Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

10 grands classiques de la littérature pour enfants


Publié le 6 octobre 2014 par Madame Dorée

Je te préviens d’emblée : cette liste d’albums n’est pas du tout exhaustive (heureusement !). Et si ton enfant ne les a jamais lus, il ne lui manque pas pour autant de grandes lacunes dans sa culture générale !

Mais, comme souvent avec les grands classiques, ces albums-là ont été lus à des milliers d’enfants qui, pour la plupart, s’en souviennent encore. Alors, je me dis que ce sont des valeurs sûres qui pourront plaire à tes enfants – et à toi.

Max et les Maximonstres, de Maurice Sendak

Max fait plein de bêtises, c’est un vrai monstre. Ses parents l’envoient au lit sans dîner. C’est alors qu’il part pour un long voyage jusqu’à l’île des Maximonstres, dont il devient le roi. Un classique absolu sur les bêtises et le bonheur d’être un monstre.

Max et les Maximonstres

Les Trois Brigands, de Tomi Ungerer

Trois brigands parcourent le monde afin de dépouiller les voyageurs et leur voler tout leur argent. Jusqu’au jour où ils croisent le chemin d’une petite orpheline qui va les changer pour toujours. Un succès jamais démenti depuis plus de 50 ans.

Les trois Brigands

Mon chat le plus bête du monde, de Gilles Bachelet

Comme beaucoup de chats, mon chat passe son temps à dormir ou manger ou dormir. Il piétine mon travail et fait ses besoins à côté de sa litière.
Ce qui est étrange, c’est qu’il ne retombe jamais sur ses pattes et craint les souris. C’est vraiment mon chat le plus bête du monde ! À moins que ce ne soit pas un chat ?
Un livre sur le contraste entre le texte et l’image qui fait rire petits et grands !

Mon chat le plus bête du monde

L’Arbre sans fin, de Claude Ponti (et tous ses albums !)

J’ai choisi L’Arbre sans fin, mais je pourrais prendre n’importe lequel des albums de cet immense auteur.
A la mort de sa grand-mère, Hipollène découvre que l’arbre dans lequel elle vit n’est pas sans fin, comme elle le croyait, et part pour un long voyage initiatique. De la poésie, de la fantaisie et un symbolisme infinis qui offre de multiples lectures.

L’Arbre sans fin de Claude Ponti

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, de Werner Holzwarth

Parce que les classiques de la littérature pour enfants, c’est aussi une histoire de taupe et de caca… On aura beau inventer toutes les plus belles histoires du monde, pour faire rire un enfant, on est souvent prêt à tout !

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête

La belle lisse poire du prince de Motordu, de Pef

Dans la bouche du prince de Motordu, les mots n’en font qu’à leur tête.
« Le prince de Motordu ne s’ennuyait jamais. Lorsque venait l’hiver, il faisait d’extraordinaires batailles de poules de neige. Et le soir, il restait bien au chaud à jouer aux tartes avec ses coussins… dans la grande salle à danger du chapeau. »
Les jeux de mots sont très drôles, les aventures farfelues : le premier d’une série de livres qui rencontrent toujours un immense succès.

La belle lisse poire du prince de Motordu

C’est moi le plus fort, de Mario Ramos

Un loup parcourt le monde pour se rassurer en demandant à tout le monde « Qui est le plus fort ? ».Tout le monde lui répond « Mais c’est vous bien sûr ! ». Jusqu’au jour où une petite grenouille lui décrète que la plus forte, c’est sa maman. Une histoire pour revisiter les contes et fermer le clapet au grand méchant loup.

C’est moi le plus fort

Une histoire à quatre voix, d’Anthony Browne

Quatre gorilles vont se promener au parc, quatre points de vue différents sur un après-midi. Des illustrations magnifiques pleines de double sens sur la tolérance et la découverte des différences. Un album qui ravira aussi les adultes !

Une histoire à quatre voix

Loulou, de Grégoire Solotareff

Un loup rencontre un lapin. Mais ni l’un ni l’autre ne savent qu’ils ne sont pas censés être amis, et le deviennent. Jusqu’à ce qu’ils soient rattrapés par leurs différences. Un livre sur les peurs enfantines, l’amitié, les préjugés.

