Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Survivre aux premières semaines avec des jumeaux


Publié le 30 juin 2016 par Madame Lucette

Je ne pense pas t’apprendre grand-chose en te disant que des jumeaux, c’est beaucoup de travail. Si tu as eu un enfant, tu visualises sûrement cet instant béni où, après avoir levé, nourri, bercé, changé, lavé et habillé bébé, tu le poses et tu t’assois enfin sur le canapé (ou tu cours aux toilettes)… Eh bien, une maman de jumeaux, quand elle arrive au bout de la liste… elle recommence !

Double-bébé, double-travail ? Presque, mais tu vas voir, ce n’est pas non plus tout à fait vrai.

Avant la naissance de mes bébés, j’avais bien compris en écoutant des parents de jumeaux (merci merci l’association Jumeaux et + et son groupe de discussion Facebook !) qu’on allait avoir ÉNORMÉMENT de boulot, et qu’il nous faudrait bien trouver des parades.

On en a trouvé quelques unes, et je les partage avec toi.

S'organiser avec des jumeaux

Crédits photo (creative commons) : Emily May

Se faire aider

La phrase que j’ai le plus lue et entendue pendant ma grossesse ? « Faites-vous aider ! » J’avais donc bien compris que c’était crucial pour s’en sortir. Chez nous, ça a pris plusieurs formes.

D’une part, j’ai demandé à ma maman de venir deux jours par semaine. Quand elle est là, elle s’occupe des bébés, leur donne le biberon, les change, joue avec eux, leur parle, leur chante des chansons. Même quand ils dorment, elle est utile : elle peut monter la garde pendant que je dors aussi ou que je pars faire des courses, voire, soyons fous, que je déjeune avec une copine.

Ensuite, nous faisons appel à une « TISF ». Kézako ? Une Technicienne d’Intervention Sociale et Familiale. Ça existe partout en France, et c’est cofinancé par les CAF. Il s’agit d’une personne formée pendant deux ans aux soins des nourrissons. Elles ont également un volet « social », qui leur permet d’aider ceux qui en ont besoin dans leur gestion administrative liée aux enfants, par exemple.

Tu peux te renseigner auprès de ta CAF : la prise en charge financière et l’éligibilité varie selon le département. (À Paris, tout le monde y a droit et le tarif dépend de tes revenus. Dans les autres départements, il faut te renseigner. C’est parfois gratuit (!!), mais parfois, c’est soumis à conditions, et si tu gagnes trop de sous, tu n’y as pas droit.)

Quand elle est là, je rédige cet article, je fais des mails, je pars faire les courses, je dors, et même une fois, je suis allée me poser dans un café pour lire un livre. Bon, un livre de puériculture, ok, mais un LIVRE, quoi !!

Petit aparté au sujet de ces deux aides, ma mère et la TISF : deux professionnels m’ont demandé pourquoi elles s’occupaient des enfants, et moi des courses ou du ménage, et non l’inverse. Au départ, j’ai mal vécu ces questions, j’avais l’impression qu’on me reprochait de ne pas assez m’occuper de mes enfants. Avec du recul, j’assume parfaitement : s’occuper toute la journée de deux enfants, sept jours sur sept, même si quelqu’un te fait tes courses et ton ménage, c’est usant. Enfin, moi, ça m’userait. Je finirais par en avoir marre, par redouter le moment de leur réveil, et par ne plus prendre aucun plaisir avec eux. Avoir de l’aide pour s’occuper des bébés, c’est aussi me permettre de garder de la « fraîcheur » et de l’envie.

Enfin, nous avons demandé aux personnes qui souhaitaient venir nous rendre visite pendant les premières semaines de venir à l’heure du déjeuner ou du dîner, avec le repas. Comme ça, on faisait d’une pierre deux coups : ils nous rendaient visite (chouette, des bras pour porter nos bébés !), et on n’avait pas à préparer à manger ! Ma belle-mère vient systématiquement nous rendre visite avec un plat maison à manger plus tard, ça nous change !

