Menu
A la une / Témoignage

Le baptême de Barbouille : la préparation

C’est parti pour l’organisation du baptême de mon fils ! Je pars très confiante, j’ai déjà l’expérience de celui de PetitePerle. Donc je devrais savoir, en principe, quoi faire et surtout ne pas faire !

Allons-y pour une préparation de quelques mois avant le jour J !

A quel moment ?

PetitePerle avait été baptisée à dix mois et j’avais passé une journée très difficile. Elle était collée à moi tout le temps, refusait les bras de quelqu’un d’autre et je n’avais pas du tout profité de cette journée comme je l’aurais souhaité.

Pour Barbouille, je voulais que la cérémonie ait lieu : soit avant ses six mois, soit après ses un an. C’est la seconde option qui s’est imposée à nous car la construction de la maison nous a pris beaucoup d’énergie pendant la première année de vie de mon loulou et nous n’avions ni le temps, ni les moyens de gérer le baptême.

Mari Barbu et moi avons donc décidé d’attendre la rentrée, ne serait-ce que pour déménager tranquillement en été, et puis je trouve qu’un baptême automnal sera très charmant. Le choix s’est porté sur le mois de septembre : il fait encore beau et chaud, tout le monde sera rentré de vacances, parfait pour une petit fête !

A quel endroit ?

Nous avons pris contact avec la paroisse de laquelle nous dépendrons une fois notre maison terminée. La dame qui s’occupe de la paroisse nous a donné son accord même si au moment de la demande, nous n’avons pas encore déménagé puisque le jour du baptême nous serons déjà dans notre futur chez nous.

Si ce n’était pas le cas, il aurait fallu que le curé de la paroisse dont on dépend donne son accord à l’autre curé pour officier un baptême hors paroisse de domicile. Bon, ici cela n’aurait pas posé de problèmes puisque de toute façon il s’agit du même curé… Mais la procédure, c’est la procédure !

L’église de notre petit village est à deux cent mètres de la maison. On pourra même se payer le luxe d’une petite balade à pieds !

La dame de la paroisse nous a bloqués sur une date de septembre en nous précisant que comme nous sommes les premiers demandeurs à cette date, nous sommes prioritaires sur le lieu. Donc si d’autres parents souhaitent cette date aussi, ce sera forcément dans l’église que nous avons choisi en premier.

crédit photo : MiguelRPerez (pixabay)

L’épineuse question des marraines

Le choix du parrain et de la marraine a été très difficile à faire. En fait, nous n’avions aucune idée de parrain dans notre famille proche. Le seul parrain que nous aurions pu choisir est déjà notre témoin de mariage.

Après avoir tourné le problème dans tous les sens, nous en sommes toujours au même point : nous avons deux marraines (il est presque impossible de les départager) mais de pas de parrain. Qu’à cela ne tienne, je fais un mail au curé pour lui demander si c’est possible que Barbouille ait deux marraines mais pas de parrain. J’attends impatiemment sa réponse : elle est positive !

Nous proposons donc à ma sœur et ma belle-sœur ce rôle, qu’elles acceptent toutes deux avec joie.

Mais, oui il y a un mais. J’apprends, quelques semaines plus tard, que le curé s’en va, c’est un autre qui prend sa place. Et mince. Et si ce-dernier était contre notre choix ? Je lui fais un mail pour lui réitérer ma demande en précisant que son prédécesseur était d’accord.

Il me rappelle quelques heures après mon message et se montre plutôt réticent. Il me demande de n’avoir qu’une seule marraine et pas de parrain, puis me questionne sur l’importance pour nous de ce choix de personnes. La négociation est rude mais je crois comprendre où il veut en venir : non ces deux femmes ne sont pas en couple, il s’agit de ma sœur et de ma belle-sœur. Comme le précédent curé avait donné son accord, le nouveau me donne aussi le sien en retour.

Ouf ! Je suis rassurée, j’avais peur de devoir annoncer à l’une ou l’autre que son rôle lui serait destitué !

Qu’est-ce qu’on fait pour ce baptême ?

Pour celui de PetitePerle, nous avions privatisé une petite cave à vins / restaurant. Pour Barbouille, ce sera repas à la maison ! En espérant qu’il fasse beau… Nous n’avons rien d’arrêté à l’heure actuelle mais notre choix se porte plutôt sur la location d’une grosse poêle à paella. L’objectif sera un repas convivial.

Bien entendu je regarde déjà pour une petite décoration sympathique ! J’ai hâte de m’y mettre ! Et puis je flâne sur quelques DIY pour des cadeaux aux invités, mais je n’ai rien décidé de ferme et définitif pour le moment. Par contre, j’ai déjà trouvé le faire-part !

On invite qui ?

Comme pour PetitePerle, uniquement la famille très proche. Nous avons une vision très intime du baptême. Néanmoins, nous pensons convier les amis proches au goûter de l’après-midi.

A l’heure où j’écris cet article, il nous reste encore du boulot :

  • finir de constituer le dossier du baptême avec tous les papiers demandés
  • réserver le traiteur
  • préparer la décoration
  • et plus important : se rendre à la réunion de préparation

Mais je te raconte tout ça dans un prochain article !

Et toi ? As-tu fais baptiser ton enfant ? Si oui, comment s’est passée la préparation ? As-tu des idées à me donner pour les cadeaux aux invités ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !