Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Petites hontes et grandes fiertés


Publié le 2 mars 2017 par Mlle Mora

Nos enfants ont le don de provoquer en nous deux sentiments totalement contradictoires : la honte et la fierté.

Je te confie les petites hontes et les grandes fiertés que j’ai pu expérimenter depuis  3 ans maintenant aux côtés de Baby Girl devenue Little Girl…

Crédits photo (creative commons) : Seenlenbluete

Petites hontes :

3 mois

  • Little Girl est plus grande que la moyenne vu son poids de naissance, je crois qu’elle a les cordes vocales d’un bébé de 6 mois… A la crèche, on t’annonce qu’elle aura son biberon en premier étant donné le son de sa voix…

16 mois

  • Quand l’auxiliaire de puériculture de la crèche t’annonce qu’aujourd’hui Little Girl a mordu un autre enfant ! (Quand elle s’était faite mordre quelques mois plus tôt, je ne m’étais pas dit qu’elle finirait par reproduire la chose…)

20 mois

  • Quand ta fille, dans un moment de désarroi, a tapé à la fille de tes amis parce qu’elle veut lui piquer un jouet… T’espère juste que tes amis t’inviteront encore…

22 mois

  • Quand tu rentres en bus avec Little Girl et que tu sens une odeur nauséabonde… et que tu te rends compte une fois à la maison que c’est elle qui embaumait tout le bus !!

28 mois

  • Quand Little Girl se fait une copine dans le train, mais faute de sieste, devient hystérique quand la petite fille veut aussi jouer avec ses jouets – tu es enceinte de quasi 8 mois, le papa n’est pas du voyage : tout le monde te regarde et tu as l’impression qu’ils se disent « elle sait même pas gérer sa gamine, et elle en attend un autre… »

2 ans et demi

  • Quand Little Girl, sur le chemin du retour à la maison, a décidé qu’elle ne voulait plus avancer et s’assoit par terre sur le trottoir. Tu as ta 2ème fille en porte-bébé, tu fais preuve de patience, mais rien à faire, la demoiselle reste assise par terre. Tu es sauvée par un passant qui dit à Little Girl que ce n’est pas très gentil ce qu’elle fait à sa maman. Elle s’est relevée direct ! Merci monsieur !
  • Quand Little Girl pousse un petit garçon pour s’approprier un jeu à Ikea, qu’elle se met à crier quand tu la réprimandes sous le regard peu compatissant d’un couple de cinquantenaire qui te balance « elle est sauvage dis donc, elle doit pas être facile à mettre au lit le soir ! » (mais de quoi je me mêle ?! En plus, elle va volontiers se coucher…)

 

Grandes fiertés :

3 mois

  • Quand elle doit faire une prise de sang parce que la pédiatre la trouve très pâle et pense qu’elle est anémiée. Elle a dû supporter 2 essais ratés et y retourner une 2ème fois pour tomber sur quelqu’un qui sait « piquer » les bébés. Elle a beaucoup pleuré, mais toujours de bonne humeur juste après le câlin consolateur.

4 mois et demi

  • Quand les premières dents de Little Girl se pointent sans qu’on s’en rende compte… et les suivantes aussi, quasi sans douleur !

5 mois

  • Quand elle accepte avec joie de déguster des purées de brocoli et de chou-fleur, premiers aliments introduits lors de la diversification (ouais, je sais, c’est pas cool…)

6 mois

  • Quand Little Girl prend l’avion pour la première fois et que ça se passe super bien, qu’elle parcourt le Danemark et la Suède avec nous comme si elle avait toujours voyagé avec nous !

14 mois

  • Quand elle a marché pour la 1ère fois et qu’elle est ensuite rarement tombée, sûre d’elle.

15 mois

  • Quand Little Girl vient nous réclamer de lui lire des histoires – ça finit par marquer le rituel du soir !

