Menu
A la une / Vie de maman

Les 10 signes qui montrent que ton enfant est trop malade

On peut dire sans soucis que Barbouille a dégusté niveau maladies cet hiver. Je pensais naïvement qu’il en était sorti après une accalmie de dix jours… mais non ! C’est donc en pleine nuit, après avoir mouché six fois le petit nez encombré de mon loulou que j’ai eu cette idée d’article.

Je suis tellement résignée que je me dis qu’il faut mieux en rire qu’en pleurer… Alors voici les dix signes qui montrent que ton enfant enchaîne un peu trop les otites, bronchiolites, gastro-entérites… tout ce qui se fini en -ite en fait.

1- Tu fais le diagnostic toi-même

Le crochet par la case médecin c’est juste pour la prescription des médicaments. Mais au moindre symptôme, tu sais immédiatement quel virus en est la cause. D’ailleurs, tu fais même des paris avec ton conjoint : si c’est une otite, c’est lui qui vide le lave-vaisselle…

2- Ta voiture connait toute seule le chemin pour aller chez le médecin

Tu fais ce trajet tellement souvent que ton GPS te l’a proposé comme trajet récurant à enregistrer. Qu’il est marrant ce GPS, comme si tu avais besoin de lui pour te rappeler de cette route que tu connais par cœur…

3- Tu fais la bise au médecin

Et vous vous tutoyez. Et vous vous appelez même par vos prénoms. Et il t’a donné son numéro de portable pour avoir des nouvelles en direct de la gastro de ton petit dernier. En fait ton médecin fait parti de ta famille. Il ne t’annonce même plus le prix de la consultation, tu le connais par cœur. Il ne te propose pas une carte de fidélité, il serait perdant avec toi.

4- Tu fais la bise à la pharmacienne

Et vous vous tutoyez. Et vous vous appelez même par vos prénoms. Bon tu n’as pas son numéro de portable mais vous rigolez bien ensemble quand le stagiaire t’explique comment reconstituer l’antibiotique alors que ta pharmacienne, elle, sait que tu peux le faire les yeux bandés et avec des moufles.

5- Tu arrives à relire sans trop de difficultés l’écriture de ton médecin

Juste ça, c’est la preuve ultime pour moi. Tu te paies même le luxe d’aider le nouveau pharmacien qui a du mal à déchiffrer les hiéroglyphes médicaux. Franchement, la classe !

 

crédit photo : Efraimstochter (pixabay)

6- Tu parles en abréviation comme une vraie experte

 » Louis a fait un PMB la semaine dernière », « Maëlle a une grosse otite, elle est sous Amox, Doli et Piva si besoin », « Pense à bien à prendre l’inhalateur et la Vento dans le sac à langer hein ! ». Les gens qui t’entendent parler pensent que tu as fait une FAC de médecine. Non, tu es juste maman en fait (ou l’infirmière en chef de ta famille si tu préfères)

7- Tu diagnostiques les autres enfants

Que ce soit à la crèche ou dans la salle d’attente du docteur, tu arrives à savoir d’un seul coup d’œil ce qui ne tourne pas rond chez les autres enfants. D’ailleurs, ta sœur t’appelle pour que tu poses un diagnostic sur l’état fébrile ton petit neveu. Tu es à deux doigts de lui demander sa carte vitale et de lui faire payer la majoration nourrisson.

8- Tu connais les couleurs et consistances des selles et ce que cela veut dire

Tu pourrais même écrire une dissertation sur ce sujet. De quinze pages. Recto-verso.

9- Tu connais les notices des médicaments par cœur

Et tu sais les replier correctement dans la boîte. Juste pour cela, tu mérites un Oscar. Tu connais les posologies des médicaments sur le bout de doigts et tu sais faire la différence entre des corticoïdes ou des probiotiques.

10- Tu ne mets plus de parfum, celui de la solution désinfectante pour les mains l’a remplacé

Tu te demandes bien pourquoi on appelle cela un gel pour les mains. Parce que tu t’en mets sur les avant-bras et tu t’en tartine allègrement la bouche. Tu pourrais même prendre un bain avec.

 

E toi ? Tu te retrouves dans ces signes ? Toi aussi tu passe tellement de tant chez le médecin que la cabinet pourrait être ta deuxième maison ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !