Menu
A la une / Témoignage

Confinement, télétravail et jeunes enfants

9h30: Je viens littéralement de mettre 30 minutes pour allumer mon PC et écrire cette phrase…

Credit photo (creative commons) : DomainePublicPictures

… « MAMANNNNN!!!

« Y a feu! », « Pompiers », « Pin pon pin pon! »… Désolée, je dois aider mon fils à remettre ses cubes dans le bon sens pour former le dessin des vaches pompiers… Je reviens, promis!

9h50: Ca y est, me revoilà. Mince, j’entends le petit revenir…. Ah c’est bon, il a trouvé une voiture, j’ai quelques minutes!

Mon cher mari est en call-conf. Il télé-travaille. Son emploi lui permet. Mais comme il est le seul de nous deux à travailler, et que nous avons besoin de son salaire, je fais tout pour que ses journées de travail se passe bien (Note: mon fils passe sous ma chaise avec ses deux voitures… Je pense qu’il ne m’a pas vu… Mince il s’attaque à son père, je reviens!)

« MAMAN!!!! » …

Donc on disait?

10h: je viens de le lancer sur un jeu d’encastrement. Je dois avoir 10 minutes devant moi.

Je ne travaille pas mais…

Attends, je reviens, mon fils hurle dans sa chambre.

Ah mon mari s’est levé 3 minutes pour me relayer, sa call-conf est fini.

Donc je disais, ici nous avons de la « chance », seul un de nous deux travaille. Moi, chercheuse d’emploi de mon état, je n’ai donc que ça à faire de m’occuper de mon fils (ironie inside…)… Et bien en fait non. Bien que durant cette période de confinement la plupart des entreprises aient stoppé leurs recrutement, il n’empêche, je dois rester alerte.

Entre formation, mis à jour de CV et envoie de mail, j’ai pleins de chose à faire. La lessive aussi, les repas, les courses, etc.

10h10: répis de 5 minutes, c’est la collation du petit.

Ça va être l’heure de sortir les poubelles.

11h: Nous avons sorti les poubelles. Nous sommes aussi allé voir les canards et constater que le micro parc de jeux pour enfants est fermé. Inutile de dire que c’était le dernier répit de mon fils pour se dépenser. Nous nous étions si bien organisé avec les autres parents pour respecter la distanciation sociale. Mais d’après la mairie, ce n’était pas au goût d’une maman qui ne supportait pas voir notre organisation sous sa fenêtre… Mon fils est bien évidemment déçu (comprendre, il s’est roulé par terre…). Nous irons voir les canards plus souvent…

Cette sortie a fait du bien, je pense que je peux me mettre à bosser un peu.

Petit aparté de 3 minutes, mon fils veut aller sur le balcon… C’est bon, je lui ai donné ses voitures. Je me remet au boulot.

11h30: Je disais quoi déjà? Bon là je me remet vraiment au boulot! (Note: je ne me souviens même plus de ce que je viens de faire durant ces 30 dernières minutes avec mon fils…Certainement du ballon sur le balcon, et des gommettes à l’instant).

La sieste!

12h30: Après presque 15 minutes de gommettes, 10 minutes sur le balcon à faire du cheval à bascule, et autres activités diverses, nous avons finit par manger tous ensemble.

13h: Le petit est couché pour la sieste!!! Alléluia! Je vais pouvoir travailler… Ah ba non, c’est l’heure de la vrai pause pour monsieur, et hop Netflix… Bon pas grave, je peux écrire un peu cet article en attendant!

13h20: Mouahahaha, en fait le fils joue au lieu de faire la sieste… Comme il le fait depuis le début du confinement.

13h30: Je finis enfin mon premier devoir! Commencé il y a plusieurs jours déjà! La pause de monsieur est finie, le petit a lâché l’affaire (IL DORT!). Bref je peux enfin continuer ma formation!

16h20: J’ai finis mon objectif de formation du jour. J’ai de la chance, le petit dort encore (pas comme hier). Je peux m’attaquer à la vaisselle non faite depuis… Le début du confinement!

16h30: Le petit est réveillé! Monsieur lui fait prendre son goûter le temps que je lave deux trois trucs pour avancer la vaisselle!

Jusqu’à 18h, on enchaîne les ateliers « je joue au ballon », « activité cirque sur la pelouse de la résidence », « je joue au ballon », « je range les balles et le ballons ».

Et là, c’est mon tour d’aller courir. 20 minutes, autour des petits lacs du quartier. Je peux prendre le temps d’observer les oiseaux, les ragondins et les tortues du coin. Un magnifique héron s’est installé il y a quelques semaines, c’est un cadre superbe. Monsieur gère le petit pendant ce temps: « Il est assez calme, et moi j’ai presque fini ».

19h: Le petit rejoint son père sur ses genoux pendant qu’il finit sa journée. C’est le moment où il lui met de la musique sur son casque de travail, moment tranquille.

Credit photo: photo personnelle

Nous sommes chanceux aujourd’hui, la fin de journée est calme. Il faut dire que je me suis beaucoup occupée de lui, je l’ai encadré durant de longues minutes. Mais j’avais ce temps. Je ne travaille pas.

À toutes celles et ceux qui bossent

Et ça c’est ma journée, que je trouve sportive et intense, alors que je ne travaille pas! Tous les soirs, je suis épuisée.

J’ai une pensée émue à toutes celles et tout ceux qui télé-travaillent avec des jeunes enfants dans les pattes. Les couples où les deux bossent et les personnes seules.

Chaque jour est rempli de ses propres défis: « vais-je tenir mes objectifs? », « le petit fera-t-il la sieste? », « Mince, je n’ai plus de jambon pour les gamins… », « chéri, j’ai une call-conf, tu peux gérer? », « Non! Ne met pas tes fesses sur mon clavier », et j’en passe!

Entre gérer le travail, la vie de famille et l’intendance (pas de cafèt à la maison!), les journées sont très fatigantes.

Télétravailleurs, vous êtes des héros!

Et toi, tu me racontes ta journées de télé-travail avec jeunes enfants?

A propos de l’auteur

28 ans, mariée en mai 2015. Je vis à Montréal depuis un peu plus de 6 ans. Arrivée comme étudiante, je cherche aujourd'hui du travail, en vain... Monsieur et moi entamons notre dernière année de vie Outre-Atlantique. Et cette année va être sportive puisque nous allons accueillir un petit canadien (ou une canadienne) en juin prochain! À la suite de ça nous prévoyons: - un road trip à travers l'Amérique du Nord en van - un retour en France (une 2e expatriation en somme...) - une installation quelque part dans cette France... Après où exactement... On verra! Tout ça avec un bébé! Oui oui! On aime les défis!! Tu peux aussi me suivre par ici : @mme_ebichu sur Instagram et bibichuenvadrouille.wordpress.com pour mon blog personnel.