Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Déménager avec un bébé de 5 mois


Publié le 18 juin 2016 par Melimelanie

Quand Petit Habitant est entré dans son deuxième mois, on a appris que l’on déménagerait dans notre futur appartement au moment où il atteindrait ses 5 mois.

Pourquoi « appris », et non pas « décidé » ? Eh bien, parce que comme je te le raconterai sur Sous Notre Toit, c’était un achat sur plan, et que malheureusement, dans ce genre de cas, entre le moment où tu signes et celui où tu emménages, il se passe un certain temps indépendant de ta volonté…

Mais alors, comment ça se passe, quand tu déménages avec un petit bout de 4 mois et quelques, qui vient tout juste de s’adapter à un nouveau rythme de reprise du boulot ? Je te raconte mon expérience ici.

L’avant-déménagement

Nous avons donc acheté un appartement sur plan. Du coup, après une longue période, à quelques mois de la livraison, il a fallu venir visiter, pour finaliser l’appartement avant qu’on ne le récupère. La première visite a eu lieu quand Petit Habitant avait 6 jours ! Autant te dire que je ne m’y suis pas rendue, et que mon mari a dû y aller seul.

Mais par la suite, nous avons eu deux autres visites, auxquelles j’ai pu assister, avec Petit Habitant contre moi dans le porte-bébé. Je me suis donc retrouvée avec mon bébé de 2 mois (puis de 3 mois) à entrer sur un chantier et à visiter notre futur appartement encore en cours de finalisation.

Honnêtement, ce n’est pas très facile, et je dois dire que le promoteur immobilier était toujours un peu étonné de me voir débarquer avec mon porte-bébé. (À noter : pour la deuxième visite, un monsieur est arrivé avec son bébé… en poussette ! À cette époque, les ascenseurs n’étaient pas encore en marche, et il a dû faire garder son bébé par un des membres de l’équipe du promoteur…)

Puis, les gros travaux se sont terminés, et nous avons pu récupérer l’appartement finalisé ! Mais pas entièrement ! Il nous restait à faire quelques travaux d’aménagement (peindre quelques murs, et installer la cuisine et la salle de bain). Et les travaux avec un bébé de 4 mois, sache que c’est du sport.

Il nous fallait alterner : l’un en train de faire les travaux, l’autre en train de garder bébé. Petit Habitant a passé trois heures sur le chantier un dimanche (on avait besoin d’avancer à deux), et au bout d’une heure, il n’arrêtait pas de pleurer (pas génial pour la concentration…). Et puis, en tant que parent, tu culpabilises qu’il puisse respirer des odeurs de peinture ou d’acétone (quand tu nettoies la peinture qui a giclé un peu partout).

Donc, clairement, je te conseillerais de faire garder ton bébé le plus possible si tu te retrouves à devoir, comme nous, faire des travaux. Pour son bien-être à lui, mais aussi pour la bonne réalisation de tes travaux (coucou le plafond tacheté de rouge à cause d’un mur peint trop rapidement, parce que bébé pleurait et qu’il fallait le nourrir… et bonjour les deux heures de nettoyage du plafond ensuite !).

Une fois les derniers travaux réalisés, nous avons enfin pu commencer le déménagement.

2016-05-05 09.01.22

Crédits photo : Photo personnelle

La semaine du déménagement

La première chose à savoir, c’est que si toi, adulte, tu comprends que pendant quelques jours, tu vas devoir vivre avec le minimum et dans des conditions dégradées pour pouvoir avancer sur les cartons, ton bébé, lui, il est encore un peu trop jeune pour accepter qu’on le prive de tous ses jouets pendant trois jours. Du coup, il nous était impossible d’avancer sur le rangement de ce que Petit Habitant utilisait au quotidien.

Heureusement, plusieurs éléments nous ont permis de gérer le déménagement des affaires de Petit Habitant assez sereinement :

  • Nous faisions le déménagement nous-mêmes. Pas de professionnels. Donc on pouvait laisser traîner jusqu’au dernier moment les éléments qui nous étaient indispensables, sans gêner un planning établi.
  • Nous déménagions à cinq minutes en voiture de l’endroit où l’on habitait. Du coup, la majeure partie des affaires a pu être déménagée en une seule journée.
  • Nous avons déménagé pendant un weekend de mai avec un pont, et mon mari a pu poser des jours pour avoir une semaine complète.
  • Nous avons eu les deux appartements en parallèle pendant un mois, et nous avons pu gérer en amont le déménagement d’une partie de nos affaires non nécessaires au quotidien.

