Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Maux de la grossesse au deuxième trimestre : avantages, inconvénients, techniques de survie


Publié le 12 novembre 2015 par Étoile

Bon, tu as vu, ce premier trimestre n’était pas si terrible que ça ? Tu as survécu à la fatigue, aux nausées, etc.

Si tu n’as pas de chance, tu vas malheureusement continuer à avoir certains de ces symptômes tout au long de ta grossesse. D’autres seront ponctuels et/ou viendront se greffer à des symptômes déjà existants…

Cependant, le deuxième trimestre de la grossesse est souvent considéré comme le trimestre du « répit » : le calme avant la tempête, en résumé. Bon, j’exagère peut-être, puisque je suis en plein milieu de mon troisième trimestre au moment où j’écris cet article, et que pour le moment, ça va !

Bref, j’ai quand même eu quelques symptômes plus ou moins importants pendant le deuxième trimestre. Ils sont certes moins difficiles à vivre que ceux du premier trimestre, mais ils peuvent parfois être gênants, et ne sont toujours pas très glamour…

Femme enceinte portable

Crédits photo (creative commons) : Phalinn Ooi

La constipation

Complètement variable d’une femme à une autre. Si tu es une petite chanceuse, tu as déjà des problèmes depuis quelques semaines…

  • Avantage : Je cherche encore, à vrai dire…
  • Inconvénient : Tu te sens « lourde », mal dans ton corps.

La solution basique : Manger des fibres et boire une eau très riche en magnésium.

La solution douce : L’homéopathie, mais je n’ai pas testé.

La solution radicale : Prendre des laxatifs. Si et seulement si c’est nécessaire : ne pas forcément en prendre quotidiennement, au risque d’entraîner d’autres inconvénients…

Les problèmes au niveau de l’estomac (hors nausées/vomissements)

Ces symptômes sont, comme le premier, complètement variables d’une femme à une autre.

  • Avantage : Vraiment aucun.
  • Inconvénients : C’est douloureux, tu te sens mal dans ton corps (comme le premier symptôme, en fait).

La solution basique : Boire beaucoup d’eau et fractionner tes repas.

Les solutions douces : l’homéopathie et/ou l’ostéopathie. L’homéopathie a eu des effets très corrects sur ce symptôme pour ma part. Malheureusement, ça ne se prend que lorsqu’il y a une crise, pas de possibilité de prévention.

La solution radicale : Les médicaments, mais uniquement si tu souffres vraiment beaucoup trop.

Le dessèchement cutané/les vergetures/le retour de l’acné… bref, tous les problèmes de peau !

Idem : l’apparition est variable d’une femme à une autre.

  • Avantage : La prévention est possible, notamment pour les vergetures.
  • Inconvénients : C’est moche physiquement (acné/vergetures) et ça peut gratter (dessèchement de la peau). De plus, ça diminue ton potentiel sexy auprès de ton conjoint…

La solution basique : Boire beaucoup d’eau et se badigeonner de crème. Attention, la régularité dans l’application des crèmes est de mise, pour avoir un résultat à la hauteur de tes attentes !

Pour ma part, c’est un symptôme qui a été très ponctuel. J’ai globalement la chance d’avoir une très belle peau, de beaux ongles et de beaux cheveux pendant ma grossesse, et j’avoue que ça aide quand même pas mal à se sentir épanouie, en dépit des maux de grossesse.

De plus, j’ai un beau petit ventre bien arrondi, et je n’ai pas trop pris de poids. Par conséquent, certes, je connais pas mal de désagréments, mais je me sens belle dans mon corps de femme enceinte.

Tous ces symptômes que tu peux avoir, essaye plutôt d’en rire que d’en pleurer. Il ne faut pas TROP se focaliser dessus, car tu risquerais de passer à côté de ta grossesse et d’oublier certains moments de bonheur, comme les premiers mouvements de ton bébé, ou quand tu poses la main sur ton ventre et qu’il vient se blottir contre toi…

Et surtout, n’oublie pas de prendre soin de toi (vêtements, esthéticienne…) !

Pour ma part, le deuxième trimestre a clairement été plus confort au niveau des symptômes. C’est ce que je te souhaite à toi aussi  ! Et on se retrouve bientôt pour les symptômes réjouissants du troisième trimestre !

Et toi, qu’as-tu eu comme symptômes et maux de grossesse au deuxième trimestre ? Comment les as-tu gérés ? As-tu d’autres conseils ? Viens nous dire !

