Menu
A la une / Conseils

Préparer l’arrivée de bébé : comment (essayer de) maîtriser son budget

La dernière fois, tu as pu jeter un coup d’œil à mon budget en détail. Tu as peut-être pris peur en regardant les montants… C’est pour ça qu’aujourd’hui, je viens te livrer mes quelques conseils pour ne pas exploser le budget des dépenses bébé !

Trucs et astuces pour ne pas exploser le budget

Concentre toi sur l’essentiel !

Un bébé, ça a besoin de peu au final. Tout ça pour dire que certains équipement sont superflus car tu peux te débrouiller autrement.

Ainsi, tu peux faire l’impasse sur un berceau/landau/couffin qui ne servira que les premiers mois si tu as une poucette trio, par exemple (le landau de la poussette fait l’affaire). Le bébé peut dormir avec vous dans le lit, dans SON lit (avec un matelas réducteur morphologique ou non)… Bref, les possibilités sont nombreuses ! Par contre, le lit à barreau est indispensable selon moi, avec un bon matelas.

  • Pareil pour la baignoire, tu peux laver ton bébé dans ton lavabo. Au début, c’est tellement petit (et ça fera des économies d’eau) qu’ils se sentent perdus dans cette grande baignoire. L’anneau de bain ou le transat, tu ne les utiliseras pas forcément dès le début, en plus.
  • Côté meuble à langer : tu peux changer ton bébé sur le lit ou poser le matelas à langer directement sur ta commode (si elle est assez large bien sur).
  • Côté nourriture : ce qui coûte le moins cher, c’est l’allaitement maternel car tu n’as besoin de rien. Mais si tu optes pour les biberons, tu peux faire l’impasse sur le chauffe-biberon ou le stérilisateur (une casserole d’eau fait l’affaire). Les robots, les petits pots et compagnie, ça peut attendre ! D’ailleurs, si tu as un robot ménager, pas la peine d’investir dans un robot « spécial bébé ».
  • Côté couches : surveille les promos ! J’ai personnellement acheté 4 paquets de couches taille 3 pendant mon 5ème mois de grossesse, car les 4 paquets de 90 couches étaient à -75% (en gros, je n’en ai payé qu’un sur 4). Tourne toi également vers les sites de parapharmacie en ligne, leurs prix sont compétitifs. J’ai acheté mes 5 paquets de couches New Baby (pour le premier mois) sur ce site : total des courses environ 25€. Tu peux aussi opter pour des couches lavables (eh oui, c’est un investissement, mais qui est vite rentabilisé!) ou demander à tes connaissances si elles n’ont pas des restes de couches qu’elles pourraient te donner ou te vendre.

Par ailleurs, sache que si la CAF te verse une prime naissance pour l’équipement et les frais d’un bébé, tu ne reçois cette somme (rondelette) que deux mois APRÈS la naissance minimum. Raison de plus pour n’acheter que l’essentiel. Le reste attendra !

 

photo grossesse

Crédits photo : Babyzoom

Acheter de seconde main, c’est bien !

Tu peux trouver multitude d’objets et meubles de puériculture à acheter d’occasion, et ça vaut vraiment le coup.

Regarde des sites internet style Leboncoin (j’y ai trouvé ma super poussette trio Loola pour 170€, et une commode à langer magnifique pour 50€).

Va voir les groupes de vente et troc des réseaux sociaux. Tape « troc/vente/affaires bébé/bonnes affaires » suivi du numéro ou du nom de ton département. Tu tomberas sur des groupes où des parents vendent, donnent ou échangent vêtements, meubles, poussettes, parc, jouets etc.  Une vraie mine d’or ! Tu pourras aussi revendre les vêtements (ou autre) de ton petit au fur et à mesure que tu n’en as plus besoin, ce qui évitera que ça n’encombre tes placards !

C’est grâce à ce moyen là que j’ai pu acheter mon cocoonababy (55€), un tapis d’éveil à 15€, ou encore des vêtements (un lot de 9 bodys en parfait état pour 2€, qui dit mieux ?). En gros, internet, c’est génial pour y trouver l’équipement ou les accessoires de bébé en bon état, pour rien du tout.

Pense aussi à te renseigner sur les bourses de puériculture et bourses aux vêtements, généralement organisées par des associations. Tu peux là aussi trouver des perles pour quelques euros.

