Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Parfois, j’abandonne mon bébé


Publié le 9 juin 2017 par Chacha d'avril

J’aime ma fille mais parfois j’ai besoin de faire des choses sans elle, seule ou avec l’Homme.

La laisser pour le plaisir

J’ai commencé aux deux mois de Petite Fleur : on l’a laissé deux heures à ses grands parents, le temps d’aller faire les achats de Noël. C’était la première fois que je la laissais à qui que ce soit. D’un côté j’avais envie de chanter ça, mais d’un autre côté j’étais vraiment pressée de la retrouver.

C’était un sentiment vraiment étrange. Et puis, on a recommencé, de temps en temps, quelques heures, pour aller faire les courses ou aller voir des amis. Sa marraine nous l’a gardée quelques heures le temps qu’on aille au restaurant. Bref, on y trouvait du plaisir.

Et puis, on a organisé un week-end entre copains à l’étranger, sans bébé. On ne devait la laisser qu’une seule nuit chez ses grands parents. Elle avait 3 mois et demi. On l’a laissé en toute confiance, on s’est amusé, on a bien mangé et dormi sans entendre un seul pleur (et ça fait du bien !). Mes beaux-parents nous envoyait régulièrement des photos et on les a appelé quelques fois. Elle nous manquait quand même beaucoup beaucoup.

Finalement, on est rentrés plus tard que prévu alors on l’a laissé dormir une seconde nuit chez ses grands parents. Dormir à la maison sans elle a été vraiment beaucoup plus étrange que de dormir à l’hôtel.

On a tous passé un super week-end : nous avec nos amis, elle avec ses grands-parents, et on se sentait plus confiants pour la laisser à ses grands parents.

Elle y a passé quelques heures par ci ou quelques heures par là, pour nous laisser le temps de faire des choses qui sont compliquées à réaliser avec un bébé dans les pattes, et j’aimais bien ça. Je n’avais pas l’impression d’être une mauvaise mère ou de ne pas l’aimer, juste de la laisser prendre son indépendance vis à vis de moi.

Crédit photo (creative commons) : Quinn Dombrowski

On l’a à nouveau laissée une nuit au moment de l’EVJF de ma meilleure amie, puis de son mariage. On a ensuite passé un week-end chez des amis, sans elle. Puis un week-end, rien que l’Homme et moi, le premier depuis la naissance de Petite Fleur.

On l’a toujours confié à ses grands-parents et à personne d’autre. On la laisse généralement une fois tous les deux mois, une ou deux nuits.

On sait qu’elle y est bien : ses grands parents l’adorent et c’est réciproque. Elle a ses jouets qui l’attendent là bas, une chaise haute dans laquelle elle est mieux que celle de chez nous, le chien et les poules qu’elle est impatiente de retrouver dès qu’on arrive devant leur porte. Et puis, elle fait des activités et des promenades qu’elle ne fait pas avec nous. C’est comme sa deuxième maison.

On a trouvé un équilibre qui nous convient bien. Et dernièrement, nous sommes partis en week-end prolongé pour nos trois ans de mariage et nous l’avons laissé trois nuits à ses grands-parents. C’était vraiment super ! Mais je pense que trois nuits, c’est mon maximum pour l’instant. Je ne me sens pas capable de la laisser plus, même à mes beaux-parents.

La laisser pour le travail

Et puis bien sûr, l’année dernière, je « l’abandonnais » cinq jours par semaine chez la nourrice pour aller travailler. Cela n’avait rien à voir avec le temps passé chez ses grands-parents mais c’était tout de même des moments où j’étais contente de la laisser. Je savais qu’elle était bien chez sa nourrice, et je pouvais aller faire mon travail, parler avec mes collègues et me sentir équilibrée.

Et ça permettait à Petite Fleur de voir d’autres enfants, de faire des choses qu’elle ne faisait pas à la maison et de se sociabiliser.

Mais depuis quelques mois, Petite Fleur a perdu ces habitudes et passe toutes ses journées avec moi, avec une journée de temps en temps chez ses grands parents pour me laisser un peu respirer et chercher du travail plus tranquillement. Et puis, un jour j’ai eu un entretien d’embauche, mes beaux parents n’étaient pas disponibles, alors c’est une amie qui l’a gardé. Et ça s’est très bien passé, elle a même fait la sieste.

