Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Petit Prince et ses otites : des antibiotiques à l’opération


Publié le 3 juin 2019 par Étoile

Après la plagiocéphalie, le port des lunettes, voici un autre petit soucis que je voulais aborder avec toi : les otites. Il y a des enfants qui ont des soucis plutôt au niveau des bronches, d’autres qui ont des reflux ou encore des enfants comme le mien qui nous a fait otites à répétition sur sa première année de vie. Maintenant qu’il a 3 ans et demi, j’ai assez de recul pour pouvoir parler des conséquences de cette pathologie très fréquente.

Quand bébé hurle lorsqu’on veut le coucher et s’apaise en position verticale…

C’est clairement le bon symptôme qui nous a rendu incollable afin de détecter les otites de notre fils. La première fois que mon fils a fait une otite, il devait avoir 4 mois de vie. Nous nous sommes retrouvés à 5h du matin aux urgences pédiatriques.

Petit Prince avait une « petite fièvre » et faisait que d’hurler : impossible de l’allonger. A la consultation, les deux oreilles étaient enflammées. Verdict : antibiotiques.

Cette première otite a été la première d’une longue série d’otites sur sa première année de vie (qui généralement se dégradaient la nuit ! ah, ah). Sans doute une dizaine avec antibiotiques à la clé à chaque fois. On parle d’otites aiguës qui sont d’origine bactérienne. Je ne te ferai pas un cours sur les différents types d’otite, mais clairement toutes les otites ne se soignent pas par antibiotiques et ne sont pas d’origine bactérienne ! En tout cas, ces otites à répétition n’étaient pas étonnantes pour mon mari. Petit, il a souffert exactement de la même chose.

Des otites aiguës aux otites séreuses régulières

Ces otites aiguës se sont espacées après sa première année de vie. J’ai tenté un traitement homéopathique qui a priori, a plutôt aidé dans le bon sens.

Sur sa deuxième année de vie, nous avons du avoir que deux ou trois otites de ce type. Peut-être une sur sa troisième année de vie. Le pédiatre nous a prévenu en nous disant que ces otites à répétition pourraient avoir une incidence sur l’apprentissage de la parole et que notre fils risque clairement de parler « correctement » un peu plus tardivement, d’autant plus que Petit Prince ne fait pas QUE des otites aiguës nécessitant des antibiotiques. En effet, c’est aussi un enfant à otite séreuse. Ce sont des otites d’origine virale et provenant souvent d’un rhume. Cela signifie que le conduit auditif est encombré et que le tympan peut être en permanence enflammé. Tant que l’enfant ne souffre pas, ce n’est pas nécessaire de traiter ce type d’otite qui peut partir souvent sans médicaments. A chaque fois que nous allions chez le pédiatre, il y avait une chance sur deux pour qu’un des tympans soit effectivement enflammé !

Pixabay – Jarmoluk

Et son audition ?

Notre pédiatre ne s’était pas trompé au niveau de la parole. Petit Prince n’a pas de réel retard : il parle beaucoup à 3 ans mais prononce mal.

Pas de stress, jusqu’au jour où l’école nous alerte : Petit Prince ne semble pas toujours bien entendre. C’est l’élément déclencheur qui nous a décidé à aller voir un ORL. Certes Petit Prince prononce mal, mais son vocabulaire progresse régulièrement. Lors du premier rendez-vous ORL, le médecin a détecté une belle otite séreuse à gauche. RAS du côté droit. Le médecin nous a cependant tout de suite rassuré en nous expliquant qu’il entendait dans tous les cas très bien à droite et que cela ne l’empêchait donc pas de progresser au niveau de son langage, mais qu’on ne pouvait pas le laisser ainsi.

A court terme, pas de soucis pour son tympan gauche, mais c’est surtout que Petit Prince doit sans doute souffrir des variations de pression atmosphérique (difficile d’envisager de prendre l’avion dans ce cas…) et forcément avoir une audition « moins fluide » à gauche. Impossible de vérifier en tout cas son tympan tant que l’otite est là.

