Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Un troisième enfant ?


Publié le 16 janvier 2018 par Mlle Mora

Je crois bien avoir formulé cette question dans Google un milliard de fois, depuis que cette idée a germé dans mon esprit.

En réalité, je crois bien qu’à partir du moment où cette idée est apparue, là, dans le coin de ma tête, quelques mois à peine après la naissance de Poupoune, elle n’a fait que grandir, grandir.

Finalement, il fallait bien me rendre à l’évidence : j’avais envie d’avoir un troisième enfant.

Crédit photo : ordnungwidrig

J’avais toujours dit à Chouchou, deux, ça ira très bien. Lui avait plutôt en tête trois enfants, issu lui-même d’une fratrie de trois. Moi, je disais toujours que je ne voulais pas qu’on soit serré financièrement avec trois enfants, que l’enfant du milieu, c’est quand même pas une place sympa (mon mari est enfant du milieu, en plus…).

Bref, des arguments un peu faiblards.

Ma seconde grossesse, je ne l’ai pas vécue comme la dernière, et à la naissance de Poupoune, j’ai su que ce n’était pas fini, que notre famille accueillerait un membre supplémentaire. Contrairement à Melimelanie, ma famille n’est pas complète.

C’est fou comme le temps peut nous faire changer. Je ne pensais absolument pas avoir trois enfants, et finalement, cette idée d’agrandir encore la famille ne m’a pas quittée.

Ce choix de se lancer dans l’aventure d’un troisième enfant a été le choix le plus mûrement réfléchi et abouti, malgré ce que peuvent en penser mes proches (on a commencé à annoncer qu’on voulait un troisième enfant avant de commencer à essayer, pour éviter les phrases chocs quand j’annoncerai ma grossesse…)

J’ai d’abord été très pragmatique : le budget familial le supporterait-il ? D’après mes savants calculs, oui, ça sera un peu dur l’année où les deux derniers ne seront pas à l’école mais on l’a déjà fait avec les deux premières.

La configuration de la maison ? On a quatre chambres, certes, la 4ème chambre est petite, mais on ne compte pas rester là toute notre vie, et c’est actuellement la chambre de Poupoune, un lit bébé, ça ne prend pas beaucoup de place !

Est-ce que les filles seront contentes ? J’ai tâté le terrain avec Little Girl, qui m’a tout de suite dit qu’elle voulait des jumeaux (un frère et une sœur) ouh la, on va se calmer, un seul bébé suffira… Elle voudrait un petit frère, alors on a dû lui expliquer qu’on ne pourrait pas choisir. Elle était un peu déçue sur le coup, et puis elle a dit que ce n’était pas grave, il n’y aurait qu’à l’appeler comme Poupoune (Parce que forcément, une petite sœur, c’est comme sa petite sœur…). Quant à Poupoune, elle est trop petite pour comprendre pour le moment, mais elle sera bien sûr impliquée dans l’aventure quand le moment sera venu.

La voiture est normalement assez grande pour accueillir trois sièges autos, Chouchou avait choisi une grande voiture dès le départ – au fond, il devait savoir que je finirai par vouloir trois enfants !

Parlons de lui, tiens. Il a été assez surpris de m’entendre souhaiter agrandir la famille quelques mois à peine après l’arrivée de Poupoune, qui nous comble de bonheur. Ce qui lui faisait peur, c’était de passer en infériorité : pour le moment on est deux et elles sont deux : c’est gérable ! Mais quand il y en aura trois, nous, on sera toujours deux (Y a intérêt !)  Mais, l’idée d’avoir une « grande » famille lui plaisait dès le départ, simplement, il ne pensait pas que j’en  aurai envie aussi tôt. Après nombreuses discussions sur le bon moment, l’écart d’âge que nous souhaitions voir entre les trois enfants, il a fini par embrasser l’idée autant que moi et se montre serein quant à nos capacités de gérer trois enfants en bas âge.

Alors voilà, on se lance dans l’aventure de la conception d’un troisième enfant.

