Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Survivre à un long trajet en voiture avec un bébé


Publié le 27 novembre 2017 par Madame Choux

Noël, anniversaire, vacances… ça sonne bien hein, ça donne envie! Alors, ben quoi, c’est parti on saute dans la voiture et on y va! On me rappelle à l’oreillette que tout n’est plus aussi simple, ou presque, avec un bébé! Voici donc notre expérience sur deux longs trajets en voiture avec un bébé, à deux âges différents.

Premier trajet : Noël, bébé a 1 mois et demi, 5h30 de route

5h30 de route de prévu, sans compter les arrêts.
Notre plan de base était de partir juste après un repas de Chouquette pour qu’elle dorme dans la voiture et qu’on ait environ 3h de libre sans bibi devant nous, faire une pause repas pour elle et nous, puis repartir pour les 3 dernières heures de route. Cela paraissait simple et bien planifié.

En l’occurrence, au bout de 12 km, Chouquette s’est mise à hurler, flûte elle a chaud. Oui Chouquette est un bébé du froid, elle a chaud très rapidement. On sort du périphérique, on s’arrête rapidement à une sortie de chantier, je lui enlève la chancelière, hop juste la couverture et c’est rep… a ben non tiens la voiture ne démarre pas! La batterie nous lâche, je vous passe l’heure et demie à appeler l’assurance (qui a une panne d’informatique et qui ne peut rien faire pour nous, merci) puis le dépanneur. On repart donc avec 1h30 de retard, super elle va avoir faim dans 1h et quelques!

Notre planning a donc été tout décalé, au niveau des repas. On lui a notamment donné une biberon, dans la voiture, elle était évidemment dans son cosy attachée, à 20min de l’arrivée. Mais c’était ça ou s’arrêter à 20min de l’arrivée pour au moins 30min ou avoir un bébé qui pleure pendant 20min. Le reste du trajet s’est super bien passé, elle a dormi tout le long, la voiture ça l’endort (comme beaucoup de bébés je crois). Le retour s’est passé de la même façon grosso modo, avec la panne de batterie en moins.

Donc un long trajet avec un tout petit bébé, on a trouvé cela relativement facile, un peu de planification, une batterie neuve et c’est bon.

bebe en voiture

Source (Creative commons) : DayronV

 

Second trajet : Septembre, bébé a 10 mois, 5h30 de route

On refait exactement le même trajet qu’à Noël.

Sauf que cette fois-ci, je sais qu’elle ne dormira pas deux fois trois heures entre les repas. Chouquette n’est pas une grosse dormeuse et hormis de partir à 20h, je ne voyais pas comment la faire dormir tout ce temps dans la voiture. Mais comme nous n’aimons pas conduire de nuit (et qu’on est fatigué quand même hein), nous n’envisageons même pas cette possibilité.
L’idée était donc de couper un peu le trajet en visitant une ville au milieu, histoire qu’elle se défoule, joue et qu’on retombe sur une heure de sieste possible. Au final, pour faire une vraie pause, nous avons pris la solution de réserver un hôtel à mi-distance pour visiter tranquillement la ville (Bourges, très joli au demeurant), se reposer et repartir tranquillement le lendemain matin.

Et donc 3h de route avec un bébé de 10 mois ça va? On va dire, quand elle dort oui (1h30 sur les 3) mais l’autre 1h30, il a fallu l’occuper. A 10 mois, tout ce qui l’intéresse c’est de jouer et de marcher à 4 pattes.
Pour l’occuper, nous avons commencé par des comptines et comptines à gestes (les marionnettes, mon petit lapin a bien du chagrin, …), cela a duré 20-25 minutes environ. Puis elle en a eu marre et essayait de sortir du cosy. On a donc embrayé sur un boudoir pour l’occuper 10 minutes. Il reste donc environ 1h, ça se complique! Je lui donne des jouets, mais un par un et quand elle commence à se lasser du premier, je sors le deuxième, histoire d’introduire un peu de nouveauté. Je garde en dernier celui qu’elle préfère (à savoir un téléphone avec des touches donc qui fait de la musique). Après 20-25 minutes, elle se lasse des jouets. Je repars sur les comptines, mais elle s’aperçoit vite que la musique vient de mon téléphone (oh objet de désir absolu du bébé), et donc elle veut l’attraper, râle parce que je lui donne pas… et donc je cède et lui passe sa playlist de comptines pendant qu’elle voit l’écran. Enfin on arrive!

Dès qu’on la posé par terre dans la chambre d’hôtel, elle s’est mise à courir partout (à 4 pattes, elle ne marche pas encore), à tout découvrir, essayer d’aller sous le lit, vider notre valise… Bref le bonheur total pour elle, enfin elle peut bouger! On a pu aussi visiter la ville, histoire de lui faire prendre l’air.

Le lendemain, elle s’est réveillée à 5h30, comme d’hab’quoi. On en a donc profité pour la faire manger et de partir directement, elle se rendort quasiment tout le temps après le biberon. On a fini notre trajet tranquillement, avec les mêmes techniques que la veille.
Le retour a été similaire (sauf qu’elle a dormi 2h30 sur les 3 dernières heures, c’est plus simple!).

