Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Un début de grossesse mouvementé


Publié le 20 juillet 2017 par Lady Rainbow

Je sais bien que chaque grossesse est différente, mais je trouve difficile de ne pas comparer cette grossesse avec ma première grossesse, surtout qu’elle avait vraiment été parfaite. Je n’étais pas stressée du tout. Je n’ai jamais eu peur de faire une fausse couche, je n’étais pas terrorisée par la toxoplasmose ou la listériose, et j’ai eu uniquement des symptômes « cools » au premier trimestre (grosse fatigue et seins qui tirent, c’est tout).

Peur de l’œuf clair…

Pour cette grossesse… Déjà, ça a marché du premier coup alors que je m’attendais à ce que ça prenne des mois. Ça m’a paru louche. En fait, je crois que dans mon esprit j’étais tellement persuadée que ça mettrait longtemps que je ne concevais pas d’être enceinte si vite. Alors je guettais en vain le sang bien rouge qui annoncerait que c’est la fin, « comme prévu ».

Juste avant que je ne tombe enceinte, trois de mes proches ont subi une fausse couche. Malheureusement, c’était toutes des FC « surprises », je veux dire par là qu’elles ne se sont pas manifestées par une perte de sang. C’était plutôt un taux qui n’augmentait pas comme il fallait mais qui augmentait quand même ou une écho de contrôle qui montre que le cœur s’est arrêté malgré les symptômes de grossesse. C’est alors que j’ai découvert la peur irrationnelle de l’œuf clair. Impossible de m’enlever cette idée de la tête, je n’arrivais pas à me raisonner. J’y pensais tous les jours, toute la journée. Je n’ai même pas réussi à me détendre pendant mon massage lors d’un EVJF.

Selon mes calculs, je devais être à peine à 6 SA, donc juste à la limite de voir un petit machin à l’échographie. J’y reviendrais dans un prochain article, mais en gros en Angleterre on ne peut pas juste aller aux urgences gynécos et avoir une échographie. Soit tu as un vrai souci (perte de sang par ex) et ta SF peut te trouver un créneau (souvent la semaine suivante) ou alors tu prends ton mal en patience et tu attends la prochaine écho officielle (donc 12 SA et 20 SA), soit tu paies de ta poche une écho dans un cabinet privé (de 30£ pour vérifier rapidement le sexe à 90£ pour une écho de contrôle). Comme j’étais vraiment angoissée, on a pris la décision d’aller faire une écho privée. En rentrant dans le cabinet, j’ai prévenu la dame que j’avais peur de l’œuf clair (j’ai donc appris comment dire œuf clair en anglais !). Du coup, très sympa, elle a zoomé directement sur la poche et nous a montré un petit pixel clignotant. OUF ! Elle en a profité pour dater ma grossesse : 6SA+1. J’avais calculé être a environ 6SA+4 donc c’était tout comme il fallait.

Crédit photo : Photo personnelle

Juste avant cette écho, j’avais reçu un appel de ma sage-femme. J’avais un peu menti sur ma fiche en disant que mes règles dataient de janvier (bouuuuh la menteuse !) et que je n’avais aucune idée de quand datait ma grossesse. La SF m’a tout de suite propose une place pour faire une écho de datation (« j’ai dit que vous aviez mal au ventre, ça les a convaincues ! »). Je ne la connaissais pas encore mais elle me plaisait déjà ! J’ai donc eu ma première vraie échographie officielle 6 jours après mon écho de contrôle. Le médecin prend ses mesures (un peu rapidement à mon goût), nous montre le cœur et imprime le compte-rendu. Date de la grossesse : 6SA+1. OUPS. Ça veut dire qu’en semaine, alors qu’il était censé doubler de taille, mon petit embryon n’a pris qu’un millimètre. Et hop, en 30 secondes, toute l’angoisse est remontée : mon bébé n’était pas viable, il avait surement arrêté de se développer, de toute façon je le savais, ce n’était pas normal que ça marche du premier coup.

Heureusement, j’ai la chance d’être très bien entourée. Mon mari et (surtout) mes copines Dentelle ont réussi à me faire remonter la pente, en m’expliquant à quel point les mesures étaient peu précises sur un embryon si jeune et que chez elles aussi la date de la grossesse changeait à chaque écho. Bon. Me voilà quasi rassurée. Une discussion avec ma cousine qui me dit de faire confiance à mon intuition achève de me rassurer. En m’écoutant vraiment, je me rends compte qu’effectivement, mon intuition est plutôt confiante sur la suite des évènements. Je commence à profiter vraiment de ma grossesse, et coïncidence ou pas, du jour au lendemain mes symptômes réduisent franchement.

