Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Des idées pour soulager la sciatique durant la grossesse


Publié le 30 janvier 2019 par Mélinda

La sciatique est un mal de grossesse courant. Il s’agit le plus souvent d’une fausse sciatique, c’est-à-dire que cette douleur ne survient que pendant la grossesse et qu’elle ne suit pas le trajet habituel de la sciatique mais se concentre essentiellement sur le bassin. La sciatique de grossesse est due à l’augmentation de l’élasticité des ligaments du bassin, en préparation de l’accouchement, et aux modifications de ta posture au fur et à mesure que ton ventre grossit. L’équilibre fragile du bassin est alors rompu et tu peux ressentir des douleurs de pincement ou de compression du nerf sciatique. En gros, tu as mal dans le bas du dos, dans la fesse ou en haut de la cuisse.

Je me suis pas mal intéressée aux moyens de soulager cette douleur car ça a été mon problème principal lors de mes deux grossesses, très exacerbé la seconde fois. La douleur peut également perdurer après l’accouchement, ce qui rend d’autant plus intéressant le fait de la soulager pendant la grossesse.

Voici une compilation des solutions qui m’ont été proposées et/ou que j’ai pu essayer. A toi de tester si certaines peuvent t’aider.

Crédits  : Pixabay – Greyerbaby

Ostéopathie

J’y ai eu recours en première intention lors de mes deux grossesses. L’ostéopathe détecte les déséquilibres posturaux. Il te manipule ensuite pour lever ces blocages et peut te donner des conseils ou des exercices à reproduire à la maison. Fais attention à choisir un praticien spécialisé dans la prise en charge des femmes enceintes. Cette solution a très bien fonctionné pour moi lors de ma première grossesse. Par contre, elle a échoué pour la deuxième. Je suis allée voir mon ostéo une fois à 3 mois de grossesse et ça m’a soulagé. J’y suis retournée à 5 mois parce que j’étais de nouveau bien bloquée et là, deux séances à une semaine d’intervalle ont aggravé ma douleur. J’ai donc arrêté. Cela dit, je compte bien y retourner dans les semaines suivant mon accouchement si j’ai encore mal.

Mon médecin généraliste m’a également prescrit des séances de kinésithérapie, mais un peu tard pour que j’ai le temps de les réaliser. Je ne pourrais donc pas te donner mon retour.

Exercices à la maison

Tu peux essayer de mobiliser doucement ton bassin pour le débloquer, sur un ballon par exemple, ou debout, en faisant des rotations du bassin et des bascules d’avant en arrière et d’un côté à l’autre.

Tu peux également chercher à étirer le bas de ta colonne vertébrale. Pour cela, allonge toi sur le dos. Deux solutions : soit tu soulèves tes fesses en prenant appui sur tes pieds et tu reposes ton dos par terre vertèbre par vertèbre en l’arrondissant, afin de finir avec le dos posé à plat. Soit tu te fais aider et tu demandes à quelqu’un (disons le papa) de glisser une main paume vers le ciel sous ton bassin, bien au centre. Pose ton bassin sur la main du papa, qui la retire ensuite lentement, amenant ton bassin à basculer vers l’avant.

Soulager la douleur

Même si je n’y croyais pas trop, à la 3ème personne qui m’a indiqué que l’acupuncture pouvait soulager les douleurs de sciatique, je me suis dit que je serais trop bête de ne pas essayer. D’autant plus que ma maternité proposait des consultations. Je n’ai fait qu’une seule séance, avec une sage-femme. La mise en place des aiguilles a été quasi indolore, j’ai attendu 30 minutes environ dans la pénombre qu’elles agissent et je n’ai pas senti grand chose tout au long de la séance. En me relevant, la zone douloureuse de mon bassin était effectivement comme endormie. Malheureusement, cet effet n’a pas duré.

Sinon, pour un soulagement ponctuel, tu peux essayer d’appliquer du chaud sur la zone douloureuse. J’ai utilisé une bouillotte sèche qui m’a fait beaucoup de bien.

Une préparation à la naissance à base de yoga

Une sage femme spécialisée dans les problèmes de périnée m’a indiqué à la toute fin de ma deuxième grossesse qu’une préparation à la naissance à base de yoga avec une sage-femme aurait pu être toute indiquée car elle m’aurait montré des positions permettant de soulager la douleur. J’ai bien pris quelques cours de yoga prénatal, où des exercices m’ont été proposés, mais je n’ai pas à proprement parler testé cette solution.

Conseils posturaux

Enceinte, on a tendance à trop se cambrer et porter notre ventre vers l’avant. Le sacrum bascule vers l’arrière et accentue le pincement du nerf sciatique. Il faut donc penser à s’asseoir bien droit, sur les ischions et pas un peu avachie sur le sacrum (la position quand tu es bien calée au fond de ton canapé, tu vois ?). Cette position te sera montrée en yoga prénatal. Debout, il faut également penser à tenir son dos droit, en ramenant légèrement le bassin vers l’avant pour diminuer sa cambrure.

