Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Un deuxième trimestre, plus rock’n roll


Publié le 25 novembre 2016 par Madame Choux

Après un premier trimestre très cool, j’étais contente d’entrer enfin dans le deuxième trimestre ! Enfin, on sortait de cette zone grise où tu ne sais pas bien si tu peux l’annoncer ou pas, où l’épée de Damoclès des fausses couches est au-dessus de ta tête, où tu n’es pas forcément bien, où tu es fatiguée, mais où personne ne comprend pourquoi… Et il paraît que c’est le meilleur des trois trimestres, alors allons-y gaiement !

Sous le signe des voyages

Ce deuxième trimestre a donc été fort en voyages. On a presque testé tous les moyens de transport : voiture, bateau, métro et avion ! Il manquait juste le train, mais aux USA, ce n’est pas un moyen de transport très développé.

Yosemite voyage enceinte grossesse

Crédits photo : Photo personnelle

Mirror Lake, Yosemite National Park : ça valait le coup de faire un peu de voiture et de marche, non ?

Pour la voiture, notre voyage (fait à 14SA) comprenait quatre trajets, trois de six heures et un de neuf heures. J’avais auparavant demandé l’accord à ma gynécologue, et elle n’y avait pas vu de contre-indications. Mon état le permettait, et peut-être aussi que les Américains étant les rois de la voiture et des longues distances, ça leur fait moins peur. Avec des changements de conducteur et des pauses toutes les deux heures/deux heures et demi, je n’ai eu aucun souci !

Pour l’avion (fait à 21-22SA), je me suis présentée au bureau d’embarquement pour signaler que j’étais enceinte. On avait trois vols de six heures, quatre heures et trois heures. Comme c’étaient des vols sans places attitrées, ils m’ont fait passer en même temps que les fauteuils roulants et les papys/mamies avec des cannes. J’ai donc pu m’asseoir sans problème où je voulais. D’ailleurs, je recommande à celles qui prennent l’avion de choisir :

  • une place couloir, pour pouvoir étendre les jambes et se lever sans réveiller le voisin à chaque fois,
  • le plus près des ailes (au centre de l’avion) : les turbulences sont moins fortes qu’à l’arrière de l’avion.

J’avais aussi toujours une bouteille d’eau avec moi dans l’avion pour pouvoir boire un maximum sans attendre que les hôtesses le proposent. Je n’ai pas mis de bas de contention, ma gynécologue trouvait que ça pouvait être pire s’ils étaient mal ajustés, elle m’a plutôt recommandé de marcher et de me lever souvent.

Et pour le métro, j’ai utilisé une petite astuce. Mon ventre ne se voyait pas beaucoup à cette époque, on se disait juste : « Huuum, elle a mangé trop de burgers ou… ? » Pour avoir une place assise, j’ai donc mis tous les jours un bandeau de grossesse avec le message « bébé en téléchargement » (en français), avec la petite barre qui se remplit (je parle bien des bandeaux en tissu, pas des ceintures de grossesse : ils se trouvent dans les rayons maternité et ne coûtent pas grand-chose généralement). Même aux US, le message est passé : pas besoin de traduction, ils m’ont laissé de la place quasi à chaque fois !

Ensuite, une fois sur place, nous avons parfois adapté les visites, et surtout fait des pauses plus régulières, trouvé des sièges et des bancs plus souvent. Mais ça ne nous a pas du tout frustrés, on a pu faire tout ce qu’on voulait !

Donc, en résumé, si tu te sens bien et que tu n’as pas de contre-indications médicales : voyage !

À la base, au lieu de New York et du Texas, nous avions prévu d’aller en Australie. Mais là, pour le coup, il y avait quatorze heures d’avion minimum depuis la Californie (hiii), et surtout, j’avais peur du virus Zika. Nous avons donc annulé ce voyage.

Et puis on a eu la deuxième échographie…

À 20SA, nous avons fait l’échographie du second trimestre, la fameuse écho morphologique.

