Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon suivi de grossesse aux USA


Publié le 13 septembre 2016 par Madame Choux

Future maman, expatriée aux États-Unis, en Californie, je vis donc ma grossesse à cheval entre deux pays. En effet, nous allons finir notre expatriation et rentrer en France pendant l’été, je serai donc à 7 mois de grossesse (bien passés).

Oui, on est les rois pour se compliquer la vie. Un premier enfant, bah, trop simple. Un déménagement USA-France, bah, trop simple… les deux en même temps ? Ah, ça commence à devenir intéressant !

Tu as déjà eu le récit d’un déroulement d’une grossesse en Allemagne et en Irlande, voici maintenant la version USA.

Aux États-Unis le déroulement des suivis de grossesse sont très très variables d’un médecin, d’une assurance ou d’un hôpital à l’autre. Parmi mes copines expats qui ont eu des bébés aux USA, on a toutes eu des expériences différentes ! Je suis aussi dans le cadre d’une grossesse assez suivie (pour problèmes de thyroïde).

Le suivi du premier trimestre aux USA

Comme toute femme qui est en essais bébé, un beau jour, après 1 an d’attente, mon test a tourné positif (youhou !). J’ai alors eu une prise de sang pour confirmer la grossesse (entre autres).

Mon suivi commence alors, j’ai rendez-vous dans une « clinique » gynécologique. Je mets clinique entre guillemets, car c’est en fait une antenne de l’hôpital principal. Ils font uniquement le suivi jusqu’à la 12ème semaine de grossesse, ils ont un matériel plus limité et ce sont des infirmières spécialisées en gynécologie qui sont là, pas des médecins ou sages-femmes.

Pendant les 3 premiers mois, j’ai eu deux échographies (dont une de datation) avant l’échographie du premier trimestre. Et j’ai trouvé ça super de voir mon bébé en devenir assez régulièrement ! Coucou petit haricot !

Au tout début de la grossesse, j’ai eu un rendez-vous avec la médecin (généraliste) pour qu’elle note tous mes vaccins faits et antécédents familiaux. Et c’est là que c’est drôle… comment dit-on, en anglais, rougeole ? Varicelle ? DT Polio ? Coqueluche ? Ça faisait un dialogue bizarre. Elle me posait une question, je cherchais 3min la bonne orthographe puis la traduction (merci les tablettes avec dictionnaire français-anglais hors ligne), je cherchais ensuite dans mon carnet de santé, et je pouvais lui répondre !

Je n’ai pas eu le test pour la toxoplasmose. Ils le font uniquement si on a un chat. J’aurai pu l’avoir si j’avais payé de ma poche. Mais quand on sait qu’une prise de sang standard est facturée 300-500$ ici… je me suis abstenue ! Ce sont les joies des US : si tu as une mauvaise assurance santé ou que tu veux quelque chose d’un peu « exotique », la facture peut être très salée !

Une chose qui m’a marquée ici, c’est la longueur de la grossesse. Non non, je te rassure, les américaines n’ont pas une grossesse de 20 mois !

Mais ils comptent une grossesse de 40 semaines, alors qu’en France on dit 41 ! Ça m’a un peu posé soucis pour donner mon terme de grossesse quand je me suis inscrite à la maternité en France… Hum je donne celui qu’on me dit aux USA ou je rajoute une semaine ? Mais si je rajoute une semaine, il faut aussi que je décale les dates probables pour l’échographie du 3eme trimestre ? Et si je me trompe, ils ne verront pas ce qu’ils veulent ? Ce sera trop tard ?

Grossesse USA Calendrier

Crédits photo (creative commons) : PublicDomainPictures

Ce premier trimestre s’est terminé par l’échographie des 12 semaines, comme celle qu’on a en France à la même période.

Le suivi du 2ème trimestre

Au deuxième trimestre, j’ai été envoyée vers la maternité de l’hôpital. J’ai alors un rendez-vous par mois avec la gynécologue et une échographie aux 20 semaines, classique.

Lors des rendez-vous, on me pèse (avec les chaussures et le sac si on ne les enlève pas de sa propre initiative, habillée aussi donc), on prend ma tension et mon pouls, elle me demande si tout va bien, s’il y a des nouvelles, des questions et… c’est tout ! Et elle a écouté le cœur du bébé, et lors du dernier rendez-vous du 2ème trimestre, elle m’a mesuré le ventre.

Petit aparté sur le choix du lieu d’accouchement.

Ici, on a le choix entre l’hôpital (ou clinique), la maison de naissance, ou chez soi. On peut être suivie par un gynécologue, un médecin de famille ou une sage-femme. Compte tenu de mes petits soucis, on m’a plutôt conseillé l’hôpital et le gynéco. Mais après tout, comme je ne vais pas accoucher ici… De plus, il n’y a pas besoin de s’inscrire à l’hôpital dans les premières semaines de la grossesse : c’est automatique en fonction du suivi.

