Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon deuxième trimestre


Publié le 3 août 2016 par Albertine

Je t’avais laissée à la fin du mois de janvier, en pleine forme physiquement, mais assez épuisée moralement. En route maintenant pour le deuxième trimestre !

Examens, santé et boulot

Après la frénésie du premier trimestre, les choses se calment un peu côté examens de santé.

Comme je suis immunisée contre la toxo, j’échappe à la prise de sang mensuelle. J’ai juste ma petite visite de contrôle chez le gynéco, qui est toujours l’occasion de voir bébé ou d’entendre son cœur.

La deuxième écho arrive, et alors qu’on nous avait annoncé une petite fille à 80%, bébé se révèle finalement être un garçon. C’est L’Amoureux qui s’en rend compte en regardant l’écran : “Mais, euh, vous êtes sûr que c’est une fille, parce que j’ai comme l’impression qu’il se passe un truc entre ses jambes, là, non ?” Le docteur rigole et nous confirme que oui, bébé est bien un garçon.

Je suis ravie, car j’avais une préférence pour un baby boy, mais ce n’est rien comparé à la réaction de L’Amoureux, à qui l’on avait annoncé qu’il aurait très peu de chances d’avoir des garçons, compte tenu de ses problèmes. Il est aux anges, et sort du cabinet en sautant littéralement partout !

Deuxieme trimestre

Crédits photo (creative commons) : Benjamin Thompson

Côté boulot, les choses se mettent en place progressivement avec mon équipe. Je prends mes marques en tant que manager, j’apprends à me faire confiance, et les liens commencent à se tisser. Mais les mauvaises nouvelles s’enchaînent, et je dois faire face à de grosses difficultés qui ne sont pas de mon fait, mais qui impactent fortement mon équipe.

Je continue à enchaîner les grosses journées, et à la visite de contrôle du sixième mois, mon gynéco tique un peu : j’ai une tête de zombie, ma tension est en chute libre et je suis complètement anémiée (ce qui est très fréquent à ce stade de la grossesse). Il propose de m’arrêter, mais je ne me sens pas prête à tout lâcher, et je sais que rester seule chez moi ne sera pas une solution. Petit Viking est en pleine forme, donc pas d’inquiétude de ce côté-là.

Je continue donc à travailler, mais je décide de lever le pied. Terminées les journées de douze heures et les semaines de six jours : je me force à partir plus tôt, quitte à rallumer mon ordi le soir, et je négocie également une journée de télétravail par semaine.

Et surtout, j’arrête de culpabiliser et je profite. Je profite de mon boulot que j’adore, sans me dire que j’en fais trop. Et je profite aussi de tous les moments où je ne bosse pas et où je ne pense qu’à moi, à mon couple et à notre bébé. Je trouve progressivement mon équilibre, et ça me fait beaucoup de bien.

Côté petits désagréments, les problèmes de digestion vont et viennent, mais je découvre surtout mes nouvelles meilleures amies, qui ne me lâcheront plus jusqu’à la fin de la grossesse : les douleurs ligamentaires. J’ai l’impression d’avoir 150 ans, je mets deux heures à me « dérouiller » le matin, mes jambes me font un mal de chien, et j’ai littéralement l’impression que mon bassin s’ouvre en deux. Sur les conseils des sages-femmes, je prends du magnésium et je fais quelques séances d’ostéopathie. Ça aide un peu, mais rien de mirifique.

Au cinquième mois, nous commençons les cours de préparation à l’accouchement, avec un cabinet de sages-femmes conseillé par mon gynéco, juste à côté de la maison. Lors du premier entretien avec l’une des sages-femmes, je sens qu’on est sur la même longueur d’onde sur la grossesse, la naissance, l’allaitement, et ça me rassure.

J’adore les cours. L’Amoureux vient avec moi à chaque fois, c’est vraiment “notre moment”. Ça nous oblige à partir tôt du boulot, on y va à pied et on enchaîne souvent sur un resto. Des parenthèses hors du temps où l’on se concentre uniquement sur nous et sur l’accueil du bébé.

Le contenu des cours est très rassurant, et même avec tout ce que j’ai déjà lu sur la grossesse, j’apprends encore plein de choses. Je retiens surtout la règle d’or numéro 1 : se faire confiance et croire en soi. Que ce soit tout au long de la grossesse, pendant l’accouchement, et surtout après. En plus des cours, les sages-femmes sont hyper disponibles : je les appelle lorsque j’ai de petits doutes.

Couple, bébé et moral !

Alors que mon bidou s’était fait vraiment discret au premier trimestre, il pousse d’un coup à la fin du quatrième mois, et j’en suis ravie. Cette fois, plus de doute possible : je suis enceinte, et ça se voit !