… et pertes de sang

Mais bien sûr il a fallu que la nature me fasse une petite farce pour me tester ! Un matin, alors que j’approche des 8 SA (dans ma tête je garde la DPA de mon écho privée, qui colle plus à mon ovulation), je découvre du sang dans mes sous-vêtements. Pas juste un peu, une grosse tache (une cuillère à soupe, comme j’ai décrit à la SF !). Le sang est un peu rose, mais un peu rouge quand même. J’essaie de ne pas paniquer, de toute façon le sang est rose ça ne peut pas être grave. Hein oui ça ne peut pas être grave ? Ce matin-là j’ai aperçu comme c’était différent de vivre une seconde grossesse avec une aînée à la maison : impossible de se morfondre et de trainer sur Doctissimo, il faut enchainer le câlin, le petit-déj, la toilette et la crèche.

Ma SF m’appelle pendant que je suis sous la douche : j’ai vraiment énormément de chance, il y a un créneau libre pour un écho à l’hôpital dans 30 minutes (la plupart du temps il faut attendre plusieurs jours !). Ça tombe bien, Peluche est quasiment habillée et l’hôpital est à 10 minutes de la maison. En arrivant dans la salle d’attente, je me mets à pleurer. Ça me fait tout drôle, je ne pensais pas que ça me toucherait à ce point. Dans la salle d’échographie, c’est une étudiante qui m’installe. Je crois qu’elle ne sait pas trop bien où regarder. Du coup, je suis persuadée que le cœur s’est arrêté. Je répète en boucle « on ne voit pas le cœur, on ne voit pas le cœur » en sanglotant et les yeux rivés sur l’écran.

Finalement, la sonde s’arrête un instant et mon mari me montre le cœur qui clignote. Je suis rassurée mais la pression qui redescend me fait pleurer de plus belle ! L’échographiste finit de prendre ses mesures et je peux me rhabiller. Mon mari m’avoue quand j’ai commencé à pleurer vraiment fort, c’est la référente qui a repris la sonde pour pointer sur le cœur en disant « allez on va se dépêcher la dame est pas bien » Un peu la honte quand même ! Le compte-rendu nous dit que tout va bien, que le sang vient sûrement du col puisqu’il n’y a pas d’hématome autour de l’embryon et pas de signe d’hémorragie ni autour de la poche ni sur les ovaires. Et en prime, notre petit bébé fait maintenant 15 mm ! Il a bien grandi. Allez c’est bon, je suis rassurée pour de vrai maintenant !!

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

14   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madeleine

Je pense qu il y a aussi une différence entre une grossesse plus jeune avec moins d « experience » (personnelle: antecedents de fausse couche ou autre; ou antecedents des copines)
Perso quand je suis enfin tombée enceinte, ma soeur avait fait deux fausses couches, et parmi mes 5 témoins de mariage, deux étaient en FIV (plus moi aussi), une a dû faire une IMG à 6 mois de grossesse, plusieurs ont eu des fausses couches, et une à eu un cancer diagnostiqué ppendant sa grossesse. Ma belle soeur a fait une pré eclampsie et une collègue a eu un bébé gravement handicapé non détecté avant la naissance.
Pas de quoi être rassurée sur cette période fabuleuse de la grossesse.
Bref, suis à 8 mois. Et j ai attendu qu une catastrophe arrive toute la grossesse. J ai presque été rassurée quand on m a annoncé un placenta praevia (sur le col: risque d hémorragie et le bébé peut pas sortir sauf par césarienne )
Donc repos alitée depuis presque 2 mois…
Alors je comprends tes craintes. Je n ai annoncé la grossesse au travail (sauf à mon chef) qu après la deuxième échographie au cas où on nous y annonce une mauvaise nouvelle. Et même maintenant je regrette certains achats pour bébé en me disant que s’ il meure à l accouchement, c’ est de l argent depensé pour rien… (glauque)
Je m en veux de vivre les choses ainsi. Mais c’est comme ci c etait trop de chance que ça marche, que bébé arrive en bonne santé .
Pourtant je reste relativement calme. Mais j ai trop hâte que ce soit fini.
Sans ces expériences douloureuses de mes proches, sans doute que j aurai pu vivre cette grossesse de manière plus insouciante.
Bonne grossesse.

le 20/07/2017 à 07h52 | Répondre

Lady Rainbow

Ohlala effectivement ton entourage n’a pas du aide a vivre une grossesse sereine 🙁 J’espere que la naissance te rassurera completement !

le 20/07/2017 à 14h24 | Répondre

Chaperon Rouge

Est on vraiment rassuré un jour quand ça commence comme ça? Ma pauvre je te comprend. J’ai une amie qui a eu son premier bébé par fiv… Et le second par « accident ». Ben elle a très mal vécu sa 2eme grossesse. C’était un tel miracle qu elle n y a pas cru, et ça jusqu au bout… L attachement a été difficile meme après la naissance et il a fallut plusieurs semaine pour qu elle réalise que sa fille était bien la, vivante, et qu elle trouve sa place auprès d elle. Allez encore plein de jolis mois a venir, profites!