Pour le choix du médecin, c’est à l’américaine. C’est-à-dire que sur la page de son assurance santé, on peut voir tous les gynécologues disponibles, avec leur formation scolaire, les papiers scientifiques qu’ils ont faits, leur photo, et surtout leur note et commentaires. C’est-à-dire que les patients peuvent venir noter leur médecin (c’est aussi valable pour les généralistes, les dentistes…) sur 5 et laisser un commentaire, comme quand on choisit un hôtel ou un resto sur internet ! Bon ceci dit, comme c’est aussi américain et qu’ici tout le monde est amaiiiiiizing, je n’ai jamais rien vu de négatif !

Entre la 24ème et la 28ème semaine, j’ai eu le « glucose challenge test » à faire.

Ce n’est pas le test de diabète gestationnel complet. Ils m’ont fait venir (sans être à jeun), fait boire une boisson sucrée (mais moins que celle du test des 3h) et j’ai eu une prise de sang après 1h. Là où je suis suivie, ils font faire ce test à tout le monde, je n’ai jamais eu de prise de sang à jeun pour le glucose avant ça. Si ce test est « raté », on nous fait faire le test complet sur 3h. Heureusement pour moi, je n’en ai pas eu besoin !

Pour la fin de la grossesse, seule l’échographies du 3ème trimestre est prévue.

Si on veut une préparation à l’accouchement, il faut payer de sa poche (et ça coute assez cher, environ 300$ dans l’hôpital où je suis). Ils ne connaissent pas l’haptonomie.

Mais je ne pourrais pas te raconter plus précisément la fin aux USA, puisque je vais la passer en France !

La variabilité du suivi aux USA

Cependant, comme je disais au début de l’article, le suivi est très variable aux USA et dépend beaucoup de combien on paye pour son assurance santé.

Par exemple :

  • Des copines n’ont pas eu de prise de sang de confirmation de grossesse, le test positif leur suffit comme preuve.
  • Certaines n’ont eu aucun rendez-vous ou échographie dans le premier trimestre, juste la première échographie à 3 mois.
  • À 10 semaines, l’une de mes copines a par contre eu une prise de sang poussée (génétique) pour le dépistage de la trisomie (et autres maladies), alors qu’elle n’était pas à risque. Et cette prise de sang donnait aussi le sexe du bébé !
  • L’une a eu une échographie 3D dans son suivi, moi pas (seulement si je paye en plus).

Une grossesse entre deux pays est un peu particulière pour l’annonce de la grossesse, pour le rapport avec les proches et la famille, pour assurer le suivi à notre retour… Mais ça, c’est une autre histoire !

Et toi, tu as eu une grossesse dans deux (ou plus ! soyons folles) pays différents ? Il y avait de grosses différences de suivi ? Comment l’as-tu vécu ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

26   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

C’est vraiment très intéressant ce que tu nous racontes.
Et on voit les énormes différences qui peuvent exister d’un pays à l’autre.

le 13/09/2016 à 08h31 | Répondre

Doupiou

Ton histoire sur la date d’accouchement fait écho à une anecdote lors de ma première échographie où le gynéco avait noté sur le compte-rendu une date d’une semaine de moins que celle qu’il m’avait annoncé à la première visite ! Je n’avais pas compris avant qu’il m’explique que sa machine venait des États-Unis et que le calcul ne se faisait pas de la même façon !
Par contre j’ai l’impression que le suivi est moins « médicalisé » et les accouchements à domicile plus nombreux qu’en France ?

le 13/09/2016 à 10h40 | Répondre

Miss Chat

Je me permets de te répondre (mais Madame Choux me corrigera si je me plante !). Le suivi est tout aussi médicalisé que chez nous mais comme les assurances santé ne sont pas aussi « performantes », les gens font moins appel aux soins de santé.
Les chiffres de l’accouchement à domicile : un peu moins de 1% aux US et 0,003% en France (!!!)

le 13/09/2016 à 12h04 | Répondre

Madame Choux

Je confirme ce que dis Miss Chat! Tout dépend de ton assurance santé à la base et ce qu’elle prend en charge! Moi elle prenait tout en charge du coup j’ai eu un suivi à la française on va dire. Et ça dépend aussi des médecins, certains sont plus « laches » que d’autres.

