Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mes conseils à des nouveaux parents


Publié le 15 octobre 2019 par Bibi

J’ai eu la chance d’avoir plusieurs ami(e)s proches qui attendaient un bébé à peu près en même temps que nous. Sauf que j’étais la première à devoir accoucher, de seulement quelques semaines. Et comme je suis quelqu’un de sympa, à quelques semaines avec un nouveau-né, je leur ai écrit un mail détaillant ce qui me semblait ne jamais avoir lu sur le fait d’avoir un bébé. Je me suis principalement arrêtée sur des aspects pratiques, parce que cela me semblait nécessaire.

Voilà donc ce que je leur conseillais, presque mots pour mots…

Pour la maternité

Pour l’accouchement en lui-même, je conseille vivement une bouteille d’eau et des trucs  à grignoter (si la maternité l’autorise). Il te faut aussi une serviette, ne serait-ce que si tu perds les eaux pour le trajet, mais aussi pour essuyer la sueur ou le sang rapidement. Et des trucs pour vous divertir, parce qu’entre les contractions ou si le travail n’avance pas, eh bah c’est assez chiant (surtout pour le papa). Donc une tablette avec Netflix et de la musique, un bouquin, un PC, n’importe quoi!

Pour le séjour à la maternité en lui-même

Pour la maman

  • 2 tenues confortables. Quelque chose d’élastique à la taille et qui permette un accès facile à la poitrine. Malheureusement tu ne pourras pas encore mettre les  vêtements d’avant la grossesse! Globalement ce que je conseille c’est une chemise de nuit qui s’ouvre à l’avant, c’est parfait. (En sachant que ça sera forcement tâché) Et une tenue un peu plus classe pour quand vous avez de la visite ou que vous sortez de l’hôpital. 
  • Des chaussons !! Important pour garder les pieds au chaud tout en étant confortable et qui s’enlève plus facilement que des chaussettes.
  • Du divertissement, les nuits sont longues. Donc tablette, livre, PC, switch, échiquier, ce que tu veux. 
  • Une bouteille d’eau (surtout si tu allaites) et des snacks (pour la nuit notamment). 
  • Peut-être apporter directement ton tire-lait aussi, des fois ça aide à faire venir la montée de lait. 
  • Un chargeur pour ton portable avec un fil LONG. Le mien était minuscule, c’était hyper galère.

Crédit photo (creative commons): Stephanie Pratt

Et pour le bébé

  • 3 body. En gros mets dans ton sac de départ 2 bodies de tailles différentes (un tout petit petit et un plus grand). Et pour les jours suivants on va dire que le papa peut ramener les bodies supplémentaires pour habiller bébé. Avec Pépette on tournait à 1 body par jour mais peut-être que le tien sera un gros dégueulasse.
  • 1 paire de chaussettes. 
  • Pour le jour de la sortie, une tenue chaude, une couverture et un bonnet.
     
  • Et une peluche ! Nous on avait une peluche que j’utilisais pour dormir pendant la grossesse et je suis sure que l’avoir dans son bassinet a aidé Pépette (évidemment, pas la mettre au niveau de la tête quand il dort). 

Pour la vie avec un nouveau-né

  • Avoir tout AU MOINS en double. Le matelas, le drap, le dessous de la table à langer, la couverture, le bonnet à la bonne taille, les tenues pour maman et pour bébé, globalement c’est important d’avoir un rechange pour les moments où il vomira/chiera/pissera dessus. Je dirais même d’avoir au moins 3 dessous de drap et couvertures, pour être sûrs qu’il n’y ait pas d’incidents pendant que la lessive tourne. 
  • Des langes, comme ça et /ou ceux-là. C’est très pratique pour beaucoup de choses. Tu te le mets sur toi pendant le rot pour éviter le vomi, tu le mets sur n’importe quelle surface et tu es sûr que c’est propre pour le poser dessus, ça essuie tout sans être trop invasif… Bref, c’est le truc que j’ai toujours sur moi maintenant. 
  • Mettre tout à portée de main sur la table à langer: des couches et des lingettes évidemment, mais aussi des compresses stériles pour nettoyer rapidement les parties sensibles genre les yeux, du sérum physiologique pour nettoyer le nez, les tenues de bébé, sa lotion, et un gel désinfectant pour les mains (pour vous, hein, pas pour le bébé). Petite astuce si tu n’as pas de robinet à côté : mets de l’eau dans une gourde, ça te permettra d’avoir toujours sous la main de quoi nettoyer rapidement.
  • Pour l’allaitement: un coussin d’allaitement te permet d’être confortable dans la bonne position. On vient d’en acheter un et j’aurai voulu l’avoir plus tôt. Si tu ne veux pas changer de soutif après chaque tétée, je te conseille des coupelles aussi. Et ce tire-lait : hyper rapide, pas trop bruyant, et efficace: je recommande, l’investissement vaut le coup.
  • Privilégier les bodies qui s’attachent par le devant. Au début, avec la fatigue et le manque d’habitude, les trucs qui s’enfilent par la tête, c’était hyper galère pour moi. 
  • Achète tout de suite un coupe-ongles ou ciseaux pour bébé ! Je ne me rendais pas compte, mais ça pousse vite, et ils s’auto-griffent rapidement ces petites bêtes-la…