18 mois

  • Quand Little Girl change de crèche et que les auxiliaires sont impressionnées de la voir manger parfaitement bien avec sa cuillère, sa fourchette et boire au verre avec assurance – et en plus elle mange de tout !
  • Quand elle apporte son doudou à un enfant qui pleure.

20 mois

  • Quand elle monte et descend les escaliers toute seule dans notre nouvelle maison – et reste toujours prudente depuis, alors qu’on n’a jamais posé de barrière.

2 ans

  • Quand elle regarde les jouets dans les magasins, les manipule et les repose sans faire de crise parce ce qu’elle a pu les voir autant qu’elle voulait.
  • Quand elle descend du manège sans faire d’histoire après un tour, parce qu’on avait dit un seul tour.
  • Quand elle fait un bisou à son copain de crèche pour lui dire au revoir avant de partir.
  • Quand elle met ses chaussures toute seule comme une grande

2 ans et demi

  • Quand elle me prend la main d’elle-même dès qu’elle aperçoit une voiture.
  • Quand elle se souvient parfaitement qui lui a offert quoi et qu’elle le rappelle à chaque utilisation du cadeau en question.
  • Quand elle me montre comment elle sait faire ses puzzles toute seule
  • Quand elle invente des histoires avec son doudou, son nounours et sa poupée.
  • Quand elle m’aide à faire la cuisine et qu’elle s’applique pour faire comme moi.

2 ans ¾

  • Quand elle préfère manger ses épinards plutôt que le riz – ou qu’elle mange de la salade avec enthousiasme devant les amis (ça fait toujours bel effet !)
  • Quand elle met pause sur son dessin animé pour venir manger ou faire autre chose.
  • Quand Little Girl demande à prendre sa sœur dans ses bras ou à l’embrasser. Quand elle tient le biberon pour m’aider quand j’ai besoin de mes mains libres pour autre chose.

 

J’ai encore des tas de fiertés qui me viennent à l’esprit, mais je vais m’arrêter là. Tu auras compris que les petites hontes sont vite oubliées face à tous ces moments de fierté que nous offrent nos enfants. Et pour ma part, plus Little Girl grandit, plus la fierté est grande… Je me demande comment ça va se passer dans le futur !

Et toi, quels sont tes grands moments de solitude avec ton enfant ? Et quels sont les choses qui te rendent fière ?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

16   Commentaires Laisser un commentaire ?

Annia (voir son site)

Ah ah ah, les crises de larmes dans le train en étant toute seule, je connais ça! C’est toujours au pire moment que ça arrive, de toute manière. En revanche, j’ai eu de la chance de ne jamais avoir de réflexions peu bienveillantes (ou alors j’étais assourdie par les cris de mon fils, lui aussi ayant reçu de belles cordes vocales à la naissance). Mais tu as raison, les fiertés surpassent toujours les petites hontes!

le 02/03/2017 à 08h07 | Répondre

Cyn (voir son site)

Beaucoup de nos « hontes » sont dûes au regard des autres, alors qu’avec le recul on se rend compte qu’il n’y avait rien de bien méchant ! Concernant ton anecdote dans le train, il serait bien mal venu d’avoir une pensée médisante alors qu’on a TOUS connu ce genre de situation…
Mais comme l’a dit Annia, le plus important ce sont les fiertés ! C’est de ces petits moments magiques qu’on se rappellera !

le 02/03/2017 à 09h11 | Répondre

Mlle Mora

Oui, c’est souvent la peur du regard des autres, et j’avoue qu’avec le temps, je m’en fiche de plus en plus, (et puis ça n’arrive pas tous les jours non plus heureusement !), comme quoi avec « l’expérience », on est plus relax aussi !

le 02/03/2017 à 14h19 | Répondre

Madame Vélo

c’est chouette comme article, merci pour ce petit rappel de ce qui rend la vie si belle avec nos enfants !

