Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

J’ai testé pour toi : mes vacances en famille avec GuestToGuest


Publié le 26 septembre 2017 par Freesia

Il fait beau, ça donne envie de changer d’air. Et ça tombe bien, on a justement quelques jours de congés bientôt. Et si on partait en vacances ? Oui, mais où ?

C’est plus ou moins le début de notre discussion avec l’amoureux il y a quelques mois. Mais la grosse question, c’était pas tant « où », à savoir le lieu de vacances mais plutôt « où » allait-on dormir ? Dans quel hébergement ?

Faisons le tour des possibilités déjà testées

Comme Mme Velo, on a testé le camping pendant quelques jours l’année dernière. Ça s’était super bien passé et on avait bien aimé. Mais bizarrement, on a pas voulu retenter l’expérience en toile de tente avec un troll hyperactif de 15 mois cette année. On voulait quelque chose de plus cadré, de plus calme pour qu’il puisse faire la sieste tranquillement. On a donc laissé tomber l’idée du camping cette année (mais on perd pas espoir pour l’année prochaine !).

Pendant un long weekend de mai, on avait tout de même testé le bungalow du camping. Mais est-ce que le mauvais temps qui nous obligeait à nous serrer dans 3m3 m’a dégoûté ? Ou bien les parois murales fines comme du papier cigarette qui faisait réveiller tout le bungalow au moindre chouinement d’un des deux bébés ? Ou bien est-ce tout simplement la promiscuité entre dix personnes ET l’absence d’insonorisation qui nous a rendu chèvre pendant 4 jours ? Il était donc évident que le bungalow ne serait pas une option envisageable avant que les enfants soient BIEN PLUS GRANDS. Ou alors que tous les trois, mais dans ce cas là, le prix était bien hors budget aussi.

On a bien testé le squattage en règle chez des membres de la famille ou des amis à plusieurs reprises. On a apprécié le côté convivial, mais moins le côté « organisation ». Bah oui, il faut penser à prendre un lit, une chaise haute, des jouets, etc. Bref, tout pour bébé parce que leurs maisons ne sont pas équipées. Et pas baby-proof non plus : bonjour les suées froides à chaque pas de Cookie quand il voulait toucher à tout.

On a aussi tenté la chambre d’hôtes et l’Airbnb avec Cookie. Il nous a été difficile de trouver un endroit qui accueillait les enfants d’un an, adapté et équipé. On a adoré ne partir qu’avec « pas grand chose » (tout est relatif quand ta voiture est tout de même pleine) mais l’hôte n’aimait pas vraiment l’énergie de Cookie et nous le faisait savoir à chaque fois : pas cool.

Bref, cette année, on aimerait dans l’idéal un endroit pas trop cher comme le camping, où on ne serait que tous les trois, adapté et équipé comme chez nous et dans un endroit sympa.

L’échange de maison avec le site GuestToGuest

C’est comme ça qu’on est tombé sur le site GuestToGuest. Un site d’échange de maison. Je ne sais pas pour toi, mais moi, je me dis toujours que ma maison (enfin, mon petit appartement) n’intéressera personne. Trop petit, pas design, dans une ville banale… Les raisons ne manquent pas. Et donc, que je ne partirai jamais. Sans compter mon appréhension de laisser ma maison toute équipée à des inconnus. En somme, ça partait plutôt mal.

Et pourtant, on a eu l’occasion de partir début août en Normandie. Le principe est simple sur ce site, basé sur l’échange de maison entre particuliers. Je me suis donc inscrite gratuitement, j’ai décrit notre appartement et j’ai cherché quelques destinations qui pouvaient nous plaire. Jusqu’ici, rien de transcendant. Ça doit ressembler plus ou moins à tous les sites de ce genre. Les petits plus ? Je pouvais sélectionner les maisons disponibles à la période demandée, sans lit d’appoint (exit canapés ou matelas gonflables) qui acceptaient les enfants et bébés et qui étaient équipés pour les bébés. La recherche était plutôt intuitive après ça.

Crédits photo : Capture d'écran d'une de mes recherches sur le site

Je localisais une destination, nos dates de vacances. Puis, je recherchais les maisons de famille qui nous ressemblaient, avec un ou plusieurs enfants, des jouets adaptés, une baignoire, un jardin, des lits pour bébés ou au sol… Tout était décrit dans les profils des maisons, des propriétaires. J’ai envoyé trois emails à trois maisons différentes et une m’a répondu immédiatement qu’elle était bien disponible et nous accueillerait sans problème. Banco !

Nous avons échangé quelques emails avec les propriétaires, j’ai « payé » les nuits avec les GuestPoints acquis à mon inscription sur le site (tu obtiens 1250 points pour une inscription complète et même plus si tu parraines des amis), payé 3,5% du prix de caution (soit ici, 35 euros) et l’assurance (ici, 20 euros) et le site m’a envoyé l’adresse exacte quelques minutes après. Plutôt simple d’utilisation en fait, tout s’est déroulé très vite. Je ne connaissais pas du tout le site et, en quelques jours, ça a été une première utilisation plutôt concluante. J’avais trouvé mon hébergement.

