Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Partir en vacances à l’étranger au début du 2ème trimestre de grossesse


Publié le 28 septembre 2017 par Claire Gezillig

Comme je le racontais la dernière fois, mon premier trimestre de grossesse a été compliqué et ça a commencé à aller mieux vers la 14/15ème semaine, moment où je suis partie en vacances.

Partir en vacances à ce moment-là était vraiment une bonne idée, je me demande si ça n’a pas été un facteur déterminant dans le fait que je me suis sentie mieux d’un coup… Le repos étant enfin vraiment possible.

J’ai d’ailleurs remarqué, au cours du deuxième trimestre que certains symptômes dont les nausées et vomissements sont revenus systématiquement quand j’avais un déficit de sommeil…

Où partir en vacances à 4 mois de grossesse ?

Quand nous avons posé nos vacances pour le mois mai 2017, nous ne savions pas que je serais enceinte…
Mais nous n’avions fait aucune réservation tôt, ce qui a fait que nous avons pu prendre en compte le fait que j’étais enceinte (mais pas de là à le faire au dernier moment pour savoir comment je me sentirai).

Il s’est posé la question de savoir à quel point la grossesse était à prendre en considération dans le choix de la destination et du mode de vacances.
C’est à un moment où s’il arrive quelque chose au fœtus, de tout façon, il n’a pas passé le seuil de viabilité donc ça ne me paraissait pas vital d’aller dans un pays avec un système hospitalier hyper performant.
Cependant, je voulais prendre en compte le fait que je dois faire attention à ce que je ne mange et je me serais inquiétée d’aller dans un pays où je me pose des questions sur l’hygiène dans la préparation des plats. (Exit donc les pays exotiques). Ou dans un pays où la charcuterie est divine, je voulais éviter la torture (On fera l’Italie une autre fois où je peux manger et boire tout ce que je veux).

Crédit photo : Gulcinglr

J’avais très envie d’aller en Albanie. Mais l’amoureux était plus pour une destination assez touristique, pour que ce ne soit pas trop l’aventure pour moi… (Et après avoir parlé avec un élève albanais, il m’a dit, « c’est un pays où partir à l’aventure, en rando… », bref, vu mon état avant de partir en vacances, j’ai bien fait de renoncer à l’idée).
Et mon mari avait entendu dire que le meilleur moyen de voyager pour une femme enceinte, c’était le train. Il m’a donc convaincue de partir pour un périple en train direction l’Autriche et la Slovénie.

Notre voyage

Nous avons donc été en train des Pays-Bas à Dusselforf, puis pris un train de nuit pour Vienne. Nous sommes restés 3 jours à Vienne où nous avons majoritairement fait du tourisme culturel (3 musées et se promener dans la ville).
Nous sommes ensuite allés à Graz, toujours en train (les paysages étaient sublimes), que nous avons beaucoup aimé, on s’est beaucoup promené dans la ville et les alentours.

Crédit photo : photo personnelle

Puis, train pour Maribor en Slovénie. De là, nous sommes allés faire un tour en montagne.
Un autre train encore pour Ljubljana, où nous avons passé deux jours à nous promener dans la ville et profiter des terrasses.
Puis, nous sommes allés passer deux jours au bord de la mer à Piran, nous devions prendre un train puis un bus, mais en fait, le train ne circulait pas, nous y sommes donc allés en car.
À Piran, nous avons exploré la petite ville, profité du front de mer et nous nous sommes baignés.

Crédit photo : photo personnelle

Enfin, on a passé à nouveau une journée et une nuit à Ljubljana avant de repartir en avion.

Les conditions de notre voyage

J’ai trouvé le train vraiment sympa pour voyager enceinte. Tu n’as pas de ceinture qui te gène, pas de mal des transports.
Quand nous sommes allés à Piran en car, nous avons pris les petites routes et j’ai été vraiment très très mal (il faisait aussi très chaud). Normalement, je ne suis plus malade en car ou en voiture depuis des années mais il semble qu’enceinte, je supporte beaucoup moins bien.

Après, le train de nuit, c’était un peu l’aventure et je ne suis pas sûre que j’aurais apprécié avec une grossesse plus avancée.
Nous avions des couchettes tout en haut et quand tu te lèves la nuit pour aller aux toilettes, c’est un peu acrobatique.

Crédit photo : photo personnelle

De plus, les couchettes n’étaient pas assez longues pour nous (ou nous sommes trop grands) et surtout très dures. J’ai vraiment eu du mal à dormir… Cela dit, je suis contente de l’avoir fait une fois mais si je dois reprendre un train de nuit un jour (enceinte ou pas d’ailleurs), je regarderai pour des billets de la classe au dessus… Mais ça reste sympa de se faire bercer par le train et de se réveiller dans un autre pays.

