Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon deuxième trimestre de grossesse : le bonheur tout en rondeur


Publié le 24 janvier 2015 par Louna

Lorsque je repense à mon premier trimestre de grossesse, je me rends compte que l’angoisse dans laquelle je baignais me pesait énormément. Et comme par magie, les premières images de mon bébé ont dissipé cette peur constante : j’ai enfin pu commencer à profiter de ma grossesse.

C’est le début d’un trimestre de bonheur. Mon corps me semble également moins étrange : j’ai prévu de consacrer un article dédié à l’image de son corps durant la grossesse, donc je ne m’attarderai pas là-dessus aujourd’hui… Mais concrètement, mon petit bidou commence à pointer le bout de son nombril, à ne plus passer inaperçu, et moi, j’en suis drôlement fière !

la douceur d'une grossesse

Crédits photo (creative commons) : Isa Ruiz

C’est aussi le début des allers-retours à la maternité : après nos mauvaises expériences dans les cabinets de ville, nous préférons choisir l’option All Inclusive, et nous optons pour un suivi 100% à l’hôpital.

Je découvre le merveilleux métier de sage-femme. Quel bonheur d’être enfin écoutée comme une future maman inquiète mais aussi heureuse. Comme une jeune femme pleine d’appréhensions quant à sa vie future avec un bébé à gérer, mais également pleine d’impatience de rencontrer son petit bout de chou ! Enfin, je n’ai plus l’impression d’être uniquement un utérus plein dont il faut surveiller l’évolution… J’ai vraiment trouvé un soutien humain qui m’a aidé tout au long de cette belle aventure, et je ne regrette pas d’avoir fait confiance à ces femmes (et ces hommes !) qui savent si bien accompagner les futures mamans.

Je commence à sentir de nouvelles sensations, de légers chatouillements, comme les petites ailes d’un papillon dans mon ventre. Ça arrive une fois, je n’y fais pas bien attention, puis une deuxième, et encore une autre fois, mais…. Mais c’est mon MiniBébéChou qui me fait signe ! Quand je comprends (enfin !) ce qui vient de se passer, une vague de bonheur intense me submerge : quelle sensation magnifique et indescriptible. Mon bébé bouge, je le sens, sa petite vie se développe en moi : qu’est-ce que je suis fière (de moi, de lui, de nous trois, la petite famille en formation) !

Contrairement aux premiers mois, je déborde d’énergie ! D’ailleurs, on en profite pour partir en voyage de noces. Ce voyage qu’on avait prévu de faire à l’automne à Bali, mais qui sera finalement fait au printemps en Guadeloupe, destination qui nous a paru plus rassurante : eh oui, malgré le dépaysement, l’agréable climat, la mer et les cocotiers, ça reste la France, ce qui peut être un atout non négligeable en cas de petit pépin de santé !

Ces 15 jours de pause ont été un vrai bonheur : nous étions tellement heureux, et d’autant plus que pour la première fois, Mister F. a pu sentir bouger son tout petit dans mon ventre. Quelle belle émotion de voir son regard un peu surpris et interrogateur : « C’était lui que je viens de sentir ? ».

On profite à fond de ce beau voyage, même si on s’adapte un peu par rapport à nos périples précédents. En fait, on prend juste le temps de rester un peu plus longtemps au même endroit : là où on était plutôt du genre à ne jamais dormir plus de 2 nuits dans le même gite, on décide de rester plutôt 3 ou 4 jours à chaque fois. C’est un peu plus reposant, et ça nous permet de bien bouger dans la journée : randonnées, snorkelling, bateau ou même juste farniente, on ne se refuse rien !

Les gens sont adorables : tout le monde a un petit mot gentil, souvent on nous propose de passer en priorité dans les files ou s’il faut attendre une table au resto. C’est tellement différent de la Métropole pour ça !

À notre retour, les beaux jours ne sont pas longs à arriver : mon moral, qui est très météo-dépendant, reste donc au beau fixe. Je commence à sortir les petites robes de grossesse du placard. Je continue à m’arrondir doucement.

Puis arrive le moment de l’échographie des 5 mois. Mister F. et moi sommes excités comme des puces à l’idée de revoir notre adorable MiniBébéChou, mais une question nous taraude : alors, on demande le sexe ou on garde la surprise ?

