Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Notre RDV avec la psychologue du sommeil


Publié le 11 avril 2018 par Madame Choux

Au mois de Janvier, cela faisait 1 mois et demi que Chouquette était réveillée pendant 2h toutes les nuits, de minuit à 2h ou 1h à 3h par exemple, pour jouer. Oui oui, quand d’autres bébés se réveillent pour manger, demander la tétine, à boire, Chouquette elle c’est pour jouer comme en plein jour.

Elle nous avait déjà fait ce type de réveil entre Avril et Septembre. Vous pensez bien qu’à l’aube de ses 15 mois, on commençait à saturer grave des nuits toutes nazes et de questionnements sur pourquoi elle veut absolument jouer à cette heure-ci et pas dormir.

D’autant plus, qu’au bout d’une heure à jouer toute seule dans son lit dans le noir, Chouquette en avait ras le bol et commençait donc à râler fort ou à pleurer. Chouette.

bébé debout lit sommeil
Source (Créative Commons) : Pixabay

On a donc parlé à la pédiatre de ce problème de sommeil au détour d’un rendez-vous pour une maladie hivernale. Après quelques questions simples, elle nous a donné le numéro de téléphone du service du sommeil de l’hôpital de la ville.

J’ai appelé ce numéro dans la foulée. Après avoir expliquer rapidement le soucis à la dame, elle m’a renvoyée vers un site web pour prendre un rendez-vous. Elle m’a expliqué que cela se ferait en deux temps :

– un premier RDV par téléphone avec une psychologue du sommeil pour évaluer l’étendue des dégats (gratuit)
– un second RDV, si nécessaire, avec un médecin à l’hôpital (payant)

Tout en m’indiquant, que les délais pour les places pour les RDV avec les médecins sont très très longs. J’ai donc pris mon premier RDV par le site, la première date disponible était deux semaines après! Bon c’est court mais ça veut dire « encore deux semaines de nuits pourries » 🙁

A la base, on était un peu sceptiques. Il nous semblait avoir tout essayé pour qu’elle se rendorme, qu’elle dorme mieux : tétine, doudou, veilleuse, rituel, être plus fermes, moins fermes, la rassurer, la laisser jouer, essayer de la rendormir avec des chansons/bercée… On ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait nous dire de plus.

Le premier entretien

L’entretien a duré 1h, elle m’a posé plein de questions sur notre organisation, comment elle dormait, les soucis rencontrés, les repas, le mode de garde, depuis quand on avait ce problème, comment elle se réveille, comment elle joue dans la journée, comment on gère cela. Bref un état des lieux complet.

Elle m’a dit « C’est la première fois que j’entends ce problème d’un bébé qui joue deux heures par nuit, vous avez bien fait d’appeler ».

Au final, son analyse est que ses rythmes de siestes sont trop aléatoires. Pour le matin, des fois elle se rendort à 7h, des fois à 9h30, des fois à 11h. Et l’après-midi, pareil, elle dort à 13h ou 15 ou 16 ou 18. Bref, rien n’est calé, et ce serait cette irrégularité qui rend aussi les nuits très irrégulières.

Notre objectif était donc de lui donner un rythme en journée (en priant pour qu’il se répercute tout seul sur la nuit) :

  • Le matin : la mettre dans son lit entre 9h et 10h, en fonction des signes de fatigue. Si elle dort tant mieux, sinon c’est temps calme (livres par exemple). Et la laisser dormir maximum 1h. Après 1h, on commence a faire un peu plus de bruit, à rentrer dans la chambre…
  • L’après-midi : la mettre dans son lit entre 13h et 14h en fonction des signes de fatigue aussi. Pareil que le matin, si elle dort tant mieux, sinon temps calme. La durée était cette fois fixée à 2h30 maximum. Et surtout qu’elle soit debout à 16h. D’après la psy, le sommeil après 16h empiéterait sur sa nuit.

Elle nous a aussi dit que cela pourrait prendre quelques temps, que cela pourra être un peu compliqué au début de fixer ce cadre.

Dès le lendemain, nous avons donc brieffé la nounou sur le challenge en cours. Les 3 premiers jours, elle n’a pas voulu dormir le matin. Mais elle a dormi 1h30 l’après-midi dans les horaires attendus.
Les jours suivant, elle s’est bien calé dans les horaires, faisait une petite sieste le matin et une autre l’après-midi!

Au niveau des réveils, cela peut vous paraître un peu rude de réveiller un bébé qui dort, mais à la base on a une petite dormeuse. Si elle dort 1h30 l’après-midi, c’est déjà un espèce de miracle. Par contre, on s’est aperçu qu’elle dormirait bien un peu plus d’une heure le matin, mais bon ce n’est pas tout le temps, souvent c’est 45min.