Cet entretien a été une réussite, j’ai à nouveau du travail. Il a fallu trouver une nouvelle nourrice et habituer Petite Fleur à ne plus être avec moi tous les jours toute la journée. Mais ça, c’est une autre histoire, pour un autre article.

La laisser pour mieux la retrouver

Au final, oui, j’abandonne régulièrement ma fille. Mais dans des conditions optimales pour elle comme pour moi. Cela nous permet à toutes les deux d’avoir une vie équilibrée et sociale.

Je suis toujours contente de la laisser, même si ce n’est que deux heures. Cela me permet de faire des choses que je ne peux pas faire quand elle est avec moi. Mais je suis aussi toujours trèèèèès heureuse de la retrouver, de la voir courir vers moi, les bras tendus en criant « Mamaaann !!! ». Le câlin des retrouvailles est le meilleur des câlins.

Et toi, tu es du genre à abandonner ton enfant ? Ou plutôt à ne jamais le laisser à qui que ce soit ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

21   Commentaires Laisser un commentaire ?

Gwen

Mon fils vient d’avoir 6 mois et pour l’instant il n’a jamais était gardé par personne! (Hormis par son papa bien sûr!). D’une part parce que mon coeur de maman en est incapable et d’autre part parce que je ne travaille pas pour le moment, je profite exclusivement de lui! Mais ça va changer la semaine prochaine car nous avons rdv pour la préparation de son baptême et c’est ma soeur (sa marraine) qui va venir le garder chez nous.. Bon il sera 20h30 donc il dormira mais j’appréhende beaucoup! S’il se réveille en pleurs comme ça arrive de temps en temps comment va t’il réagir quand il ne me verra pas moi ou son papa? Ma soeur va t’elle réussir à le calmer? Ça m’angoisse mais j’essaye de me dire que tout va bien se passer! C’est là que je me dis que pour l’instant je suis incapable de le laisser pour faire une sortie avec mon mari.. on verra ça plus tard !

le 09/06/2017 à 07h59 | Répondre

Madame Vélo

Je me permet de te donner un petit conseil pour que ça se passe bien pour lui au moment de votre rendez-vous de préparation au baptême. Il est très important qu’il vous voit partir, afin qu’il comprenne que vous ne l’abandonnez pas mais que vous le confiez à quelqu’un de confiance. Comme ça s’il se réveille pendant votre absence il ne sera pas paniqué si c’est sa marraine qui vient s’occuper de lui car il aura vu ses parents partir et il aura été laissé dans les bras de sa marraine. Et puis à votre retour vous pouvez toujours retourner lui faire un petit bisou, même s’il dort il sentira votre présence et sera rassuré. En plus à 6 mois il approche de l’âge de l’angoisse de la séparation donc c’est important de lui montrer que vous partez et que vous revenez, sans faire ça « dans son dos ». Bon courage pour la 1ère séparation, c’est pas facile de partir mais généralement ça se passe beaucoup mieux qu’on ne le craint !

le 09/06/2017 à 14h10 | Répondre

Chacha d'avril

Comme le dit Madame Vélo, si tu expliques bien à ton bébé que vous partez, que sa marraine va s’occuper de lui et que vous allez revenir pendant qu’il dormira, tout se passera bien.
Ils comprennent beaucoup de choses, même à cet age

le 10/06/2017 à 14h32 | Répondre

Croco

Je t’admire, je crois que je n’aurais pas réussi à laisser mon fils une nuit à 3 mois et demi. Quelques heures, oui (il a fait l’adaptation à la crèche à 3 mois, je l’ai laisser plusieurs fois une heure ou deux en journée à ma belle-mère à 4 mois, on l’a laissé à mon père 4h après l’avoir couché pour fêter nos 4 ans de mariage au resto à 6 mois… et je pense qu’on l’aurait laissé plus si nos parents habitaient plus près).
Mais sa première nuit sans nous, c’était à presque 11 mois, et je reconnais que j’ai un peu stressé, même si j’en ai profité quand même (en plus, il avait très mal dormi 3 nuits sur les 4 précédentes !) Mais je ne regrette pas, surtout qu’à 14 mois, on le laissait 3 nuits à mes parents pour fêter mes 30 ans en Italie, et je suis partie beaucoup plus sereine puisque ça c’était bien passé la première fois (on a juste reçu un mail en 4 jours, mais ça nous convenait parfaitement).
Maintenant, il a 21 mois, et cet été on le laisse une semaine complète (enfin, du dimanche soir au vendredi soir, la crèche est fermée et nous travaillons), mais je suis sure que tout le monde va bien en profiter (en plus, il est enfin complétement sevré, donc plus du tout de stress de ce côté là, et plus de tire-lait pour éviter les engorgement) !
Et je ne sais pas pourquoi, je sens que ce sera plus facile pour le deuxième !