Voila donc notre solution pour les longs trajets. L’avantage c’est que la nuit d’hôtel en plein mois de septembre au beau milieu de la France n’est pas hors de prix (et on avait pris les moins chers aussi). Dans le cas de budget plus serrés ou de timing plus serré, un arrêt de plusieurs heures dans une ville, avec aire de jeux, ou un parc, un endroit où le grand bébé peut courir doit marcher aussi à mon avis. Quand elle sera un peu plus grande, j’ai déjà repéré un lieu où il y a plein de jeux (piscine à boules, toboggans, tunnels, trampolines..) qui me parait être une bonne idée pour une halte « défouloir ».

Et vous quelles sont vos expériences de voyages avec des petits bébés? Et vos solutions pour occuper un plus grand bébé en voiture?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

Avec des touts petits je n’ai aucune expérience ! Le plus gros voyage de PetitePerle en voiture c’était cet été pendant 3h mais elle avait déjà 2 ans !
Quand elle était bébé, elle avait horreur de la voiture ! J’avais accroché un mobile à l’appuie-tête pour essayer de la divertir mais rien n’y faisait !

le 27/11/2017 à 08h41 | Répondre

Madame Choux

On a aussi le mobile accroché au siège, pour le coup elle l’aime bien, il y a un miroir et un truc à grelots dessus 🙂 mais bon ça l’occupe pas non plus 2h…

le 28/11/2017 à 06h47 | Répondre

Marjorie

On habitais à 5h de toute vie sociale (famille et amis donc) du coup ce genre de trajet, c’était une habitude depuis son 1er mois. Et on a vite relégué la voiture au garage pour les faire en train parce que déjà quand on étaient jeunes et insouciants 5h en C1 c’était pas de la tarte mais là alors qu’en plus l’un de nous de rester derrière avec la puce… Un vrai enfer. Du coup elle était pas trop habituée à la voiture, habitant Lyon on prenait les transports en commun en la portant en écharpe. Du coup elle avait 11 mois lors de son premier vrai long trajet et OHMONDIEUL’ENFER ! Elle a hurlé non stop. J’ai mis 13h pour faire les 500 bornes. Et j’étais seule bien sûre. On a enchaîné tous l’été des voyages en voiture et ça n’a pas loupé, hurlements de bout en bout à chaque fois… Elle commençais à s’habituer, et puis elle a fini par comprendre qu’elle pouvait me voir dans le miroir donc ça allait mieux. Mais aujourd’hui on a déménagés au Japon donc plus de voiture. On verra dans deux ans comment elle prendra le retour dans le siège…

le 27/11/2017 à 08h55 | Répondre

Madame Choux

On fait autant que possible aussi les trajets en train, mais à Noel par exemple c’est pas pratique avec les tonnes de trucs à ramener ^^

le 28/11/2017 à 06h48 | Répondre

Chacha dudu

Voila deux ans que nous montons en Suède en camion, la première année bibou avait 12 mois et la deuxième 24 mois. J’ai toujours expliqué aux enfants bien en avance que nous allions rester longtemps, très longtemps dans le camion (entre 36h et 42 h). Nous avons visualisé le trajet, révisé les pays que nous allions traverser….. Pendant le trajet, les plus grands attendaient la nouvelle frontière à traverser…. Pour Bibou, la première année il a beaucoup dormi et parlé avec son doudou !!!! Cette année a 24 mois j’appréhendais un peu plus….. et bien non il n’a pas montré une seule fois un signe d’énervement !!! Pendant les pauses, c’étaient défoulement totalement, course avec ses frères, escalades du mobilier urbain…..puis ensuite retour au camion pour jouer, lire ou regarder un petit dvd. Je pense que cela dépend beaucoup des enfants et je le dis et redis mes enfants sont en or pour supporter les trajets et/ou nous sommes tellement heureux de retrouver notre pays de cœur qu’ils le ressentent !!!!

le 27/11/2017 à 09h08 | Répondre

Madame Choux

Ouaaah le rêve! Deja pour un adulte ça doit être long comme trajet, mais alors avec un enfant… bravo vous gérez!

le 28/11/2017 à 06h49 | Répondre

Croco

Chez nus, l’ainé détestait la voiture (enfin, surtout la coque qui l’obligeait à rester sur le dos alors qu’il avait horreur de ça, donc petit on essayait de limiter les voyages à 2h aux heures de sièste, quitte à faire beaucoup d’étapes (ça tombe bien, on a des amis et de la famille un peu partout en France. Aujourd’hui ça va un peu mieux, mais on prévoit toujours des pauses d’environ 2h toutes les 2h de route.
On verra ce que ça donne avec le deuxième…

le 27/11/2017 à 10h16 | Répondre

Madame Choux

Oh oui ça c’est pratique de pouvoir s’arreter dans la famille en chemin! C’est toujours mieux que sur une aire d’autoroute!