Et donc pour les nuits?

Et bien, dès la première nuit… elle a dormi d’une traite sans réveil de 19h30 à 5h30!!! Youhoooouuuu.

En deux semaines, elle s’est réveillée en pleine nuit pendant 30-45 min seulement 2 fois. Les conseils ont donc été hyper efficaces! *parents contents*.

Elle se réveille toujours très tôt, mais d’après la psy, cela va rester comme ça tant qu’elle fera une sieste le matin. Bon tant pis, même si c’est 5h30 sans pleurs, sans réveils la nuit, je signe!

Le deuxième entretien

Lors du deuxième entretien, deux semaines après le premier, elle m’a demandé comment cela se passait, l’évolution, les problèmes restant… Et au final, c’est quasiment tout rentré dans l’ordre, donc elle était très contente (et nous aussi)!

Pour les siestes, c’est devenu très très facile de la coucher. Je suis toujours impressionnée quand je la couche les yeux grands ouverts, sans chansons, juste avec le doudou et qui discute, de la voir d’endormir en moins de 15 min, tout seule. Le soir, le coucher est très simple puisqu’elle est fatiguée comme la dernière sieste est un peu loin. Et les nuits sont quasiment toutes complètes. On a peut être 1 fois tous les 15 jours, une nuit avec des réveils (sans compter les jours où elle est malade évidemment).

Nous n’avons donc pas repris de rendez-vous avec la psychologue. Mais elle m’a dit que si cela revenait compliqué, on pouvait en reprendre un.

Et vous comment avez vous amélioré vos nuits? Avez-vous déjà fait appel à ce type de service?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

17   Commentaires Laisser un commentaire ?

La Comtesse Bleue (voir son site)

Je suis épatée par l’efficacité ! Comme tu le dis au début, on a l’impression qu’on a déjà tout essayé et pourtant !
Je vais peut-être essayer de mettre un cadre de sieste avec petit Miracle pour améliorer les nuits mais je mesure notre chance, depuis sa naissance, s’il se réveille c’est soit pour demander à boire, soit parce qu’il est malade mais il se rendort toujours dans la foulée et n’a dû faire de longues phases d’éveil que deux fois. En tout cas, c’est fou de voir à quel point les petits ont besoin de rythme et de repère ! Ravie pour vous que les choses soient désormais apaisées !

le 11/04/2018 à 09h50 | Répondre

Madame Choux

On a été ravis de cette efficacité! Alors c’est pas toutes les nuits parfaites hein depuis, on a des rechutes. Mais même les nuits où elle se réveille pour jouer, c’est beaucoup moins long (entre 30 et 45min souvent) et une nuit de temps en temps pas tous les jours, toutes les semaines.
Mais oui c’est vrai qu’on lit souvent qu’ils ont besoin de régularité!

le 11/04/2018 à 13h44 | Répondre

Mélinda

Outch ! Quelle épreuve ces nuits entrecoupées pendant des mois ! Ravie pour vous que ce RDV ait fonctionné et merci de nous rappeler l’importance du rythme pour le sommeil des bébés.

le 11/04/2018 à 10h08 | Répondre

Madame Choux

de rien 🙂 Si cela peut servir à d’autres…

le 11/04/2018 à 13h44 | Répondre

Folie douce

C’est génial que ça ait aussi bien fonctionné ! Je suis étonnée que ça ait été aussi bien pris en charge car ma sœur et mon beau-frère ont entendu pendant 3 ans de nuits pourries « avant 3 ans on ne peut pas parler de troubles du sommeil » avant qu’un problème physiologique soit enfin Diagnostiqué (et depuis l’opération mon neveu dort bien, ouf!). Tu es en France ou pas? En tout cas c’est super pour vous, les problèmes de sommeil ça peut devenir tellement compliqué !

le 11/04/2018 à 12h30 | Répondre

Madame Choux

Nous aussi on nous avait dit « oui mais elle a moins de 3 ans, ils ont un sommeil aléatoire, pas fixe… » c’est en parti pour ça qu’on a attendu 15 mois. Mais à discuter avec d’autres parents d’enfants en bas ages, ils avaient des réveils de nuit mais pas pour les memes raisons : boire, malade, dents, cauchemar, … mais jamais pour jouer. Au final, on s’est dit que si elle était trop petite, ils nous enverraient bouler. Oui nous sommes en France.