le 09/06/2017 à 10h50 | Répondre

Chacha d'avril

Tu es allée au rythme qui te convenait le mieux, il n’y a pas de raison de m’admirer. C’est le rythme qui m’a convenu. Tu vois, tu l’as laissé plus tard mais finalement tu es maintenant prête à le laisser une semaine, ce dont je suis incapable !
Et oui, je pense aussi que ce sera plus simple pour un deuxième

le 10/06/2017 à 14h34 | Répondre

Camille

Bonjour
Merci pour votre article.
Quand ma fille est née, je l’ai toujours prise avec nous. Nous n’avons pas de famille proche de nous. C’est ce qui m’a manqué le plus car je n’arrivais pas à la laisser à une inconnue pr quelques heures, le soir qd elle était petite.
Alors que la journée, elle etait avec une nounou que nous avions choisi et qui avait été formée.
Puis elle a grandi et nous avons du changé de nounou et du coup, j’ai eu mon mercredi matin qui m’a permis de faire des choses sans ma fille et ce fut une bouée pour moi. J’avais un moment pr moi, pr des RDV.
Et meme sentiment, je n’ai pas eu le sentiment d’être une mauvaise mamane et c’est tellement bien de la voir se jeter dans nos bras au moment des retrouvailles 🙂
En tout cas, c’est super que vous ayez trouvé cet équilibre 🙂

le 09/06/2017 à 10h52 | Répondre

Chacha d'avril

Merci.
Oui, on finit toutes par trouver l’équilibre qui nous convient, à nous et à nos enfants

le 10/06/2017 à 14h38 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Comme toi, j’abandonne Tess régulièrement.
La journée, elle va chez sa nounou et elle adore retrouver le chat et la balançoire mais aussi ses copains.
Dès ses 3 mois, on l’a laissé une nuit chez ses grands parents pour nous permettre de partir en weekend afin de souffler à 2.
Ensuite, le parrain, la tata, la marraine, sont venus à plusieurs reprises la garder le soir à la maison pour nous permettre de faire un resto, un ciné, un spa, etc.
Et puis dernièrement, on a du la laisser 4 dodos chez ses grands parents et cette fois, c’était pas par choix. J’appréhendais énormément de ce temps si long sans elle (j’en parle sur mon blog). Et finalement, elle est revenue grandie, nous étions reposés d’avoir profité de nous et elle s’est jetée dans mes bras à son retour pour une grosse séance de câlins.
Je pense que c’est bon pour tout le monde ces petites périodes chacun de notre côté.
Et félicitations pour ton nouveau job!

le 09/06/2017 à 11h51 | Répondre

Chacha d'avril

Merci !!
Et je suis tout à fait d’accord avec toi ^^

le 10/06/2017 à 14h39 | Répondre

Viviane

Mais vous n’abandonnez pas votre enfant, vous lui permettez d’exister en dehors de vous ! Vous n’êtes pas de mauvaises mères puisque vous faites confiance à votre enfant 🙂

le 09/06/2017 à 20h42 | Répondre

Chacha d'avril

Merci de me rassurer ^^

le 10/06/2017 à 14h41 | Répondre

Onedaymaybe

Je plussoie Viviane, ça n’a rien d’un abandon! Ce mot est très fort alors que vous parlez simplement du fait de permettre à chacun d’avoir son espace personnel, ses activités, bref sa vie !
Les enfants ne sont pas une extension de nous même mais des êtres à part entière, ils ont besoin d’espace différenciés de ceux de leur parent. Et ce n’est pas être un mauvais parent que de faire garder son enfant, de s’octroyer des sorties ou des week-end, c’est au contraire, je pense, salutaire pour tout le monde !
Ça n’empêche pas de stresser un peu quand c’est la première fois, mais si bébé voit ses parents sereins, il a toutes les chances de l’être aussi.