Je mets quand même un bémol : ce n’est pas parce que ce n’est pas cher qu’il faut se précipiter. Le plus important, c’est quand même le bien-être et la sécurité de ton bébé.

Si un lit, un meuble à langer, un siège auto (NdlR : plus d’informations ici) une poussette, un transat ou autre te parait suspect, n’achète pas ! Fais bien attention à tout, et pose PLEIN de questions au vendeur (chocs éventuels, temps d’utilisation, date d’achat, les bons et mauvais côtés du produit etc.) et essaye-le sur place, devant le vendeur. Plie et déplie la poussette, inspecte le lit et met-le position haute… Bref, tu as compris : c’est comme quand tu achètes une voiture d’occasion, tu fais attention à tout et tu vérifies le contrôle technique.

Guette les promos et aux ventes privées

Les supermarchés font régulièrement des promotions sur les couches, liniment, cotons et autres produits d’hygiène. Surveille donc ces moments-là pour te faire un stock conséquent. (Ce qui rejoint mon point précédent sur les couches. Je me félicite d’avoir acheté plus de 500 couches en deux tailles différentes avant la naissance, car maintenant je suis tranquille pour 3 mois ou presque.)

Profite des soldes des magasins spécialisés pour les accessoires de puériculture (je viens juste d’acheter quelques biberons pour 5€ au lieu de 20€), mais aussi des soldes des supermarchés. En janvier, les deux hypermarchés près de chez moi se faisaient concurrence avec des prix très bas sur tous les accessoires et produits bébés. J’ai pu acheter un super matelas (avec la tête inclinée amovible pour les régurgitations), des draps housses, du gel douche, des cotons et coton-tiges, un transat et mon coussin de maternité pour 100€ environ. Avec le recul, j’aurais dû profiter encore plus de ces réductions en investissant dans d’autres accessoires.

La naissance, c’est une pluie de cadeaux

Tu l’ignores peut-être, mais tu vas recevoir BEAUCOUP de choses avant et surtout après la naissance de ton bébé. C’est l’occasion de dégainer l’argument « liste de naissance » (d’où l’intérêt d’avoir une liste claire, détaillée et à jour) pour ne pas te retrouver avec 4 kits de soin ou 2 transats.

J’ai organisé une baby shower (je t’en parlerai bientôt) au début de mon 8ème mois. J’avais indiqué à mes amis que s’ils le souhaitaient, ils pouvaient nous offrir des petites choses utiles pour le bébé. Beaucoup m’ont demandé cette liste, et le jour J, nous avons été submergés de cadeaux ! Vraiment. Je ne pensais pas qu’on allait recevoir autant.

Pour te donner un ordre d’idée, nous avons reçu des vêtements, doudous, attaches-tétine, petits pots de conservation, livres, sorties de bain, bavoirs, chaussures, kit de soins, jeux d’éveils, anneaux de dentition, bons pour garder la terreur, nid d’ange fait maison, babyphone etc.

Après la naissance, nous avons encore reçu de nombreux cadeaux.

Ce ne sont peut-être pas de grosses choses, mais mises bout à bout, tu te rends compte que ça représente un sacré budget que tu n’auras pas à dépenser toi-même !

Donc j’en profite : merci les amis et la famille ! Je vous aime fort !

Récupère autour de toi et fabrique toi même tes meubles.

Tu as surement des personnes qui sont déjà passés par la case « naissance » autour de toi. Et ils peuvent certainement te refiler les petites choses qui ne leur servent plus (ça les arrange aussi, rassure-toi, tu vides leurs placards !).

J’ai pu récupérer gratuitement un cosy et un siège auto supplémentaire par mon oncle et ma tante, un lit pliant et son matelas par ma grand-mère (quand elle gardait mes petites cousines), une TONNE de vêtements qui appartenaient à mon neveu (j’ai trié pour ne garder que les vêtements mixtes, mais ça fait une très jolie collection !), des couches lavables, etc.

J’ai aussi eu une merveilleuse surprise de Noël, en recevant une chaise haute en cadeau. Mais ce n’est pas n’importe quelle chaise haute : c’est la mienne, que mon papi avait fabriqué à ma naissance et que ma maman a retapé, peinte et améliorée, et mise aux normes de sécurité actuelles.

