Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Le quotidien d’une famille recomposée


Publié le 28 novembre 2014 par Sandy

Lorsque l’on parle de famille recomposée, souvent, la première idée qui vient à l’esprit, c’est une famille heureuse ou tout le monde s’entend bien. C’est une utopie, tout n’est pas tout rose, loin de là…

La première chose qu’il faut savoir, c’est que le couple ne se compose plus de 2 adultes et les enfants, mais de 4 adultes (les ex sont omniprésents dans le couple), les enfants de chacun, et, dans mon cas, un enfant en commun. Comme tu t’en doute, ça fait du monde ! Et on tente de contenter tout ce petit monde sans trop de heurt.

photo de famille

Crédits photo (creative commons) : Ryan Polei

Lorsque j’ai rencontré Chouchou, qui est devenu mon mari depuis, nous étions loin de penser qu’une famille recomposée serait si compliquée à gérer. Sans être naïfs, nous étions sereins : mes enfants l’appréciaient, son fils m’appréciait également, et les relations des enfants entre eux pouvaient aller, malgré un assez grand écart d’âge. Comme nous habitions assez loin l’un de l’autre, au début, tout ce petit monde a rarement eu l’occasion de cohabiter. Ça c’est fait quand nous avons décidé de vivre ensemble…

J’ai la garde de mes deux enfants, ils vont chez leur père un weekend sur deux et la moitié des vacances. Chouchou a son fils un weekend sur deux et la moitié des vacances (normalement !). Et la petite dernière est avec nous tout le temps… (Évidemment, puisqu’elle est à nous !)

Pour une plus grande cohésion de la famille, pour une gestion plus simple, et surtout pour que tout le monde apprenne à se connaître, nous voulions avoir nos enfants le même weekend. C’était sans compter sur l’ex de monsieur… (Eh oui, je te le disais, les ex ne sont jamais loin !)

A l’époque, mes enfants avaient 14 et 11 ans, et celui de Chouchou 6 ans (la petite dernière était encore dans mon ventre). Ma fille ainée avait sa chambre, et c’était prévu que les garçons partagent la leur. Ce qui leur convenait tout à fait…

Mais Mme Ex Chouchou en a décidé autrement. (Ben oui, va savoir, j’avais peut-être élevé de petits délinquants…). Il a donc fallu revoir nos plans, et depuis lors, nous avons les enfants en décalés. Pour les vacances et les longs weekends, c’est la même chose, il nous est impossible d’avoir les enfants ensemble.

L’organisation a été chamboulée par la volonté d’une seule personne. Ses raisons ne sont pas claires, mais ce n’est pas le propos de mon article. Le fait qu’elle aille contre la cohabitation de nos enfants, ça ne nous complique pas la vie à nous autres, adultes… Mais ça empêche les enfants de grandir, de vivre des choses ensemble, de se créer des souvenirs communs.

Le lien qui aurait pu réunir ce petit monde, c’est notre fille. Mais même ça, ce n’est pas simple.

Notre petite princesse vit toute la semaine entourée de ses parents, de son grand frère et de sa grande sœur, et un weekend sur deux, il faut qu’elle partage son père avec son autre frère. C’est là que ça se corse ! Il faut apprendre à gérer la jalousie de la petite dernière, qui ne comprend pas pourquoi il faut qu’elle partage son père alors que pendant 2 semaines elle ne l’a que pour elle ! Tandis que son frère ne comprend pas que sa sœur s’intercale toujours entre lui et son père…

C’est donc compliqué côté enfants. Mais pour nous les adultes, ce n’est pas simple non plus. Il est difficile pour chacun de nous de trouver notre place sans avoir à souffrir, ni à faire souffrir notre conjoint. Ne pas prendre parti pour nos enfants respectifs est mission impossible, même quand on sait qu’on a tort. Mais nous sommes des adultes, nous avons la tête sur les épaules, et c’est surtout une situation que nous avons voulue, contrairement à nos enfants. Eux, ils n’ont rien demandé… On doit donc être encore plus vigilants !

Et toi ? Tu as une famille recomposée ? Comment ça se passe avec les autres parents, ils ont des exigences bizarres ? Si tu as des enfants avec ton compagnon actuel, ils arrivent à comprendre qu’ils doivent partager selon les jours ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mlle Mora

La famille recomposée, effectivement ce n’est pas évident. Ca doit être difficile pour le fils de ton mari. Etant moi-même enfant de divorcés, je trouve que quand on est l’enfant qui vient un week-end sur deux, on se sent souvent un peu de trop, même si ce n’est pas le cas, c’est un ressenti. C’est pas évident à gérer, surtout si les ex ont du mal à communiquer et se mettent des bâtons dans les roues. J’espère que votre fille comprendra la situation délicate de son frère : avec le temps, ça devrait s’apaiser ! Elle a de la chance d’avoir une grande fratrie, c’est toujours sympa de grandir entourée ! 🙂

le 28/11/2014 à 10h56 | Répondre

Yaelle

pas facile… je trouve que d’une certaine façon l’ex de monsieur ne rend pas du tout service a son fils! comme dit Mlle Mora, il doit se sentir de trop, en plus quand il viens et bien tes enfants s’en vont super! ca accentue bien l’impression !
pour votre petite princesse ca devrait s’estomper les miens qui ont a peu pres le meme age ne supporte pas qu’on s’interresse a autre chose qu’a eux ^^ c’est d’ailleurs parfois impossible a gerer!
en tout cas malgres ca , vous avez l’air d’une belle grande famille 🙂

le 28/11/2014 à 15h57 | Répondre

Rachel

Bravo pour votre humour ! Ça me permet de prendre de la distance sur tout ce meli-melo. La famille recomposée c’est tout en XXL : les corvées, les ressentis de chacun…pour faire simple : je nage en brasse coulée !! Pas le temps de savourer une avancée qu’un nouveau challenge se pointe. Je me demande juste quand nous aurons enfin du calme et du temps pour nous. Nous sommes une famille recomposée depuis deux ans, 5 enfants : lui 3 (2 gars de 18 et 14 ans et une fille de 6 ans), moi un gars de 16 ans et nous avons une petite en commun de 2 ans. Jongler avec le ressenti et les besoins des enfants c’est déjà dur mais quand belle-maman s’en mêle ou que chéri ne sait pas lui dire non, ça en rajoute là où vraiment, on n’en a pas besoin. Car, oui, on a besoin de prendre du temps pour notre couple et moi j’ai besoin de temps pour moi et je me battrai pour préserver ce peu de temps si précieux. Bravo en tout cas pour votre dynamisme !

le 28/08/2017 à 15h09 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?