Ils ont commencé toutes leurs mesures et l’observation des organes par la tête, en descendant pour finir vers les pieds. Et puis à un moment, vers le ventre, ils ont commencé à passer beaucoup de temps au même endroit, beaucoup (beaucoup) trop de temps. On ne comprenait pas bien ce qu’il y avait sur l’écran, on voyait des bulles noires, on les entendait prononcer des mots : estomac, rein, vessie, utérus (ah tiens, c’est donc bien une fille ?)…

À la base, il y avait donc deux personnes dans la salle d’écho : l’échographiste et une personne qui l’aidait parce qu’elle venait d’arriver dans l’hôpital. Quand elle a commencé à passer du temps sur le ventre, elle a fait appeler quelqu’un, et une gynécologue est arrivée. Elle a regardé, lui a dit des trucs qu’on n’a pas entendus, est repartie et revenue avec une autre gynécologue (il y avait alors quatre personnes dans la salle, si tu suis bien).

Elles sont reparties toutes les deux, et sont revenues avec le chef de service et un autre homme dont je ne connaissais pas la spécialité à ce moment… Et là, on s’est dit que ça commençait à sentir le boudin. Ils mesuraient des trucs dans tous les sens, cherchaient visiblement certains éléments, visualisaient les organes et leurs connexions. Mais à ce stade, on ne comprenait pas trop quel était le souci.

Après une heure et quart d’échographie, le chef de service nous a expliqué ce qu’ils avaient observé : le rein gauche de la Poupette avait un problème. Bien. Super. Il nous a tout de suite rassurés en nous disant que le rein droit et tous les autres organes avaient l’air normaux et sans souci (c’était déjà pas mal).

Puis il nous a expliqué un peu plus en détail : il y avait des bulles autour du rein, il était plus gros que la normale, ils ne pouvaient pas dire précisément pour le moment ce que c’était, mais il nous a dit de ne pas nous inquiéter, que c’était un problème fréquent, que ce n’était a priori pas vital. Pour en savoir plus, on devrait refaire une échographie deux semaines plus tard et un IRM.

On est donc ressortis de l’écho pas du tout rassurés. J’étais très stressée. Tout ce qu’ils avaient dit tournait dans ma tête. Je me disais que ce n’était pas possible pour un premier bébé, qu’elle ne soit pas « finie », qu’il manque des morceaux… Je cherchais si des gens avaient des problèmes de rein dans la famille pour le côté génétique. Mais en même temps, je sentais des tout petits coups qui me disaient qu’elle était bien là.

Mais on n’a pas vraiment eu le temps de réfléchir : on avait notre état des lieux l’après-midi même, et notre voyage en avion le lendemain… Je te raconte dans quelque temps la suite des événements et comment on a vécu tout ça !

Toi aussi, tu as fait plein de voyages pendant ta grossesse ? Comment ça s’est passé ? Tu as des conseils pour certains moyens de transport ? Et toi, ça te stressait, l’écho morpho ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

20   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

Je n’ai jamais osé bouger pendant ma grossesse ! Mes trajets en voiture se limitaient à 7km pour aller au boulot et 10 km pour aller à l’hôpital ! En même temps, je faisais beaucoup de malaises dû à l’anémie en fin de grossesse alors c’est ma maman qui m’emmenait aux consultations, j’avais peur de faire un malaise au volant.
Je n’aurais pas aimé être à ta place pendant l’échographie, ça doit être horrible de voir autant de gens autour de soi sans comprendre ce qui se passe !

le 25/11/2016 à 08h32 | Répondre

Madame Choux

Oui c’est sur que les malaises limitent vraiment les déplacements! Pour conduire, c’est effectivement pas terrible!

le 25/11/2016 à 12h17 | Répondre

Anne

J ai également voyagé pendant ma grossesse 10 jours de Road trip / rando on prenait notre vol le lendemain de l écho morpho… Heureusement le gygy a donné son feu vert… Et un second a 4,5 mois de 10 jours également c était génial j ai adore on a pu vraiment en profiter et se retrouver tous les deux enfin trois…
J imagine ton stress à la sortie de l écho j espère que tout est rentré dans l ordre ensuite en grandissant dans ton ventre !

le 25/11/2016 à 08h43 | Répondre

Madame Choux

Vous avez fait un road trip où?