Loulou livre pour enfant

Petit-Bleu et le Petit-Jaune, de Leo Lionni

Encore une histoire d’amitié, cette fois entre deux couleurs qui se mélangent : pour apprendre les couleurs et les formes à un tout petit, mais aussi la tolérance et le métissage (un sujet qui me parle forcément !)

Petit Bleu et Petit Jaune

Voilà ma petite sélection. Tu peux trouver plein d’autres idées de lectures sur mon blog La Princesse Méduse : des grands classiques, mais aussi des petits chefs d’œuvre moins connus, mais tout aussi savoureux !

Et toi, quels sont les classiques qui ont bercé ton enfance ? Tu les as déjà lu à tes enfants ?

Toi aussi, tu veux proposer une sélection de livres, films, jeux ou jouets pour enfants ? C’est par ici !

Commentaires

17   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Violine

Je les aime tous !!! Avec une préférence pour la petite taupe…Avec les enfants, on rigole tellement !! (même avec celui qui a 11 ans !!).
On adore aussi Doudou Méchant de Claude Ponti, Toi grand et moi petit de Solotareff et Coco Panache de Catharina Valckx.
Merci pour cet article !

le 06/10/2014 à 10h36 | Répondre

Madame Violine

Le lien vers ton blog ne fonctionne pas sur mon ordi…

le 06/10/2014 à 10h37 | Répondre

Alice la lutine

Oups ! Une petite bizarrerie s’était glissée dans le code ! Merci d’avoir prévenu, je l’ai modifié ! 😉

le 06/10/2014 à 11h36 | Répondre

Madame Dorée

Merci ! Je connais pas Coco Panache, je le note dans ma liste (qui s’allonge de jour en jour !)

le 06/10/2014 à 13h17 | Répondre

La fée Lili (voir son site)

Très belle sélection, certains d’ailleurs me rappellent des souvenirs d’enfance (les Trois brigands), et cela me fait penser que je ne les ai pas encore lu avec ma Pimprenelle (par contre La petite taupe, EVIDEMMENT que oui, et on adore aussi ^^)

le 06/10/2014 à 11h01 | Répondre

Madame Dorée

Oui il y a beaucoup de petites madeleines de Proust parmi ces livres !
Je remarque que la petite taupe a du succès. Moi aussi je l’adore. Hier j’étais à une fête et il y avait ce livre mais en version interactive avec des languettes qui se tirent, ça m’a donné envie de l’acheter !

le 06/10/2014 à 13h20 | Répondre

Maelisa

J’adore également tout ces livres ! J’aime énormément l’auteur Mario Ramos,malheureusement décédé l’an dernier…
Ponti, pour moi c’était aussi « Okilélé », que j’adorais enfant !
Mon chat le plus bête du monde est drôlissime à souhait !
Bref, une chouette sélection !

J’aime beaucoup l’illustratrice Marianne Barcilon, dans différents ouvrages : Trop Timide, La tétine de Nina, ou plus classique le Petit Chaperon Rouge… Les illustrations à l’aquarelles sont très douces 🙂

Le loup qui voulait changer de couleurs a beaucoup de succès auprès des enfants également !

le 06/10/2014 à 11h07 | Répondre

Madame Dorée

Merci Maelisa, je ne connais pas cette illustratrice ! Je note, je note ! (J’en connais un qui va être gâté à Noël)

le 06/10/2014 à 13h23 | Répondre

Floconnette

J’adoooooore ta sélection! Alsacienne, j’ai lu tous les Tomi Ungerer of course! on connaît même des gens de sa famille (oui je me la pète mdr)
Loulou aussi j’adore!
Je me note ça pour mon bébé d’amour 😉

le 06/10/2014 à 11h38 | Répondre

Madame Dorée

Ah oui Tomi Ungerer c’est la fierté des Alsaciens (à juste titre) ! Je sais qu’il est très fier de sa région aussi 🙂

le 06/10/2014 à 13h26 | Répondre

Meenah (voir son site)

On adore la littérature jeunesse, je présente pas mal de livres sur mon blog tous les mercredis 😉 et on ne loupe pas l’incontournable adhésion à l’école de loisirs !!!!

le 06/10/2014 à 12h49 | Répondre

Madame Dorée

Oui l’école des loisirs c’est une valeur sûre ! Je vais aller découvrir ton blog 🙂

le 06/10/2014 à 13h30 | Répondre

Mlle musaraigne

Très très TRES belle sélection !
Je les ai tous lus mais en avais oublié certains, c’est super de les voir réuni en une liste !

