Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Quand les enfants sont couchés…


Publié le 25 août 2018 par Doupiou

Quand on me disait qu’être maman c’était avoir plusieurs journées dans une seule, je ne comprenais pas trop la métaphore. Et puis j’ai eu des enfants ! Ma journée est rythmée avec la précision d’un métronome et un petit grain de sable dans l’engrenage me fait perdre mes moyens.

Il y a quelques semaines, Rigel  écrivait ce super article sur le morning run. En général, on s’y est toutes un peu retrouvées ! C’est une autre facette de ma vie quotidienne de maman que je veux te présenter ici, le moment où les enfants sont couchés…

Si je suis seule

Mari Barbu rentre parfois très tard du travail. Je me retrouve donc seule quelques heures avant son retour.

Il est 20h45. Barbouille est couché depuis presque une heure. Il apprécie de rester au calme dans son lit et s’endort seul très rapidement, tant que son ventre est plein. PetitePerle, après avoir négocié du lait, un câlin, un verre d’eau, un gâteau, un bisou, du chocolat, un livre (aucune mention inutile) a fini par s’endormir il y a à peine un quart d’heure. Je tends toujours l’oreille en redoutant le moment où elle va m’appeler pour la je-ne-sais-combien-ième fois.

Je passe la tête par la porte de sa chambre, elle dort. Petit check de Barbouille qui est aussi dans les bras de Morphée. Ils sont beaux quand ils dorment.

Le silence s’installe dans l’appartement. La télévision est éteinte, je m’affale dans le canapé. Je profite du calme et ouvre la fenêtre pour laisser passer l’air frais. Le bruit de la rivière qui s’écoule en dessous et des quelques voitures traversant le hameau me berce. La gorgée de vin blanc me brûle un peu la gorge. Suivant mes envies je me serais peut-être servie une bière ou un grand verre de coca. Je ferme les yeux et profite simplement du silence en faisant le vide dans ma tête. Juste quelques minutes, car après je pense à ce qu’il faut que je prépare pour demain (affaires, repas, travail…).

Quand je n’avais pas d’enfants, je profitais de ces moments en solo pour me déhancher sur mon jeu de zumba devant la télévision, regarder mes séries préférées en replay ou appeler mes copines.

Maintenant, le silence est mon ultime salut. J’ai vieilli ? Cela me fait tout bizarre. Moi qui ai couru après le temps pour donner les bains et les repas à temps, j’appréhende presque le retour de Mari Barbu qui me sortira de mon calme si apaisant.

Quand Mari Barbu rentre

Lorsqu’il rentre à l’heure, les petits sont déjà propres et il prend son repas avec nous. La soirée est un peu plus calme pour moi car on s’occupe chacun de coucher un de nos petits monstres (on échange le soir suivant).

La table est débarrassée, et deux cas de figures s’offrent à nous suivant le contexte. Soit on fait de la paperasse relative à notre future maison ou on range des papiers qui se sont entassés. Soit on profite à deux.

La télévision est allumée. Nous ne sommes pas du tout d’accord sur le programme avant le film de 21H; alors un soir sur deux c’est lui qui choisit. Je montre mon mécontentement en ignorant l’émission (je suis sur mon portable, je révise les fiches de mon permis moto, je range les affaires de PetitePerle qui sont dans le salon…).

J’écoute avec attention quand Mari Barbu me raconte sa journée. Etre seule à la maison avec Barbouille me fait presque regretter ma reprise du travail. Je profite aussi d’être avec une personne adulte pour avoir une conversation. Mais je me rends compte avec résignation que mon principal sujet de conversation reste la journée de Barbouille. Je raconte dans les moindres détails ses progrès de la journée comme s’il avait marché sur la Lune. Vivement que je reprenne le travail…

Ce petit moment à deux est accompagné de deux carreaux de chocolat. C’est notre petit rituel. On évite de le sortir quand PetitePerle est dans les parages sinon elle torpille la plaquette. Oui, parfois on est égoïstes à deux !

Lorsque le film commence et suivant le niveau de fatigue de Mari Barbu, soit nous vaquons à des occupations d’adultes, soit on s’endort comme des marmottes sur le canapé. Lui toujours avant moi. Vers 21H15, je le réveille en disant que je suis fatiguée et que je vais me coucher. Juste pour qu’il n’aille pas au lit tout seul. Je l’accompagne mais je suis encore une petite heure sur mon téléphone à faire des sudoku ou à traîner sur les réseaux sociaux.