Des traitements à l’acceptation de l’opération

Pour faire bref, nous avons tenté trois traitements anti-inflammatoires sur quatre mois qui ont été des échecs.  Le médecin avait abordé très rapidement la possibilité d’opérer Petit Prince, mais à aucun moment, il nous a forcé la main en nous disant qu’avec le retour des beaux jours, son otite séreuse pouvait peut-être se résorber seule. Cependant il est évident qu’à chaque rendez vous, son tympan gauche était de plus en plus moche.

Nous avons donc accepté la dernière solution plus radicale proposée par l’ORL : l’ablation des végétations, ainsi qu’une paracentèse de l’oreille gauche. Attention, la paracentèse n’est pas une pause de yoyo, mais uniquement une incision du tympan pour évacuer le liquide cumulé derrière le tympan afin de résorber l’otite séreuse. Quant à enlever les végétations, cela a pour objectif d’aider à dégager le conduit auditif et éviter le risque de récidive d’otites. Mais attention, le médecin nous a bien expliqué qu’il n’y avait aucune certitude que l’opération fonctionne. Comme il nous a dit : « dans tous les cas, je n’ai jamais vu d’enfants aller encore moins bien suite à l’opération ».

Je crois que nous nous sommes laisser convaincre par l’opération d’une part parce que je veux lui donner toutes ses chances dans l’acquisition de la parole (il n’y a pas de doute pour moi que ses soucis de prononciation doivent venir en grande partie des otites à répétition), et d’autre part parce que Petit Prince est un enfant qui ronfle et respire assez fort lorsqu’il dort. En gros, je l’entends à l’autre bout de la maison pendant sa sieste… Oui, quand même !

En outre, avec mon mari, on ressent quasi en permanence cette sensation d’encombrement au niveau de son nez, ce qui laissait supposer des végétations très développées. Même si le papa a eu un avis mitigé sur le coup (car pour lui, l’opération n’a a priori pas fonctionné plus jeune), c’est donc sans grande hésitation – mais avec beaucoup de stress – que nous avons donné notre feu vert pour opérer Petit Prince. 

Petit parenthèse : Cette opération était généralisée sur nos générations et avaient l’air d’être quasi systématique pour un nez qui coule, une otite…, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. La chirurgie est bien souvent proposée en dernier recours et quand plusieurs facteurs défavorables ont été constatés. Dans le cas de notre fils, c’est clairement les facteurs otites à répétition + rhumes quasi continus + ronflements qui ont abouti à cette proposition. Il est donc tout à fait normalement qu’un traitement différent puisse être proposé à ton enfant dans le cas où celui-ci ferait aussi des otites à répétition.

La prochaine fois, je te raconte comment se passe ce type d’opération, les suites opératoires et bien sûr le résultat.

Et toi, est-ce que ton entant a aussi été confronté à des otites à répétition ? Y-a-t-il eu des conséquences sur son audition et le développement de son langage ?

Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame l'Abeille

Les joies de la 1ere année en crèche !
Merci pour tes explications très claires, je me permets une petite précision : dans l’otite séreuse, ce n’est pas le conduit auditif qui est encombré mais la trompe d’Eustache. C’est elle qui fait communiquer le fond des fosses nasales avec l’oreille moyenne (la cavité derrière le tympan qui contient les osselets). Dans l’otite séreuse, le tympan n’est pas enflammé mais mat et grisâtre du fait d’un épanchement chronique derrière le tympan.

le 03/06/2019 à 07h33 | Répondre

Étoile (voir son site)

Merci pour ces précisions 🙂

le 05/06/2019 à 18h27 | Répondre

Céline K

Je reconnais tellement ma puce dans ces symptomes ! Rdv chez l’ORL mercredi après-midi, otite séreuse des 2 côtés (d’ailleurs je croyais que ça s’écrivait céreuse oups^^), du coup cortisone et spray dans le nez pendant 8 jrs. Associé à ça des remontées acides la nuit, du coup inexium pendant 1 mois. Et un frein de lèvre assez court qui suppose une opération cet été…. j’étais ravie en sortant du rdv ! On doit prendre l’avion fin du mois, j’espère que ça se passera bien pour la puce. Elle m’a donné des gouttes à mettre en cas de douleurs, j’espère qu’elles resteront au fond de mon sac ! Pour l’instant pas d’opérations évoquée, à voir au rdv de contrôle fin juillet.. j’attend avec impatience ton prochain article !

