Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Vie de maman

Les changements provoqués par la maternité

Quand je fais le bilan : la maternité

Tous tes magazines féminins préférés te le diront : l’accouchement, c’est un tsunami ! Et on te le dira moins, mais la grossesse, c’est un peu la tornade qui le précède… Après ces deux gros gros chamboulements, forcément, le « pays » n’est plus tout à fait le même.

Voici ce que la maternité a changé chez moi…

Faire du camping avec un bébé de 2 mois

Sous la tente avec un bébé de 2 mois !

Depuis notre premier été ensemble, avec Monsieur Solex, nous partons tous les ans quelques jours en camping sous la tente. J’attends tous les ans avec impatience ces quelques jours de retour à la nature.

Bref, c’est vraiment un moment qu’on apprécie beaucoup. À tel point qu’on n’avait pas envie d’y renoncer avec l’arrivée de notre bébé. Et qu’on a décidé de camper avec notre bébé de 2 mois et demi.

Trouver le bon pédiatre

Soigner mon bébé : difficile de trouver les professionnels qui nous conviennent !

À 1 mois de vie, bébé a eu un « petit rhume ». Rien de très grave, ni de très spectaculaire… Néanmoins, nous nous sommes mis, son papa et moi, au mouche-bébé. Très honnêtement, ce n’est pas mon « dada », et j’essaye d’éviter autant que possible.

C’est à cette période que je me suis posé la question du suivi de bébé. Qui a donné lieu à un long parcours du combattant. Allez, je te raconte le premier round !

Reprise du travail congé maternité

Ma reprise du boulot : la séparation, l’allaitement et la fatigue

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, je dois reprendre le travail après trois mois passés avec mon petit bébé d’amour. Et je découvre l’ambivalence de cette période.

D’un côté, j’ai super envie de reprendre le travail. J’ai envie de retrouver mon fils le soir et de profiter de toutes les minutes avec lui, contrairement à la fin de mon congé maternité, où le quotidien avec lui devenait monotone et où j’avais envie de pouvoir me retrouver un peu sans lui. Oui mais… D’un autre côté, je n’imagine pas pouvoir vivre dix heures par jour sans voir mon bébé !

Changements du corps pendant la grossesse

L’acceptation de son corps pendant et après la grossesse

Voici le sujet de ton épreuve de philo. Tu as quatre heures.

Je plaisante, évidemment ! J’écris cet article dans le but de m’auto-déculpabiliser ! Quand j’étais enceinte, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres sur le changement du corps pendant la grossesse, et encore plus après l’accouchement. Alors je voudrais juste te dire comment ça s’est passé pour moi.

Pleurs du soir

Les premiers mois : un bébé idéal malgré les pleurs du soir

Le premier mois a été le plus difficile, à cause des pleurs du soir, qui pouvaient durer trois heures montre en main !! Mais commençons par le début : à la maternité, Petite Fleur pleurait beaucoup, et se calmait vers 2h du matin. Puisqu’on venait nous réveiller à 7h pour la pesée du bébé, nous étions toutes les deux très fatiguées…

Le soir de notre retour à la maison, elle s’est endormie après le biberon de minuit. Victoire ! Ce n’était donc que la maternité qui provoquait ces pleurs ? J’avais de grands espoirs… qui ont été anéantis, piétinés même, le lendemain soir.

Se remotiver après les crises de son enfant

Quand j’ai besoin d’une remotivation…

Il y a quelques jours, je suis passée par une phase très difficile. Au-delà de l’épuisement et de la frustration, je me suis mise à déprimer. Au point que j’ai dû faire d’énormes efforts pour garder mes larmes jusqu’au moment où la baby-sitter a pris le relais et où j’ai pu m’effondrer dans ma voiture.

Je suis rentrée une bonne heure plus tard, de bien meilleure humeur. Mais du coup, j’ai culpabilisé de mon état précédent. Et je me suis promis d’écrire un petit texte pour lui dire combien je l’aime.

Tout donner pour la diversification alimentaire

Notre diversification alimentaire très permissive

Suite à mon article sur nos sacro-saints principes parentaux, quelques lectrices avaient relevé la manière dont nous avions instauré la diversification alimentaire de notre fille. J’avais donc envie de t’expliquer plus en détail le principe de cette diversification, et ce qui nous avait motivés à l’adopter.

Toutefois, c’est un sujet délicat : ce qu’on a appliqué tient plus du domaine médical que d’une préférence éducative.

Coliques du nourrisson

Les coliques du nourrisson : les reconnaître et les apprivoiser

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui concerne beaucoup de jeunes parents, surtout lorsqu’il s’agit de leur premier bébé : les coliques du nourrisson.

Inattendues, déconcertantes… les coliques du nourrisson ne sont faciles à vivre ni pour bébé, ni pour nous les parents.

Séjour à la maternité fatigant

Les visites s’enchaînent à la maternité

Après ma césarienne, j’ai passé cinq jours à la maternité. Le premier jour a été celui de l’accouchement. Je suis retournée dans ma chambre vers 15h. J’y ai retrouvé mon mari fraîchement papa et Petite Fleur, qui dormait dans son lit.

Mon mari est rentré dormir vers 23h, et je me suis retrouvée seule avec ma merveille. Les premières tétées se sont plutôt bien passées, mais j’ai laissé (avec beaucoup d’appréhension) le bébé aux sages-femmes pour la nuit. Car oui, à cause de ma césarienne toute fraîche, je n’arrivais pas à la prendre dans les bras sans aide.