Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Je suis allée au cinéma avec l’école


Publié le 7 mars 2019 par Chacha d'avril

Petite Fleur va à l’école depuis quelques mois maintenant, elle y vit des moments drôles, tristes, merveilleux. Elle y découvre de nouvelles choses, du partage des jouets à de nouvelles méthodes de peinture.

Et l’école offre aussi parfois aux enfants l’occasion de vivre un moment spécial comme le jour où ils ont fait des gâteaux ou quand ils ont exploré la forêt.

J’ai eu la chance de participer à l’un de ces moments spéciaux : la première sortie scolaire de la classe, une sortie au cinéma !! C’était une grande première pour les enfants.

Un mardi matin, à l’heure à laquelle on emmène son enfant à l’école pour y passer la journée, j’ai laissé Petite Fleur dans sa classe avec ses copains. J’ai attendu dans le couloir avec les autres parents accompagnateurs pendant que la maîtresse réexpliquait aux enfants ce qui allait se passer et qu’elle leur faisait aller tous aux toilettes (autant éviter les accidents dans le bus ou au cinéma…).

Quand les enfants sont sortis de la classe, Petite Fleur s’est approchée de moi et a dit à tous ses copains avec un air important « CA c’est MA maman à moi !!! »

Puis les bus sont arrivés (il y avait trois classes qui allaient découvrir un film ce jour-là). Un gros de cinquante places et un petit de trente places. Les enfants sont sortis de l’école en se tenant par la main deux par deux. C’était la première fois qu’ils faisaient ça, la maîtresse les y avait entraîné sous forme de jeu pendant les semaines précédentes.

Les petits sont tous montés dans le bus, avec de l’aide. Les marches étaient si hautes !!

Crédit photo (creative commons) : Aleks Clark

Puis ils se sont assis et les adultes les ont tous attachés. La maîtresse était devant avec l’autre parent et j’étais au fond avec l’atsem. J’ai profité du voyage pour discuter avec elle et en apprendre plus sur le comportement de ma fille à l’école, l’ambiance dans la classe, ses impressions sur des enfants si jeunes. C’était très instructif.

Le bus a enfin démarré (après que la maîtresse ai recompté les enfants pour la quatrième fois. Elle les comptera quatorze fois en tout durant la matinée). Et là, il s’est passé quelque chose que je n’attendais pas du tout. Ces tous petits, au milieu desquels se trouvaient ma fille avec ses couettes, prenaient le bus pour la toute première fois. Ils découvraient les cahots de la route amplifiés et les bruits du bus. Un premier éclat de rire a fusé. Puis un second, suivi de vingt autres. Ils ont ri aux éclats durant tout le voyage. Comme dans un manège.

Prendre le bus était tellement banal pour nous les adultes, mais eux y ont certainement passé le meilleur moment de leur journée. Et c’était tellement drôle et beau à la fois de les voir tous si heureux d’une chose si simple.

Le bus s’est garé à quelques mètres du cinéma, on a fait descendre tous les enfants en leur demandant de rester là, en se donnant la main. Une fois tout le monde descendu, le cortège s’est mis difficilement en route. Les enfants lâchaient la main de leur partenaire, se cognaient, se doublaient, partaient à droite ou à gauche. Marcher en rang n’était pas encore bien acquis et j’ai du rattraper de nombreux enfants par la capuche.

On est enfin arrivés dans le hall du cinéma où la maîtresse est allée discuter avec l’hôtesse pendant que les enfants attendaient sagement. Quelques uns posaient des questions « Ça y est on a vu le cinéma,on retourne dans le bus ? » « Elle est où la grande télé ? » « Louis me tire les cheveux !! »

Le cortège a repris jusqu’à la salle. On a installé les enfants sur deux rangs, en les aidant à enlever leurs manteaux et à s’assoir sur les strapontins. Les plus petits ont eu le droit à des rehausseurs. Je me suis installée en bout de rang pour éviter qu’un enfant fuit durant la projection. On a du séparer Petite Fleur et sa voisine qui se battaient (j’ai eu envie de disparaître sous les sièges mais bon…). Puis l’hôtesse a expliqué aux enfants comment la séance allait se passer et leur a présenté le film.