Ah, si seulement tous les parents avaient le soucis de donner une littérature de cette qualité à leurs enfants ! Cela permet d’aborder des thématiques pas évidentes en douceur, d’ouvrir les enfants aux beautés de la langue et du graphisme, et aux parents de passer un moment unique avec eux (c’est l’orthophoniste qui parle !) Combien de parents préfèrent mettre leurs enfants devant la télé plutôt que de leur lire une histoire ! Cela me désole… je suis convaincue que « la petite histoire du soir », si elle est bien choisie, peut faire des miracles sur bien des plans de la vie de l’enfant ( travail de l’imaginaire, de la langue, renforcement du lien …)

Liste à diffuser largement ! Un immense MERCI !

le 06/10/2014 à 20h50 | Répondre

Madame Dorée

Merci pour ton adorable commentaire !
Je suis totalement d’accord avec toi : mes parents m’ont lu des histoires tous les soirs, et ça fait partie des plus beaux souvenirs de mon enfance. C’est pour ça que je le fais avec mon fils aussi, même s’il n’a que 5 mois, c’est notre petit moment à tous les deux. Je ne sais pas s’il comprend mais il me regarde attentivement !

le 06/10/2014 à 21h18 | Répondre

Floconnette

J’ai une question un peu « bête » …
A quel âge peut on lire une histoire du soir à son enfant? Mon bébé a 7 mois et demi je lui lis des fois ses livres lorsqu’on joue, ou ses livres de bain dans le bain (oui il y a des livres partout chez nous).
Mais je n’ai pas mis l’histoire dans le rituel du soir car c’est un gros dormeur, il se couche à 19h30, et je n’ai pas vraiment envie de prendre sur le temps de jeux pour le moment, il est petit….
Faut il qu’il tienne assis en face de l’adulte? (je le prends sur mes genoux pour le moment lorsque je lui raconte son histoire).
j’ai des petits livres avec marionnettes dedans, des livres en tissus pour l’interesser à l’objet, mais je ne sais pas trop comment lui lire une histoir eplus compliquée.
Judith, tu lui lis lorsqu’il est déjà dans son lit? Car le mien s’endort à ce moment là tout de suite et ça le perturbe que je lui parle.
Toujours le même livre, ou tu varies sur qquelqu’uns seulement, ou tu changes tous les soirs?

le 07/10/2014 à 09h10 | Répondre

Madame Dorée

Non c’est pas bête du tout. Il n’y a pas de règles. C’est probablement un peu tôt pour lire des histoires à 5 mois. J’ai lu que vers 12 mois les enfants comprenaient déjà tout. La lecture du soir c’est aussi un moment qu’on passe avec son enfant : que ce soit des jeux, des calins, ou une histoire, ce qui compte c’est la qualité de ce moment partagé pour ton enfant.
Moi je l’allonge sur mon lit quand je lui lis une histoire. J’ai essayé assis dans mes bras mais j’ai remarqué qu’il aimait bien me regarder quand je lis. Dans son lit j’évite car c’est le moment où il s’endort aussi. Je l’y mets juste après l’histoire.
Et je change tous les soirs. J’emprunte des albums ou je lis des contes. J’avoue que pour l’instant, c’est surtout moi qui en profite !
J’ai choisi aussi de rajouter l’histoire dans le rituel du soir pour faire un temps entre le biberon du soir et le coucher, et qu’il n’associe pas le fait de manger et de s’endormir direct après. Je pense que ça l’a aidé à faire ses nuits et à s’endormir très facilement, car après l’histoire il sait que c’est l’heure de dormir.

le 07/10/2014 à 10h13 | Répondre

Julie

Bonsoir,
Que de souvenirs !!!!
Je cherche un livre que j avait petite, il y a une trentaine d’année, à l’epoque des 3 brigands et max et les maximonstres 😉
C’était une petite souris que pensait que la lune était un gros fromage … Si quelqu’un a une idée … Merci et bonnes lectures

le 10/09/2017 à 00h17 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?