Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Tous les articles

Et si « Maman » ne rimait pas forcément avec épanouissement ?

Il n’est pas facile d’écrire cet article, car la souffrance maternelle est un sujet peu abordé. Quels sont les mots qui décriront correctement cet état ô combien ambivalent perdu quelque part entre l’amour profond que j’éprouve pour mon fils et ce sentiment d’emprisonnement que ressenti en permanence et qui m’a tant oppressé ?

Le nouveau-né et ses petits bonheurs éphémères

Ce que l’on vit en ce moment ne va pas durer bien longtemps. Je pense que Tibou sera mon dernier bébé. J’ai donc eu envie d’écrire cet article afin de figer dans ma mémoire ces petits moments uniques que je ne voudrais pas gâcher par mon envie d’aller de l’avant.

Avoir une famille en Suède

Dans cet article, je vais te faire baver. Car je l’ai testé par moi-même : la Suède est souvent parmi l’un des meilleurs pays dans lequel élever ses enfants. Voilà pourquoi.

Le deuxième trimestre de ma grossesse tout en douceur, du côté de mon corps

Comme pour le premier trimestre, voici un article pour te parler des modifications que j’ai constatées sur mon corps au second trimestre. C’est souvent le trimestre qu’on te « vend » comme le plus agréable à vivre… personnellement je ne suis pas complètement convaincue ! En tout cas, je crois que c’est là que j’ai vu le plus de choses changer.

Bienvenue à Maman Kangourou, maman depuis janvier 2019 !

Dans notre petite famille il y a une maman Kangourou touche à tout, un papa Poule qui fait de l’humour (de papa), et un bébé Loutre qui malgré sa belle petite frimousse, est aussi un prédateur à parents sans pitié ! Bref, drôle de famille pour une drôle d’aventure ! Allez viens, on se présente.

Fratrie : quand la complicité s’installe

Je sais qu’il y aura des moments de chamailleries, mais j’aimerais qu’ils conservent cette complicité et que, quand ils en arriveront à se détester pour n’importe qu’elle raison, ils se rappellent de ces instants d’amour et de partage.

Un anniversaire au parc

Après moult hésitations, nous avons choisi d’organiser les 2 ans de notre fille dans le grand square à 500 mètres à pieds. La principale source d’hésitation a été la météo incertaine jusqu’au dernier moment et l’absence de solution de repli en cas de pluie.