Se simplifier la vie

Comme nous savions que nous allions être très accaparés par nos bébés, nous avons décidé de nous simplifier au maximum les tâches quand c’était possible.

Nous avons donc investi dans un lave-linge séchant (petit appartement parisien oblige). Adieu la corvée d’étendage de linge !  Et bien sûr, on ne repasse pas les vêtements des enfants, et les nôtres seulement quand c’est indispensable.

Ça a de nombreux avantages :

  • gain de temps, évidemment,
  • mais aussi gain de place, car nous ne passons pas notre vie avec du linge étendu partout,
  • et économies sur les vêtements, turbulettes, etc. : la lessive étant lavée et séchée en quelques heures, il n’est pas nécessaire de prévoir beaucoup d’autonomie. Nous n’avons, par exemple, que trois turbulettes pour les deux enfants.

Nous avons également investi dans un micro-ondes, et fait le plein de plats surgelés. Mais attention, pas des sachets de surgelés qu’on fait réchauffer dans une poêle et qu’on mange dans une assiette, non non ! Les premières semaines, on ne mangeait que des plats individuels en barquette. Pas de cuisine, pas de vaisselle ! Tu peux aussi te congeler des portions de plats que tu auras cuisinés à l’avance.

Concernant les soins des bébés, j’assume le fait que mes enfants ont vécu en pyjama pendant un gros mois et demi (voire deux mois), et que les deux ou trois premières semaines, ils changeaient de bodys au gré des accidents de couches (nombreux : j’étais assez nulle en couches, au début), mais certainement pas pour un pauvre petit renvoi de lait.

Ils prennent également un bain par semaine seulement. Jette-moi un gant de toilette si tu veux, c’est comme ça qu’on fait en Allemagne (il paraît) ! On fait une toilette tous les jours, et je lave au savon à chaque selle, mais pour le reste, plus d’une fois par semaine, c’est au-dessus de mes forces.

Enfin, pour les biberons, c’est température ambiante.

C’est en cela que les jumeaux ne sont pas exactement le double de boulot qu’un singleton : je pense qu’on fait l’impasse sur certaines choses ! Ma petite sœur habillait sa fille tous les jours et ne l’a jamais laissée en pyjama. Et elle lui donne un bain tous les jours.

Avoir un conjoint hyper impliqué

J’ai l’immense chance (bon, en même temps, je l’ai choisi, hein, ce n’est pas seulement du bol !) d’avoir un mari ultra impliqué. Il fait la moitié des nuits, voire plus, et sait tout faire aussi bien que moi. Du coup, on a partagé vraiment tout le travail pendant son congé paternité, et maintenant, on partage aussi les tâches le soir et le weekend.

J’ai aussi la chance qu’il soit extrêmement zen. Et ça, quand tout le monde est fatigué, crois-moi, c’est précieux.

S’auto-discipliner

Pour limiter l’impression d’ensevelissement, on est devenus des pros du rangement et des tâches ménagères. Là où avant, le bazar surgissait à vitesse grand V et où un peu de vaisselle traînait volontiers dans l’évier (bah oui, on a un lave-vaisselle, mais souvent, il était plein de vaisselle propre, alors bon…), chez nous, maintenant, c’est rangé en permanence.

Tous les soirs, on range tout. Et nous n’avons qu’un seul biberon par enfant, ce qui évite des biberons sales entassés dans l’évier. Ça aide vraiment (en plus de tout le reste) à ne pas se retrouver entourés d’un bazar permanent qui, à mon avis, accentuerait l’impression de noyade qu’on peut ressentir les premiers temps.