Le jour du déménagement, je n’étais pas en congés. C’est mon mari qui a tout géré, avec l’aide de ses parents et de ses collègues ! Je ne les remercierai jamais assez, d’ailleurs.

Du coup, pendant que mon mari allait chercher la camionnette pour le déménagement, je me suis levée comme d’habitude et j’ai préparé Petit Habitant pour l’emmener chez la nounou. Puis, je suis partie au travail.

Je suis ensuite sortie tôt, pour rejoindre mon mari dans le nouvel appartement et mettre en place toutes les affaires nécessaires à Petit Habitant avant de le récupérer chez la nounou.

Il s’est donc réveillé dans un appartement pour s’endormir dans un autre. Afin que le changement ne soit pas trop brutal, nous ne l’avons pas tout de suite mis dans sa nouvelle chambre. Il a passé la première nuit avec nous.

Le jour suivant étant férié, nous étions tous les trois pour découvrir ce nouvel appartement. Il a donc commencé par faire des siestes dans sa chambre, avant d’y passer une nuit complète.

L’après-déménagement

Pour ce qui est de l’adaptation post-déménagement, je dois dire que ça se passe très bien. Déjà, parce que ce n’est pas un déménagement avec « déracinement ». Vu qu’on habite à même pas dix minutes à pied de l’ancien appartement, Petit Habitant a gardé sa nounou et on se balade dans les mêmes endroits.

Ensuite, Petit Habitant a accepté sans problème de passer dans une chambre tout seul. Jusque-là, il dormait avec nous, mais il n’a pas montré de réticence à avoir sa propre chambre. Je pense même qu’il y dort mieux, étant donné qu’on ne le gêne plus en venant nous coucher et en nous levant le matin (ou quand Monsieur Génial ronfle, hi hi hi).

Pour moi, le changement de chambre a été plus difficile. Comme bébé ne fait pas encore ses nuits, je suis passée de « je le prends dans son berceau et le mets dans le lit avec moi pour allaiter sans sortir de ma couette » à « je dois sortir de la couette, traverser le couloir au carrelage très froid et allaiter assise dans un fauteuil (avec le plaid enroulé autour de moi comme je peux) ». Donc vivement qu’il fasse ses nuits !!

Sinon, on a réussi à conserver à peu près les mêmes horaires, pour le perturber le moins possible. Hormis le fait que je doive marcher beaucoup plus entre les pièces pour nous préparer le matin, je pense que notre quotidien n’a pas été trop bouleversé. Je note surtout une amélioration dans le rythme de Petit Habitant : eh oui, il dort plus facilement jusqu’à 7h30, puisqu’il n’est pas réveillé par son père qui se lève, et du coup, je peux me préparer tranquillement pour le travail.

On peut donc dire que même si un bébé de 5 mois ne facilite pas un déménagement (il ne porte pas encore les cartons !!), ça s’est bien passé, au final, en partie grâce à notre volonté de limiter un maximum les changements subis par Petit Habitant.

Et toi ? As-tu dû déménager avec un très jeune enfant ? Comment est-ce que ça s’est passé ? Est-ce que ton bébé a été très perturbé par ce changement ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

Super cet article ! J’ai déménagé quand ma fille avait 6 mois et j’avais beaucoup de chance de pouvoir la laisser à ma belle-famille ou à la nounou quelques heures par semaine pour pouvoir faire le ménage ou des petits travaux !
C’est sur que faire des travaux avec un bébé dans sa nacelle dans l’appart c’est pas extra niveau concentration !

le 18/06/2016 à 14h00 | Répondre

Melimelanie

J’ai effectivement bénie la nounou qui nous l’a gardé le vendredi! On a pu tout finir très rapidement sans avoir à s’occuper de lui et ça c’était top!!!

le 20/06/2016 à 09h08 | Répondre

Mlle Mora

Je me demande effectivement comment ça se passe avec un bébé. On a déménagé 2 fois en 4 mois avec babygirl, elle avait 15 mois au premier déménagement, puis 19 au 2ème. Pour la 2ème fois, on l’avait fait garder car c’est trop contraignant pour elle (et pour nous de l’avoir dans les pattes ça peut être dangereux !) Incroyable la faculté à s’adapter sans rien dire, elle a trouvé des nouveaux repères facilement les 2 fois. Maintenant, j’imagine qu’elle ne se souvient même plus des 2 autres appartements où elle a vécu avant la maison !
Les travaux on teste un peu en ce moment car y a des trucs à faire dans notre maison, mais c’est vrai qu’il faut absolument qu’il y en ait un qui s’occupe d’elle sinon elle se sent délaissée et c’est bêtises sur bêtises… Heureusement y a encore la sieste de l’après-midi ! 🙂

le 18/06/2016 à 15h47 | Répondre

Melimelanie

Je pense que peu importe l’âge rien que le fait de devoir s’occuper d’un enfant complique la chose.

