Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

A la une

Femme enceinte

Ça te dirait de devenir chroniqueuse grossesse ?

Après une première expérience très enrichissante, Dans Ma Tribu remet le couvert et part à la recherche de nouvelles chroniqueuses grossesse !

Tu as tout le temps envie de parler de ta grossesse ? Tu aimes écrire ? Tu voudrais partager avec les lectrices tes petits doutes et tes conseils de future maman ? N’hésite plus et rejoins notre super équipe de chroniqueuses !

Bébé sort sur maman

Notre premier mois ensemble

Une fois mon accouchement idyllique et les formalités d’usage (tétée de bienvenue, comptage de tous les doigts de main et de pied – cinq partout, ouf !, gros câlins et émerveillement total) terminés, on m’installe dans ma chambre.

Je vais y rester plusieurs jours, puisque j’ai choisi exprès une maternité qui propose des séjours « longs » (cinq jours en moyenne). Je me dis qu’en cinq jours, on aura le temps de me montrer tout ce que je dois savoir avant de rentrer avec notre Princesse.

Enceinte dans la rue

Comment j’en suis arrivée à ne plus supporter grand-chose en fin de grossesse…

Au début de ce troisième trimestre de grossesse, je commence doucement à me sentir mieux dans ma peau, mais j’ai parfois l’impression que personne ne m’y aide. L’entourage, les gens dans la rue… sont souvent carrément vecteurs de stress, et ça me rend extrêmement critique.

J’en ai marre : du regard des autres, de leurs réactions, des conseils de mon entourage, de mon mari qui ne sait pas comment faire pour bien faire… Les hormones y sont sans doute pour quelque chose !

Regarder par la fenêtre

Ma grossesse par don d’ovocyte : et si on essayait ailleurs ?

En août 2014, nous sommes mariés, avons fait un superbe voyage de noces, Monsieur Aragorn a créé son entreprise et la maison est construite. Il reste encore beaucoup de choses à y faire, mais l’essentiel est là : nous pouvons emménager. En somme, tous nos projets se sont concrétisés. Tous, sauf un.

Sur les forums que je fréquente, beaucoup de femmes parlent d’une solution alternative aux CECOS : l’étranger.

Cowboy

Quand l’homme accoucha dans la douleur

Rendez-vous était donc pris pour la fameuse chirurgie exploratrice. Par respect pour le lectorat masculin (sait-on jamais !), je ne t’expliquerai pas en détail de quoi il s’agit. Mais en gros, il est question d’aller chercher les spermatozoïdes à la source.

Dix-huit mois après le début de nos essais, deux ans après m’avoir dit « Oui ! », Monsieur Loup passait donc sur le billard.

Enceinte en robe

Se sentir belle et épanouie pendant la grossesse

Il n’est pas toujours évident de se sentir bien pendant sa grossesse, notamment à cause des fameux maux de la grossesse, d’une prise de poids qu’on a du mal à accepter et/ou d’un corps qui se transforme. Voici quelques pistes pour te sentir mieux et prendre soin de toi !

Attention, je ne dis pas pour autant qu’il faut se faire une beauté tous les jours. De plus, ça peut être un budget… Je te donne mes astuces…

Mon accouchement déclenché : et si en fait, j’évitais le déclenchement ?

J’ai rendez-vous avec mon gynécologue. Tout est parfait, propice à un déclenchement. J’ai le col court et mou, limite ouvert. Bébé est bas et a une bonne taille et un bon poids. Et comme il y a peu de liquide amniotique, il ne vaut mieux pas, de toute façon, que ma fille reste trop longtemps dans cet environnement.

Je rediscute avec mon gynéco, et nous sommes toujours d’accord pour partir sur un déclenchement.

Couple et bébé

Bébé, mon couple et moi

Aujourd’hui, j’aborde un des aspects qui m’interrogeaient le plus avant d’avoir un enfant. Ou plutôt, un des aspects qui m’angoissaient le plus à l’idée de me lancer dans l’aventure bébé.

L’idée de cet article est de te préparer, toi, future maman, ou de te rassurer, toi, jeune maman : il est tout à fait normal d’avoir besoin d’un temps d’adaptation pour se retrouver en tant que couple.

Nurserie

Mon début de grossesse gémellaire : choisir la maternité

Ça y est, il semble que la grossesse soit bien partie. J’en suis à 6 semaines, donc encore loin des 12 qu’on a coutume d’attendre avant de considérer que les risques majeurs de fausse-couche sont écartés.

Et pourtant, à peine rassurée sur l’évolutivité de ce début de grossesse, me voilà déjà en panique : internet me dit qu’à Paris, il faut s’inscrire à la maternité dès le premier mois de grossesse. Et une amie me dit qu’elle a dû postuler dans trois endroits différents pour être sûre d’accoucher quelque part ! Bref, je ne suis pas encore totalement sûre que tout ira bien, mais je dois déjà savoir où j’accoucherai !!

Pieds de bébé dans le ventre

Quand j’ai appris que mon bébé était en siège…

Après la première et la deuxième échographies, qui étaient attendues avec beaucoup d’impatience (première fois qu’on voyait le bébé, première fois qu’on voyait son visage, découverte de son sexe, etc.), nous nous rendons à la troisième échographie comme à un examen de routine – mais avec beaucoup de joie, parce que quand même, on va voir notre bébé une dernière fois avant de le voir en vrai !

J’avais juste oublié (consciemment ?) un petit détail, et pas des moindres : c’est à ce moment-là que l’échographiste vérifie que le bébé se présente bien la tête en bas.