Mais surtout… bébé commence à bouger ! Nous avons la chance d’avoir un petit bonhomme très actif, et je le sens dès la fin du troisième mois. Au quatrième mois, il commence à donner de vrais coups… et il ne s’arrête plus. J’ai l’impression qu’il bouge vingt-quatre heures sur vingt-quatre ! (Et ce n’est pas qu’une impression.)

Il tisse un lien très particulier avec son papa, j’adore les voir interagir ensemble. Lorsque L’Amoureux touche mon ventre, qu’il “appelle” le bébé et que celui-ci vient se blottir contre sa main, je craque complètement.

Côté couple, c’est l’osmose total. Nous qui sommes plutôt du genre indépendants en temps normal, voilà que nous ne pouvons plus nous décoller l’un de l’autre. Nous partons une semaine en Espagne au mois d’avril, et ça nous fait un bien fou de n’être que tous les deux loin du reste.

Côté “vie sociale”, les choses évoluent dans le bon sens. Si au premier trimestre, je m’étais sentie un peu isolée dans ma grossesse car je manquais de personnes à qui me confier, je me rends compte qu’en fait, les gens qui ont des enfants ne demandent qu’à en parler.

Je me rapproche de certaines collègues, je renoue avec des cousins un peu éloignés, et j’appelle plus souvent les amis déjà parents. Je réalise également que mes copines qui n’ont pas encore d’enfants, et que j’avais peur de saouler, sont en fait très demandeuses d’avoir de mes nouvelles et de savoir comment je vis ma grossesse.

Tu l’auras compris : ce deuxième trimestre aura donc été celui de l’équilibre. J’arrête de culpabiliser, je trouve mon rythme, et surtout, je profite à fond : de ma grossesse, de mon bébé qui est en plein forme, de mon couple, de mes amis, de mon boulot que j’adore et de tout le reste !

Et toi ? Comment as-tu vécu ton deuxième trimestre ? As-tu eu de petits désagréments de santé ? As-tu trouvé un certain équilibre travail/couple/vie sociale ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

20   Commentaires Laisser un commentaire ?

Étoile (voir son site)

Je me retrouve dans ton article. Petit Prince avait été annoncé « Petit Princesse » lors de la première écho et changement pour la deuxième 🙂 Il bougeait aussi comme un petit fou, mais je l’ai senti énormément vers 4 mois et demi. Avant il était discret !

le 03/08/2016 à 07h57 | Répondre

Albertine (voir son site)

Et oui comme quoi il ne faut pas trop se fier à la première écho ?

le 03/08/2016 à 15h39 | Répondre

Gwen

Comme je suis jalouse que tu es sentie ton bébé bouger si tôt! Je suis actuellement dans mon 4éme mois et je ne le sens pas encore, j’ai hâte de recevoir des coups pour me rassurer et pour que le papa puisse aussi commencer à tisser un lien ? pour le sexe nous saurons le 30 août, pour l’instant on nous annonce un ptit garçon, on verra si ça se confirme, nous n’avons pas de préférence. Hâte de connaitre la suite ?

le 03/08/2016 à 08h25 | Répondre

Albertine (voir son site)

Hihi oui je pensais que c’était normal mais en comparant avec d’autres je me suis rendue compte qu’on a eu beaucoup de chance de le sentir si tôt et ensuite si souvent ??? Un peu de patience tu va voir c’est top !

le 03/08/2016 à 15h45 | Répondre

Freesia

Je trouve ca super cet équilibre (re)trouvé partout dans ta vie ! La grossesse, ca en met des choses à plat au final ! 🙂

le 03/08/2016 à 08h26 | Répondre

Albertine (voir son site)

Exactement ! Les priorités s’imposent d’elles mêmes et ça permet de se concentrer sur l’essentiel !

le 03/08/2016 à 15h46 | Répondre

Melimelanie

Ça fait plaisir de te lire! On ressent le bonheur que tu as vécu pendant ce deuxième trimestre et c’est top!

le 03/08/2016 à 08h28 | Répondre

Albertine (voir son site)

Merci ! Oui j’en ai vraiment bien profité ???

le 03/08/2016 à 15h58 | Répondre

Madame Nounours

C’est vrai que parfois il y a erreur sur le sexe du bébé tant que l’échographie du second trimestre n’a pas déterminer à 100% si bébé est un garçon ou une fille. Je me souviens que l’échographe m’avait dit vouloir attendre l’échographie du second trimestre pour nous dire si c’était un garçon ou une fille car avant c’est pas à 100%certain (moi c’est mon obstétricien qui m’a dit le sexe lors de la visite du 4 ème mois). Les soucis d’anémie et dorsale sont assez fréquents au second trimestre de la grossesse, personnellement j’ai eu le droit au problème de dos et une anémie pour me faire arrêter par le médecin.