le 28/11/2017 à 06h54 | Répondre

Claudia

Nous sommes des spécialistes du trajet Brest-Le Puy (ou l’inverse) en voiture (environ 1000km). Avec enfants + chat(s)
Plusieurs solutions:
-tout dans la journée
-avec une étape
Nous enfants étaient adorables en voiture, mais il y a eu des trajets… intéressants.
La clé: pauses fréquentes (toutes les 2 h00) + playlist bien choisie + jeux (pas de lecteurs DVD mobiles à l’époque).
Le chat malade en voiture, c’est sympa aussi :{

le 27/11/2017 à 11h48 | Répondre

Madame Choux

AH oui mais Brest Le Puy vous cherchez la galère aussi ^^ désolé j’ai pas fait l’article “comment survivre à un long trajet en voiture avec un chat” 😀 par comtre je suis pas du tout pressée que Chouquette grandisse pour agrémenter le trajet d’arret malade… :/

le 28/11/2017 à 06h52 | Répondre

Mlle Mora

On connait bien les longs trajets en voiture avec les kids… le dernier en date avec la grande de 3 ans et demi, et la petite de 13 mois, pour un Bordeaux-Marseille, sur le papier c’est 6h, mais nous on met toujours environs 8/9h. On fait toujours une grande pause pour déjeuner, les laisser courir partout, et hop c’est reparti. On s’arrête une autre fois pour le gouter et c’est reparti.
Globalement, je trouve que jusqu’à 10 mois ça va car bébé s’en fiche de ne pas bouger (et les nôtres dormaient tout du long…) mais entre 10 mois et 2 ans, là, ça devient sport car ils ont vraiment besoin de bouger… Notre deuxième parfois se met à hurler pendant 30 min non stop car elle veut sortir, et même après un arrêt express, elle repart de plus belle… Mais globalement ça va, elles sont cools.
Prochain voyage à Noël pour le Bordeaux-Paris, on espère que la grande saura occuper la plus petite cette fois !

le 27/11/2017 à 14h17 | Répondre

Madame Choux

On va voir à Noel, on refait le meme trajet, avec Chouquette qui aura presque 14mois. Mais oui on a prévu de faire comme vous, des arrêts où elle peut courir partout..!

le 28/11/2017 à 06h55 | Répondre

elodie

Ici aussi, habitués des grands trajets, bébé a déjà fait 4h30 de route à J3 pour rentrer à la maison(oui on habite vraiment très loin de la maternité!! et de la ville en général 😉 )
On a de la chance il est assez cool, je suis un peu moins zen quand je dois faire la route seule mais ça va quand même. J’essaie de partir en milieu de matinée, il fait une petite sieste, puis longue pause déjeuner et re sieste dans la voiture 🙂

le 27/11/2017 à 22h30 | Répondre

Merle

Ici la puce n’a pas l’habitude de la voiture, donc elle n’aime pas du tout être maintenue, et surtout elle dort très peu (même en partant sur l’heure de la sieste et après des activités bien défoulantes). Du coup il faut un animateur bébé et un conducteur. Notre solution est d’utiliser sa tablette sur laquelle elle a des jeux (gcompris et sago mini sont très bien, même pour les tout petits) et des courtes vidéos… et quand même ça ne suffit pas on fini sur les photos de famille ^^

Mais tant qu’on peut on privilégie le train pour s’éviter les galères.

le 28/11/2017 à 08h48 | Répondre

Chaperon Rouge

Ici on cherche la difficulté: On maintien le dos route jusqu a au moins 4 ans, et on interdit TOUS LES ECRANS avant 3 ans. On voyage tous deux a l avant et la Lueur est dans son siège derrière depuis le début. Tous les étés on va en Bretagne, ce qui fait officiellement 6h de route mais comme la route me berce et que Monsieur Loup ne conduit pas encore je fais la sieste AU MOINS toutes les 2h.
On a de la chance. Que ce soit pour ces grands trajets la, ou les un peu plus courts pour la Normandie, mais plus frequents, Ellana dort en voiture. Avant 12 mois jusqu a 90% du trajet, maintenant on est entre 60 et 75%. On s arrete quand on a faim, elle mange, regarde, marche, dit bonjour aux chiens, puis on repart après une mini sieste pour moi et une balade pour papa et elle. Elle se rendort souvent ou bien chante et discute. Elle nous réclame une chanson et encore encore encore, décrit le paysage, on parle de ce qu’on fera en arrivant etc. Maintenant elle s’invente des histoires avec les playmobils ca l occupe pas mal aussi. Un paquet de biscuits et un bib d eau a portée de main et cest bon. Par contre papa fait souvent des contorsions pour récupérer la tétine. Mais a chaque fois on se dit qu’on a une sacré veine d avoir un bébé qui tient si bien la route. Son prochain long trajet elle aura 2 ans et ne sera plus seule a l arrière… J espère que le deuxième sera aussi cool qu elle!

le 29/11/2017 à 07h57 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?