Crédit photo (creative commons) :pxhere

Nous allions voir La Chouette, entre veille et sommeil, une série de cinq courts métrages belges tirés de la littérature jeunesse : Compte les moutons, Une autre paire de manches, La moufle, La soupe au caillou et La galette court toujours.

Le film a duré une heure. Certains moments étaient assez effrayants pour des enfants de trois ans qui regardaient un film dans le noir. Un petit garçon a poussé un cri en voyant un gros ours. Mais en général les enfants sont restés attentifs et sages. Ils s’impatientaient un peu lors du dernier court métrage mais j’ai tout de même été impressionnée par leur capacité d’attention et leur calme.

Une fois le film terminé et les lumières rallumées, les enfants se sont levés, ont remis leurs manteaux et on les a dirigé vers les escaliers à l’extrémité des rangées de sièges. On a attendu que les autres classes sortent de la classe avant d’avancer vers la sortie. Il a fallu rattraper une petite fille qui suivait le mauvais groupe mais heureusement, nous avons réussi à garder nos enfants groupés au même endroit.

Le cortège désordonné des enfants a repris jusqu’au bus. J’ai encore usé de la pêche à la capuche pour éviter des dispersions (c’est bien utile ce petit morceau de tissu dans le dos, merci Mesdames Messieurs les inventeurs de capuche).

Le voyage de retour s’est fait dans le calme, les enfants commençaient à être fatigués. Ils sont descendus du bus et sont allés dans leur classe. La cantine et la sieste les attendaient pour se remettre de toute cette aventure. Petite Fleur a eu beaucoup de mal à me laisser partir, la maîtresse a du la décrocher de mes jambes, en pleurs.

Le soir je l’ai récupéré pleine d’entrain.

Suite à cette sortie au cinéma, les enfants ont relu en classe les livres La Moufle et La soupe au caillou. Ils ont même fait de la soupe quelques semaines plus tard.

J’étais très contente de faire cette sortie avec la classe de ma fille, de la voir évoluer au milieu de ses copains et d’avoir vu comment une sortie scolaire se passait vraiment. Mais j’étais bien contente de rentrer à la maison ensuite, cette matinée m’avait lessivée. Comment font les maîtresses pour le faire chaque jour ?

Et toi, tu as déjà accompagné une sortie scolaire ? Comment ça s’est-il passé ? Ou préfère-tu éviter ? Raconte !

Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mme Espoir

Je confirme, c’est épuisant comme expérience ! Et pourtant les enfants que j’ai accompagnés étaient bien plus grands (12 ans). Mais sur une journée complète, c’est dur de les mobiliser et les avoir à l’œil. Et encore, c’était des classes « calmes » dixit les professeurs. J’avais également apprécié le retour en bus, les élèves avaient chanté des chansons diverses et variées, l’ambiance était vraiment sympa !

Connaissais-tu les albums dont étaient tirés les courts métrages ? Je suis curieuse, je ne savais pas qu’ils avaient été adaptés…

le 07/03/2019 à 09h19 | Répondre

Chacha d'avril

Oui, c’est épuisant mais je suis prête à recommencer. C’est vraiment super d’accompagner la classe et de découvrir leur dynamique de fonctionnement.
Je n’en connaissait qu’un seul, La Moufle. Mais ce sont tous des livres très sympas et ils sont plutôt bien adaptés.

le 07/03/2019 à 15h28 | Répondre

Croco

J’ai également accompagné la classe de mon fils pour sa première sortie au cinéma (nous lui avions fait regarder La moufle le week-end précédent parce qu’il n’avait jamais vu un dessin animé et que j’avais un peu peur de sa réaction) . Pour nous, le rendez-vous était au cinéma (sauf pour les quelques enfants qui allaient à la garderie du matin et qui sont venus à pied avec maîtresses et ATSEM, et retour à pied (il y a une quinzaine de minute de marche pour aller du cinéma à l’école) avec une petite pause pour prendre le goûter. Mais nous étions une dizaine d’adultes pour accompagner les trente enfants ! Nous étions allé voir Arthur et la magie de Noël (2 court-métrages pour une durée de 40 minutes au total). Il y a eu quelques cris et pleurs aussi, mais dans l’ensemble ça s’est bien passé !

