Menu
A la une / Récit de grossesse

3 grossesses…

Je ne vais pas te faire un compte rendu détaillé de ma grossesse par trimestre (ou pire : mois par mois !) mais je te propose d’avoir une vision d’ensemble (à l’heure où je t’écris j’en suis à 7 mois) et surtout une comparaison entre mes trois grossesses. J’ai toujours entendu dire qu’aucune grossesse ne se ressemblait. Je n’en suis absolument pas convaincue. Mes trois grossesses ont vraiment été très similaires. Bien sûr, rien n’est joué d’avance et on peut toujours avoir une surprise (bonne ou mauvaise) mais je suis persuadée que le déroulé d’une grossesse repose sur un socle génétique et que par conséquent, les grossesses d’une même femme auront beaucoup de similitudes (contrairement aux grossesses d’une femme à une autre ou là, on voit vraiment de tout !)

Photo personnelle

Le 1er trimestre

Ce qui était pareil

Pour les 3 grossesses, aucun symptôme le 1er mois.  Et puis une fatigue colossale qui me tombe dessus. Grasse mat’, siestes dès que je peux. Je me privais de ma pause déjeuner pour pouvoir dormir ! Évidemment, pour les 2ème et 3ème c’est plus compliqué. Mais rien à voir avec la grossesse en elle-même. C’est juste qu’il y a déjà un ou deux loustics qui réclame(nt) de l’attention et que par conséquent, c’est plus difficile de se reposer ! Et pour les nausées, très très peu. Je ne suis même pas sûre de savoir ce que c’est ! Enfin, contrairement à ce que m’avait affirmé un dermato « qui n’avait jamais vu ça dans d’autres grossesses et que donc ce n’était pas lié », j’ai desquamé sur les mains à chaque fois. A tel point que je ne peux plus tenir une tasse de café, j’ai perdu tellement de couches de peau que ça me brûle ! Pour la 1ère grossesse, ça m’a fait peur. Maintenant, je sais que ça rentrera dans l’ordre tout seul dès que j’aurai accouché !

Ce qui a changé

Il y a quand même une énorme différence entre ces grossesses. Clairement, le premier bébé fait la place pour les suivants ! Pour ma 1ère grossesse, j’ai pu mettre mes vêtements ordinaires pendant tout le 1er trimestre (mon ventre a commencé à prendre d l’ampleur vers 5 mois). Pour la 2ème, à 3 mois je ne rentrais plus dans rien (et je me suis fait grillée au boulot alors que je voulais attendre les 3 mois pour l’annoncer !). Pour la 3ème, j’ai du mettre mes pantalons de grossesse dès la fin du 1er mois !!! Récemment, ma gynéco m’a dit « mais vous savez, la différence de traitement dans une fratrie, ça commence bien avant la naissance ». On peut effectivement voir ça comme ça. Là où Alphonse était tout serré, N°3 a encore une vraie piscine pour lui tout seul !

Le 2ème trimestre

Ce qui était pareil

On entend souvent dire que c’est le trimestre tranquille, où on adopte un rythme de croisière plutôt sympa. Ce fut le cas pour moi, excepté que j’ai attendu le regain d’énergie un peu plus longtemps. Mais pour mes 3 grossesses, la fatigue m’a laissé du répit à partir du 4ème mois de grossesse et pas avant. Et un atroce mal de dos ! S’il y a quelque chose que je regrette dans mes grossesses, c’est bien ça. Je peux te le dire sans exagérer : il m’a pourri une bonne partie de mes grossesses. C’est à cause de lui que je rêve de l’accouchement et que je comprends pourquoi on l’appelle parfois la délivrance.

Ce qui a changé

L’apparition de mon mal de dos… et c’est tout ! Pour la 1ère, il a fait son apparition à 5 mois. Commentaire de ma gynéco de l’époque : oh là là, si vous avez mal maintenant, qu’est-ce que ce sera à la fin ?! (malheureusement, elle avait raison…) Pour la 2ème, le mal de dos est apparu… 1 mois plus tôt ! Pour la 3ème, j’ai mis toutes les chances de mon côté et ai réussi à le repousser jusqu’à 6 mois et demi.

Le 3ème trimestre

Ce qui était pareil

Tout ! La frustration de me faire doubler par les mamies quand je sors, les réveils nocturnes, les envies de pipi et les contractions ponctuelles… L’attente qui semble interminable. Mes 2 premières grossesses ont été des grossesses faciles (et je croise les doigts pour la 3ème se finisse de la même façon) qui n’ont généré que des petits maux identiques ! Pour mes 2 premiers, j’ai même accouché à chaque fois 1 semaine avant la DPA.

Ce qui a changé

L’accouchement ! Et oui, s’il y a bien quelque chose qu’on ne peut pas prévoir, c’est comment se passe l’accueil de bébé. Et pour le coup, je ne qualifierai pas mes 2 premiers accouchements de semblables. Alors, si je sais à quoi m’attendre pour la fin de cette grossesse, tous les paris sont ouverts pour le jour J !

Et toi ? Tes grossesses se ressemblent-elles ? Les vis-tu de la même façon ? Raconte !

A propos de l’auteur

Je suis maman d'un "grand" garçon (6 ans) qui a combattu un cancer à l'aube de ses 4 ans, d'une petite fille (4 ans) et d'un petit garçon (2 ans). Grande lectrice, amatrice de cinéma adorant voyager, j'ai mis beaucoup de choses entre parenthèses pour me consacrer à mes petits monstres !