Menu
A la une / Essais bébé

Comment l’envie d’être parents nous est venue

Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… ou pas ! Notre histoire est très différente des contes de fée et je vais te raconter ses débuts.

Au départ tout semblait simple

Quand j’ai rencontré M. Chéridamour pour la première fois, j’ai senti qu’il était le genre d’homme que j’avais toujours cherché. Il n’y a pas eu de coup de foudre mais il dégage une immense impression de gentillesse et de calme, quelque chose d’unique que je n’ai jamais trouvé chez personne d’autre. Nous avons vite sympathisé et lorsque l’amour a finalement frappé à notre porte nous savions beaucoup de choses l’un sur l’autre. J’étais consciente que si je décidais de m’engager avec lui j’aurais à assumer d’être une belle-maman. On avait également parlé bébé et les choses semblaient claires : il n’en voulait pas (plus) et de mon côté je n’en avais pas plus envie que ça.

Pour être honnête, je n’avais jamais pensé sérieusement à avoir un enfant. Ma maman m’avait toujours dit « finis d’abord tes études, les enfants tu as bien le temps ». Je n’en avais pas dans mon entourage, cela me semblait être des contraintes, j’avais une trouille monstre de l’accouchement et pour tout dire je ne voyais que les côtés négatifs. Je n’ai jamais été gaga devant les bébés même si je les trouve trognons. Je me sentais un peu mal à l’aise avec le peu d’enfants que je côtoyais (un seul pour dire vrai !) S’il y a des femmes qui veulent des enfants depuis toujours, je ne me sentais pas faite pour ça.

Mon chéri était plutôt satisfait de cet état des choses. Il avait déjà une fille et cela lui suffisait. Il est complètement fou de sa petite et l’aime plus que tout au monde mais il n’a jamais vraiment voulu être papa. Il m’a cependant dit dès le début qu’il se pouvait que je change d’avis. Dans ce cas il ne me refuserait pas d’être maman car cela viendrait du fond de mes tripes et qu’on ne peut pas lutter.

Toc toc toc, l’envie apparaît…

Crédit photo (Creative Commons) : RitaE

Comme souvent il a eu raison (mais chut, il ne faut pas le lui dire !) Je ne sais pas si c’est l’horloge biologique. Si c’est d’avoir des amis qui se sont mis à avoir des enfants. Si c’est le fait de vivre avec Grande Puce au quotidien et de se rendre compte que les difficultés sont si infimes par rapport au bonheur qu’un enfant procure. Toujours est-il qu’il m’a fallu moins de 3 ans pour vouloir ce bébé.

Voir mon chéri s’occuper de sa fille au quotidien, réaliser à quel point il était un papa merveilleux m’a petit à petit fait changer d’avis. Le déclic réel a eu lieu lors de la naissance du fils de son presque frère. C’est la première fois que je câlinais vraiment un bébé. Le voir dans les bras de M. Chéridamour à la maternité m’a donné une envie irrépressible et immédiate de pleurer, moi qui contrôle toujours mes émotions. J’ai compris instantanément que je voulais qu’il tienne NOTRE bébé dans ses bras.

J’ai découvert peu de temps après une chanson qui résume ça à la perfection : « j’veux d’la marmaille » de Linda Lemay. Je n’ai jamais voulu d’enfant tout simplement parce que je n’avais jamais rencontré l’homme qui me donnerait envie d’en avoir (n’est-ce pas Urbanie ?)

Mon univers a basculé
J’veux d’la marmaille à moi
Et c’est depuis qu’t’es arrivé
Que j’veux d’la marmaille…
… J’veux d’la marmaille de toi.

Le début de notre aventure

2 mois après j’arrêtais la pilule avec la bénédiction de M. Chéridamour qui lui aussi avait envie d’avoir un enfant avec moi (« un bébé moitié toi et moitié moi, il sera le maître du monde ! » dixit mon homme toujours dans la modération). J’avais déjà 31 ans et une petite crainte au fond de moi due à mes cycles tardifs et parfois anarchiques. J’ai aussitôt pris rendez-vous avec le gynécologue qui pouvait me recevoir le plus rapidement (soit un mois après).

Mon homme et moi étions très excités par cette nouvelle aventure et plein d’espoir.

___

Et toi, as-tu toujours voulu des enfants ou bien cette envie est-elle apparue sur le tard ?

A propos de l’auteur

Coucou ! Moi c'est Mme Espoir. J'ai 37 ans, mon mari et moi sommes ensemble depuis 9 ans et je suis l'heureuse belle-maman d'une Schtroumpfette de 12 ans. Après des années de galère en PMA, mon mari et moi avons décidé de nous lancer dans l'adoption. La route est encore longue avant de devenir maman !