J’ai également récupéré une commode et un coffre qui appartenaient à l’Amoureux (et qui trainait dans sa chambre chez ses parents). J’ai rénové et repeint en gris la commode, et j’ai fabriqué de mes blanches mains une table à langer à fixer dessus. Coût : 0€ ! J’ai juste récupéré de la peinture blanche et grise chez ma mère, du bois chez mon grand-père et la visserie chez mon beau-père.

Pense à long-terme et compare les prix

Tu as plusieurs mois pour préparer l’arrivée de ton bébé, utilise ce temps pour acheter ce dont tu as besoin au fur et à mesure (oui, même si ça te paraît étrange d’acheter du coton ou des couches pendant ton 4ème mois de grossesse). Ton budget mensuel n’en sera qu’allégé !

Je le répète encore une fois, mais prend le temps de comparer les prix un peu partout. Pour les meubles, si tu veux du neuf, le géant suédois propose une bonne alternative à l’occasion, par exemple. Si, comme moi, tu veux un fauteuil dans la chambre de ton bébé, choisis-en un que tu pourras facilement placer dans ton salon après coup. C’est comme ça que j’ai trouvé mon super fauteuil méga confortable en soldes dans un magasin d’ameublement ! D’une pierre deux coups !

Pense aussi évolutif. Ainsi, si tu as le choix entre une table à langer lambda et une commode à langer dont tu peux retirer le plan à langer, choisis la deuxième option, ainsi, tu pourras réutiliser le meuble plus tard. De même, choisis un lit où tu peux enlever les barreaux d’un côté par exemple. Ça te permettra de garder le petit lit à barreaux plus longtemps. Ou un combiné lit/meuble à langer qui se transformera plus tard en lit de 90.

Si tes meubles et accessoires te serviront pour plusieurs enfants, ça vaut parfois la peine d’investir un peu plus.

J’aimerais aussi faire un point sur les vêtements de grossesse. On a souvent déjà de gros pulls (pour l’hiver) ou des robes amples (pour l’été), qu’on peut mettre jusqu’au bout sans avoir besoin de faire les frais de vêtements spécial grossesse. Pour le reste, tourne toi vers les grandes enseignes. Mais surtout, si tu comptes allaiter, pense DÈS LE DÉBUT à acheter des vêtements compatibles avec l’allaitement. Non, parce qu’entre nous, si tu dois te déshabiller entièrement pour sortir ton sein, c’est pas cool. Et ça, j’aurais du y penser plus tôt !

Fais comme tu peux et comme tu veux !

C’est finalement mon conseil le plus important ! N’écoute que toi (et ton mari).

Ton bébé ne t’en voudra pas si les meubles de sa chambre ne sont pas tous coordonnés. (Ça, ça fait super plaisir aux parents – en tout cas, moi, ça me fait super plaisir.) Ni d’ailleurs si sa chaise haute vient d’une grande marque assez chère. Tu ne dois pas culpabiliser si tu ne veux ou ne peux pas mettre un SMIC dans les meubles de ton enfant. (Et de la même façon, ne culpabilise pas si tu veux justement investir pas mal d’argent pour ton bout de chou). Tout comme tu n’as pas à culpabiliser si tu donnes le biberon alors que tous tes proches allaitent naturellement.

La maternité, c’est faire des choix. Et chaque parent est différent. Chacun fait ses choix, selon ses moyens et ses envies. (D’ailleurs même moi, qui ai fait l’impasse sur certaines dépenses, je voulais le best et me suis fait plaisir pour d’autres choses ! On achète petit à petit pour le côté matériel.)

Mais n’oublie pas une chose : la seule chose essentielle à ton bébé, c’est toi, c’est vous.

Et toi ? Quelles sont tes astuces pour dépenser moins ? Tu as fait des stocks de couches et de cotons à 4 mois de grossesse ? Tu as souhaité acheter tout un beau mobilier assorti, ou tu as joué la carte « récup’ et seconde main » ? Viens nous parler de tout ça !

A propos de l’auteur

26 ans, mariée depuis quelques mois, en couple depuis six ans et maman d'un bébé chat et d'un bébé (plus si bébé) Cookie né en avril 2016, je suis prof de français pour migrants, optimiste, bordélique, passionnée de voyages, de contes, de cuisine et de tout ce que essayer de faire avec mes dix doigts, je fatigue (légèrement) mon entourage. Mais c'est souvent pour la bonne cause ! Pour me contacter : Instagram : @djawene Email : freesiabdv@gmail.com