À l’heure où j’écris ces lignes, nos bébés ont 3 mois et demi, et on peut dire que nous avons plutôt bien survécu. Certes, nous sommes fatigués (les nuits, ce n’est pas encore ça pour tout le monde…), mais ça n’a pas été l’horreur que certains nous avaient prédite. Par contre, je reconnais volontiers que sans aide, ça aurait été juste l’enfer…

Et toi ? Tu es maman de multiples ? Comment as-tu survécu ? As-tu des « trucs » à partager avec moi ? Viens me dire !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

28   Commentaires Laisser un commentaire ?

Julia

je ne suis pas maman de multiples mais ma belle sœur l’est et je lui ai piqué de ses astuces sans vergogne pour mes enfants (qui sont deux mais pas multiples !) Par exemple, pour donner le biberon aux jumeaux (qui sont les n° 3 et 4) elle fallait le biberon sur un lange et vogue moussaillon !
As tu pensé à quelqu’un au pair ? Je sais que ça a beaucoup aidé ma belle sœur qui pouvait s’occuper des deux grands pendant que la jeune fille au pair s’occupait des bébés. Mais ça veut dire pouvoir l’héberger et ce n’est pas toujours possible.
En tout cas, je comprends tout à fait que tu laisses tes bébés pour aller faire les courses ! Les personnes qui t’ont fait la remarque n’ont jamais du s’occuper de deux bébés (ou même d’un seul !) H24 !
Sinon je te rassure, même avec un seul bébé à la fois, je ne les ai pas habillés pour « de vrai » avant leur 1 mois et demi/ 2 mois et je ne leur donnent pas de bains/douches tout les jours non plus.

le 30/06/2016 à 07h14 | Répondre

Julia

* Elle calait le biberon pas fallait !

le 30/06/2016 à 07h15 | Répondre

Madame Lucette

J’ai utilisé une peluche avec les pattes en l’air pour caler des biberons 😉
maintenant un des deux sait tenir son biberon donc c’est plus facile !
Notre appartement parisien est déjà petit pour nous quatre donc un(e) au pair ce n’est pas possible !

le 30/06/2016 à 13h16 | Répondre

Mme Indécise

Je ne peux qu’adhérer à ton organisation. J’ai quasi la même ( et pour seulement un humain miniature). C’est top que tu es pu avoir droit à l’intervention de la TISF. Mais je confirme qu’a paris ca se fait plutot bien mais en dehors c’est plus chiant. Moi mon dossier avait été accepté vu qu’on était encore sur paris et quand on a déménagé la Caf ne proposait ce service qu’aux parents de multiples ou aux personnes avec des difficultés sociales. En tout cas bravo à toi pour avoir tenu le rythme.

le 30/06/2016 à 08h57 | Répondre

Madame Lucette

Oui, ça existe partout mais les conditions d’accès sont différentes selon les départements en effet !

le 30/06/2016 à 13h17 | Répondre

Melimelanie

En lisant ton article je me dis : « Elle gère comme une chef dis donc »!! Je pense que j’ai moins bien géré l’arrivée de petit habitant et pourtant il était seul!! hi hi hi

le 30/06/2016 à 09h00 | Répondre

Madame Lucette

mais c’est justement parce qu’ils étaient deux qu’on s’est organisés comme ça, on avait trop peur de se noyer !

le 30/06/2016 à 13h17 | Répondre

Croco

Comme Julia, mon fils qui pour le moment est enfant unique n’a porté sa première « vraie tenue » qu’à 6 semaines (pour son baptême). Et je ne lui donne un bain que tous les 2 ou 3 jours, sauf quand il fait très chaud !

le 30/06/2016 à 09h39 | Répondre

Madame Lucette

je ne suis même pas certaine que ce soit bon pour leur peau d’être baignés tous les jours !

le 30/06/2016 à 13h18 | Répondre

Melle BJM

OH quelle bonne idée de demander aux gens de venir avec un plat à l’heure des repas ! Je retiens l’astuce !!

le 30/06/2016 à 09h48 | Répondre

Madame Lucette

ce qui est bien aussi avec cette méthode, outre le fait que tu manges sans rien avoir à préparer, c’est que ça annonce la couleur : je suis trop crevée pour faire la cuisine donc soyez gentil aussi de faire la vaisselle avant de partir 😀

le 30/06/2016 à 13h26 | Répondre

Hermy

Même si je n’en avais qu’un, je te rejoint sur la machine à laver séchante (je ne regrette absolument pas cet achat même 18 mois plus tard) et laisser bébé en pyjama. ^^
Vous avez l’air de vous en sortir comme des chefs !!!

