Menu
A la une / Prénoms

Choisir les prénoms, entre évidence et galère

Si tu es maman ou enceinte, sache que tu peux te classer dans une des deux catégories en recherche de prénoms : soit tu as déjà le prénom (avant même d’être enceinte parfois), soit tu vas écumer internet et les livres à la recherche du Prénom !

Oui je schématise énormément, parfois ce n’est pas aussi tranché ! Mais j’ai été dans les deux catégories pour mes enfants, que ce soit pour le premier ou leur second prénom…

Avec Mari Babru on a choisi de ne pas révéler les prénoms de notre progéniture une fois le choix validé. Sache que si tu souhaite le dire  c’est un jeu d’équilibriste qui s’offre à toi …

Pour PetitePerle

C’était tellement simple ! Je m’en rappelle comme si c’était hier ! On devait avoir la petite vingtaine Mari Barbu et moi, on rentrait de vacances en voiture en discutant des prénoms de nos hypothétiques futurs enfants…

Et bim, ce prénom est tombé comme une évidence ! Ce serait celui-là et pas un autre si nous aurions une petite fille. Je souhaitais un prénom qui puisse se prononcer facilement dans plusieurs langues, dans plusieurs pays. Le prénom parfait à mon sens… Pas ridicule pour une petite fille ni pour une femme d’âge mûr, facile à écrire, connu mais peu donné… le combo parfait !

Lorsque le gynécologue nous a annoncé le sexe, on n’a même pas eu besoin de réfléchir. Je m’en étais même voulu d’avoir acheter le livre des prénoms (il me servira peut-être pour le deuxième…).

Là où les choses se sont corsées c’est quand j’ai dis à Mari Barbu que je voulais un deuxième prénom pour PetitePerle. Lui n’était pas d’accord mais mon côté officiel d’état-civil a donné les bons arguments pour le faire plier. D’accord mais quoi comme deuxième prénom ?

J’avais voulu le prénom de mon arrière-grand-mère que j’adore mais que tout le monde nous a dit qu’il était ridicule. Aller je suis sympa, je te le donne : Rosalie. Quel beau prénom… Véto de la famille sur ce deuxième prénom (alors que personne ne connaissait le premier …). J’ai donc laissé Mari Barbu choisir comme j’avais insisté pour ce second prénom. Il en a choisi un qui était dans son top trois et qui a un rapport à la religion. D’accord de mon côté !

Pour Barbouille

C’était nettement moins facile ! Avant de connaître le sexe, on avait déjà trois prénoms de fille. Un coup de cœur de moi, un coup de cœur de Mari Barbu et un qui nous plaisait beaucoup à tous les deux qui aurait pu être un compromis. Mais difficile de se mettre d’accord.

Par contre pour les prénoms de garçons c’était très compliqué. Mari Barbu avait son idée et ce serait celle-là et pas une autre ! Sauf que non ! Je détestais sincèrement ce prénom ! Vieillot, connoté…

J’ai passé des heures entières à écumer internet, mon livre des prénoms, le livre ancien où les femmes de ma famille puisent leur inspiration depuis des décennies… Tout ce que je proposais essuyait un refus catégorique de Mari Barbu. Il y en a bien un qu’il aimait mais c’est un prénom unisexe principalement donné aux filles.

On s’est disputés, fait la tronche pendant plusieurs jours. Jusqu’à que je dise à Mari Barbu que ce serait négatif quoi qu’il arrive pour le prénom qu’il avait choisi, je lui en ai proposé plein (une centaine !) maintenant à lui de m’en proposer d’autres.

Il ne m’en a plus parlé pendant plusieurs jours. Et un soir, il me sort ce prénom. J’aime bien mais sans plus. Mais quand il me le dit, je sens bien qu’il y a quelque chose derrière ; alors je lui tire les vers du nez.

Il était très proche d’un cousin à lui, ils avaient le même âge et passaient leur enfance ensemble. Ils étaient comme des frères. Malheureusement, ce cousin est parti trop tôt, en plein dans son adolescence. Cette histoire, je la connais depuis le début de ma relation avec mon chéri. Le prénom qu’il avait choisi était en quelque sort un hommage puisqu’il s’agit d’une partie du prénom de son cousin, mais il a modifié la consonance finale. J’aimais bien cette finalité latine qui me rappelle ce prénom très donné en Italie, patrie de feu ma grand-mère.

Je n’ai pas adoré ce prénom immédiatement mais plus je le répétais à mon bébé, plus je l’aimais. Après des semaines, j’ai fini par me dire que ce serait ce prénom et pas un autre; J’ai donné mon accord à Mari Barbu.

Alors puisqu’il a « choisi » le prénom, c’est à moi que revient le second prénom ! Tu te rappelle ce prénom unisexe dont je t’ai parlé plus haut ? Ça sera celui-ci ! Mari Barbu l’aime beaucoup aussi alors on se met enfin d’accord ! Heureusement car Barbouille est arrivé à peine un mois après …!

crédit photo : StockSnap

Pour un deuxième, la difficulté c’est qu’il faut que le prénom soit harmonieux avec celui de l’aîné. Sans pour autant que ça fasse couple : genre Bart et Lisa par exemple !

Je trouve que c’est un exercice très périlleux de dénicher le prénom, il faut penser aux initiales mais aussi aux éventuels diminutifs. Aux blagues que les enfants pourront faire mais aussi à la sonorité avec le nom de famille… Bref, on n’a pas le droit à l’erreur !

Concernant les deuxièmes prénoms, j’aimais assez l’idée de donner ceux du parrain et de la marraine mais ceux de mes petits ont été choisi après la naissance !

Et toi ? As-tu trouvé facilement les prénoms de tes enfants ? Préfères-tu les prénoms classiques ou originaux ? Est-ce que tu as choisi plusieurs prénoms ?

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !