Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Un premier trimestre comme sur des roulettes!


Publié le 28 mars 2018 par Bibichu

Ou presque… Mais je ne vais pas te mentir, comparé à de nombreuses femmes, j’ai été plutôt gâtée d’un point de vue forme et tranquillité. Très peu de maux de grossesse à relever en somme.

Les premiers symptômes

Après avoir eu le fameux « + », je me suis empressée de m’informer quelque peu sur ce qui allait arriver à mon corps. Vais-je être malade? Gonfler comme une baleine? Perdre du poids? Être fatiguée à l’extrême? Bref, de nombreuses questions tourbillonnaient dans ma tête…

En réalité c’est 1 semaine à 10 jours plus tard que j’ai commencé à avoir des sensations nouvelles. Le ventre me tiraillait un peu (douleurs ligamentaires?), mes seins sont devenus douloureux (Oh mon dieu j’ai des seins en fait?!), et les fins de journée étaient plus difficiles à tenir… Mais des nausées… Que nenni… Ou alors très très peu… Je les cherche parfois d’ailleurs, car les jours sans symptômes où je me sens bien, je souhaite au plus profond de moi qu’il se passe quelque chose…

Car le problème est bien là. Quand tu n’as pas ou très peu de symptômes, tu développes une nouvelle parano: le bébé est-il toujours là? Question que je me pose mille fois par jour quand je vais super bien…

Continuer le sport

Dans la vie, je suis quelqu’un de sportif. Escalade, course à pieds, et depuis peu, un peu de piscine (il parait que c’est bon pour les femmes enceintes). À 6SA je courais mon dernier 10km de la saison (je suis arrivée complètement lessivée mais j’ai battu mon record personnel!). Ça tombait plutôt bien, j’ai mis la course de côté pour un petit moment, avec l’hiver qui arrive…

Crédit photo (creative commons): StockSnap

Avec mon mari, nous n’avons pas changé notre routine d’escalade: une fois par semaine. Alors certes les chutes sont maintenant interdites pour moi, monsieur a dû adapter son style pour m’assurer, mais je continue néanmoins à bien grimper. Mais je ne vais pas te le cacher, je suis moins performante qu’avant…

Nouveauté dans la routine, pour l’hiver et pour maintenir ma forme physique: la piscine, une fois par semaine. Je vais d’ailleurs m’inscrire à un cours d’aquagym pour femme enceinte pour le 2e et 3e trimestre. En attendant, je fais quelques longueurs.

Quand certains maux débarquent…

Mais à la fin du premier trimestre (vers 13SA), j’ai commencé à avoir des surprises… Faire les courses d’épicerie m’écœurent quand je n’ai pas mangé depuis plus de 3h, et des maux dans le bas du dos, voir dans le bassin ont débarqué… Assise, couchée ou debout, rien à faire, c’est bien là. Mais heureusement pour moi, ça ne m’empêche pas plus que ça de bouger et de faire du sport.

Quand à l’écœurement… Et bien je prend mon mal en patience. De toute façon ça ne m’empêche pas encore de cuisiner, donc tout va bien! Et puis, voilà un symptôme qui me rappelle que je ne suis plus seule dans mon corps…

Et toi, as-tu eu un premier trimestre tranquille? As-tu continué à faire du sport?


Guide accouchement


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

Caro - WonderMumBreizh (voir son site)

Pour ma part j’ai totalement arrête mon sport : l’équitation a grand regret. Tanpis je trouve de nouvelles choses à faire avec ma jument.

Par contre, je me suis mise à la piscine. Justement pour prevenir les maux de dos.

Autre petite astuce contre les maux de dos : le coussin d’allaitement ou de maternité pour te caller dans la canapé, pour dormir … 😉

Belle grossesse, la mienne se termine fin aout

le 28/03/2018 à 11h54 | Répondre

la comtesse Bleue (voir son site)

Arf, je connais bien cette angoisse de ne pas savoir ce qui se passe sous ton nombril quand tout va bien (et je n’ai eu ni nausées, ni douleurs particulières, ni fatigue…). Le plus dur est de garder la tête froide je trouve, et de lâcher prise en se disant que quoi qu’il arrive on ne maîtrise rien et que l’on peut juste faire de son mieux. C’est aussi pour ça que j’ai arrêté le running, évité le ski mais continué l’aquafitness, (pas particulièrement pour femme enceinte donc, et on faisait beaucoup de sauts…) les conseils des professionnels divergent énormément sur ce qu’il est raisonnable de faire ou non je trouve… encore une fois, on ne peut que suivre son instinct pour faire ce qui nous semble le plus bénéfique !). Bonne continuation , je te souhaite que les douleurs ne s’amplifient pas et que le reste de ta grossesse soit aussi calme que le premier trimestre !

le 28/03/2018 à 13h42 | Répondre

Camille

Super de continuer le sport pendant la grossesse, moi ça m’a permis de rester en forme (sauf au dernier trimestre, trop la flemme de bouger…)
Par contre il faut faire attention à ne pas être essoufflée, car ça veut dire que le corps manque d’oxygène. Et si maman en manque, bébé aussi 😉
Je te souhaite une très belle grossesse et de pouvoir rester active jusqu’au bout !

le 28/03/2018 à 14h45 | Répondre

Lumi (voir son site)

Voilà un article qui peut faire des envieuses ! J’étais bien loin de pouvoir faire du sport au début de ma grossesse #teamnauséesdanslecanapé…
Cela dit, je comprends que cela t’ait amenée à t’inquiéter.

le 28/03/2018 à 20h50 | Répondre

Mlle Mora

Ah ah je ne suis pas sportive pour un sou, alors il ne me serait même pas venue à l’idée de faire du sport enceinte !! Mais j’ai l’impression que pour les sportives, c’est difficile de devoir lever le pied, voir d’arrêter en cours de grossesse. Sur ce point là, je me sens chanceuse, car non seulement je n’ai pas besoin d’arrêter le sport (ou de m’y mettre, quelle horreur !!) mais en plus, je n’ai pas l’impression de vivre des grossesses plus difficiles physiquement parce que je ne suis pas sportive… Je marche un peu tous les jours, mon corps apprécie et ça lui suffit !

le 29/03/2018 à 13h42 | Répondre

Bibichu

Marcher tous les jours c’est déjà du sport enceinte! Et si ton corps (et ta tête) en est content, c’est parfait!
Oui pour moi qui suit sportive depuis mes 5 ans, lever le pied est difficile… Voir mes « performances » diminuer, ça frustre beaucoup… Mais je reste à l’écoute, je ne m’essouffle jamais, je fais des pauses plus souvent. Mais je n’arrive pas vraiment à m’arrêter…

le 29/03/2018 à 18h11 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Ici aussi pour ma première grossesse, je guettais le moindre petit bout de symptôme car l’absence me stressais beaucoup.
Je n’étais pas une grande sportive mais j’ai tout arrêté du jour où j’étais enceinte. J’ai mis tellement longtemps pour l’avoir que j’ai voulu ne prendre aucun risque même si ça n’a rien de rationnel… Enfin j’aurais beaucoup aimé faire de l’aquagym pour femmes enceintes mais aucune piscine des alentours ne le proposent 🙁

le 09/04/2018 à 14h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?