le 30/06/2016 à 09h53 | Répondre

Madame Lucette

Là on est un mois et demi plus tard et en me relisant je vois qu’on a relâché les efforts sur le rangement 😀
Et je suis très très fatiguée donc tous ça ne suffit pas vraiment 😉

le 30/06/2016 à 13h19 | Répondre

Mlle Moizelle

Beaucoup de mamans que je connais, et même si elles n’ont qu’un enfant, ne les lavent pas plus que tu ne le fais. Elles soutiennent même qu’un enfant n’est pas sale (il ne transpire pas excessivement, on lui lave le siège régulièrement, le visage quand il faut…) et que les enfants lavés trop souvent sont plus tard plus sensibles aux problèmes de peau!
Et vous avez de la chance d’avoir ta maman 2 jours par semaine… Avant, les générations différentes vivaient ensemble, et les mères étaient bien moins isolées et beaucoup plus aidées. D’ailleurs, les « relevailles » (aide apportée par des femmes à la jeune accouchée pour les aînés, le ménage, un peu de temps pour elle, pour son repos) reviennent en force, notamment au Canada où certaines femmes en ont fait leur métier! J’ai lu aussi assez souvent de proposer dans la liste de naissance des « bons pour » repas chauds, heures de ménage, douche tranquille pendant garde du bébé, sortie au parc avec les plus grands, etc. Je trouve que c’est une bonne idée, même pour les mamans d’un seul bébé! D’ailleurs je l’applique moi même et ne manque pas d’apporter une tarte aux légumes pour le lendemain lorsque je rends visite à des copines qui viennent de rentrer de la maternité.
En tout cas, bravo pour ton organisation salvatrice, vous gérez! 😉

le 30/06/2016 à 10h21 | Répondre

Madame Lucette

c’est une bonne idée de service à proposer en effet ! je me rends compte en y étant confronté qu’on sous estime vraiment l’épuisement que représente les soins d’un bébé (+ une maison + éventuellement d’autres enfants).
je retiens le coup de la tarte pour le lendemain à apporter aux copines, c’est une super idée !

le 30/06/2016 à 13h22 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Bravo pour cette super organisation ! J ai lu ton article avec presque une pointe de culpabilite parce que meme avec un seul bebe, j ai mis en place beaucoup de choses similaires 🙂 : belle maman qui nous fournit en plats préparés, bebe en pyjama les trois premiers mois (mais je trouvais aussi ca mieux pour son confort), pas de change systematique et bien sur puisque nous sommes en Allemagne… un bain par semaine 😉 ! C est moi qui t avais dit ca ?

le 30/06/2016 à 12h11 | Répondre

Madame Lucette

ah ah non, ce n’est pas toi c’est une copine qui avais une très bonne amie allemande. Mais c’est en pensant que tu me lirais que j’ai ajouté « (il paraît !) » au cas où ce soit juste la copine qui faisait ça et non tous les allemands 😉

le 30/06/2016 à 13h23 | Répondre

reinou

J’ai des jumeaux de 18 mois. Je ne me suis pas fait aidée ni par la famille ni par qui que ce soit d’autre. Mon chéri travaille beaucoup et tard (jusqu’à 8h soit pas avant 9h à la maison). Je lavais mes petits un jour sur deux le premier mois et tous les jours depuis. Ils sont restés en pyjama pendant 3 mois sauf sortie ou occasion spéciale. C’est plus confortable pour eux je trouve. Le plus dur, c’est la nuit parce qu’une fois que tu t’es occupé des deux, le temps de se rendormir ça ne laisse pas beaucoup d’heure de sommeil potentiel…
On trouve toujours des astuces, tu verra. Mais je suis heureuse d’avoir des jumeaux malgré la fatigue surtout quand je les vois interagir ensemble.
Passé le premier mois, j’avais ma petite routine et je gerais bien. Après quand ils commencent à se mettre à genou, debout ou qu’ils marchent ça devient sport. L’avantage des miens, c’est qu’il font les conneries à deux. Quand on entend plus rien, c’est pas bon signe!
Bon courage à toi et surtout beaucoup de bonheur, deux fois plus que pour un seul bébé

le 30/06/2016 à 12h37 | Répondre

Madame Lucette

Et bien je te félicite parce que clairement je n’aurais jamais pu en faire autant que toi sans m’effondrer !