Parfois, on pousse l’égoïsme un peu loin et on attend que les petits soient couchés pour se commander une bonne pizza, décapsuler une bière et profiter comme si nous avions vingt ans !

crédit photo : smellypumpy

Il y a des jours où j’ai l’impression de revivre quand mes enfants sont couchés. Comme si je redevenais celle d’avant. Ouch, c’est dur de dire ça. Mais avant d’aller au lit, je souris avec tendresse en regardant mes deux merveilles dormir profondément. Malgré le calme ambiant, je n’ai qu’une hâte : entendre PetitePerle réclamer ses tartines et son bol de lait et voir le sourire du réveil de Barbouille demain matin.

Et toi ? Est-ce que tu apprécies aussi ces moments de solitude ? Préfères-tu quand tes enfants sont tard avec toi le soir ? As-tu des rituels de couple une fois les enfants au lit ? Dis-nous tout !


Tu en as marre de courir les magasins pour les fringues des enfants ? Et ce tous les mois, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent ? Et je ne parle pas du petit qui hurle (que ce soit le tien ou celui d’une autre, grrr) parce qu’il ne veut pas essayer ce pull-là… Et si tu recevais directement chez toi de jolis looks (du 1 mois au 14 ans !) à essayer TRAN-QUILLE-MENT. Ça va ? Tu gardes et tu payes. Ça ne va pas ? Tu renvoies gratuitement. Bref, viens vite tester Little Cigogne !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Rigel

Ahhh le soir quand la maison est calme (et sans dessus-dessous avec des jouets partout !). Ici, on a du mal (=M. Tad, je suis persona non grata pour le rituel du soir) à coucher Choupinette avant 21h30. Alors que Numérobis c’est extinction des feux à 20h, je le pose dans son lit, il se met sur le coté et je peux partir. J’espère qu’avec des horaires de crèche plus importants avec ma reprise du travail, elle se couchera plus tôt sinon elle sera crevée :-/

le 25/08/2018 à 08h56 | Répondre

Doupiou

Je me fais exactement la même réflexion avec PetitePerle qui se couche plutôt vers 21h pendant les vacances ! La reprise va être fatigante !

le 28/08/2018 à 13h14 | Répondre

Claire Gezillig

On a un bébé qui est à la fois du matin et du soir (dormir beaucoup ce n’est pas son truc), donc on arrive rarement à la coucher avant 21h. Mais si on a encore de l’énergie, notre petit plaisir, c’est de se regarder des émissions (en replay) pas prises de tête. Parfois, on fait la blague « bon, secret d’histoires ou sexe ? Pfff Stéphane Bern c’est moin fatiguant XD »

le 25/08/2018 à 11h31 | Répondre

Doupiou

Excellente la blague !!!

le 28/08/2018 à 13h15 | Répondre

Emilie

Je CHÉRIS les moments de solitude encore plus depuis que je suis mère. Ils me sont essentiels, je dirais presque vitaux pour être une bonne mère et une bonne épouse.
20h15 c’est ma limite. Plus tard j’ai l’impression d’être pompée au-delà de ce que je peux offrir.
Le Lutin n’est pas obligé de dormir, il peut lire mais je n’accepte plus aucune sollicitation passé cet horaire.

le 25/08/2018 à 16h39 | Répondre

Doupiou

Je ne pensais qu’être seule pouvait être autant bénéfique

le 28/08/2018 à 13h15 | Répondre

Mlle Mora

Ah ce doux moment à 20h30 quand on s’installe tous les deux pour manger (et même que nous on n’a pas honte, on se fait livrer régulièrement des sushis !), ce sont des moments précieux, pour notre couple… bon, là depuis la naissance de la troisième, y a un bébé qui s’invite aux repas en amoureux, mais ça va, elle est calme alors c’est toléré jusqu’à ce qu’elle trouve le même rythme que ses soeurs !

le 25/08/2018 à 17h53 | Répondre

Doupiou

Haaaa je suis jalouse ! A la campagne personne ne nous livre !

le 28/08/2018 à 13h16 | Répondre

WorkingMutti (voir son site)

Le soir, quand la maison est calme, on souffle un grand coup ! C’est le moment où on peut discuter, profiter du calme, pouvoir exécuter une tâche sans être interrompu au minimum toutes les 3 minutes.

