Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

AurelE


Derniers articles commentés

Le langage des signes pour bébé

La langue des signes pour les bébés

Je sens que je vais piquer ta curiosité avec cet article… et tant mieux, car la langue des signes est un concept qui a particulièrement piqué la mienne ! Lorsque PetitePerle est rentrée à la crèche en septembre, à ses 14 mois, la directrice m’a annoncé que la langue des signes était utilisée par les puéricultrices.

N’y connaissant absolument rien, je pensais qu’il s’agissait d’une nouvelle mode. Ne me jette pas des cailloux, j’ai une vision très terre-à-terre de l’éducation, et tout ce qui diffère du schéma classique me semble être une nouvelle tendance. Bref, je n’avais absolument aucun a priori négatif sur la langue des signes, mais je n’étais pas franchement convaincue de son utilité non plus.

Accoucher avec une doula

Mon expérience d’accouchement avec une doula

Je viens te parler de mon expérience avec une doula (aussi appelée accompagnante à la naissance) lors de ma grossesse et de mon accouchement il y a cinq mois.

Trop peu connues, j’ai trouvé que ces femmes qui proposent d’accompagner les futurs parents pendant le travail et l’accouchement méritaient bien un petit billet.

Bébé n'a pas le sexe attendu

Quand le sexe de l’enfant n’est pas celui attendu…

Je ne peux pas honnêtement affirmer : « Nous voulions un garçon, mais nous avons eu une fille. » D’abord, parce que ce n’est pas tout à fait vrai, ensuite parce que je trouve la formulation bien trop violente par rapport à l’amour inconditionnel que nous portons à Croquette.

Mon mari et moi n’en avons jamais parlé ouvertement. Aujourd’hui encore, nous n’en parlons pas facilement (un reste de culpabilité, peut-être ?). C’était donc dit à demi-mots, mais nous pensions avoir un garçon (et nous avons eu une fille). Est-ce qu’on l’espérait ? Je ne saurais pas te dire, peut-être un peu, à la fin.

Accoucher sans péridurale

Accoucher sans péridurale, mais pourquoi ?

Dans le Land où je vis (je préfère toujours rappeler que l’Allemagne est un pays fédéral aux fortes particularités régionales), ce qu’on appelle en France un accouchement « nature » est juste un accouchement « normal ».

Ainsi, lorsque j’ai accouché de mon fils il y a déjà presque deux ans, j’ai pu boire pendant tout le travail, je n’ai pas eu de monitoring en continu, et j’ai accouché de ce premier bébé en neuf heures… sans péridurale. C’est de ce dernier point dont j’aimerais parler plus précisément aujourd’hui.