le 30/06/2016 à 13h24 | Répondre

Mlle Mora

Quelle organisation ! Je me rends compte que si j’en avais eu 2 d’un coup, j’aurai été submergée… Ouais je fais partie de celles qui habillent leur bébé tous les jours (je le faisais surtout pour qu’elle voit une différence jour/nuit) et qui donne un bain tous les jours (vestiges de ma mère qui était choquée quand je lui ai dit qu’on pouvait le faire tous les 2/3 jours…)
Avec l’arrivée de bb2, je pense que je vais appliquer nombreuses de tes astuces pour pouvoir gérer le bébé et la demoiselle !
En tout cas bravo pour votre duo de choc, car tu as bien raison, c’est aussi le fait de bien partager le quotidien qui permet de mieux gérer !

le 30/06/2016 à 13h34 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Quand je lis ton récit, j’ai l’impression d’entendre ma mère. Elle, elle partait faire un tour tous les soirs après le retour de notre père. Pour s’aérer se changer les idées. Elle nous a gardé pendant une année.
Moi j’adore lire ton organisation, cela ne doit pas être facile tous les jours. Et je retiens TISF que je ne connaissais pas du tout !

le 30/06/2016 à 14h31 | Répondre

Miss Chat

Hé ben je suis admirative… Tu as une organisation de général d’armée, bien mieux que ce que j’ai pu faire avec un seul loustic !!!
Je note certaines de tes idées (les repas que les visiteurs apportent haha).
Et ne t’inquiète pas, je crois qu’on est beaucoup à ne pas avoir habiller nos crevettes les premières semaines 😉 Nous, c’était seulement pour les visites !

le 30/06/2016 à 15h53 | Répondre

Tamia (voir son site)

Quelle organisation ! Bravo ! Je note certaines idées précieusement.

le 30/06/2016 à 18h48 | Répondre

Albertine (voir son site)

Super article ! A un mois du terme (et d’un seul bébé) on est déjà au taquet sur pas mal de trucs : la lavante-séchante est déjà là, le congel est plein, la femme de ménage est bookée deux heures par semaine, et pour les pyjamas et les bains on va faire tout comme toi ! Et cerise sur le gâteau le Papa sera là en non-stop les 4 premières semaines. Du coup quand je te lis je suis assez optimiste et je me dis que même sans aide on devrait survivre 😀

le 30/06/2016 à 21h32 | Répondre

Madame D

Je n’ai pas lu tous les commentaires mais je suis assez impressionée ! Mais je reste quand même terrifié a l’idée d’avoir des jumeaux …
Bon par contre pour le bain 1 fois par semaine je suis contente que tu en parle. On me prend pour une folle car Princesse ne prend son bain qu’une fois tous les 2 jours et encore c’est souvent que ça passe a 3 jours … Déjà d’une je n’ai pas le temps de lui donner tous les jours car on rentre du boulot trop tard et en plus je reste persuadé que ce n’est pas bon pour la peau !

le 01/07/2016 à 17h34 | Répondre

stella

Ah la première année avec les juju…on en sort. Ils ont 17 mois et nous commençons à revivre…
Bon courage. Une année bien remplie t’attend mais surtout beaucoup de bonheur.

le 01/07/2016 à 22h19 | Répondre

Étoile (voir son site)

Bravo pour cette organisation 😉 Je prends note de certaines astuces !

le 03/07/2016 à 09h43 | Répondre

Hiboux0612

Je suis enceinte de jumeaux et je suis totalement apeurée par tout ça… Ma maman habite à 30 km de chez moi, travaille encore et garde déjà la fille de ma sœur. Donc, mon compagnon et moi allons se retrouver assez seuls. Je suis de Belgique et rien n’est prévu pour les parents de jumeaux comme en France…. Très flippant !

le 13/03/2017 à 12h53 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?