Menu
Témoignage

Comment manger équilibré pendant la grossesse

Aujourd’hui, je vais te parler du sujet qui fâche : la prise de poids. C’est LE sujet dont on ne veut pas parler quand on a été enceinte. Et quand une autre future maman me demande : « tu as pris combien pour ta première grossesse ? » je lui réponds inlassablement « beaucoup ».

Pour tout te dire, je ne sais pas si même Jules sait exactement combien j’ai pris (et je n’ose pas lui demander, je préfère rester dans le doute).

Tu l’auras compris, j’ai pris beaucoup la première fois. J’ai perdu près de 20 kg entre la naissance de Pioupiou et le début de cette grossesse et je ne compte pas recommencer ! Donc cette fois-ci je fais attention.

Mais faire attention, ça ne veut pas dire se priver de tout, ne plus manger de sucre ou de gras et faire tous ses légumes à la vapeur. Non ! J’ai prévu de « faire attention » et me faire plaisir en même temps, le tout étant de rester raisonnable.

fraises

Il y a trois catégories d’ aliments : les aliments très autorisés, les aliments très interdits et les aliments soumis à contrôle.

Dans une journée normale, je dois manger :

  • 4 parts de calcium : je mise donc sur un bol de lait le matin, un morceau de fromage à midi et deux yaourts. Là, ça fait 3. La 4ème part est apportée par le reste de l’alimentation. Et je bois de l’eau riche en calcium.
  • 3 parts de fruits et 3 parts de légumes.
  • 1 part de viande.
  • des céréales ou des féculents à tous les repas.
  • 1,5 litre d’eau, réparti sur la journée.

Finalement, ça n’est pas si dur.

Côté interdit, voilà ce que je ne m’autorise pas :

  • L’alcool : pas la moindre goutte pendant la grossesse et l’allaitement (et aucune exception à la règle)
  • Peu de café : me limiter à une tasse par jour c’est bien, ne pas en prendre c’est mieux. Idem pour le thé.
  • Pas de tabac, et autres choses dans le genre, mais ça, c’est évident.

Et il me reste donc la grande catégorie des aliments soumis à contrôle. Ce sont ceux que je ne peux pas manger puisque je n’ai pas eu la toxo (ou alors, à condition de tricher un peu… Je t’explique ça tout de suite après) :

  • Les viandes et poissons crus ou mal cuits,
  • Les fromages au lait cru
  • Les fruits et légumes mal lavés (ceux achetés en sachet prêt à consommer au supermarché sont super pour ça, les conditions de conditionnement sont telles qu’on n’a pas à hésiter).

Certes ça peut paraître compliqué comme ça, mais finalement, je m’y fait bien. Et puis c’est pour la bonne cause !

Mais comme je te le disais un peu plus haut, il y a toujours des moyens de « tricher » un peu pour s’en sortir. Et mon meilleur ami va vite devenir… mon congélateur ! Eh oui ! Parce que les petits « trucs » responsables de la toxo, ils n’aiment pas le froid !* Et je peux sans peur courir chez mon boucher ou mon crémier acheter un beau morceau de bœuf et un coulommiers au lait cru. Je congèle tout ça et après au moins 48h, zoup, le bœuf directement dans la poêle et je peux le manger saignant. Pour le fromage, une nuit au frigo et c’est bon ! Comme quoi !

Et voilà comment j’ai réussi à équilibrer mon alimentation. Verdict au mois de mai !…

*En revanche attention : le congélateur ne tue pas les bactéries du listeria…

Et toi, quelles sont tes astuces ? Tu fais plus attention avec la grossesse ou tu manges comme d’habitude ? Raconte !

A propos de l’auteur

J'ai 30 ans, en couple avec Jules depuis 9 ans, 2 pioupious. J'adore faire la cuisine (surtout la pâtisserie), la mode, et par dessus tout, les travaux manuels dits "ouvrages de dame" (crochet, tricot...). Oui oui oui, c'est possible, même à mon âge, et non non non, ce n'est pas réservé aux grands-mères !