J’avoue que la perspective d’une troisième grossesse assez rapprochée de la dernière ne m’enchante pas trop (probablement encore du diabète gestationnel, la fatigue que ça implique…) mais j’avoue préférer savoir les trois enfants rapprochés en âge, j’avais beaucoup d’écart avec ma soeur et même si ça ne nous a pas empêché d’être proches, j’ai trop eu à « m’occuper » d’elle et ce n’est pas le type de relation que je souhaite pour mes enfants.

De toute façon, on ne peut pas prévoir quelles seront leurs relations, on est bien d’accord là-dessus.

Enfin, la plupart des gens nous disent qu’il faut « tenter le garçon », parce qu’on a deux filles. Bah, en fait, non, on ne tente pas le garçon, on prévoit d’avoir un troisième enfant. Alors c’est sûr, je serai contente d’avoir un garçon, histoire de connaître l’autre sexe, mais si nous avons une troisième fille, on en sera très heureux également, une jolie fratrie de filles à qui nous tenterons de donner de bonnes bases pleines d’amour et d’estime d’elles-mêmes pour aller à la découverte du monde !

Et après, les bébés, c’est fini. Enfin… En principe.

 

Et toi, combien d’enfants aimerais-tu avoir ? As-tu atteint ton maximum ou as-tu encore de la place pour agrandir ta famille ?


Tu en as marre de courir les magasins pour les fringues des enfants ? Et ce tous les mois, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent ? Et je ne parle pas du petit qui hurle (que ce soit le tien ou celui d’une autre, grrr) parce qu’il ne veut pas essayer ce pull-là… Et si tu recevais directement chez toi de jolis looks (du 1 mois au 14 ans !) à essayer TRAN-QUILLE-MENT. Ça va ? Tu gardes et tu payes. Ça ne va pas ? Tu renvoies gratuitement. Bref, viens vite tester Little Cigogne !

Commentaires

28   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

Ouiiiii ! J’adore le « en principe » !
Ici je pense que cette grossesse sera la dernière. Je me laisse 5 ans de réflexions après la naissance de Barbouille et si d’ici-là l’envie d’un troisième ne se fait pas ressentir, on restera à 4 ! Je dis ne pas vouloir plus de 2 enfants mais je crois qu’il ne faut jamais dire jamais !

le 16/01/2018 à 09h34 | Répondre

Mlle Mora

C’est clair, on ne sait jamais ! J’étais la première surprise par mon envie de 3ème !!

le 16/01/2018 à 12h39 | Répondre

Mélinda

Très bel article, je vous souhaite de la réussite dans vos projets ! Je suivrais tes articles sur ta vie à 5 avec encore plus de plaisir.
Je n’ai qu’un enfant, c’est encore un petit bébé. Avant qu’elle naisse, il était bien clair que je voulais 2 enfants. Aucun doute là dessus. Mais aujourd’hui, la possibilité d’avoir 3 enfants voire plus (!!!) est présente dans mon esprit ! Je suis persuadée que ma réflexion sera différente quand j’aurais deux enfants, mais franchement je n’aurais jamais imaginé avoir envie d’une famille nombreuse ! Quelqu’un aurait une explication ? 🙂

le 16/01/2018 à 09h43 | Répondre

Mlle Mora

Je te comprends bien ! Je n’imaginais vraiment pas avoir envie de plus de deux enfants ! Et les familles nombreuses ne m’avaient jamais attirées, et finalement maintenant, je me dis bah oui c’est chouette aussi tout ces rires et cette agitation à la maison ! Je ne l’explique pas vraiment…

le 16/01/2018 à 12h40 | Répondre

Gabrielle

Oh je me retrouve totalement dans cet article!!!
J’ai 2 adorables filles (la dernière a 6 mois). Pendant la grossesse je ne m’imaginais pas avoir un 3eme. Mais depuis que ma dernière est née, il me manque un enfant! J’ai le sentiment qu’il y a une place vide dans notre famille!
Bon, par contre mon mari n’est absolument pas chaud pour un 3e enfant, mais j’ai bon espoir de réussir à le convaincre

le 16/01/2018 à 09h49 | Répondre

Mlle Mora

Laisse lui un peu de temps : mon mari aussi au début, ça lui faisait peur parce que la deuz était encore bébé, et maintenant, l’idée l’enchante vraiment ! Je te souhaite de compléter ta famille !