Toi aussi, ça te plairait de nous raconter ta grossesse mois après mois ? Toutes les infos pour devenir chroniqueuse grossesse, c’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

12   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nessendyl

Je suis dans mon deuxième trimestre et j’ai bien les maux que tu décris, en plus d’une énorme fatigue avec insomnie pour ne rien gâcher.
Comme c’est le trimestre le plus cool normalement, ça me fait un peu peur, mais soit :p
Merci pour ton article qui rassure et rappelle que l’on est pas seule. ^^

le 12/11/2015 à 08h07 | Répondre

Étoile (voir son site)

De rien 🙂 Je te rassure, on oublie vite tous ces désagréments ensuite ! Pour les insomnies, je te conseille d’essayer de trouver une position confortable et d’utiliser des petites techniques pour les désagréments. A la fin, je dormais avec la tête sur-élevée et des bas de contentions. Mais j’avoue que j’étais quand même pas mal réveillée par les coups de pied de bébé !!!

le 12/11/2015 à 14h07 | Répondre

Petite Tortue

Les vergetures ne diminuent pas forcément le potentiel sexy de la femme enceinte (puis accouchée) auprès de son conjoint : De mon côté je lui ai annoncé que je m’étais transformée en tigre, il a plutôt adoré !

le 12/11/2015 à 08h34 | Répondre

Doupiou

Moi j’ai dis que j’étais un zèbre à mon mari! Bien moins sexy que le tigre du coup…

le 12/11/2015 à 11h38 | Répondre

Étoile (voir son site)

Vous me faites rire les filles 🙂 Bon, en fait, j’ai eu zéro vergeture (comme quoi, c’est possible d’y échapper…). J’avais commencé à appliquer des produits à 2 mois et quelques matin et soir. Franchement, cela a vraiment payé (et pourtant mon ventre me tirait pas mal). J’ai continué par précaution quelques semaines après l’accouchement.

le 12/11/2015 à 14h09 | Répondre

Doupiou

Grrr je suis jalouse!! Comme toi j’appliquais religieusement ma crème 2 fois par jour et je n’avais aucune vergeture jusqu’au dernier mois de grossesse ou j’ai craqué de partout !

le 12/11/2015 à 18h22 | Répondre

Madame Vélo

Ah pareil, je mettais de la crème et je croyais que c’était bon mais tout a craqué à 2-3 semaines de l’accouchement. Trop dèg !

le 12/11/2015 à 20h39 |

issabill (voir son site)

Je n’ai pas souffert des symptômes que tu décris. Globalement, j’ai réellement eu beaucoup de chance avec ma grossesse!
Par contre, j’ai souffert dès le 1er trimestre, mais avec une amplitude croissante jusqu’à la fin, de douleurs ligamentaires. Grosses douleur dans l’aine, particulièrement la nuit… Il fallait que je me cale les jambes avec des coussins! Même aujourd’hui, plus de 8 mois après avoir accouché, il m’arrive d’avoir encore mal…!

le 12/11/2015 à 10h03 | Répondre

Étoile (voir son site)

Je comprends tout à fait. J’ai eu ces douleurs au troisième trimestre surtout (mais j’en parlerai dans le prochain article), et les bas de contention étaient devenus obligatoires la nuit !!! Je te laisse imaginer en plein été… On m’a conseillé d’aller voir un phlébologue justement, car j’ai encore des crampes deux mois après l’accouchement. Je t’avoue que je n’ai pas fait la démarche pour le moment, j’ai déjà assez avec ma rééducation pour l’instant 🙂

le 12/11/2015 à 14h12 | Répondre

Croco

Pour les crampes, je ne suis pas sure que le phlébologue te donne la solution. Pour moi, le problème venait d’un manque de magnésium (après, les bas de contention je les ai portés tous les jours du début du deuxième trimestre à 3 semaines après l’accouchement, mais pour une autre raison).

le 19/11/2015 à 09h15 | Répondre

Cécile

J’avoue qu’en bonne veinarde je n’ai eu que deux semaines de brûlures intenses à l’estomac et pas mal de fatigue au premier trimestre … Là je suis au coeur du second semestre et la fatigue est toujours là … et je me sens usée dès le mercredi !

le 12/11/2015 à 17h54 | Répondre

Virginie

Pour ma part etant au 5em mois de grossesse, je suis épuisée des le mercredi et d’une semaine a une autre je me sens obligé de faire une sieste en pleine après midi.. pourtant je fais ce qu’il faut et mange ce qu’il faut..
Bébé bouge énormément ( il fait du karaté dans mon ventre c’est marrant a ressentir) et quand je marche j’ai l’impression que je porte 10kg par l’avant (ca tire le ventre en plus) alors que sa taille et son poids sont tout a fait normal.
Bon courage a vous les futurs maman, je compatis 🙂

le 14/06/2017 à 22h06 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?