Et toi ? Tu t’es sentie épanouie à partir du moment où ton ventre a commencé à s’arrondir ? Tu as compris tout de suite que c’était ton bébé que tu sentais, la première fois ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

8   Commentaires Laisser un commentaire ?

Miss Chat

« C’était lui que je viens de sentir ? » hahaha c’est tout à fait ça, à croire qu’ils ont tous la même réaction ! 😀 J’ai mis du temps à me rendre compte que c’était le bébé que je sentais, ce que je regrette un peu parfois. Les mouvements au début sont très semblables à ceux de l’intestin et les miens avaient déjà tendance à s’exprimer joyeusement donc faire la différence a été difficile…
Concernant l’épanouissement, bof pour le 2e trimestre en ce qui me concerne. Je n’avais pas été malade au 1e (donc ça n’allait pas « mieux », ça a continué à aller bien), ma santé et celle du bébé étaient parfaites et si mon ventre a commencé à s’arrondir, ça ne se remarquait toujours pas (à moins de savoir que j’étais enceinte)… A part les mouvements du bébé qu’on a suivi avec bonheur tous les deux et la découverte du sexe, pas d’épanouissement au rendez-vous donc !

le 24/01/2015 à 11h19 | Répondre

Chat-mille (voir son site)

J’ai effectivement commencer à m’épanouir enceinte quand on ventre s’est arrondi franchement… mais ça n’a pas été avant 7 mois 😉 Pour les mouvements, je m’y attendais donc je n’ai pas été surprise mais effectivement, au début je me demandais si c’était bien mon bébé que je sentais ou si c’était mon ventre qui bullotait.

Et même encore maintenant, je me demande si toutes les fois où j’ai pensé « Tiens, c’est mon bébé ! », c’était vraiment mon bébé. Ce qui me met le doute c’est que j’ai continué un moment à « la sentir » même après qu’elle est née 😉 (non mais des fois c’était sûr, quand elle me mettait de grands coups ou me faisait le remake d’alien, mais d’autres fois, à la réflexion, le mystère demeure…)

le 24/01/2015 à 14h55 | Répondre

Louna

Ton ventre n’a pas commencé à s’arrondir avant 7 mois ?! Alors que moi, j’ai eu du mal à le cacher suffisamment longtemps (avant les 3 mois révolus), notamment au boulot : je complexais trop que ça se voit si tôt !
Après, dès le tout début du deuxième semestre, j’ai passé presque 3 semaines en maillot de bain, alors même si mon ventre était encore modeste, ça se voyait bien ! 😉

Je me retrouve vraiment dans ce que tu dis : après l’accouchement (même parfois encore maintenant), j’ai des sensations vraiment similaires aux premiers coups de pieds. C’est juste des petites bulles, mais à chaque fois, je suis super nostalgique quand je réalise que ce n’est plus mon bébé…. Du coup, comme toi, avec le recul je me dis que sûrement il y a des moments où je croyais que c’était lui alors que c’était probablement seulement mes intestins qui faisaient la java…. (Je suis soulagée de n’être pas la seule à ressentir ces petits coups fantômes….)

le 26/01/2015 à 13h16 | Répondre

Mlle Moizelle

Merci pour ces jolis mots! hâte d’être enceinte à mon tour. Et quand bébé sera en route, j’aurais envie que ça se voit tout de suite, j’aurais envie de le crier sur tous les toits!!! ^^ J’attends le prochain article… Connaître le sexe du bébé, ou pas? Et comment on fait (appel aux parents qui me lisent) quand les parents ne sont pas d’accord sur ce point? Mon chéri veut une surprise. Moi je veux ABSOLUMENT savoir — et une fois que je le saurais, je ne veux pas garder ça pour moi, je veux, encore une fois, le crier sur tous les toits! (J’ai réussi à garder toutes mes joies et mes tracas pour moi pour mon mariage de peur d’ennuyer mon entourage, et aujourd’hui je le regrette un peu. En tout cas je serai incapable de faire de même pour ma grossesse!) Il est impensable donc que je ne l’appelle pas par son prénom féminin ou masculin avec le papa, et les autres… Alors comment on fait pour trouver un compromis, ou de supers arguments pour convaincre le papa??? ^^