Oui, mais Freesia, c’est bien un site d’échange de maison, n’est-ce pas ? (Oui, je fais les questions réponses aujourd’hui, ne me remercie pas). Oui, effectivement, tu peux échanger ta maison (ou appartement, ce n’est pas sectaire quand même) de façon réciproque à la même période ou bien en décalé. Ou pas du tout. Or, je préférais qu’aucun inconnu ne vienne vivre chez nous pendant notre absence. On a donc cherché des maisons en « recherche d’invités ». C’est-à-dire qu’au lieu de faire un échange de maison classique, j’ai utilisé des « points » pour « payer » la location. Ça tombait bien dans notre cas vu que la famille qui nous cédait leur maison partait pendant une semaine à Barcelone (avec ce site d’ailleurs). Ils ont donc reçu les GP (les fameux points) en échange de leur maison, ce qui leur permettra de repartir plus tard dans d’autres endroits. Aussi simple que bonjour ! C’est ça aussi que j’ai apprécié, le fait de pouvoir décider d’aller dans une maison contre des GuestPoints (comme nous donc) ou en échangeant directement nos maisons (comme un échange de maison classique).

Crédits photo : Photos personnelles

Arrivés sur place, un voisin nous a gentiment donné les clés et nous avons très vite pris nos marques.

La maison était parfaite, juste ce qu’il nous fallait : une grande cuisine bien organisée, un salon cosy au rez-de-chaussée où l’on pouvait regarder des séries sans réveiller Cookie, un sèche-linge et un lave-vaisselle (le comble du luxe pour nous !), une salle de bain spacieuse avec baignoire, une chambre d’enfant parfaite pour notre fils, avec un grand lit au sol, des volets occultants qui nous mettait dans le noir complet (c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, ça veut dire beaucoup) ET une chambre parentale hyper spacieuse avec un lit digne d’un couple royal (un 180 quoi). Il a donc été hyper facile pour nous de prendre nos marques et de nous sentir « comme à la maison »  rapidement. Même Cookie n’a pas été dépaysé, il jouait dans la maison ou le jardin tranquille et a même dormi 4 nuits complètes dans sa super chambre (un exploit quand on le connait).

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Ça se voit qu’on s’y sentait bien, non ? 

À la moindre question, on communiquait avec le propriétaire (O. et N., si vous passez par là, merci !) qui nous répondait par SMS. Une question sur la wi-fi, sur le chat ou les poissons, sur le ramassage des ordures, sur nos projets de sortie, sur les bons plans en cas de pluie… Ils nous ont beaucoup aidé ! En contrepartie, on devait juste nourrir les poissons et arroser les plantes. Comme à la maison quoi. C’est limite si on ne voulait plus repartir d’ailleurs !

Mon avis sur GuestToGuest

J’ai trouvé génial d’avoir un hébergement complet, adapté à ma recherche en terme de localisation (bonjour la Normandie !) et d’équipements (jouets, lits, etc.), d’avoir un jardin pour que mon Cookie se dépense, une assurance et un budget riquiqui (55 euros pour une semaine donc) alors que personne, en échange, n’habitait chez nous. Ça me donne presque envie maintenant d’échanger carrément notre appartement contre une maison en vacances l’année prochaine.

 

Et toi ? Es-tu partie en vacances cette année ? Par quel moyen ? As-tu déjà testé l’échange de maison ? Dis-nous !

Cet article a été écrit en partenariat avec GuestToGuest. Ça veut dire quoi ? Qu’ils nous ont versé de l’argent pour qu’on te propose cet article. Et pourquoi on a accepté ? Pour que tu puisses juger, en toute impartialité, si ça te convient ou non avant que tu utilises leur service. Toutes les opinions exprimées ici sont les nôtres. Et tu peux nous faire confiance : si ça ne nous plaît pas, on te le dit aussi ! 😉

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Pénélope

Je ne pensais pas que ca existait, ce système d’échange de maison… mais sans un échange réciproque ! C’est très bon à savoir !! Et 55€/ semaine, ça c’est une bonne affaire !

le 26/09/2017 à 09h36 | Répondre

Freesia

Oui ! Carrément !
C’est plutôt un bon plan !
Bon, maintenant, il ne me reste p)lus que 95 GP donc si je veux repartir il veut soit que j’échange mon appart’, soit que je paye, soit que j’accueille au préalable d’autres personnes qui me donneront leurs GP. Mais au final, c’est assez simple et plutôt cool comme concept !

le 26/09/2017 à 17h20 | Répondre

Claire (voir son site)

Mais c’est trop chouette!
J’avoue que j’aurais quelques réticence à laisser ma maison à de parfait inconnu mais le système me plait beaucoup 🙂

le 26/09/2017 à 13h16 | Répondre

Freesia

Ahah nous aussi. C’est ça qui nous faisait fuir par rapport aux échanges classiques…

le 26/09/2017 à 17h20 | Répondre

Galeopsis

Ça alors, quelle découverte ! A vrai dire j’ai encore du mal à le croire. 55 €/semaine, vraiment ? Et sans être obligés d’accueillir une famille en échange ? Je me dis que j’ai forcément mal compris un truc quelque part ! Vous avez bénéficié d’une promotion spéciale, non ?!

le 26/09/2017 à 15h51 | Répondre

Freesia

Coucou !
Alors, tu gagnes 250 GP en t’inscrivant, 500 en décrivant ta maison et 500 autres en postant 5 photos (de mémoire) donc j’ai « gagné » ces 1250 GP gratuitement. Et ensuite, j’ai payé avec ces points ma semaine. Et payé reellement en argent comptant que 35 +20 effectivement.

le 26/09/2017 à 17h18 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?