le 02/03/2017 à 09h13 | Répondre

Clette

je vais en suède avec mon bébé de 6 mois cet été … tu avais fait un article dessus ? tu aurais quelques conseils à me donner au niveau des affaires à emporter ? (si il y a des petits pots sympa la-haut, comment tu gérais la logistique des siestes pendant les visites, si tout est accessible poussette ou si c’est le porte bébé qui t’as servi le plus ….) merci d’avance pour ton retour !!!! 🙂

le 02/03/2017 à 09h52 | Répondre

Mlle Mora

C’est très facile la Suède avec un bébé, car ils ont tout ce qu’il faut, partout !
Ils ont les petits pots Hipp dans mon souvenir, et on te le fera réchauffer dans n’importe quel restau, et y aura toujours une chaise haute même dans un boui-boui !
Pour les siestes, elle dormait soit dans la poussette, soit dans la voiture quand on prenait la route – elle dormait facilement. J’avais emmené le porte-bébé et la poussette. Le porte bébé pour les visites de châteaux etc, avec les escaliers ou les pavés c’était plus pratique, et sinon la poussette pour les balades et qu’elle puisse dormir allongée dans la journée. Tu peux prendre ta poussette sans souci partout dans Stockholm, même dans le métro, c’est adapté exprès et il y a des ascenseurs exprès aussi. C’est un joli voyage, très sympa et détendu qui vous attend !

le 02/03/2017 à 14h17 | Répondre

Béré

Trop touchant cet article !!!

moi j’adore les petites (ou grandes) hontes car elles me remettent à ma place de mère imparfaite !
(la honte quand le vigile du supermarché te ramène ton gamin alors que tu ne t’étais pas encore aperçue qu’il avait détalé , grrr, 2 secondes, bon sang !) ; quand il lance des cailloux sur sa petite cousine (humhum) etc etc.)

pour ma fille, j’en trouverai certainement, mais là, où alors j’ai déjà oublié ????

par contre, des fiertés j’en trouve autant à l’un qu’à l’autre…

le 02/03/2017 à 11h33 | Répondre

Mlle Mora

Ah ah pour le vigile, c’est arrivé à mon mari la semaine dernière, il était mortifié hihi
Mais je pense qu’avec le temps on oublie vraiment ces hontes, tu as raison !

le 02/03/2017 à 14h18 | Répondre

mamancafeaulait (voir son site)

J’adore les « petites hontes ». ca prouve que même gaga de nos enfants ,nous avons du recul et savons rire de tout !

le 02/03/2017 à 11h36 | Répondre

Étoile (voir son site)

J’adore ton article ! Merci. Petit Prince n’a que 18 mois, mais je l’ai reconnu aussi sur certains points.

le 02/03/2017 à 13h59 | Répondre

Claire (voir son site)

C’est une super chouette idée cet article. Et c’est vrai qu’ils nous impressionne souvent !

le 02/03/2017 à 14h06 | Répondre

Mlle Mora

Je vois qu’on s’y retrouve toutes, c’est rassurant pour les hontes ! Quant aux fiertés, c’est vraiment bon d’être des mamans !

le 02/03/2017 à 14h21 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

C’est sympa cette idée 🙂 Et puis on voit que la fierté l’emporte haut la main ! Finalement un petit câlin nous fait oublier bien vite les petites hontes 😉

le 02/03/2017 à 14h29 | Répondre

Doupiou

Trop chou cet article !

le 02/03/2017 à 14h33 | Répondre

Chacha d'avril

Ton article est super, Petite Fleur, du haut de ses 16 mois m’a déjà gratifié de quelques hontes et fiertés.

le 03/03/2017 à 09h37 | Répondre

Chaperon Rouge

Awwwww cest tellement choupi trognon!!! Je dois être particulièrement décomplexée (et la Lueur plutôt facile pr le moment) parce que je n arrive pas a me rappeler de la moindre honte… Quand elle parlera surement! ^^

le 07/03/2017 à 07h42 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?