes supplications à ma fille (« Va chercher Papa, s’il te plaît ! »), et il arrive dans la minute.

« Regarde, Chéri, je crois qu’il y a la tête !
– Mais naaaan, t’as « juste » perdu les eaux… »

Là, ma mémoire s’embrouille un peu. C’est le moment où l’instinct est plus fort que la raison. J’ai le souvenir de m’être affalée dans le canapé qui était devant moi, et d’avoir commencé à pousser.

Pendant ce temps, Chéri rassure la grande et appelle les pompiers. Un appel qui me fâche un peu (mais pas longtemps), parce que Monsieur le régulateur ne saisit pas que je suis en train d’accoucher. Il dit simplement à Chéri que « j’ai le temps » (bien qu’on lui précise que je suis en train de pousser au moment où ils se parlent) et qu’il envoie une équipe.

Une fois le téléphone raccroché, je somme Chéri d’aller à la salle de bain me chercher des serviettes-éponges. Distance canapé/salle de bain : trois pas. Chéri revient au moment où le petit lutin pousse son premier cri !

État de grâce pour moi : mon corps a parfaitement fonctionné, plus que je ne pouvais l’espérer. Je n’ai pas eu mal. Je n’ai pas mal. J’ai dû sécréter un paquet d’hormones, je suis complètement shootée, vraiment ! Mais un shoot de bien-être ! Je suis dans les nuages, dans une bulle… Bébé sur moi, sage. Papa à côté, sonné, mais ravi… Et ma doune, ébahie devant son petit frère. Un beau cliché !

Accouchement naturel à la maison

Crédits photo (creative commons) : Kala Bernier

On appelle mes parents, qui croient d’abord à une blague. On rappelle les pompiers : « Bon, ben, prenez votre temps, elle a accouché. » Il est environ 3h du matin : il y a une heure, on dormait tous paisiblement.

3h50 : arrivée des pompiers et du Samu, tous hallucinés. J’ai fait tout le travail toute seule, jusqu’à la délivrance. Je leur laisse le soin de couper le cordon.

La bulle est éclatée, c’est l’invasion !

On me prend mon bébé, on prend ma tension, on me pose une perfusion, on me fait des piqûres… Je ne comprends pas, je me sens bien !

Et puis, c’est le départ à l’hôpital. Le petit lutin est sage dans les bras de l’infirmière, je n’ai pas le droit de l’avoir sur moi durant le trajet… C’est frustrant, d’autant plus que je ne peux plus l’admirer.

J’ai trente minutes pour me refaire le film de ces dernières heures : mon rêve secret s’est réalisé, j’ai accouché naturellement !

Merci mon fils pour cette superbe arrivée dans le monde. Un an plus tard, j’ai encore du mal à réaliser !

Et toi ? Tu as ce rêve d’accoucher naturellement ? Chez toi ? Ou ça te fait un peu peur ? Comment aurais-tu réagi ? Viens nous dire !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

issabill (voir son site)

Ouah! C’est une histoire de dingue! Et un bien joli récit à raconter à ton fils plus tard. L’accouchement de rêve! 🙂

le 23/03/2016 à 08h47 | Répondre

Madame Vélo

Oh le rêve !! Le genre d’accouchement qu’on n’ose même pas imaginer tellement ça parait surréaliste ! Mais c’est typiquement le genre d’accouchement qui me plairait 🙂 (sauf la fin, quand tout le médical arrive…) Ma sage-femme nous avait dit qu’il ne fallait pas avoir peur si on devait accoucher en urgence à la maison parce que ça veut dire que tout va bien ! Félicitations 🙂

le 23/03/2016 à 08h53 | Répondre

Madame D

D’un coté c’est ma plus grosse hantise et d’un autre un rêve secret !!
Dommage qu’il t’ai un peu gaché ton accouchement parfait …
Mais c’est un très beau récit et un très bel accouchement !!!!

le 23/03/2016 à 09h28 | Répondre

Virginie

le top du top ouaaaaaaa !