le 03/06/2019 à 09h10 | Répondre

Étoile (voir son site)

En tout cas, tu as l’avantage que c’est en été et d’après mon ORL, ça aide beaucoup dans la guérison ! J’espère que tu n’auras pas besoin de passer par l’opération. Bon courage pour ma suite en tout cas 😉

le 05/06/2019 à 18h28 | Répondre

Miss Chat

Enfin, je peux lire ton article !! 😉 Merci ! Il y a effectivement beaucoup de similitudes entre nos deux loulous.

En complément de tes informations, je me permets donc de rajouter qu’il ne faut pas nécessairement des otites à répétition pour en arriver là. Notre fils respire par la bouche depuis sa naissance, a souvent des rhumes, ronfle parfois (très fort !), n’a fait qu’une seule otite bactérienne en 2 ans et il parle et articule bien.
L’examen ORL qu’on a fini par faire (surtout à cause de la respiration), a révélé qu’il avait des énormes amygdales, beaucoup de végétations et les 2 tympans complètement noyés ! C’est un miracle qu’il n’ait pas été plus souvent malade et qu’il arrive à parler aussi distinctement alors qu’il doit entendre comme s’il était en permanence dans un aquarium. Il est sous spray de cortisone depuis 1 mois pour essayer d’arranger le problème de manière douce, sans quoi on l’opérera aussi (probablement par une pose de drain/diabolo).

le 03/06/2019 à 13h15 | Répondre

Étoile (voir son site)

Maintenant que je lis ton commentaire, Petit Prince respirait aussi par la bouche (spoiler : il ne respire plus par la bouche aujourd’hui ah ah !). Le diabolo, ce serait l’étape pour l’hiver prochain si vraiment ça ne va pas mieux, mais comme l’ORL était optimiste avant l’opération. Pour le moment, ça va dans le bon sens (à confirmer lors du prochain RDV de suivi). Tu as eu de la chance si il a pu éviter les otites. J’ai tellement vu Petit Prince souffrir… J’espère que ce sera différent pour son petit frère !

le 05/06/2019 à 18h31 | Répondre

Claire

Petite, j’ai du faire une bonne vingtaine d’otites aiguës, pour le moment mes enfants ont l’air de passer à travers, croisons les doigts !

Petit complément d’information cependant (je suis médecin généraliste), la différence entre les otites moyennes aiguës et les otites séreuses ne concerne pas le côté viral ou bactérien de la chose. 80% des otites sont d’origine virale, aussi bien les aiguës que les chroniques. En France on donne encore beaucoup trop d’antibiotiques, souvent se laisser 48h devant des tympans inflammés permet de voir que ça passe tout seul…

le 03/06/2019 à 14h25 | Répondre

Étoile (voir son site)

Merci pour les infos 🙂 Désolée pour les petites erreurs médicales ! Tu as raison. Pour la dernière otite de mon fils, j’avais un doute sur l’antibiotique… Par contre, mon ancien pédiatre en région parisienne était top et avait le même discours que toi.