Comme chez vous le samedi on se pose, on commande une pizza. Mais on ne rit pas trop fort, faudrait pas réveiller les enfants

le 25/08/2018 à 19h34 | Répondre

Doupiou

Je comprend tellement le « pas être dérangé toutes les 3 minutes ! »

le 28/08/2018 à 13h17 | Répondre

Elodie

Je ne vais pas être originale 😀 pareil ici, vers 20h je couche bébé, il s’endort plus ou moins rapidement et j’apprécie le calme après le rush du soir. J’en profite pour ranger la maison, finir le dîner et on passe à table. Vers 21h c’est douche chaude, et 21h30 au lit! Là je lis, ou je traine sur mon téléphone, et je croise les doigts pour que mon fils ne se réveille qu’une ou deux fois et non 5…(il a 13 mois mais dort très mal la nuit!)

le 27/08/2018 à 10h27 | Répondre

Doupiou

Bon courage pour les nuits !

le 28/08/2018 à 13h18 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Le calme qui a l’air d’y avoir chez toi une fois les enfants couchés me laisse rêveuse ^^
Ici, Tess se couche vers 21h. Donc dès que le coucher est fait, on profite de notre soirée TV. Parfois, je crochète en parallèle ou je révise pour le CRPE. Souvent, je traine sur les réseaux sociaux… Pas bien… Et en fait, on profite de ce moment à 2 pour retrouver notre vie d’avant.
Le samedi, souvent, on en profite aussi pour se faire notre repas en tête à tête devant un bon film. Le genre de repas que Tess ne peut pas manger: pizzas, mexicain, hamburger maison, apéro dinatoire…
On a vraiment besoin de ces moments rien qu’à 2, comme avant même si Tess sait parfois nous rappeler qu’elle est là 😉

le 27/08/2018 à 11h31 | Répondre

Doupiou

Le calme c’est uniquement si mon mari n’est pas là… mais parfois ça fait du bien d’être un peu seule dans le silence

le 28/08/2018 à 13h19 | Répondre

Madame C

Perso, j’ai du mal a me poser le sour avant 22h15-30.
Entre le coucher de la oeture (20h30 maxi), la vaisselle, nos repas pour le lendemaìn (pas de repas fourni à la creche, pas de cantine d’entreprise), les lessives… et bim pas de soirée pour nous.
L’un de nous deux récupère la petite a 18h30 à la crèche, le deuxième entre 19h et 20h.

À quelle heure revenez vous le soir ? Nous débrouillons nous mal ? Je rêve tellement de soirée pour nous !

le 27/08/2018 à 18h08 | Répondre

Doupiou

Effectivement tu vas chercher tes petits assez tard, ça empiète pas mal sur ta soirée.
Ici je termine à 17h, à 17h15 je récupère PetitePerle à la l’école et 17h30 Barbouille à la crèche. Je suis chez moi vers 17h45 (max 18h)

le 28/08/2018 à 13h23 | Répondre

Madame Grenouille

Comme Madame C, on ne doit pas être assez organisés car chez nous le rush ne se finit au coucher de choupinette. Au moins un jour sur deux, après avoir enchaîné les corvées, je suis exténuée : direction le lit pour moi aussi !

le 27/08/2018 à 21h29 | Répondre

Doupiou

Par contre oui, il y a des soirs où à 21h30 c’est rideau pour moi aussi

le 28/08/2018 à 13h23 | Répondre

Melle saphir

Je lis les commentaires et je vous envie un peu… Ici il n’y a jamais eu moyen de coucher le grand avant 22h30, parfois meme 23h…
Depuis qu’on a la petite, notre repos vient de son coucher à elle, vers 21h. Il signifie petit moment privilégié avec mon grand. On apprécie de se retrouver tous les 3. Souvent on sort regarder les étoiles, il adore !!
Et notre soirée en couple, on y a droit le weekend, en veillant plus tard, mais manger en amoureux ça n existe pas ici…

le 29/08/2018 à 09h38 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?