le 23/03/2016 à 10h38 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Magnifique ton récit. Et comme madame D, une peu un rêve et une angoisse aussi me concernant.
J’aimerai avoir un accouchement comme ça et en même temps est-ce que ce ne serait pas une super angoisse pour moi si ça arrivait vraiment 😉

le 23/03/2016 à 10h55 | Répondre

Béré

Ah ah !
Pleins de points communs avec moi.
La chance d’avoir quasiment rien eu comme douleurs avant !
Ta fille a dû paniquer un peu sur le moment, heureusement que ton homme a finalement émergé.
C’était un peu ce qui m’angoissait pour mon 2 accouchement, (c’est mon aînée qui a débarqué à la maison avant que les pompiers n’arrivent).

Un souvenir un peu hors du temps, comme dans un rêve shootée aux hormones !
Par contre, moi j’ai eu ma fille contre moi tout le temps, et pas de samu.

C’est un moment unique de ma vie, de notre vie. C’était mon accouchement rêvé (en vrai comme le tien ça aurait été mieux sans les 72 h de faux travail avant quoi !)

Félicitations !

le 23/03/2016 à 11h42 | Répondre

Mlle Mora

Incroyable ton accouchement ! Je rejoins Madame D et Madame Fleur, d’un côté ça me plairait bien un accouchement comme ça, mais d’un autre, je serai totalement flippée !

le 23/03/2016 à 13h11 | Répondre

isavoyage (voir son site)

Magnifique ! Quelle belle naissance et quel bel accouchement. Dommage en revanche, même si on la comprend, la prise en main médicale tout de suite après.

le 23/03/2016 à 13h45 | Répondre

Weena (voir son site)

C’est le genre de témoignage qui fait rêver ^^. Pouvoir accoucher rapidement et presque sans douleur.
Déjà pour mon deuxième, j’espère que ça ira un peu plus vite pour mieux gérer la fatigue/douleur et pourquoi pas me passer de la péridurale 😉
Même si bien dosée, c’est un vrai plus qui m’a permis de très bien vivre mon premier accouchement un peu long ^^

le 23/03/2016 à 14h21 | Répondre

Miss Chat

Ca donne envie ton accouchement 🙂 Merci pour ton magnifique et réconfortant récit !!

le 23/03/2016 à 14h26 | Répondre

Christelle

Waouh le rêve ! J’adorerais accoucher sans douleur et de façon aussi express que toi mais pas à la maison, même si j’aimerais accoucher de façon naturelle, j’aimerais que cela se fasse à la maternité histoire d’être sur place si jamais il y a un soucis.
Ce récit me donne presque envie d’avoir un enfant 😉
Il faut encore que je me fasse à l’idée de la grossesse et de l’accouchement…

le 23/03/2016 à 16h08 | Répondre

Freesia

C’est « rigolo », on parlait justement d’un cas comme toi pendant la préparation à l’accouchement aujourd’hui !

Ca fait rêver ton accouchement dans un sens ! (mais je me rassure en me disant que pour un premier, c’est plus long, j’aurai le temps d’aller à la maternité et que si tout se passe bien, je ne serai pas trop medicalisée quand même :D)

le 23/03/2016 à 20h06 | Répondre

Camomille (voir son site)

Hum. Je comprends que ce soit le rêve pour certaines, mais pour moi ça serait l’horreur !
J’ai besoin de ces quelques heures en salle de naissance pour
1) faire le « deuil » de ma grossesse
2) prendre conscience que ça y est, je vais rencontrer mon bébé pour de vrai
Et gérer le(s) premier(s) en même temps, salir mon salon… non merci 🙂

le 24/03/2016 à 10h22 | Répondre

Mlle Moizelle

Ouah! J’ai du mal à y croire! tu ne t’es rendu compte de rien avant la poussée?!?! c’est fou! Merci d’être venu nous raconter cette belle et folle histoire! et bienvenue à ton bébé 😉

le 25/03/2016 à 10h22 | Répondre

Doupiou

Quelle belle histoire ! C’est tellement touchant que tu ais pensé à remercier ton bébé pour ce beau moment !

le 25/03/2016 à 20h21 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?