Menu
A la une / Récit de grossesse

Bienvenue à Maman Ours, future maman de mai 2019 !

J’essaie ? J’essaie pas ? J’ai bien envie, mais… j’ose ?

Allez, je tente !

« Nous t’accueillerons avec grand plaisir en tant que chroniqueuse sur Dans Ma Tribu !! »

Aaaaaah !!!!!! Trop bieeeeeen !! (oui, il va falloir que je me calme sur les voyelles et les points d’exclamation, mais c’est que je suis très contente, vois-tu !)

Je vais donc pouvoir te raconter toute ma vie plein de choses !

Mais si je commençais tout d’abord par me présenter ?

Toc toc toc, qui est là ?

Je suis donc Maman Ours, bientôt la trentaine (ahum), et avec Papa Ours, nous attendons notre premier enfant pour mai 2019 !

J’adore lire, papoter, faire des listes, être reloue et j’en passe. Papa Ours et moi sommes un peu geeks (juste ce qu’il faut !), un peu écolos (on essaie !), un peu féministes (ou plutôt humanistes si le terme n’était pas déjà pris), on aime faire des beaux voyages, mais aussi notre canapé !

Mon envie de maternité n’est pas du tout récente, au contraire. Mais bizarrement je suis plutôt sereine depuis que je suis enceinte. « Bizarrement », car c’est un rêve de longue date et j’ai une petite tendance stressée / contrôle freak par moments.

Papa Ours est très impliqué dans la grossesse (j’utilise la formule type. Chez nous, justement, ça nous paraît  complètement normal…) : il vient à tous les rendez-vous, retient tout ce que je lui raconte de mes lectures, on prévoit de s’arrêter aussi longtemps l’un que l’autre pour s’occuper du bébé… Il est même possible qu’il vienne de temps à autres te raconter les choses de son point de vue.

Petit OursCrédit photo : photo personnelle 

Mon bidon tout rond !

Je jure solennellement…

De tout te dire ! Je fais partie de celles qui aiment bien tout savoir d’un sujet pour se sentir à l’aise avec. J’ai donc (depuis longtemps) beaucoup lu et tendu les oreilles quand une conversation parlait grossesse, accouchement ou maternité… Et j’ai souvent été bien déçue ! Beaucoup de choses sont passées sous silence, que les personnes soient « pudiques », pensent qu’il ne faut rien dire aux nullipares (pour les protéger ? ne pas les décourager et risquer l’extinction de l’espèce ?) ou aient signé le célèbre accord de confidentialité des jeunes accouchées (on en parle de « l’accouchement s’est bien passé, la maman et le bébé se portent bien »…  Mais encore ??).

Et malgré toutes ces années à me cultiver, je découvre plein de choses (non, toutes les femmes enceintes n’ont pas des nausées, mais la moitié… par contre c’est relativement classique de saigner occasionnellement du nez, c’est moins célèbre ça, tiens !). Donc promis, je te dirai tout, tout, tout* ! Comment ça, tu ne veux pas savoir à quoi ressemblera mon bouchon muqueux ? rooh, allez ! non ? bon…. Je ne mettrai pas de photo alors ! Ce ne sera bien sûr que mon petit cas personnel, et toutes les grossesses sont différentes, mais c’est toujours un exemple.

* les promesses, c’est sérieux, alors soyons précis : à l’exception de ma vie intime. Parce que ça, c’est intime ! (héhé, mais elle est futée la petite nouvelle !)

Après, on aura des enfants. Mais, pour le moment, on a des principes…

Au programme des jeunes futurs parents naïfs et optimistes que nous sommes, j’espère pouvoir te parler de plein de choses (bavarde, moi ?) : mon accouchement (rapide et naturel), mon allaitement (simple et facile), et diverses pratiques qu’on aimerait tester, qu’on soit complètement convaincus ou juste curieux. Par exemple, les couches lavables (je cherche encore un modèle auto-lavant), le cododo (oui parce que notre bébé va dormir la nuit ! Petit Ours, ceci est un message subliminal, je répète, ce message est pour toi !), le portage (vu l’état des trottoirs par chez nous, ça risque d’être une obligation plus qu’un choix), etc.

Voilà, maintenant que j’ai été complètement honnête, sois gentille, ne gardes pas ce paragraphe dans un coin pour me le ressortir dans six mois, quand mon bébé regardera la télé en pyjama à trois heures du matin avec un biberon de soda à la main et que je somnolerai à côté « mais j’étais vraiment fatiguée »…

En vrai, on fera ce qu’on pourra !

FamilleOurs

Crédit photo (Creative commons) : Alexas_Fotos

Peut-être que notre vie ressemblera bel et bien à cette jolie image dans six mois…
Allez, laisse-moi y croire encore un peu !

Il faudra aussi que je te raconte le côté pratique des choses et notre organisation pour préparer l’arrivée de Petit Ours, car on est en plein dedans. J’adore organiser et faire des listes ; mais c’est quand même assez difficile de s’y retrouver avec tout ce qui existe en puériculture ! Liste de naissance ou pas ? (un indice : j’aime les listes !) Quels objets nous faut-il vraiment et desquels peut-on se passer ? Comment les choisir, ces objets nécessaires ?

Par contre, je ne suis pas sûre d’être capable de te décrire notre désarroi absolu devant le rayon poussettes « ok, elle, elle roule… elle, aussi… euh c’est quoi la différence entre ces 42 modèles ? ».

Et bien, c’est que j’en ai des choses à raconter ! (#MamanPapoteuse) Prête ?

Et toi, tu préfères tout savoir sur ce qui t’attends ou avoir la surprise sur le coup ? Tu es déjà complètement équipée depuis le premier trimestre et prête à accueillir ton bébé, ou tu te dis que tu as bien le temps et que les magasins ne fermeront pas à sa naissance ? Et surtout : est-ce que toi aussi, tu as déjà envisagé de choisir ta poussette grâce à un bon vieux tirage au sort ??

A propos de l’auteur

Un petit Ours va bientôt rejoindre la famille Ours ! Il va tomber dans une marmite un brin écolo, un brin geek, mais pas que ! Et en attendant, je vais te raconter ma grossesse tranquille, en long, en large et en travers (bavarde, moi ?).