Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Quand la PMA re-surgit alors qu’on n’y pensait plus


Publié le 30 octobre 2017 par Chaperon Rouge

Si tu es une fidèle lectrice de ce blog, tu as déjà vu passer quelques articles sur les paradoxes de la grossesse. Je n’ai pas échappé à cet étonnant phénomène: j’avais beau avoir hâte de rencontrer ma Lueur, je voulais garder mon gros ventre… c’est donc naturellement que, à peine accouchée, je n’avais qu’une envie: retomber enceinte! Notre bébé méga facile n’a pas aidé à changer d’avis… j’ai donc rapidement mis les choses au point avec Monsieur Loup:

en janvier 2017, on appellerait l’Hopital Royal… et on lancerait le projet « BB2! »

Crédits photo(creative commons) : Freepik

Et puis en fait …

Et puis en fait, en décembre, la graphiste de mon entreprise s’en va. Elle laisse sa place vacante, avec un énorme coup de pouce pour moi auprès des chefs « Mais vous savez, Chaperon, à la base, elle est graphiste ! Je suis sure qu’elle serait parfaite pour reprendre le poste ! » Ca freine un peu des 4 fers, les chefs reçoivent 4 autres candidats, font faire quelques tests, je suis évaluée comme les autres. Parmi les questions qu’on me pause: « où vous voyez vous dans 3 ans? » (nous cherchons quelqu’un qui sera « rentable » en terme de formation, qui ne s’en aille pas l’année suivante.) Ma réponse: « dans les conditions actuelles, avec mon trajet et mon salaire, plus là. Par contre à un poste pour lequel j’ai fait des études, mieux payée et avec moins d’heures (je passerai d’un 35 à un 28h), oui, je serais encore là ! »

Les chefs, comme avant chaque embauche, ont demandé leur avis à l’équipe. A l’unanimité, la réponse a été: « Chaperon est un choix logique: elle connaît l’entreprise, on gagne en temps de formation, et elle prendra la relève en vente en cas d’absence. tout bénef. »

Et j’ai eu le poste.

Du coup, ça me semblait un peu tendu de reprendre la PMA en janvier alors que j’aurai à peine 1 mois dans le poste. Bon, tant pis. On attendra.

Oui mais finalement …

Finalement, allez savoir pourquoi, l’Hopital Royal s’est souvenu de moi. Une mise à jour des fichiers, une enquête pour les statistiques, que sais-je… en janvier, alors que j’avais repoussé loin de moi l’idée de « remettre ça », l’Hopital Royal m’appelle. Oui oui, tout seul comme un grand, alors qu’on galère toujours à les joindre, pouf, mon téléphone sonne, et une infirmière du service PMA me pose quelques questions :

-Bonjour madame Rouge, vous avez fait une FIV dans notre centre, suite à laquelle le 23 mars 2015 nous vous avons implanté un embryon, celui-ci a-t-il donné lieu à une grossesse?

-… oui!?

-Cette grossesse a-t-elle aboutit à un accouchement?

-… euh… oui…?!

Bon bref, on voulait savoir si tout s’était bien passé, date d’accouchement, terme prévu, bébé en bonne santé, comment s’était passé la première année de cet enfant etc. Et à toutes ces questions, moi je répondais « bien », « super », « impeccable ». Quand l’infirmière a conclu par un « parfait, merci pour toutes vos réponses et bonne continuation », j’ai eu un je ne sais quoi d’audace qui m’a poussé a demander…

-« Oui justement, tout était vraiment parfait… alors ben, si je pouvais faire le deuxième pareil, je serais bien partante… comment dois-je faire?

-Alors je lis ici qu’il vous reste deux embryons, c’est donc tout à fait possible ! Il vous suffit de rappeler l’hopital au numéro des consultations, et de demander un RDV avec le médecin qui vous suivait

-Justement. le médecin qui me suivait, c’était le Docteur Pire, et…

– Ah! Alors le Docteur Pire ne pratique plus chez nous… Il a été remplacé par le Dr Zabeille

– Ca tombe bien, parce que j’aurai demandé à changer. Franchement, entre nous, ce Dr était un conn*rd de première

– Haha, je vois. Hé bien, le Dr Zabeille est une jeune femme tout à fait charmante, et très gentille. Je suis sure qu’elle saura bien s’occuper de vous!  »

 

Voilà comment j’ai raccroché de ce coup de fil, convaincue du double clin d’oeil du destin: l’Hopital Royal m’appelle ET m’offre le cadeau d’une nouvelle gynéco qui semble adorable… Alors, qu’est-ce qu’on attend?

Ben on attend… Que le service de prise de RDV veuille bien décrocher son rodidjuuuuu de téléphone qui sonne sans cesse dans le vide ! RHAAAAAAA !!!!

Bon, au bout de 3 semaines de tentatives infructueuses pour joindre le service de RDV gynécologique, je finis ENFIN par tomber sur une dame charmante, qui me coupe rapidement en m’informant que le Dr Zabeille, c’est pas le service Gynéco, mais le service PMA (suis-je bête !), et me donne le numéro à joindre. J’appelle. Je tombe sur une boîte vocale qui me dit de laisser un message, on me recontactera dans les 2 jours.

Le lendemain, en plein dans ma pause dej’, je reçois ce fameux appel. Nous sommes en fevrier, la dame au bout du fil me propose un rendez vous en avril. Je lui dis « honnêtement, c’est pas grave si c’est pas le RDV le plus proche, ce qui m’arrangerait surtout c’est qu’il soit dans le premier créneau horaire ». Et me voilà avec un RDV fixé au 17 mai. Le jour du « projet 17 mai », lancé par SOS homophobie. le jour de la Ste Pascale, ma marraine. Ca me va. C’est loin, mais ça me va !

Et toi, tu as su rapidement que tu voudrais un autre enfant? Tu as galéré pour reprendre le chemin de l’hopital? As-tu aussi des petites superstitions qui te font dire que ce sera bien engagé? Raconte moi !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

5   Commentaires Laisser un commentaire ?

Melinda

Youhouhou… C’est reparti pour une nouvelle aventure 😊
J’ai hâte de lire tes prochaines chroniques ! Et tu continueras à nous parler de la Lueur ? J’aimerais bien savoir comment évolue ton bébé si facile.

le 30/10/2017 à 07h15 | Répondre

Chaperon Rouge

Haha oui cest reparti pour un tour! La Lueur a bientôt 2 ans, et cest vrai que ça fait un moment que je n en ai pas parlé… Peut être que j’ai peur d attirer le mauvais sort: Elle est toujours si facile que forcément ça ne durera pas 😉 je ferai un article pour ses 2 ans surement, cest incroyable a quel point ça passe vite et ça évolue sans cesse…

le 30/10/2017 à 08h19 | Répondre

Doupiou

Oh la belle histoire ! Vivement la suite !

le 30/10/2017 à 10h23 | Répondre

Maman Pavlova (voir son site)

vite la suite, les histoire de PMA qui finissent bien j’adore <3

le 30/10/2017 à 14h02 | Répondre

Mlle Mora

Vivement la suite de ta belle histoire, j’adore quand les concours de circonstances jouent les bonnes fées !

le 02/11/2017 à 16h33 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?