Au niveau du logement, nous avions pris un studio à Vienne, une chambre en air B&B à Graz, un hôtel à Maribor, un bed and breakfast à Ljubljana, une chambre privée en auberge de jeunesse à Piran et enfin un petit hôtel disposant d’une cuisine pour ses hôtes pour la dernière nuit à Ljubljana. J’adore aller au restau et on s’est fait très plaisir sur ce voyage mais je dois dire que vu ma fatigue le soir, j’étais contente quand on avait la possibilité de rentrer en fin d’après-midi à notre logement et ensuite de pouvoir cuisiner sur place et de ne pas avoir systématiquement besoin de ressortir pour diner.

Qu’est-ce qu’on a fait pendant ces vacances ?

Alors, on a fait pas mal de visites, de marches et gravi un certain nombre de collines / petites montagnes. Mais à Vienne et Graz, nous avions pris un pass pour les transports en commun pour pouvoir se poser dans un tram à chaque fois que je n’en pouvais plus. Et on a aussi beaucoup pris téléphériques et funiculaires quand les montagnes paraissaient trop difficile à grimper.

Nous avons fait aussi fait un très grand nombre de pauses thé / goûter / déjeuner / glaces / diner.

Crédit photo : photo personnelle

J’ai aussi fait des siestes ou alors des matinées à lire (j’ai lu quatre livres en deux semaines) surtout au début.
Et puis, je me suis beaucoup assise sur des bancs…

Crédit photo : photo personnelle

J’ai senti une grande différence d’énergie entre la première et la deuxième semaine.

Je n’ai pas eu l’impression d’être trop limitée par le fait d’être enceinte parce que j’aime bien varier farniente et découvertes. C’était un bon compromis… Le fait de partir en itinérant et de changer donc souvent de logement ajoute peut-être un peu de fatigue mais le voyage en train, je trouve ça tranquille et agréable et ça faisait partie intégrante du voyage. Et puis, j’étais contente d’en profiter pour les dernières vacances à deux : la logistique et les bagages restent simples.
Nous n’avons pris qu’une valise pour deux et donc l’amoureux s’en occupait (je te rassure, elle était à roulettes et j’ai bien proposé mille fois de le relayer…), ce qui était du luxe pour moi.

Mon bilan

C’était un super voyage que je suis heureuse d’avoir fait. Je n’étais pas vraiment super motivée pour ces destinations à la base mais nous avons apprécié l’Autriche, beaucoup aimé Graz et sommes tombés amoureux de ce que nous avons vu de la Slovénie.

Clairement, le fait d’être enceinte a demandé quelques adaptations dans notre rythme mais finalement, pas tant que ça et je n’ai pas eu de grosses frustration de ce que mon état de femme enceinte m’aurait empêchée de faire (sauf peut-être de manger du jambon cru des montagnes).

Et surtout, je suis rentrée avec l’impression d’avoir retrouvé une partie de mon énergie et après le premier trimestre de l’enfer, c’était vraiment bon pour mon corps et mon moral !

Et toi, des vacances prévues pendant ta grossesse ? Tu envisages ça comment ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

12   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Licorne (voir son site)

Joli programme ! Je connais pas la Slovénie, c’est sympa que tu en parles ! Par hasard, on est aussi partis en vacances autour des 13/14 SA. On avait déjà réservé les vacances avant de savoir que j’étais enceinte mais on avait prévu le coup. Le gros problème était de trouver une destination au chaud, mais sans le virus Zika ! La seule île indemne en ce moment était l’île Maurice. Bon j’avoue, il y a pire comme destination ^^ On a fait 10 jours dans un hôtel de rêve au bord de la plage. C’était vraiment génial pour se reposer et faire à son rythme, sieste obligatoire tous les jours ! Le seul point négatif était que les nausées étaient encore bien présentes et que je n’ai pas pu honorer les buffets à leurs juste valeurs. Mais mon mari s’est rattrapé… pour 3 ! :-p Voyage en avion un peu long mais on a souvent eu la chance d’avoir un siège de libre à côté de nous pour s’étendre. Et comme toi, les symptômes du 1er trimestre se sont bien estompés après ces 10 jours de vacances et ont permis de recharger les batteries qui étaient bien à plat après les 3 premiers mois à faire « comme si de rien n’était » au boulot !

le 28/09/2017 à 07h26 | Répondre

Clette

sympa comme vacances 🙂
Je suis aussi partie en vacances pendant le début de mon deuxième trimestre et par contre on ne s’est pas trop embétés par rapport à ma grossesse , je voulais prendre l’avion comme d’habitude ! on est partis en Norvège et j’ai juste évité le poisson cru. (bon et bien sûr l’alcool , et j’avais arrêté thé et café ))
Globalement j’en ai un pas super souvenir parce que j’étais encore malade comme un chien (ici vomissements importants jusqu’à la fun du deuxième trimestre!) mais ça m’avait changé les idées (j’étais en fixette sur le bébé )
Un peu partout en europe me paraît super pour une grossesse ! ayant l’habitude de patir loin, hors E.U, je sais pour avoir rencontrés quelques pépins en cours de route que c’est plus le casse tête pour l’accès aux soins (niveau remboursement par exemple parfois c’est juste zéro). Du coup conseil en passant commander une carte de sécu sociale européeenne c’est gratuit !