Crédit photo (creative commons): József Kincse

Ce que je rajouterais

Voilà donc ce que je conseillais aux futurs parents. Et à relire, je suis d’accord avec tout ce que mon plus jeune moi disait… Donc je t’en fais profiter aussi !

Maintenant que Pépette a un an et que cette période de nouveau-né est passée, je rajouterais juste deux petites choses, qui ne sont pas matérielles mais d’un intérêt plus général:

  • Pendant les premiers mois, tu n’auras pas de rythme. La routine est impossible avec un bébé. Du jour au lendemain, son temps de sieste, de manger, d’éveil peut changer du tout au tout. Ça a été très déstabilisant pour moi, mais une fois que tu lâches prise et que tu n’essaies plus de trop prévoir à l’avance, ça va mieux – ce qui m’amènes au deuxième point:
  • Ça va aller mieux. Tu vas peut-être passer par des jours, des semaines, voire (si tu as moins de chance) des mois difficiles. Mais ça va passer. La phase « nourrisson » est difficile, parfois – ingrate, souvent. Dis-toi que tout ça va changer – et beaucoup plus rapidement que tu ne le penses. Alors accroche-toi, essaye de trouver la chose qui te permet de te détendre rapidement quand tu en as l’occasion, et surtout dis-toi: ça va passer. Parce que je te promets qu’à un moment, tu comprendras pourquoi tu es passée par ces moments difficiles.

Crédit photo (creative commons): Pezibear

Et toi, quels conseils donnerais-tu à des futurs parents ?


Guide accouchement

Pendant la grossesse, tu t’imaginais épanouie, heureuse, avec un joli ventre rond, et bien sûr, il y a de ça. Mais tu n’étais peut-être pas tout à fait préparée pour les vergetures, les coups de pied dans la vessie à 2 heures du matin et les galères administratives. On ne te la refera pas deux fois. Avec le guide hyper complet et concentré de Dans Ma Tribu, tu sauras exactement ce qui t’attend après l’accouchement. Clique ici pour en savoir plus.


Pssst : porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Commentaires

22   Commentaires Laisser un commentaire ?

Raphaelle

C’est marrant j’avais prevu tout un stock de trucs pour nous divertir mais au final on aura juste vu un demi épisode sur les 4 jours de travail et sejour à la maternité aha! Très bonne liste en tout cas. On ne rappellera jamais assez que les premiers mois risquent d’être juste super dur. Je rajouterais peut être un warning sur les suites de couches : pour moi c’etait limite pire question douleur que l’accouchement, surtout que ça durait des semaines..

le 15/10/2019 à 07h54 | Répondre

Bibi

Merci! Pour le divertissement, au final nous ne l’avons utilisé aussi que 30 petites minutes mais ça nous a bien aidé. Les suites de couches différent tellement entre chaque femme et chaque grossesse (les miennes sont presque passées inaperçues par exemple) que j’ai préféré ne rien dire dessus !

le 16/10/2019 à 10h13 | Répondre

Julie

« ça va passer » vraiment pour moi, c’est la phrase que mes amies m’ont répétées et qui m’a aidé à surmonter les douleurs d’allaitement/fatigue/et autres moments difficiles !!
Je rajouterai : pour le tire-lait, demander plutôt une ordonnance d’une sage-femme et passer par un site de location (style Grandir nature) comme ça, ça peut être rembourser au moins par la mutuelle, la sécu je ne sais plus.
Et prendre le temps d’aller voir un ostéo pour soi et de bien commencer la rééducation périnéale dès que possible, perso ma sage-femme m’a bien massé ma cicatrice d’episio et je n’avais plus de douleurs à la fin de la rééducation, et ça n’a pas de prix… !

