Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon bébé PAG : premières semaines


Publié le 18 mai 2020 par Étoile

Mon Petit Poussin est donc arrivé à 38 SA comme je l’expliquais ici et nous avons été 5 jours en unité Kangourou.

Mais que se passe-t-il donc de retour à la maison ? Il me semble important d’aborder le sujet, car je n’avais reçu aucun conseil ou instruction de la maternité. Heureusement j’ai été suivie par une sage-femme extraordinaire !

Nous sommes sortis de l’hôpital avec un Petit Poussin d’un peu moins de 2,3 kg. Ayant fait le choix de l’allaitement exclusif, tu te doutes que la principale angoisse, c’est la prise de poids ! 48 heures après notre retour de l’hôpital, bébé stagne. Grâce aux excellents conseils de ma sage-femme, nous avons vite résolu le problème tout en restant en allaitement exclusif (ouf !).

J’ai eu de la chance : Petit Poussin a su téter 24 heures après sa naissance. Je m’étais aussi aidée d’un tire-lait pour stimuler. Ma montée de lait a eu lieu à J+3. Alors pourquoi bébé stagne ? C’est simple : à l’hôpital, facile de réguler sa température dans un environnement à 26 degrés, moins évident dans une maison avec 6 degrés de moins. J’ai donc couvert mon bébé : collant, chaussettes, pyjama velours, gilet en maille & bonnet alors que nous sommes au printemps. J’ai en outre limité les bains à un par semaine (oui, oui tu as bien lu), et nous ne sommes pas sortis (du tout) de la maison pendant un bon mois. Objectif : éviter toute déperdition de chaleur brûlant des calories. Sur cette période, bébé a pris en moyenne 20 g par jour, ce qui est dans la norme. Je me souviens que les extrémités avaient vraiment du mal à se réchauffer (mains, pieds et nez). Une fois qu’il a su réguler correctement sa température à domicile (vers 2,8 kg environ), nous avons pu sortir un petit peu et sommes passés à une prise de poids de 35/40 g par jour.

Crédit photo (creative commons) : fancygrave1

C’est bête mais personne ne m’avait parlé de ce risque à l’hôpital. Pour moi, je sortais avec un bébé qui était censé réguler sa température, mais en fait, pas du tout dans des conditions de vie habituelles. Je me suis donc retrouvée à le peser toutes les semaines jusqu’à ses deux mois. J’ai lâché prise et je me suis détendue à 4 kg même s’il régulait déjà parfaitement à 3 kg – poids qu’il a atteint vers sa cinquième semaine.

Un bébé PAG, c’est aussi un bébé qui flotte dans ses vêtements, qui met des couches taille 0 au début. La taille naissance était trop grande au début, et le 1 mois a duré plusieurs semaines. Au moment où j’ai écris cet article, il avait deux mois et j’étais entre le 1 mois & le 3 mois en fonction des marques. Bref, j’ai du revoir un peu sa garde robe en dernière minute. J’ai eu aussi de nombreux commentaires quand j’ai commencé à le sortir après ses un mois: « il est petit ! », « il vient de naître ». J’ai eu cette remarque jusqu’à ses six- sept semaines de vie. Il a fini son deuxième mois juste en dessous des 4 kg.

J’ai trouvé aussi que c’était un bébé beaucoup plus fragile les premières semaines par rapport à mon aîné né à 3,1 kg. Une attention de tous les instants, un bébé à garder en permanence auprès de soi et vraiment très très mince. Je l’ai trouvé plus apaisé vers six semaines, période où il a commencé à beaucoup grossir et à s’éveiller en même temps que les premiers sourires. C’est aussi à cette période que l’allaitement s’est bien lancé.

Enfin, c’est un bébé qui a eu un peu plus de soucis de peau. Il a totalement pelé pendant un mois, et surtout il a deux angiomes dans le visage qui devraient (normalement ?) disparaître. Ce sont les angiomes typiques des prématurés / bébé PAG sur le front & les paupières. Il a aussi deux angiomes plan (tâches de vins) sur un poignet & une épaule, ainsi qu’une autre forme d’angiome dans la nuque (couleur rose cette fois). Dis comme ça on a l’impression qu’il a des tâches de partout, mais elles sont discrètes et semblent rester stables.