le 26/01/2015 à 07h46 | Répondre

Madame Vélo

Chez nous le papa voulait la surprise et moi je voulais (je devais !) savoir le sexe de l’enfant. Je lui ai demandé calmement ses raisons et lui ai expliqué les miennes : notamment le fait que pour le 1er tout est tellement nouveau, il y a tellement de choses à apprendre et à découvrir, que si on peut savoir au moins une chose c’est assez rassurant, et ça permet de se projeter un peu mieux. Il a réfléchi de son côté et moi du miens. Et puis à attendre la 2ème écho (5ème mois) j’avais eu le temps de me faire à l’idée que je ne le savais toujours pas, et je comprenais les arguments de mon mari. Je me suis rendue compte que l’important pour moi c’était surtout de le savoir avant la naissance, mais pas nécessairement 4 mois avant ! Je lui ai donc dit que j’avais réfléchis et que pour concilier nos 2 envies j’étais prête à attendre la 3ème écho (7ème mois) pour connaître le sexe. Et finalement il m’a dit qu’il avait réfléchi aussi et que ça le tentait bien de savoir dès la 2ème écho, que j’avais raison sur le nombre de chamboulement que ça impliquait et que maintenant il était curieux et voulait savoir ! Par contre on garde l’info pour nous, ça sera la surprise pour notre entourage. Et pour le 2ème il est fort possible qu’on ne demande pas le sexe, comme ça on aura testé les 2 !
Voilà, si ça peut t’aider à trouver un compromis… !

le 26/01/2015 à 09h53 | Répondre

Mlle Moizelle

Merci, je teste dès ce soir!!! ^^ (mais le bébé n’est pas encore en route, on aura le temps de changer d’avis entre temps… Surtout lui! ^^ hihi)

le 26/01/2015 à 11h02 | Répondre

Louna

Hihi ! Si tu savais….! J’étais comme toi, à me dire que je ne pourrais JAMAIS, mais JAMAIS au grand JAMAIS ne pas crier à tous que je suis enceinte, que JAMAIIIIIIIIIIIS je n’aurais la patience d’attendre jusqu’à la naissance pour découvrir le sexe, que quand même, ça demande un minimum de préparation, que je ne pourrais JAMAIS comprendre les parents qui font ce choix, etc…. (Pendant ce temps-là, Mister F. riait sous cape, et avait la grande sagesse de rester muet à ce sujet !).

Et puis, un jour, je suis tombée enceinte. Et mon monde a basculé. Je ne m’attendais pas à réagir comme j’ai réagi, que ce soit pour la découverte du sexe, pour l’annonce de la grossesse à l’entourage, pour ma manière de vivre cette grossesse. Je me suis rendue compte du poids de l’entourage sur ta grossesse, alors que lorsque c’est encore hypothétique, tu ne réalises pas tout ça. Avoir envie de se garder un petit jardin secret à deux, autour du bébé pour mieux préparer la famille en formation, ça peut aussi être bénéfique : mais à toi (à vous !) de voir quelle forme cela prendra pour vous !
Je crois qu’avant d’être confrontée à la situation, tu ne peux pas vraiment savoir quels vont être tes envies et surtout tes besoins.
C’est d’ailleurs un peu ce que tu réponds Mme Vélo : finalement, ils ont trouvé un compromis très facilement !

Alors encore un peu de patience, et attends de voir comme tu seras, le moment venu ! 😉

le 26/01/2015 à 13h25 | Répondre

Mlle Moizelle

Merci beaucoup Louna! Tu as raison, on ne peut rien prévoir à l’avance, encore moins la réaction qu’on aura après avoir eu une telle nouvelle. Et entre les milliards de pensées, peut-être de la fatigue, et le grand bal des hormones, on verra bien comment mon cerveau s’en sortira! ^^ (maiiiiiiiiiiis… Quand même, j’ai trop hâte de savoir!^^) en tout cas, merci d’avoir répondu à ma question! Je vous teindrais au courant! :-p

le 26/01/2015 à 14h42 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?