le 28/09/2017 à 08h11 | Répondre

Claire Gezillig

On a pris l’avion au retour 😉 C’est plutôt le road trip que je suis contente d’avoir évité…

Et bon conseil pour la carte européenne, la seule fois où j’ai oublié de la demander, je me suis retrouvée aux urgences et avancer les frais, ça pique vite (mais bon, j’allais en France pour mon mariage, j’ai tendance à oublier que la France est maintenant l’étranger pour ma couverture santé)

le 29/09/2017 à 17h41 | Répondre

Madame Yoga

Sympa comme voyage! Nous sommes partis également à ce terme et c’est vrai que c’est le moment idéal à mon sens car le ventre n’est pas encore trop présent! Par contre j’avoue que j’ai fait des méga sieste ou si ce n’était pas possible j’étais couchée très tôt!

le 28/09/2017 à 08h31 | Répondre

Doupiou

Je suis partie en tout début de grossesse et clairement c’était l’horreur ! Je pense que le meilleur moment pour voyager c’est aussi le début du second trimestre. Merci pour le tuyau du voyage en train !

le 28/09/2017 à 09h03 | Répondre

Croco

Nous avons l’habitude de partir une semaine en Bretagne au mois de mai. Pour ma première grossesse, ça tombait au début du deuxième trimestre, et ça c’est très bien passé malgré les fréquents trajets en voiture (nous avons fait une nuit à Bordeaux, trois nuits à Nantes, trois nuits à Rennes, deux nuits à Lannion puis de nouveau une nuit à Bordeaux sur le retour).
Cette fois-ci, ça tombait à un mois et demi de grossesse… et c’était beaucoup moins bien, malgré une seule destination, Rennes (d’autant plus que je ne voulais pas annoncer ma grossesse si tôt et que nous étions logés chez ma belle-sœur).
Je crois qu’au deuxième trimestre, je recommencerai sans hésiter (peut-être en prenant un jour pour me reposer avant de partir), mais pas au premier !

le 28/09/2017 à 09h32 | Répondre

Merle

Chouette voyage ! Après la naissance le train reste très sympa 🙂 Bébé a d’office une place assise avec la carte enfant + (qui fait des réductions pour ses 4 accompagnants). Pas besoin de s’arrêter sur des aires d’autoroutes pour faire les pauses repas, et le wagon bar est très bien pour dégourdir les petites jambes. À moins d’avoir le modèle bébé grand luxe qui dort dès qu’on le pose dans un siège auto, je préfère de loin voyager en train !

le 29/09/2017 à 01h59 | Répondre

Saphir

Ce sont les passagers non parents qui dégustent, dans ces cas là… On n’y pense pas assez, lorsque l’on n’est pas concernée 😉

le 02/10/2017 à 19h24 | Répondre

100drine

Nous on avait prévu 10 jours de randonnée… avant d’apprendre juste avant de partir que j’étais enceinte!
La médecin m’a dit qu’il n’y avait pas de problème et que je pouvais vivre ma vie normalement (heureusement que j’étais renseignée quand même sur les précautions alimentaires à prendre!).
Donc on a randonné pendant 10 jours durant le deuxième mois de grossesse. (avec un sac très léger pour moi).
Heureusement j’ai eu la chance de ne pas avoir de nausées, seulement une grosse fatigue! Alors on faisait beaucoup de pauses et des nuits de 10-12h de sommeil…

le 29/09/2017 à 11h29 | Répondre

Claire Gezillig

J’aurais été incapable de faire de grandes randonnées vu ma fatigue et mes malaises mais tant qu’on le sent, y a pas de problème, c’est tellement différent d’une grossesse à l’autre…

le 29/09/2017 à 17h42 | Répondre

Croco

Étudiante (et donc sans enfant à l’époque), je prenais beaucoup le train. J’ai été moins souvent gênée par des enfants criant que par des adultes parlant super fort au téléphone ou regardant leur film sans oreillettes.
On ne peut pas empêcher complétement un bébé de pleurer ou un enfant de faire du bruit en jouant, mais quand ils n’y aura plus qu’eux pour faire du bruit, la plupart des voitures seront calmes, et on pourra demander à ce que les compagnies ferroviaires prévoient des voitures spécifiques pour les familles dans tous les trains !

le 03/10/2017 à 08h31 | Répondre

Flora (voir son site)

Pareil ici, 10 jours de vacances pendant le 4ème mois. On a eu du mal à choisir la destination parce qu’on partait en juillet et que j’avais beaucoup de mal avec les grosses chaleurs. On a beaucoup rigolé parce que notre destination a complètement était dictée par un foetus de 4 mois (ça promet ce qu’elle va nous faire faire à l’adolescence) mais c’était chouette. On est allé en Suède pour un roadtrip en mode pépère (4h de voiture max puis 2 à 3 jours sur place) et à défaut d’être dépaysant, c’était agréable et reposant.

le 05/10/2017 à 11h51 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?