le 09/06/2017 à 21h25 | Répondre

Chacha d'avril

Je suis d’accord avec toi, un enfant est une personne à part entière qui doit apprendre à vivre sa vie.
Mais certaines fois, on a pourtant l’impression de l’abandonner, quand elle pleure en nous tendant les bras, même si ce n’est pas le cas.

le 10/06/2017 à 14h43 | Répondre

Amelie C (voir son site)

très bon article, on voit que tu t’écoutes et que tu écoutes tes besoins c’est bien l’essentiel dans notre rôle intense de maman !
Moi c’est tout l’inverse !! Enfin, pas complètement, mais j’aime vivre ma vie avec elle et je ne ressens pas le besoin de la laisser. Donc tout comme toi, je m’écoute et je ne le fais pas ! Mon mari étant pareil, ça fonctionne très bien pour nous. Pas de recette magique, chacun est différent !
Elle va deux jours à la crèche, et je sors régulièrement le soir avec des copines. Mais sinon tous nos voyages sont avec elle (elle a 18 mois et on a déjà pas mal bourlingué), on fait la fête aux mariages avec elle (elle est à fond!), on se voit pas faire autrement. On profite bien mieux de nos voyages avec elle que si on la laissait, ça ne nous correspond pas. Et pour répondre à certains commentaires, ce n’est pas du tout pour ça qu’on n’est pas indépendantes l’une de l’autre 🙂 Elle est hyper sociable quand même et est loin d’être dans mes jambes tout le temps 🙂

le 10/06/2017 à 12h19 | Répondre

Chacha d'avril

C’est super si vous êtes tous épanouis dans ce schéma !

le 10/06/2017 à 14h46 | Répondre

Sarabi

Nous avons aussi l’habitude de laisser Simba à mes parents. Cela nous fait du bien, cela lui fait du bien et cela ravit mes parents!!! On n’a pas encore laissé plus d’une nuit mais on est de mariage au mois d’aout et là on va le laisser 2 ou 3 nuits. Et en décembre, on part 4 jours à Disney donc on va le laisser aussi et je sens déja que cela va être dur mais en même temps bénéfique.
On a besoin Mufasa et moi de ces moments là, et quel bonheur de retrouve Simba après!! D’ailleurs, quand il ne dort pas chez nous, j’ai besoin d’aller dans sa chambre et de respirer un de ses vêtements avant de dormir….

le 10/06/2017 à 23h08 | Répondre

Chacha d'avril

Ah, je suis contente de trouver quelqu’un qui a la même vision des choses que moi ^^. C’est vrai qu’il m’arrive de renifler ses affaires parfois, mais pas à chaque fois.
Disney !! Tu viens près de chez moi alors !

le 12/06/2017 à 08h33 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

Chez nous aussi la Biscotte a été assez rapidement habituée à passer quelques heures sans nous.
Je l’ai laissée pour la première fois à 2 semaines pour aller chez le coiffeur pendant que mes beaux parents la gardaient. Et par la suite nous sommes allés une ou deux fois au restaurant quand mes parents ou mes parents étaient là pour la garder. Nous l’avons également laissé 4 jours à mes parents après Noël pour visiter Barcelone en amoureux et mes beaux parents l’on gardé les mois dernier 3 jours pendant un weekend en amoureux pour nous 🙂
Et finalement elle n’a pas d’appréhension de nous voir partir et s’amuse beaucoup en notre absence, les grands parents sont ravis d’avoir leur petite fille rien que pour eux et nous nous profitons de quelques moments en amoureux. Tout le monde est bien content de se retrouver après ça <3

le 12/06/2017 à 10h55 | Répondre

Chacha d'avril

C’est super que tu aies trouvé un équilibre qui vous convienne autant à tous.
Mais dès deux semaines !!! J’en aurai été incapable !

le 13/06/2017 à 18h10 | Répondre

Madame D

Comme je te comprend !!

le 13/06/2017 à 08h38 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?