le 16/01/2018 à 12h41 | Répondre

Olcalima

Ton article me parle. Actuellement enceinte de mon troisième enfant, après 2 garçons de 5 et 3 ans, la décision du 3ème a été plus réfléchie que pour les précédents. Et tout le monde s’imagine que je préfère une fille alors qu’en fait je n’ai pas de préférence.

le 16/01/2018 à 11h21 | Répondre

Mlle Mora

Oui, c’est fou, je trouve que pour le 3ème, on réfléchit vraiment beaucoup plus, c’est moins « évident » que pour les deux premiers. Je te souhaite une belle rencontre avec ton ou ta 3ème !!

le 16/01/2018 à 12h43 | Répondre

Raphaelle

C’est marrant de voir comment le cheminement de ton avis a pu changer au fil du temps 🙂 moi personnellement ça me parait impensable d’être « en minorité adulte » dans la famille, on n’a que deux mains après tout! J’étais aussi « celle du milieu » enfant et je n’ai pas apprécié cette place je dois dire, ce qui influence probablement mon choix..

le 16/01/2018 à 11h48 | Répondre

Mlle Mora

Oui, moi aussi je me disais 3 enfants pour 2 adultes c’est trop !! hihi
Idéalement, je trouve que 4 enfants c’est mieux pour éviter cette place du milieu justement… Mais là, c’est encore un autre monde… 😀

le 16/01/2018 à 12h44 | Répondre

Cricri2j

Je suis en plein dans la même réflexion.
Bebe 2 a 5 mois et je rêve du 3eme mais les arguments rationnels (financiers, organisation…) me font encore hésiter. J attend les 1an 1/2 de ma puce pour décider (oui je décide seule 🙂 mon mari suit un peu le mouvement).
Et pareil 2 filles ici et une 3eme ne me dérangera pas.
Je vais suivre la suite de ton histoire. Quel âge ont tes filles?

le 16/01/2018 à 14h13 | Répondre

Mlle Mora

Ah ah j’aime bien le fait que ton mari suive le mouvement, ça complique moins les choses !!
La grande a 4 ans dans quelques jours, et la petite a 16 mois !

le 16/01/2018 à 16h52 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

C’est une belle idée issue d’une longue réflexion que tu as là!! Je vous souhaite d’y aboutir rapidement. Bon je t’avouerai que je ne me vois pas avec 3 enfants de mon côté 😉 Mais bon on va déjà tenter le deuxième et « en principe » on s’arrêtera là ^^

le 16/01/2018 à 14h43 | Répondre

Mlle Mora

« en principe » hein ? ! 😉

Merci !

le 16/01/2018 à 16h53 | Répondre

issabill (voir son site)

Ici, la question n’a pas eu le temps de se poser… notre petit 2ème s’étant avéré être des jumeaux !
Mais elle se serait posée, mon mari et moi voulant à la base 3 enfants, mais l’arrivée du 1er a été très compliquée à vivre pour moi, à tel point que la décision de faire un 2ème n’avait déjà pas été évidente à prendre !

le 16/01/2018 à 15h34 | Répondre

Mlle Mora

Ils ont choisi pour vous du coup ! Ça ne doit pas être évident à gérer le passage de 1 à 3 !

le 16/01/2018 à 16h54 | Répondre

Maud

Hâte de lire cette aventure du 3e bébé !

En ce qui me concerne j’ai une fille de 28 mois et suis enceinte de 7 mois de la 2e.
Alors que cette 2e grossesse est arrivée par surprise (j’en avais très envie mais avait peur de prendre la décision et mon mari n’était pas du genre à presser les choses), je pense au 3e bébé depuis le début de ma grossesse et sent que je ne vis pas ma dernière grossesse (pourtant je me fais des grossesses à risque à chaque fois).

