Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Notre parcours d’adoption : à la recherche d’un OAA


Publié le 19 octobre 2019 par Mme Espoir

Notre lettre soigneusement écrite, nous avons fait partir les courriers. Nous avons décidé au début de nous centrer sur les pays qui semblaient correspondre à notre profil et aux particularités que nous sommes prêts à accepter. De ce fait nous n’avons envoyé notre lettre qu’à quelques OAA et à l’AFA.

Des réponses variées

La première réponse nous arrive une semaine plus tard. Je suis encore ébahie de cette rapidité. Elle est négative. Est-ce que j’en suis affectée ? Pas du tout ! Je m’y attendais car nous avons été prévenus : il faut être persévérants. On nous invite à renouveler notre demande dans 3 mois (ce que nous avons bien l’intention de faire) et de remplir un questionnaire. D’autre part, une rencontre entre nouveaux parents, futurs parents adoptifs, couples en approche a lieu quelques semaines plus tard et nous sommes invités à y assister.

D’autres réponses arrivent peu après, négatives sans aucune ouverture. Parfois sans explication autre que trop de demandes (notre dossier est assez « classique »), parfois parce que nous avons déjà Schtroumpfette au foyer. Enfin, un dernier OAA indique être intéressé par notre dossier.

Pour ce qui est de l’AFA, nous avons répondu à un appel à candidature qui a été lancé en février. Il y a avait tellement peu de chances que nous soyons retenus que la réponse négative ne me surprend pas. Le message laisse en outre apparaître qu’il est possible de déposer notre dossier pour un autre pays. Plutôt encourageant !

Au vu des réponses et des diverses ouvertures, nous décidons de ne pas écrire à plus d’OAA pour le moment. Nous attendons de voir ce que donneront les premiers contacts que nous avons noués.

Il aura fallu moins de 2 mois pour recueillir toutes les réponses. Je suis encore très surprise de voir à quel point ce parcours semble rapide. Certes, les couples qui ont des enfants naturellement trouvent cela très long, mais après 6 ans de PMA cela me semble tellement court deux mois !

Un entretien !

Nous avons donc revu le médecin de la COCA et rempli les dossiers demandés par les OAA puis retourné le tout. 3 jours après cet envoi, nous avions un coup de fil et un entretien était fixé 15 jours plus tard.

Crédits photo : Nine Köpfer

Celui-ci a lieu pour prendre contact, définir le plus précisément possible notre projet, nos réticences, ce que nous sommes prêts à accepter notamment concernant la santé de notre futur enfant. Les personnes qui nous reçoivent creusent certains points de nos rapports sociaux et psychologiques. Depuis l’agrément, nous avons avancé dans nos réflexions ce qui leur semble positif. Nous ne sommes étonnamment pas vraiment stressés et la rencontre est assez détendue. Nous sortons de cet entretien avec une impression plutôt positive (mais ce sentiment qu’il ne faut surtout pas s’emballer) et la promesse d’avoir une réponse définitive sous 2 semaines.

Et là, je peux te dire que le temps m’a semblé incroyablement long. Vraiment vraiment long, d’autant plus que je m’étais mis en tête que la réponse arriverait au bout d’une semaine. Les jours où j’étais à la maison, j’allais voir 10 fois dans la boîte aux lettres. Nous avons craint que la lettre soit partie dans notre ancienne maison, se soit perdue, n’arrive pas parce que la réponse est négative… Nous étions d’autant plus stressés que cet OAA nous a laissé une excellente impression et nous voulions à tout prix mener notre projet avec eux.

Finalement la lettre arrive au bout de 3 semaines. J’attends que M. Chéridamour rentre du travail pour que nous l’ouvrions ensemble. Je lui demande de lire, je ne me sens pas capable d’en prendre connaissance. Il plaisante un peu (mais je le sens tout aussi inquiet que moi), lit et me rassure aussitôt : notre dossier est accepté. Je n’en reviens pas et j’ai mis des jours (semaines ?) pour vraiment l’intégrer. Encore aujourd’hui cela me semble irréel que nous soyons aussi chanceux.

Ce soir-là, nous avons oscillé entre la crainte que finalement cela n’aboutisse pas (tant que rien n’est signé rien n’est sûr pour nous… la faute à des années d’espoirs déçus en PMA) et la joie. Être accepté par un OAA était l’un des pas les plus difficiles pour que notre projet aboutisse et qu’un jour nous soyons 4.

—–

Et toi, as-tu connu des moments de doute que ton projet d’enfant aboutisse ? Comment as-tu réagi quand tes espoirs se sont concrétisés ?

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Lumi (voir son site)

Très contente pour vous ! Merci de nous faire partager cette aventure pleine d’émotions…

le 19/10/2019 à 08h31 | Répondre

Lila

Quelle belle nouvelle ! En espérant que la suite des événements soit tout aussi positive pour vous et votre famille.

le 19/10/2019 à 12h29 | Répondre

Folie douce

Super nouvelle, je suis vraiment contente pour vous! J’ai hâte d’en lire plus sur la suite en vous souhaitant d’être bientôt 4!

le 24/10/2019 à 22h33 | Répondre

Aurélie B

Ah super nouvelle, je suis vraiment très contente pour vous. j’espère que bientôt vous serez 4.
6 ans de PMA!!! c’est horriblement long… Déjà 2 ans pour moi ça m’a semblé interminable…

le 07/11/2019 à 15h30 | Répondre

Mme Espoir

Oui c’est long. C’est pour ça que ce parcours d’adoption me semble tellement rapide ! Peut-être également parce que je le vis bien mieux et que je sens que c’est « fait pour nous ».

le 09/11/2019 à 17h15 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?