le 14/09/2016 à 14h36 | Répondre

Miss Chat

Oh la Belgique aussi définit le terme à 40 semaines ! 🙂 Je ne comprends pas très bien pourquoi cette différence existe, cela dit… 41 semaines est considéré comme la durée maximum d’une grossesse, peut-être pour ça que certains pays l’utilisent ?
C’est très intéressant en tout cas de voir comment ça se déroule aux US, ça ressemble assez bien au fond à ce qu’on a ici, je trouve 🙂

le 13/09/2016 à 11h58 | Répondre

Madame Choux

Aucune idée pour la différence! Ceci dit en arrivant en France, ils m’ont calculé le terme en prenant 40+3, comme ça pas de jaloux!

le 14/09/2016 à 14h36 | Répondre

Miss Chat

Hihihi ils ont coupé la poire en deux !

le 15/09/2016 à 10h14 | Répondre

virginie

Top ! Je suis peut-être un peu naïve mais l’histoire d’avoir accès aux avis/diplômes/parcours des médecins je trouve ça bien. En France, tout est secret, le médecin dit ce qu’il veut bien dire, il y a une culture du Dieu médecin qui peut disposer de ton corps qui m’agace profondément.
Quant aux avis, même s’ils sont positifs, on peut toujours en retirer quelque chose selon les aspects que les « utilisateurs » choisissent de mettre en avant.

Pour le reste, finalement c’est un peu comme en France dans le fond, non ?

le 13/09/2016 à 12h44 | Répondre

Madame Choux

Oui c’est assez similaire à la France, dans mon cas!
Oui les avis peuvent être pratique, mais bon après je me méfie toujours des commentaires 100% positif ou langue de bois. J’ai pas forcément l’impression qu’ils diraient si un truc va pas :/

le 14/09/2016 à 14h39 | Répondre

Tamia (voir son site)

Intéressant de voir les différences d’un pays à l’autre…
Merci pour ce témoignage !

le 13/09/2016 à 17h22 | Répondre

Madame l'Abeille

Merci pour ton témoignage que je trouve super intéressant.
Tu parles de la variabilité du suivi, finalement en France aussi même si la couverture sociale est plus uniformisée. Les exemples que tu cites sont fréquents en France aussi. Je n’ai ni confirmé mon test urinaire par une prise de sang ni fait d’écho avant 12 SA parce que sur des critères raisonnés je n’en avais pas besoin (pas de faux positif au test urinaire hormis certaines prises médicamenteuses très particulières, et pour l’écho précoce ni douleur ni saignement ni antécédent de grossesse extra utérine).

La prise de sang pour la trisomie dont tu parles existe aussi en France et s’appelle le Dépistage Prénatal Non Invasif (DPNI), elle n’est pas encore remboursée et est destinée aux femmes qui ont un surrisque à l’issue du dépistage de la trisomie 21 du premier trimestre qui est proposé à toutes les femmes. Et toi, est-ce qu’on t’a proposé un dépistage de la trisomie 21? si oui, lequel?

Le suivi de la sérologie toxoplasmose ça a l’air décidément très français! Comme tu n’as pas pu connaître ton statut sérologique, est-ce qu’on t’a donné les infos sur le « régime « alimentaire à suivre en considérant que tu n’étais pas immunisée?

le 13/09/2016 à 19h26 | Répondre

Helene

Bonjour,
Tout à fait d’accord, en France aussi il y a des différences de suivi. Pour moi non plus, pas de confirmation par prise de sang, pas d’echo avant 12semaines, pas de test de glucose de 3h, pas de toucher vaginal avant le 8eme mois. J’etais suivie par une sage femme. J’ai des amies suivies par gynéco,qui avaient beaucoup plus d’examens et aussi beaucoup de frais pour dépassements d’honoraires, ce qui n’etait pas mon cas. En France aussi, il y a des différences de prise en charge…

le 13/09/2016 à 21h11 | Répondre

Madame Choux

Oui c’est sur que apres certains médecins demandent toujours plus d’examens que d’autres, meme en France!
Pour la trisomie, j’ai eu un truc standard : prise de sang et mesure de la clarté nucale.

Je ne connais pas mon immunité ou non contre la toxoplasmose, du coup j’ai appliqué les recommandations pour quelqu’un de non immunisé 🙂 Mais les médecins ne m’ont rien dit par rapport à ça (pour la Listeria oui) donc j’ai fait moi même.

le 14/09/2016 à 14h42 | Répondre

Madame Nounours

Je savais pour certains points sur le suivi de grossesse aux Usa. Un couple d’amis de mon mari a eu son premier enfant là bas lorsqu’ils y habitaient et c’est vrai que c’est hallucinant les prix pratiqués pour certains examens.

le 13/09/2016 à 19h30 | Répondre

Madame Choux

J’ai entendu dire que les prix sont exagérément gonflés par les assurances juste pour nous montrer « vous voyez comme on est gentils avec vous, on vous assure très bien et vous ne payez pas grand chose par rapport au prix réel ».