J’ai une petite soeur et j’aurais aimé avoir une 2e soeur ou un frère. Mon mari a 2 frères et je trouve ça trop bien. On verra si on en aura le courage ! (hormis les questions financières et d’organisation bien sûr et l’aval de mon mari ^^)

le 16/01/2018 à 15h55 | Répondre

Mlle Mora

Si l’envie est là, et que ton mari te suit, le reste ça suivra aussi ! tu auras déjà de quoi faire avec l’arrivée du 2ème avant de replonger pour le 3ème !

le 16/01/2018 à 16h55 | Répondre

Lily

Bonnes chance à vous dans cette aventure !
Ici on s’était toujours dit qu’on voulait 3 enfants (ou 4 !) mais après la naissance du deuxième, j’ai bloqué, assez durablement… Il faut dire qu’il n’y avait que 18 mois d’écart, et ça a été un peu dur. Mais au final, on a vraiment envie tous les deux d’un troisième. J’ai envie d’être enceinte, de vivre tout ça une dernière fois. Mes deux garçons jouent super bien ensemble, et il y aura un écart d’âge un petit peu plus grand, ce qui, je l’espère, me permettra de bien pouponner 😉
Et puis surtout, j’ai terriblement envie de « tenter la fille » pour le coup… Ce serait un très grand bonheur… Bref, on s’est lancé, en espérant bientôt une bonne nouvelle 😉

le 16/01/2018 à 16h17 | Répondre

Mlle Mora

Ah chouette ! J’espère que ça va vite se concrétiser et qu’une petite fille rejoindra les frères !

le 16/01/2018 à 16h57 | Répondre

MmeCersie

Oh Lala j’aimerais arriver à ce stade de la décision, pour l’instant on est encore dans le « c’est pas possible, financièrement et physiquement. »
La fatigue d’avoir eu et de continuer à gérer deux enfants en bas âges me freine énormément et le peu de liberté que l’on retrouve et si bénéfique je ne me sens pas capable de m’en priver. Mais je sais que j’ai ressenti comme toi lors de ma deuxième grossesse, ce n’étais pas la dernière dans mon tête et surtout dans mon coeur… à suivre!
Et hâte que tu nous racontes le grand saut et l’aventure du petit troiz’ !

le 16/01/2018 à 17h08 | Répondre

Mlle Mora

Je craignais beaucoup pour la fatigue des deux enfants en bas âge, mais ma deuz est vraiment une crème, du coup ça m’effraie moins !
Je comprends que l’aspect financier puisse rebuter, moi je pensais que c’était impossible financièrement, et finalement après m’être penchée sur la question, je m’aperçois que ça ira. Mais bien sûr chacun a ses propres contraintes !
Comme tu le dis : à suivre !

le 18/01/2018 à 13h10 | Répondre

Justmarried

Bonjour,

Bel article Melle Mora☺ contente de t’avoir lu et de voir qu’on vit dans une société dans laquelle l’aspect financier n’est pas un frein à l’agrandissement d’une famille même si parfois ca peut repousser . J’ai une fille de 3ans et un garçon qui a 4mois et bien qu’ayant les « 2sexes » je me suis toujours convaincue qu’une fratrie de 3 apportait autre chose que 2 moi même ayant un grand frère et une petite soeur je trouve que les enfants retrouvent un certain equilibre dedans et les parents aussi bien que ca ne doit pas etre de tout repos néanmoins cela représenterait pour moi un aboutissement ou la réalisation d’un rêve 🙂

le 17/01/2018 à 11h35 | Répondre

Mlle Mora

Oh oui, ne te freine pas si tu en as envie, tu verras bien !
Trois enfants, ça me paraissait beaucoup, et maintenant qu’on a décidé, eh bien ça ne me parait plus si fou ! 🙂

le 18/01/2018 à 13h12 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

C’est marrant parce que contrairement à la plupart des commentaires, nous c’est clair qu’on s’arretera à envie ou pas !
Déjà parce que financièrement on ne pourrait jamais s’y retrouver et qu’il est plus facile de mettre 2 enfants dans une chambre que trois 😁
Après moi mon angoisse elle est plutôt d’avoir des jumeaux sur une seconde grossesse ! En faisant un 3ème j’aurais eu trop peur d’en avoir 2 en même temps 😁

le 17/01/2018 à 11h55 | Répondre

Mlle Mora

La contrainte de place, c’est clair que ça joue beaucoup ! Et effectivement pour toi, le facteur jumeaux est à prendre en compte… du coup c’est sûr que c’est plus prudent de s’arrêter à deux !!