le 07/03/2019 à 10h48 | Répondre

Chacha d'avril

Je suis contente de découvrir une autre façon de faire. Je comprends que l’école étant en ville il n’y ait pas besoin de bus mais c’est dommage parce que c’était vraiment l’un des moments les plus sympas de la journée.
Par contre je suis étonnée du nombre d’encadrants ! Nous n’étions que quatre par classe dont les enseignants et atsem. J’imagine que cela dépend de la direction de chaque école.

le 07/03/2019 à 15h31 | Répondre

Croco

Ils ont eu l’occasion de prendre le car depuis pour aller voir un spectacle de danse dans une commune voisine. Mon fils à aimé le car (mais a eu peur du spectacle), mais je reconnais que tant qu’en France les enfants prendront le car sans sièges adaptés, je préférerai limiter les trajets en car (je suis la maman qui à l’inverse de la majorité évite de mettre son fils au centre aéré les jours où il y a des sorties). Bien sur, je pourrais demander à ce qu’ils utilisent mon siège auto dans le car, mais je n’ose pas (j’imagine la galère que ce serait si les parents des 50 gamins demandaient la même chose).

le 07/03/2019 à 16h04 | Répondre

Margot

moi qui suis enseignante je trouve que cette classe a l’air pourtant super calme! 🙂 Pas de bouteilles de coca renversées au ciné, de chips écrasés dans le bus, de ricanements pendant le film, de bêtises aux toilettes ? M’enfin les tout-petits c’est épuisant, c’est connu !

le 07/03/2019 à 11h14 | Répondre

Chacha d'avril

Je sais bien que les petits sont épuisants, j’en ai une à la maison 🙂
Il n’y a eu aucune bêtise et nous avons tous passé une très agréable matinée. Je pensais avoir bien fait ressortir le côté agréable de cette sortie mais ton commentaire me met un doute… Je n’ai pas fait cet article pour me plaindre mais bien pour partager la joie d’une sortie scolaire.

le 07/03/2019 à 15h45 | Répondre

Margot

oh non pas du tout il s’agit d’un malentendu lié à l’écrit. Je dis à la fin que c’est vrai que les tout-petits sont épuisants! Désolée du malentendu!

le 08/03/2019 à 15h25 | Répondre

Margot

oh non pas du tout il s’agit d’un malentendu lié à l’écrit. Je dis à la fin que c’est vrai que les tout-petits sont épuisants même quand ils sont mignons ! Désolée du malentendu! Ton article est parfaitement clair.

le 08/03/2019 à 15h26 | Répondre

Workingmutti (voir son site)

Mes fils de 3 ans ont aussi des sorties cinéma de prévues mais je me suis toujours demandée si c’était bien utile pour des enfants de cet âge étant donné leur faible capacité à rester attentifs sur une longue durée. Mais je suis super étonnée de voir qu’ils sont restés captivés pendant une heure !

J’ai déjà accompagné des sorties bibliothèque et j’ai adoré !! Je me suis sentie super à l’aise avec les enfants de la classe de mon fils. Je ne savais pas que je pouvais m’occuper des enfants des autres sans courir à la catastrophe XD.

le 07/03/2019 à 13h25 | Répondre

Chacha d'avril

Aha je comprends ce que tu veux dire. J’avais aussi un peu peur de ne me concentrer que sur ma fille et ça n’a pas été le cas.
Encore aujourd’hui, cinq mois après, certains enfants me disent bonjour avec un grand sourire, preuve qu’ils ont apprécié ma présence ce jour là.
Pour la capacité d’attention j’ai aussi été très étonnée qu’ils tiennent tous une heure. Je pensais que la moitié environ lâcherait en cours de route.

le 07/03/2019 à 15h47 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?