D’un point de vue médical, il a passé aussi très rapidement une échographie rénale de contrôle, car les reins sont a priori fragilisés dans le cadre d’un RCIU. RAS dans notre cas.

En soit, ces premières semaines n’ont pas été « si compliquées » mais ont demandé une vigilance accrue et une surveillance très minutieuse de son poids. Cette période m’a quelque peu angoissée, car j’avais très peur que mon allaitement exclusif ne suffise pas. J’ai eu une période difficile entre la troisième et la cinquième semaine où j’ai douté, car bébé pleurait beaucoup et donnait cette impression d’avoir toujours faim. Mais je n’ai pas craqué avec des compléments : il a juste passé de nombreuses heures au sein 🙂

Et toi, comment as-tu vécu les premières semaines avec ton bébé, en particulier si celui-ci est né dans des conditions un peu différentes ?


 


Commentaires

5   Commentaires Laisser un commentaire ?

Marina

Ici, ce fut l’inverse. Bébé d’un beau poids que je voulais absolument bien couvrir à la naissance mais qui avait trop chaud ! Tout le temps, au point de faire des crises et de passer ses nuits en body + gigoteuse. Il nous a fallu du temps pour comprendre qu’il avait chaud et laisser de côté notre instinct et les conseils (gentils) de la famille et des amis un peu étonnés.

Ici, on nous a conseillé d’attendre que le cordon tombe pour donner le premier bain et après, 1 bain/semaine jusqu’à ses 4 mois; 2-3 jusqu’à ses 1 ans. (Avec exception bien sûr s’il se salit ou passe la journée dans le parc/à la plage). Ca limiterait les problèmes de peau.
Donc tu ne me choque pas du tout !

Contente de voir que bébé et toi allez bien !

le 18/05/2020 à 11h54 |

Madeleine

Coucou. Ici aussi on nous a conseillé un bain par semaine au moins les 6 premiers mois (avec nettoyage des fesses bien sûr lors des changes! Et visage et mains plusieurs fois par jour !)
Moins de pb de peau et d allergie à priori.
Aujourd’hui il a 2 ans et demi, et c’est deux bains par semaine, sauf comme Marina, parc, plage, bac à sable… (il est chez une nounou)
Bon, par contre, il entre à l’école en septembre, je pense qu il faudra mieux un bain tous les soirs!

le 18/05/2020 à 20h46 |

Marmotte

Ici ma Loupiote a 3 mois mercredi. On a vécu une grossesse compliquée /stressante avec suspicion de trisomie 13 ou 18, contrôles de croissance à Necker car petit bébé… Puis à la semaine 26 on nous a lâché, finalement elle serait petite mais tout allait bien ! Et bien pas du tout… On a découvert une petite fille dans les normes, 3kg235 et 50cm aujourd’hui elle pèse 5kg400 et mesure 60cm. Mais les premières semaines ont été stressantes: j’analysais tout, mon médecin me voyait toutes les semaines. J’ai absolument voulu l’allaiter et ça a marché rapidement, elle a pigé de suite mais a pris son temps pour grossir.
Aujourd’hui tout va bien, elle est super tonique et est loin d’être en retard au niveau développement…

le 18/05/2020 à 21h38 |

Anne

Bébé normal ici mais avec un très bel angiome sur un de ses bras et si ça peut te rassurer à 3,5 ans il a quasiment disparu. C’est venu progressivement entre 2,5 et 3,5 ans. Le bébé d’une amie qui a également un angiome sur le visage a vu celui ci disparaître en quelques jours à la même période. 😉si ça peut te rassurer. Mon dermatologue m’avait précisé que sinon il y a possibilité de les enlever quand ils sont mal situés.

le 19/05/2020 à 06h50 |

Jen

Petit poids ici aussi. Le premier mois, il a pris un kilo ! On était fier, et puis ensuite, il a arrêté de grossir autant. Il s’est maintenu sur la courbe de poids la plus petite. C’est un joli bébé tout fin ! Le poids est donc toujours une de mes préoccupations. Dès qu’il mange peu, je m’inquiète (et ça arrive souvent ! )

le 23/05/2020 à 10h16 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.