le 05/06/2019 à 18h32 | Répondre

Floconnette

Bonjour Etoile,
Aucune otite pour mon fils de 5 ans passés, mais depuis sa naissance il ronfle énormément, reflux, etc… Nous l’avions mentionné de nombreuses fois mais pas de retour…
L’hiver dernier, après plusieurs passages chez le pédiatre, qui s’impatientait car « ben il n’a rien hein!! » alors que le petit était sans cesse pris, toussait, ne dormait pas bien, était fiévreux, celui-ci a enfin prescrit une radio des végétations. ENFIN! elle a révélé une sévère hypertrophie. Après, nous avons eu l’enchaînement des rdv! Pediatre, ORL, médecin du sommeil pour suspicion d’apnée du sommeil, enregistrement du sommeil, re médecin du sommeil, re ORL, programmation de l’opération, anésthésiste, ORL, opération, et là nous avons bientôt le rdv post op… NOus touchon sà la fin ! Mais depuis l’opération, il y a 3 semaines, mon fils dort mieux, ne fait plus de grognements à table car il n’arrive pas à respirer et manger en même temps, a l’air plus reposé et serein… Coïncidence? je ne sais pas…
Il a eu ablation des végétations + ablation partielle des amygdales.

Bon courage à toi et ton bout de chou!

le 03/06/2019 à 14h54 | Répondre

Étoile (voir son site)

Gros parcours en tout cas pour vous ! Je veux pas spoiler mon prochain article, mais sur ce type d’opération, l’évolution se voit dans les jours qui suivent bien souvent. Forcément si la sphère ORL est dégagée d’un coup… Par contre, tout le soucis est de voir si ça perdure dans le temps (en tout cas, 4 mois après l’opération, on continue à vérifier ici).

le 05/06/2019 à 18h34 | Répondre

elisa

Bonsoir,
Mon fils a eu pas mal d’otites séreuses mais découvertes seulement après examen chez l’ORL. Et j’ai pris RV chez l’ORL quand je me suis rendu compte que mon loulou parlait mal à 3 ans (à l’école ça ne les pas inquiétait pas plus que ça). Je l’avais emmené chez 1ère orthophonique qui n’a même pas pensé qu’il ne pouvait pas entendre (je ne la sentais pas du toute façon). Je suis allée voir une 2ème ortho qui m’a dit d’aller voir l’ORL tout de suite. J’ai bien fait car il avait perdu son audition de 40%!!! C’est comme si il était plongé dans l’eau constamment. Il a été opéré une première fois à 3 ans et demi puis à nouveau vers 6 ans car les otites séreuses revenaient. Aujourd’hui à presque 8 ans, je surveille car il est sujette à ces otites mais ça va mieux. Il s’exprime beaucoup mieux mais malheureusement il a encore quelques petites lacunes. Maintenant, je conseille à tous parents d’aller consulter dès petit un ORL pour surveiller car malheureusement ces otites ne font pas souffrir l’enfant donc on ne pense pas à consulter. Vu que je sais à quoi ça ressemble , je surveille régulièrement.

le 03/06/2019 à 22h11 | Répondre

Étoile (voir son site)

Heureusement que tu as les bons réflexes ! Ici c’est son ATSEM qui a soulevé un possible problème auditif et je lui en suis très reconnaissante aujourd’hui. Tu as raison il faut surveiller. Pour ma part, je pense lui faire faire aussi un bilan par une orthophoniste, histoire de voir où nous en sommes aujourd’hui 🙂

le 05/06/2019 à 18h39 | Répondre

Sandrine

Team opération des végétations ici aussi… à 2 ans et 1 mois pour mon Loulou soit l’âge min maintenant pour l’opération. Depuis ses 3 mois, on faisait des DRP matin et soir à mon fils une ruine en sérum physiologique. Son 2 ème hiver il nous a fait 6 otites en 5 mois… il ronflait +++ faisait des pauses respiratoires la nuit et se réveiller fatigué 😓 il a été opéré en novembre et ça va beaucoup mieux 1 seule otite depuis il respire mieux et les DRP ne sont plus quotidiennes mais la suite c’est les amygdales… hypertrophie +++ qui le gêne pour manger quand c’est enflammé! On revoit l’ORL pour ses 3 ans pour programmer l’opération qui n’est pas du même niveau que les vegetations. Mon fils aussi a des problèmes de prononciation mais plus lié à la tétine je crois on va surveiller on est pas trop inquiet car à 2 ans et demi il a qd même un bon vocabulaire et construit des phrases complexes. Bon courage à vous et à petit prince!

le 06/06/2019 à 11h39 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?