Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Quand « il est pas en retard celui-là ! »


Publié le 27 août 2019 par Chaperon Rouge

Si tu t’en souviens bien, le Lampion s’est « un tout petit peu » fait attendre… On avait ri, « il se fera appelé Désiré »… je frissonnais en écoutant la chanson des Blérots de R.A.V.E.L:

Je me disais que toute sa vie, il serait « en retard », qu’on lui dirait toujours « en même temps on le savait, dès le début t’étais en retard », ou bien qu’il prendrait son temps pour tout, qu’il serait un genre de Tanguy, tout ça tout ça. Et puis…

Et puis, il est né

Il est né, et au moment de sortir de la maternité, il avait dépassé son poids de naissance, ce qui a priori n’arrive pas si souvent. Lors du passage de la pédiatre qui examine le nourrisson pour valider la sortie de maternité, il a été posé sur le ventre pour tâter sa colonne vertébrale, et il a relevé la tête. Pas juste vaguement, non, il a levé le nez et tourné son visage, jusqu’à ce qu’on le remette sur le dos. J’ai regardé la pédiatre, l’air sonnée. Elle m’a dit « oui, alors ça peut être impressionnant, mais en fait ça arrive que les premiers jours les nouveaux-nés aient un tonus exceptionnel, mais qu’en quelques jours ils le perdent. Ça reviendra vers la fin du premier mois, puis avec de plus en plus d’assurance et de tonus ».

J’ai guetté. Merwyn n’a jamais faiblit: il a tenu sa tête dès la naissance. En écharpe, il se redressait. Allongé dans nos bras il tordait son cou pour voir ce qui se passait de l’autre côté. J’ai eu moins longtemps l’impression d’avoir un bébé fragile qu’avec sa sœur (ce qui tient aussi très probablement du fait de sa prise de poids « sympathique », qui l’a propulsé assez rapidement dans la « Team Gigot », à mon grand désarroi. J’ai du affronter les écarts de vêtements… porter du 3 mois à à peine 1, c’était une première pour moi !)

Crédit photo : photo personnelle

Puis le Lampion a eu 3 mois. 2 jours après son mensiversaire, il passait du ventre au dos, et 15 jours après il faisait la manœuvre inverse. Pour rappel, la Lueur n’a tourné du dos au ventre que vers 8 mois… Eh ben, il est pas en retard celui-là ! Très rapidement donc, Merwyn est passé du berceau au lit à barreaux (il avait besoin de place pour se tourner), du landau à l’écharpe exclusive (je n’avais qu’une trouille c’est qu’il passe par dessus bord dans l’une de ses manœuvres). Du moment où il a su passer seul sur le ventre, il s’y mettait systématiquement. Comme sa sœur, il dort les fesses en l’air, il cale ses petites mains sous son ventre et s’endort comme ça. Il est extrêmement rare qu’on le trouve au milieu de son sommeil couché sur le dos, les bras de part et d’autres de la tête.

Il se trouve sur le ventre donc, et cela lui ouvre de nouvelles perspectives. L’arche d’activité ? Pfou ! Que dalle… on le pose sur le dos, il jette un vague œil à ce qui se passe au dessus, et hop ! il tourne. Il se hisse sur les avants-bras, et comme un militaire, il rampe ! Il sort de son tapis en 2/2, et part explorer. Si Duchesse a la bonne idée de passer par là, il accélère et tente de la rattraper. A 4 mois donc, il se tapait des sprints à travers la maison. Nous avons rapidement isolé la gamelle d’eau (splotch splotch !!), la litière, la porte du garage toujours bien fermée. Une miette qui traîne? il se précipite et la porte à la bouche avant qu’on ai le temps de réagir. Chez sa nounou, il a intégré le découpage de la journée et la précède à 11h30 quand elle se dirige vers la cuisine pour aller préparer le repas. Et ben, il est pas en retard celui-là !

Je désespérais de le voir s’asseoir, pour parvenir à le « fixer » un peu, devant un boulier, un puzzle, n’importe quoi. Mais non, dès qu’on le posait assis, il se laissait doucement glisser vers l’avant et repartait de plus belle en rampant. Puis Duchesse a eu la belle idée de se mettre « à l’abri » sur un accoudoir du canapé, et monsieur ne s’est pas dégonflé: il a attrapé l’assise, s’est hissé sur ses pieds et a tendu la main pour caresser le chat. Il a eu un petit cri de contentement qui a fait fuir Duch’, et ça y était. Depuis, il pousse les fauteuils et se met debout dans nos jambes. La nounou m’a dit « à Noël, il marchera, il est pas en retard celui-là! » (bon, c’est Noël, Merwyn a 9 mois, adore qu’on le fasse marcher mais ne tient pas encore debout seul. Et ne sait pas s’asseoir non plus, il est TOUJOURS en mouvement).

A 4 mois, il tenait son biberon seul, et râlait quand on essayait de lui tenir. Ce moment est donc devenu celui d’un gros câlin avec un gigot bien lourd dans les bras, qui avalait goulûment le bib’ maintenu entre ses deux mains.  A 6 mois, 2 dents sont sorties d’un coup, en bas, ensemble. Le mois suivant, les 4 du dessus. Ellana a eu sa première dent à 9 mois, le fils de ma copine a 17 mois et ne les a toujours pas vu sortir. Avant même que ses dents sortent, nous expérimentions un semblant de Diversification Menée par l’Enfant, et il mangeait donc des morceaux « mous » à l’âge où les enfants n’ingèrent encore que des soupes et des purées. Dans la foulée des premières dents, Merwyn s’est mis à manger « comme nous », ou comme sa sœur. Elle voulait des macaronis? Je faisais un peu plus, coupait en petits bouts à Merwyn qui les attrapait est suçotait. Une ratatouille maison? Merwyn avait sa part. Ça a bien simplifié mon organisation du soir: je réchauffais une portion de ce qu’on s’était fait pour nous la veille, les 2 petits mangeaient la même chose… il n’est arrivé que très rarement que je mixe l’ensemble. Quand c’était trop morcelé, le Lampion y mettait les mains de bon cœur, et quand c’était bien crémeux/liquide, il ouvrait le bec devant la cuiller.

Crédit photo : photo personnelle

Bref, finalement, je n’ai plus jamais entendu que le Lampion s’est fait attendre. Je rappelle parfois ce fait quand on me demande comment s’est fini ma grossesse, mais personne ne s’en rappelle spontanément sinon: Merwyn est tellement actif, à fond, en avance, qu’on est loin de l’image d’un bébé qui traîne…

Et toi, tu trouves que ton enfant avance à un rythme différent ? Quel effet ça te fait? Est-ce que, comme moi, tu as du mal à t’empêcher de comparer ses progrès avec ceux de l’aîné ? Raconte !


Nouveauté de cette rentrée 2019 : de nouvelles chroniques seront publiées tous les jours, du lundi au dimanche, à 7 heures sur Dans Ma Tribu. Ne manque pas le rendez-vous ! 🙂

Psst ! Tu souhaites nous rejoindre comme chroniqueuse ? Les candidatures sont actuellement ouvertes : clique par ici pour en savoir plus !


 

Commentaires

caco_delaforet

J’ai l’impression que tu parles de mon fils point par point… Pour info tu verras que le « il va très vite » est aussi vrai d’un point intellectuel… Cela vient d’être confirmé par un diagnostic d’HP ! Ce sont des enfants plein de vie qui vont à mille à l’heure tu ne vas pas avoir le temps de t’ennuyer 😉

le 27/08/2019 à 10h18 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?