le 11/04/2018 à 13h47 | Répondre

Chaperon Rouge

Incroyable et super que ca ait si bien marché ! Ici la règle d or cest « on ne réveille pas un enfant qui dort »… Du coup j aurai du mal avec ces consignes… Ellana fait souvent des siestes jusqu’à 17/18h, et a 20h elle est de nouveau au lit… Elle se lève seule a 7h du mat, vient nous voir et retourne ensuite jouer dans sa chambre…

le 11/04/2018 à 12h36 | Répondre

Madame Choux

On se disait la même chose aussi… pendant 15 mois 😀 Mais au final, comme c’est déjà une petite dormeuse, on a très rarement besoin de la réveiller.

le 11/04/2018 à 13h49 | Répondre

Weena (voir son site)

Mon premier est aussi un petit dormeur … Mais comme la psy, je laissais rarement la sieste s’eterniser après 16h si je voulais espérer qu’il dorme la nuit …
Pour le deuxième, « la question ne se pose pas », il faut bien le réveiller pour aller chercher le grand à l’école 😊

le 11/04/2018 à 19h37 | Répondre

Caro - WonderMumBreizh (voir son site)

j’avais jamais entendu parler de psy du sommeil. C’est hyper intéressant comme article, sur le fait de « normer » l’enfant sur un shéma de sommeil afin de l’aider à l’optimiser.

Je suis contente d’avoir appris que cette profession existait, elle pourrait aider beaucoup de parents en détresse qui l’ignorent je pense.

le 11/04/2018 à 13h13 | Répondre

Madame Choux

Si cela peut aider d’autres parents dans la même galère alors tant mieux! Après, on a pas une organisation militaire non plus, et la psy nous avait bien dit que ce schéma est adaptable dans certaines situations exceptionnelles. Mais c’est sur que s’il y a un petit deuz on va faire plus attention aux horaires 🙂

le 11/04/2018 à 13h51 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

C’est super je trouve ce mode de fonctionnement avec des RDV téléphoniques en amont. Je n’en avais jamais entendu parler.
On peut dire que ça a été efficace et ça montre bien que le rythme régulier est important pour nos loulous!
Nous avons eu de la chance, Tess est une grosse dormeuse et fait ses nuits depuis ses 6 semaines. On a aussi le droit à des grosses siestes et des grasses mat’ jusqu’à parfois 10h le weekend… On ne va pas se plaindre mais on a peur qu’un BB2 vienne la venger par la suite ^^

le 11/04/2018 à 13h52 | Répondre

Madame Choux

Oui j’ai trouvé ça très pratique au téléphone, ça évite de courir à l’hopital (et risquer de chopper autre chose) et c’est plus rapide!
Le rêve des nuits tranquilles et pas entrecoupées!!! Nous on demande même pas 10h le matin… juste 7 ce serait déjà bien!

le 13/04/2018 à 16h17 | Répondre

Merle

Je ne savais même pas que ça existait ! J’aurai aimé connaître quand notre puce nous a fait 2 mois avec des réveils toutes les nuits (à 2 ans alors qu’elle est globalement une bonne dormeuse). Au final un passage dans un lit de grand (merci dans ma tribu) + des nouveaux rituels ont aidé à passer le cap. Le soucis maintenant c’est qu’elle veut dormir avec sa porte ouverte, ce qui avant ne posait pas de soucis. Maintenant que sa chambre est à l’étage (en haut d’un escalier raide, et trop étroit pour installer une barrière) ça n’est plus possible ! Trop de risques d’une balade nocturne se soldant par une chute. Donc le coucher se fait porte ouverte, qu’on ferme une fois qu’elle dort mais le soucis reste les quelques réveils nocturnes : il faut attendre qu’elle soit bien rendormie avant de pouvoir fermer la porte sinon elle panique.

le 11/04/2018 à 15h12 | Répondre

Madame Choux

Ah super si vous avez trouvé la solution pour stopper les nuits avec réveil rapidement!
Ah oui ça fait un peu peur l’escalier juste à la sortie de la chambre (somnambule qui parle…)

le 13/04/2018 à 16h22 | Répondre

Blanche

Eh oui, bon nombre de primo parents oublient souvent que les horaires sont hyper importants pour un bébé. Et que ça vaut pour toute la journée!

le 13/04/2018 à 13h51 | Répondre

Madame Choux

Je pense surtout qu’on le sait pas… Enfin pas à ce point là. Comme on lit souvent beaucoup de choses sur Internet, on sait plus vraiment ce qui est hyper important ou pas.

le 13/04/2018 à 16h26 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?