Spoiler : Oui la suite va en s’arrangeant 🙂

le 25/11/2016 à 12h18 | Répondre

Madame D

Hum heureusement que je ne suis pas de nature stressé car je fait mon écho du deuxième trimestre demain …
J’espère que ce n’est rien de grave …

le 25/11/2016 à 09h24 | Répondre

Madame Choux

Sorry, pas de stress, on a pas eu de bol. Mais aujourd’hui tout va bien 🙂

le 25/11/2016 à 12h18 | Répondre

Melimelanie

Ho le stress des médecins qui rentrent tous sans t’expliquer pourquoi… Je ne sais pas s’ils réalisent ce qui se passe dans nos têtes dans ces moments là…

En tout cas pour les voyages top! C’est vrai que la grossesse et les bébés en bas ages ça te permet pas mal de passe droit en avion! J’ai adoré prendre l’avion avec petit habitant pour ça :-D!

le 25/11/2016 à 09h58 | Répondre

Madame Choux

Ah ah oui le bout de chou de moins de 2 ans qui pleure ça doit bien marcher aussi pour passer prioritaire 😀

le 25/11/2016 à 12h20 | Répondre

Chacha d'avril

J’ai pas mal bougé en voiture pendant ma grossesse mais pas de train ou d’avion.
Oh la la ! Le stress que ça a dû être de voir tous ces gens autour de vous et de ne pas comprendre…!
Vous avez eu des explications/solutions depuis ?

le 25/11/2016 à 10h04 | Répondre

Madame Choux

Oui après on a eu pleins d’explications (je dois pouvoir faire une these sur le sujet ou dessiner le truc les yeux fermés…).

le 25/11/2016 à 12h20 | Répondre

Cicimel

Tu as bien du courage. J’ai la phobie des avions. Mon seul voyage était en thalys (j’étais bien contente d’être prioritaire à la sécurité).

J’espère que votre fille se porte à merveille 🙂

le 25/11/2016 à 11h17 | Répondre

Madame Choux

Spoiler : oui elle va très bien aujourd’hui 🙂

le 25/11/2016 à 12h21 | Répondre

Cicimel

Ahhhh super !

le 25/11/2016 à 14h09 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’avoue je ne suis pas une grosse voyageuse (et j’ai peur de l’avion). Par contre je sais déjà que j’aurais pas mal de voyage en voiture pendant une grossesse ou de voyage en train. Si le gynécologue n’y voit pas de contre indication c’est le principal.
J’espère qu’il n’y avait rien de grave pour votre petite fille.

le 25/11/2016 à 12h07 | Répondre

Madame Choux

Je suppose que ça dépend le stade de la grossesse et la forme, mais pour moi elle n’y a vu aucun souci!

Spoiler : Non rien de grave, tout est rentré dans l’ordre maintenant 🙂

le 25/11/2016 à 12h22 | Répondre

Onedaymaybe

J’ai aussi fait pas mal de route (pour le boulot, dans la famille pendant les vacances) et un petit voyage en avion à Vienne à 4 mois de grossesse. En revanche après une alerte à 6 mois de grossesse me voici arretee avec interdiction de faire de longs trajets en voiture. Résultat : les noëls familiaux se feront sans nous!

le 25/11/2016 à 12h54 | Répondre

Tamia (voir son site)

Quelle chance de pouvoir voyager ! Avec les malaises, j’ai dû faire une croix sur les trajets un peu trop longs… Du coup, on profite pour commencer à aménager son petit nid…
J’espère que pour la Poupette ça va mieux… Mais j’imagine le stress de voir tous ces médecins venir dans le cabinet sans rien vous expliquer !

le 25/11/2016 à 13h52 | Répondre

Marie B

Ah l’angoisse à la deuxième écho… J’ai connu ça pour ma petite Belette… lors de l’écho, la gynéco n’a trouvé que 3 des 4 valves du coeur, pour le coup j’ai cru mourir sur place. Elle m’a adressé en urgence à une pédo-cardiologue et finalement tout s’est remis en place en grandissant… Elle est né avec un coeur tout à fait normal!

le 25/11/2016 à 14h07 | Répondre

Cricri2j

Quel dynamisme pdt ta grossesse, félicitations!
J ai connu cet été la 2eme echo ou le visage du médecin se ferme ou ton cœur s arrête de battre en attendant son verdict, tu n oses pas poser de question tu attend sagement en se disant « c est bon il va finir par trouver ce qu il cherche… ». Ca n a pas été le cas pour mon bebe mais je suis heureuse que ta puce ait pu l être.

le 25/11/2016 à 16h24 | Répondre

Claire (voir son site)

Dit donc, tu as pas mal voyagé ! C’est super !
J’espère que pour la suite ça va aller mieux. Mais c’est pas cool de nous laisser comme ça en plein milieux 😉

le 25/11/2016 à 22h20 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?