Mais je sais pas si c’est vrai… Mais oui les prix font parfois très peur, surtout quand en face c’est écrit « En cours d’examen par l’assurance ». Heu vous voulez dire que j’ai des risques de payer tout ça?

le 14/09/2016 à 14h44 | Répondre

Madame Lavande

C’est intéressant d’avoir un témoignage de comment cela se passe ailleurs; En effet les différence peuvent être assez énormes !
Je suis surtout effarées du coup du suivi !
Pour ma part en France j’ai été suivie de A à Z à l’hopital public proche de chez moi et je n’ai pas déboursé 1 centime malgré 7 échographies dont les 2 dernières ( 32 et 36SA) en 3d, 7 rdv mensuel chez le gynéco (avec également une petite écho à chaque fois) et de les prises de sang mensuelles + pds pour le dépistage de la trisomie ainsi que le test du glucose.
Je me dis que finalement on a pas trop a se plaindre de la sécurité sociale !

le 14/09/2016 à 10h14 | Répondre

Madame Choux

C’est quand on part à l’étranger qu’on se rend compte que la sécu française est juste top! On était en Suisse auparavant et c’est comme aux US : prix exhorbitant!

le 14/09/2016 à 14h51 | Répondre

Hermy

C’est vraiment sympa de voir les différences de suivi dans les différents pays !

le 14/09/2016 à 10h38 | Répondre

Mrs Paillettes (voir son site)

Je préfère notre suivi de grossesse en France 🙂 mais c’est sympa de constater ces différences.

le 15/09/2016 à 11h45 | Répondre

Mlle Moizelle

Juste une remarque: le choix du lieu d’accouchement est le même en France!!! Il n’y a presque pas de maison de naissance (parce qu’on met des batons dans les roues à toutes les sf qui veulent en créer une pour l’instant, mais espérons que ça change!) mais on a tout à fait le choix d’accoucher à l’hôpital ou chez soi. C’est juste qu’on ne le dit pas!!! Voire hélas qu’on culpabilise les mères qui font ce choix (éclairé pourtant) parce qu’on méconnait complètement « comment ça marche » en cas d’accouchement à domicile.
Mis à part cela, article intéressant, merci!

le 17/09/2016 à 10h31 | Répondre

Claire

Merci beaucoup pour cet article! Je déménage début 2017 aux Etats-Unis pour suivre mon (futur) mari et je me pose énormément de questions sur la façon dont se déroule la grossesse aux Etats-Unis. Je m’interroge notamment sur le coût et la prise en charge par les assurance des différents frais. Nous aimerions bien nous lancer dans l’aventure mais j’avoue que toutes ces considérations administratives et financières m’angoissent un peu. Je serais preneuse si tu as des liens de blogs d’expatriées ayant vécu leur grossesse aux Etats Unis, histoire de pouvoir avoir une idée plus précise de ce à quoi je peux m’attendre. Merci beaucoup et bonne fin de grossesse en France!

le 22/09/2016 à 17h59 | Répondre

Madame Choux

Bonjour,

Alors le probleme c’est qu’il existe quasiment autant d’assurances santé que de variétés de cheddar aux US… Et surtout que la plupart des gens ont l’assurance en fonction de leur employeur. Donc c’est d’abord à voir avec l’employeur de ton futur mari s’ils vous en proposent une ou pas. Et après ben bon courage pour éplucher les informations et savoir ce qui est couvert dans le cadre de votre assurance ou pas…
Mes copines enceintes aux US n’ont pas de blogs… sorry.

le 25/10/2016 à 09h27 | Répondre

Ingrid

Bonjour je voudrais des conseils je suis enceinte de 12 semaines ?? mais vu que mon mari sommes mariés en décembre dernier j’attend tirs ma pièce d’identité car elle est en cours car je vous explique je me suis marier à un citoyen américain donc la nous vivons à Las Vegas je comptais en recevant mon travel documents voir mon médecin a paris mais il n’est pas encore je suis un peu perdu qui pourrait m’orienter pour les assurances merci d’avance pour vos reponse

le 30/09/2016 à 15h48 | Répondre

Madame Choux

Bonjour,

Je ne connais pas du tout les contraintes et informations pour les personnes mariées à un citoyen américain… comme ce n’est pas mon cas. Il faut voir avec l’employeur de votre mari (ou le votre) s’ils ont des assurances proposées ou voir avec des américains directement qui pourraient plus vous renseigner (de la famille de votre mari?)

le 25/10/2016 à 09h28 | Répondre

ingrid

Je vous remercie mais j’ai déjà eu les renseignements merci de votre retour à bientot.

le 25/10/2016 à 09h31 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?