Une ceinture lombaire type Physiomat peut t’aider. Elle est indiquée uniquement en station debout et aide ton corps à adopter une posture juste. Je te recommande de te faire aider par un professionnel pour apprendre à bien la positionner car moi, elle me faisait mal et je ne la portais donc pas. Or, il s’avère que je la serrais trop. Une fois que j’ai su comment la poser, elle m’a réellement soulagée.

Dans tous les cas, le conseil d’un professionnel t’aidera vraiment à identifier les bonnes postures et à comprendre comment les adopter correctement.

Pour finir

Marcher régulièrement peut te soulager en « dérouillant » le bassin. Ça a fonctionné pour moi la première fois mais pas la deuxième, la douleur augmentant au fur et à mesure que je marchais.

Dernier conseil, si tu es déjà maman, il faut essayer de moins porter son bébé. Si tu n’as pas le choix, essaie de le porter du côté opposé à ta douleur. Autant te dire que dans mon cas, c’est un échec car ma petite loupinette est très demandeuse en ce moment. C’est d’ailleurs certainement une des raisons pour lesquelles j’ai bien plus mal lors de cette deuxième grossesse.

J’espère que cet article pourra te donner des idées !

Et toi, as-tu rencontré ce type de problème ? Qu’est-ce qui a fonctionné ou échoué ? As-tu d’autres solutions à partager ? 


Guide accouchement


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Commentaires

12   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

Je n’ai eu aucune douleur au dos pendant ma première grossesse mais j’ai rapidement déchanté pour ma deuxième ! La sciatique me faisait tellement mal que j’étais complètement paralysée ! Heureusement j’ai trouvé mon salut dans les étirements et le yoga (dont un article arrive tout bientôt !)

le 30/01/2019 à 10h17 | Répondre

Mélinda

Même chose ici. C’est fou les différences entre les grossesses !

le 03/02/2019 à 22h01 | Répondre

Cricri2j

Pareil j ai beaucoup souffert pour ma 2nde grossesse et même 18 mois après la naissance de ma fille elle ne m a toujours pas quitté malgré l ostéopathie, le yoga, le pilates, les patches chaud… Je n en peux plus de cette douleur chronique et ne sait pas comment m en départir

le 30/01/2019 à 11h40 | Répondre

Elodie

aie aie, j’étais comme toi, ce n’était pas une sciatique par contre, mais le nerf honteux…une horreur, j’ai souffert 2 ans, tenté l’acupuncture, l’ostéo etc rien n’y faisait et c’est finalement une chiropraticienne qui m’ réglé mon souci en 1 séance et depuis plus rien. Peut-être une piste?

le 31/01/2019 à 00h48 | Répondre

Cricri2j

Merci pour cette piste. Puis-je te demander si tu habites en Ile-de-France? Au cas où je prendrai alors les coordonnées de ta chiro en mp.

le 31/01/2019 à 12h49 | Répondre

Mélinda

Tu décris exactement ce que je crains pour l’après-grossesse. Je note la piste du chiropraticien si besoin !

le 03/02/2019 à 22h02 | Répondre

Workingmutti (voir son site)

J’en suis à 19 SA (bébé 4) et je commence déjà à avoir cette douleur que je ne reconnais que trop bien … Mon ostéo m’a clairement dit que la sciatique était très difficile à soigner par l’ostéopathie.

Du coup je te remercie pour tes conseils.

le 30/01/2019 à 12h21 | Répondre

Mélinda

Aie… Bon courage !!!

le 03/02/2019 à 22h02 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Je compatis, j’en ai eu lors de mon troisième trimestre de grossesse. Entre le mal de dos qui m’a valut la prescription d’une ceinture spéciale par mon médecin et une sciatique en haut de la cuisse je connais bien. Pour ma part c’est l’ostéo qui m’a sauvé la vie pour la sciatique et j’ai eu de la chance qu’elle ne réapparaisse pas jusqu’à la fin de la grossesse mais c’est clair que c’est un mal de la grossesse des plus handicapant que j’ai pu avoir. J’espère que si jamais j’ai la chance d’avoir un second enfant, je n’en souffrirai pas trop.

le 30/01/2019 à 15h12 | Répondre

Mélinda

Et je croise les doigts 🙂 je suis retournée voir mon ostéo en toute fin de grossesse, ce n’est pas miraculeux mais ça ne m’a pas fait de mal.

le 03/02/2019 à 22h03 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’ai souffert d’une sciatique quasi au début de ma grossesse. J’ai vu un osteo (2 fois) ça ne m’a pas du tout soulagé. Et puis au cours du 5e mois j’ai consulté une sage femme acupuncteur ! Et là miracle je n’ai plus eu mal dès le lendemain et plus rien jusqu’à la fin de ma grossesse !
Bon après j’ai eu une symphise pubienne et j’ai bien dégusté mais c’était plus la sciatique qui me faisait souffrir 😅

le 30/01/2019 à 19h29 | Répondre

Mélinda

Comme quoi c’est vraiment quelque chose à tenter ! J’aurais peut-être dû persévérer… Et pour la symphyse, je compatis ! J’ai aussi une douleur à ce niveau mais en toute fin de grossesse à chaque fois et heureusement, parce que ça fait bieeeeen mal 🙂

le 03/02/2019 à 22h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?