le 18/01/2018 à 13h13 | Répondre

Selemion

Avec mon conjoint, nous avions convenu d’avoir 3 enfants. Le premier est arrivé, du bonheur mais beaucoup de fatigue parce que je travaillais à 50 km et devais faire la route matin et soir. Quelques soucis d’argent aussi. Mais nous n’avons pas abandonné notre idée et la seconde est née 5 ans plus tard. Ça fait déjà une bonne différence d’âge. Il y a eu plus de fatigue avec les 2 et leurs besoins différents. J’avais arrêté de travailler mais mon aîné a des troubles du spectre autistique et le gérer demande beaucoup d’énergie. Du coup, le temps a passé. Les problèmes d’argent ne se résolvaient pas non plus, même si j’ai retrouvé un boulot (et ça m’a fait du bien ^^).
Mon conjoint voulait toujours un 3ème mais je repoussais en présentant les difficultés. 5 ans ont passé encore. J’ai commencé à me dire qu’il allait être trop tard pour un 3ème, mais je ne me sentais pas prête à remettre le couvert, tout en angoissant de devoir faire le deuil de ce projet.
Un jour, au travail, j’ai regardé une de mes collègue plus jeune, qui allait avoir son premier enfant. Et j’ai eu envie, tout à coup, d’en avoir un moi aussi, un nouveau petit bout à aimer. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé exactement dans ma tête, mais c’est comme si quelque chose s’était débloqué soudainement. Mon conjoint était toujours partant, nous avons décidé de nous lancer tout de suite : les problèmes d’argent et la fatigue n’allaient pas nous lâcher comme ça, alors autant ne pas traîner.
Le 3ème est donc là depuis 1 mois maintenant, et je ne regrette absolument pas. Je profite parce que c’est le dernier, malgré la fatigue.
Quant aux problèmes d’argent… eh bien nous nous sommes aperçus qu’en passant à 3, ça allait être beaucoup plus facile que de passer de 1 à 2. Il nous reste plein de choses des 2 premiers (surtout plein de vêtements). Ce que nous n’avons plus, nous avons demandé à nos proches de nous aider à le racheter (vive Noël). Et pour la suite, il faut bien le dire, nous avons beaucoup plus d’aides de la Caf que pour 2 enfants. Ça me fait même tout bizarre de voir la différence entre 2 et 3. Il reste la question de la place, mais je suis sûre que nous arriverons à la résoudre. 🙂

Voilà, désolée pour ce pavé. ^^

le 20/01/2018 à 20h23 | Répondre

Lucie

J’ai eu 2 enfants rapprochés, 2 ans et 6 mois. On en voulait un 3eme, rapproché aussi mais on voulait attendre au moins que le numéro 2 ait 12 ou 18 mois pour se lancer. Et puis après mon retour de couches j’ai un peu trop traîné pour reprendre une contraception, et voilà ! 6 mois après le n°2 voila le n°3 qui est en route !
Je me suis un peu inquiétée au début. Ça va compliquer ma carrière, mon travail, je n’aurai pas le temps de retrouver un corps vraiment en forme, de profiter de manger et boire ce que je veux juste quelques temps… Je vais morfler dans 8 mois quand il y aura 2 petits + 1 nourrisson (déjà 1 petit + 1 nourrisson c’était pas bien facile. Disons même extenuant ! )
Mais finalement… Si on va parler là il n’y aura jamais de vrai bon moment. Et de toute façon ce petit bout est bien là lui. Alors allons y! Tentons l’expérience, laissons nous surprendre par la vie! Soyons fous, soyons jeunes, c’est parti pour la joyeuse tribu quelques mois plus tôt que prévu. ☺

le 16/08/2018 à 22h18 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?