le 03/08/2016 à 09h26 | Répondre

Albertine (voir son site)

Oui nous aussi on était assez surpris qu’il nous annonce quelque chose à la première écho mais avec les différents témoignages que nous avions autour de nous nous ne nous sommes pas trop projetés car nous avions bien conscience que ça pouvait changer ! Et oui je crois que l’anémie est très fréquente à ce stade de la grossesse.

le 03/08/2016 à 16h02 | Répondre

Vanessa

Une petite question: pourquoi avait-on dit à ton mari qu’il aurait peu de chances d’avoir un garçon ? Les problèmes que l’on peut rencontrer peuvent déterminer le sexe du bébé ?
Félicitations à toi en tout cas 🙂 Le 2ème trimestre est souvent le meilleur ! J’entame le 3ème et je commence à sentir le temps bien loooong 🙂

le 03/08/2016 à 10h01 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

L’équilibre c’est important !!!
C’est chouette que tu es pu le sentir aussi tôt !

le 03/08/2016 à 10h42 | Répondre

Albertine (voir son site)

Oui c’était vraiment très émouvant !

le 03/08/2016 à 16h03 | Répondre

littlefrog7

Et bien je dis tu as de la chance d’être si épanouie pendant ta grossesse! continue, profite! Cela fait plaisir a lire!

le 03/08/2016 à 13h12 | Répondre

Toscane

Je commence mon deuxièle trimestre…
Pour ma première écho, le gynéco m’a dit que ce serai probablement une fille… Et j’espère que ça en restera là. J’ai déjà un garçon et une fille et j’avoue que j’ai très envie d’avoir encore une fille… Je me suis beaucoup projetée… J’ai déjà imaginé la déco de sa chambre et en fait tout… Pourtant je sais bien qu’il y a un risque pour que ce soit pas le bon sexe qu’il m’a annoncé mais… je ne sais pas pourquoi je me suis tellement projeté. Peut être parce que pour les deux autres on était sûre a 100% dès la première écho… Et puis on a vu un spécialiste des échos alors je me dit qu’il ne peut pas se tromper… 😉
Perso je sens que ce deuxième trimestre ne va pas être de tout repos. J’ai énormément de douleurs dans le bas du ventre, beaucoup de douleurs liées à la sciatique et déjà de fortes contractions. Il faut que je sois allongée la plupart du temps. Et m’occuper de mes deux autres loulous qui ont 8 et 9 ans devient quelques choses de difficiles. Heureusement ils sont supers adorables avec moi et surtout ma fille qui me sert presque d’infirmière.
Par contre avec le papa ont été pas très pot de glue avant, même pour les deux autres grossesses et là il est juste…parfait. Totalement avec moi nous sommes en phase… Sauf pour la première écho où il n’est pas venu après une grosse dispute… Et je crois qu’il ne sera pas là non plus pour les autres. Il n’y a vraiment que sur ça qu’il y a des tensions. Mais je fais avec.
J’attend maintenant avec impatience la deuxième écho du 12 Septembre… 🙂

Bonne fin de grossesse à toi.
La mienne est prévue pour début Janvier… mais comme j’ai accouché avant pour les deux autres je pense que ce sera un bébé de Noël… Ma soeur est du 26 Décembre et j’espère que j’accoucherai le même jour. 😉

le 03/08/2016 à 14h33 | Répondre

Albertine (voir son site)

Oui j’imagine qu’avec deux enfants c’est forcément très différent que lorsque c’est le premier. J’espère que la deuxième écho te confirmera une petite louloute et que ta fin de grossesse se passera bien. Plein de bonheur à tous les 5 ?

le 03/08/2016 à 17h42 | Répondre

Chaperon Rouge

ouah! quel beau second trimestre! tu partais à vau l’eau avec ton travail très prenant mais tu as su te ressaisir et en sortir le meilleur! bravo! 😉

le 03/08/2016 à 14h49 | Répondre

Albertine (voir son site)

Oui il a fallu que je sois bien au clair avec moi même pour pouvoir à la fois profiter de mon boulot et de ma grossesse ! Et finalement après quelques ajustement j’ai trouvé mon équilibre !

le 03/08/2016 à 17h44 | Répondre

Hermy

Cela me rend trop nostalgique cet article !!! C’est vraiment ce qui me manque le plus, les petits coups dans le ventre !

le 03/08/2016 à 21h41 | Répondre

Freesia

Ohlala pas moi ! Soit je le sentais pas; soit il me broyait les côtes ! J’avais vraiment hâte d’en finir mdr

le 03/08/2016 à 22h48 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?