le 20/07/2017 à 07h56 | Répondre

Lady Rainbow

Ca va beaucoup mieux maintenant, je ne suis plus inquiete. J’ai eu de la chance, je l’ai senti bouger tot (13 SA) donc ca m’a bien rassure ! C’est triste pour ton amie 🙁

le 20/07/2017 à 14h28 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Ah la la ces échographies ultra précoces qui font flipper pour une poignée de millimètres ! J’ai connu ça aussi et aîné ou pas je crois que je pourrais écrire une thèse sur le sujet tellement j’ai lu de choses dessus ! Et finalement l’embryon s’est bien développé ici aussi il paraît qu’il fait déjà plus de deux kilos 😉 .

le 20/07/2017 à 09h11 | Répondre

Doupiou

J’avoue que j’aurais été paniquée si j’avais perdu du sang pendant ma grossesse. Je suis vraiment étonnée qu’en Angleterre, tu ne puisse pas avoir un accès aux urgences aussi facile qu’en France. Personnellement j’y suis allée deux fois pendant ma grossesse après des mauvaises chutes et j’était ravie d’avoir une écho pour me rassurer !
Bizarrement, les notions de fausse-couche ou d’œuf clair ne m’ont pas effleurées l’esprit pendant ma première grossesse mais j’y pense de plus en plus pendant les essais du deuxième.

le 20/07/2017 à 09h11 | Répondre

Lady Rainbow

Avant 20 SA il n’y a pas vraiment d’urgence en fait. Enfin ca n’existe pas les urgences gynecos. Avant 20SA tu vas au departement « antenatal » (la ou tu fais les echos officielles) et apres 20SA tu vas directement a la maternite, ou ils peuvent te faire un monito (j’ai eu ca pour ma grossesse precedente, car Peluche bougeait moins souvent). Mais c’est vrai que c’est different de la France ou tu peux facilement aller faire une echo pour te rassurer. J’ai une copine anglaise qui habite en France, elle est assez surprise par le nombre de rdv et de tests qui sont fait aux futures mamans en France 😉

le 20/07/2017 à 14h32 | Répondre

Croco

L’angoisse de la tâche de sang, j’ai connu ça aussi cette fois-ci. Pourtant, j’avais eu ma première écho la veille, et tout allait bien, mais j’ai quand même stressé à fond (il faut dire que je n’ai pas perdu une goutte de sang pendant ma première grossesse, et que la seule fois où j’ai perdu du sang enceinte, c’était une fausse couche précoce). Mais finalement, comme toi, ce n’était que le col qui saignait un peu. Et maintenant que je peux sentir le bébé bouger, je stresse moins !

le 20/07/2017 à 09h57 | Répondre

Lady Rainbow

Je crois que pour ma premiere grossesse j’avais eu des pertes rosees une fois… Mais la c’etait vraiment « beaucoup » donc j’ai super flippe ! Comme toi, depuis que je sens Pioupiou bouger, je suis beaucoup plus detendue !

le 20/07/2017 à 14h33 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Qu’est-ce qu’on peut être stressée au premier trimestre… J’avais même demandé à mon mari de ne plus acheter de papier toilette rose car ça me stressait trop de penser apercevoir une tâche rose/rouge…
Je n’ai eu qu’une écho à 12 SA et une seule prise de sang pendant ces 3 mois! Je peux t’assurer que ça a été très long et stressant! C’est bien les 3 mois les plus interminables de la grossesse! Pour un deuxième, je vais ruser je pense pour avoir au moins une écho en cours de route!

le 20/07/2017 à 10h24 | Répondre

Lady Rainbow

C’est mignon cette histoire avec le papier toilette ^^ Ici normalement tu ne fais pas de prise de sang (si ton test est positif est que tu n’as pas eu tes regles, alors tu es enceinte, voila tout) et puis il y a l’echo des 12SA. C’est pour ca que j’ai menti en disant que mes regles dataient de 2 mois plus tot, je voulais etre sure d’avoir une echo avant ca !

le 20/07/2017 à 14h34 | Répondre

Nadia

Bonjour voilà aujourd’hui j’ai fais une fausse couche j’étais enceinte de 1mois je comprends vraiment pas pourquoi j’ai mal au plus profond de mon âme je suis anéantie je sais pas comment je vais surmontée la perte de mon bébé c’est ma deuxième fausse couche la première j’étais enceinte de 4mois edemi pourtant j’ai deux beaux enfants une fille un garçon je voudrais avoir un troisième des conseille à me donner svp? Merci

le 24/07/2017 à 15h52 | Répondre

Croco

Je compatis, d’autant que pour les fausses-couches très précoces, je sais que l’entourage comprend rarement pourquoi on est si malheureuse alors qu’on était enceinte depuis si peu de temps.
A priori, avec tes antécédents, ta prochaine grossesse devrait être particulièrement suivie. On te demandera peut-être même de faire un certain nombre d’examens avant de reprendre les essais (pour vérifier que ta fausse-couche n’est pas due à une carence ou autre chose).
J’espère que tu pourra tomber rapidement enceinte et que cette fois-ci, tu mèneras ta grossesse à terme. Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve et des personnes à l’écoute pour te soutenir !

le 26/07/2017 à 10h33 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?