Surtout quand on fait travaux/déménagement par nous même. D’ailleurs pour le prochain on s’est mis d’accord avec monsieur génial : On prends des déménageurs!!!!

le 20/06/2016 à 09h11 | Répondre

Toscane

Oh la la !!! Le déménagement avec un bébé me rappelle des souvenirs !
Cela faisait 3 mois et demi qu’on avait trouvé un super appart dans lequel on était pas tout à fait installé quand on a su que j étais enceinte… C était un bébé surprise et on avait pas de chambre en plus pour lui. On a donc entreprit la demande de logement et comme on misait plus sur les HLM (dans de petits villages) on ne savait pas trop quand on aurait un appartement libre…
On a reçu un appel au mois de Juillet un appartement allait se libérer dans un petit village et les HLM voulait savoir si on était interessé…
Après visite oui un bonheur cet appart (125m2 en hlm j avoue que c était inespéré et en plus dans un petit village avec une école).
On a bien sur répondu favorablement. Et on nous a répondu que l appart serai libre courant Octobre…Ok ok petit loulou devait arrivé mi octobre….
J ai donc fait mes cartons enceinte jusqu au yeux… (je ne remercierai jamais assez ma soeur de m avoir aider).
Petit Louis est arrivé le samedi 7 Octobre et on devait déménagé le samedi d après.
A la maternité j avais mes classeurs pour finaliser les assurances et tout et tout. Le jour où je suis sorti de la maternité il a fallut que j aille faire les papiers d assurance avec mon bébé de 4 jours… Un bonheur…
Et donc le déménagement avec un bébé de 6 jours… C était sportif… Mais quand même de bons souvenirs… pour moi bien sûr puisque je n ai plus porté aucun carton mais je disais à tout le monde ce qu il fallait faire 😉
Maintenant que l on a deux enfants et un petit troisième en route… Je ne déménagerai plus aussi facilement 😉

le 18/06/2016 à 16h08 | Répondre

Melimelanie

Je suis admirative!!! Je n’aurai jamais pu déménager une semaine après l’accouchement. Je pouvais à peine bouger avec l’épisiotomie. Déjà que j’ai pas trop aidé pour se déménagement je n’ose imaginer a quel point j’aurai été inutile une semaine après l’accouchement!!

En tout cas félicitations pour bébé 3!!

le 20/06/2016 à 09h13 | Répondre

Sophia

Hum … et bien moi je vais expérimenter dans quelques mois le déménagement à 400km avec un bébé de 2 mois, avec recherche d’appart préalable obligatoire quand bébé aura 1 mois (mais sans travaux) ! Autour de nous il y a les sceptiques qui disent qu’on est complètement fous, et ceux qui disent que « aucun problème, on a fait bien pire ! » … Bref, c’est l’inconnu total pour nous, mais j’imagine qu’on va s’en sortir, notamment grâce à nos proches 😉

le 19/06/2016 à 15h13 | Répondre

Melimelanie

Moi je dis que vous allez gérer sans problème! L’avantage d’un bébé de 1/2 mois c’est qu’il dort la majorité du temps!!! Du coup vous pourrez avancer quand il dort (même si vous serez régulièrement coupé dans votre élan pour le nourrir/changer…)

En tout cas je te souhaite un très bel accouchement!

le 20/06/2016 à 09h16 | Répondre

elsa

Ici aussi nous avons du déménager un peu dans la précipitation… Décès du propriétaire, les héritiers pressés de vendre et me voilà à passer mon congé maternité à visiter des appartements et à organiser le déménagement pendant la semaine d’adaptation chez la nounou (très très pratique pour ne pas avoir le blues :D). Bref, la puce, 4 mois alors n’y a vu que du feu, on a fait en sorte que sa chambre soit terminée le jour même du déménagement, et, alors qu’elle dormait avec nous dans notre ancien appartement, elle s’est très bien faite à ce nouvel espace. Je crois que le plus dur/fatiguant a été pour moi finalement !

le 27/06/2016 à 12h02 | Répondre

Melimelanie

Ha oui effectivement du coup ça a du tout accélérer très vite!! Je ne pensais pas qu’on pouvait être « mis dehors » en cas de décès de son propriétaire.
En tout cas je crois avoir la même conclusion que toi. Au final les plus impactés et perturbés c’est nous et bébé vit très bien les changements!

le 27/06/2016 à 14h08 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?