le 15/10/2019 à 08h12 | Répondre

Bibi

Pour moi aussi le « ça va aller mieux  » a été essentiel! En revanche pour le tire lait je ne savais pas qu’on pouvait le louer et se faire rembourser, c’est bon à noter! Cela dit en Suède ça doit être différent…

le 16/10/2019 à 10h15 | Répondre

Virg

+1 pour le tire-lait, c’est the truc qui aurait pu sauver mon allaitement mais les infirmières de l’hôpital m’ont dit que cela n’allait pas avec la politique maison donc n’en fournissait pas (parle moi plutôt de tes finances, ce sera plus clair … )et je n’ai eu l’ordonnance qu’a la sortie, 5 jours plus tard.
+1 pour les ongles, en revanche, j’avais plutôt opté pour une lime. Je ne sais plus pourquoi on nous avait déconseillé de les couper au début. Il faut dire qu’au départ les ongles d’un nourrisson sont assez bizarres. En tout cas, ils griffent et s’effilochent tout le temps, sur le sein… aïe !

le 15/10/2019 à 08h28 | Répondre

Bibi

Je n’ai jamais réussi à limer les ongles de ma fille (même si effectivement c’est ce qu’ils conseillent au la maternité), elle gigotait beaucoup trop et vivait mal qu’on la tienne…
Je trouve ça triste que ton allaitement ait capoté à cause d’une politique étrange de la maternité… Comme quoi il y a encore beaucoup à faire pour changer les mentalités à ce niveau-là.

le 16/10/2019 à 10h18 | Répondre

Morgane

Et je rajouterai pour les parents d’un premier enfant : ne vous attendez pas à ce que vos amis (surtout sans enfants) soient euphoriques, même si ils ont sauté de joie à l’annonce de votre grossesse. Si pour les futurs parents, avoir un enfant est un événement exceptionnel, pour les autres c’est juste normal, c’est la vie quoi. Personnellement, je m’attendais à beaucoup plus d’implication des copains, et je me suis prise une grosse claque…

le 15/10/2019 à 09h57 | Répondre

Bibi

C’est tellement vrai! Je ne m’attendais pas à des sauts de joie mais certains de mes amis n’étaient absolument pas intéressés par ma fille (ne voulait pas la rencontrer par exemple) et c’est un peu une douche froide….

le 16/10/2019 à 10h20 | Répondre

anne

Très bonne liste, j’ajouterai en fonction de la maternité où tu accouches, une lampe de chevet pour garder une ambiance tamisé et permettre d’agir en pleine nuit sans avoir à allumer le plafonnier qui ébloui et réveille définitivement tout le monde.

le 15/10/2019 à 10h27 | Répondre

Bibi

Il y avait une petite lampe dans notre chambre, je ne savais pas que certaines maternités n’en proposaient pas… Je le rajoute pour une éventuelle prochaine liste!

le 16/10/2019 à 10h21 | Répondre

Sandrine

Je confirme pour les bodys et renchérit avec les pyjama qui se ferme devant!!! ça évite de retourner comme une crêpe son nouveau-né à chaque change… le mien faisait caca 12 fois/jour le premier mois ça m’a sauvé! Et oui ça va passer, cette phrase est essentielle!!! Merci

le 15/10/2019 à 11h41 | Répondre

Bibi

Oh mon dieu, 12 cacas par jour…. C’est sûr que là les attaches à l’avant sont indispensables ! Je ne jure que par les pyjamas avec fermeture éclair qui se zippe des deux côtés, ça évite beaucoup de crises.

le 16/10/2019 à 10h23 | Répondre

Doupiou

Le truc indispensable : la lampe de chevet !
Ce qui t’évite l’horrible néon dans la tronche en pleine nuit !
Avec mes deux césariennes, je suis restée longtemps à l’hôpital alors j’avais prévu une énorme valise pour ne manquer de rien (complètement débile puisque mon mari venait me voir tous les jours pour prendre le linge sale et emmener du propre…)
J’avais acheté des slips filets pour mon premier accouchement mais j’ai vite regretté : les agrafes se prenaient dans les fils et les serviettes périodiques n’accrochaient pas bien ; pour le deuxième, j’ai pris des grosses culottes en coton bien plus confortables

le 15/10/2019 à 12h30 | Répondre

Bibi

Le néon dans la tronche en pleine nuit, non merci…. Ce n’était pas le cas dans notre chambre, mais c’est un super conseil!
Les slips filets c’est toute une discussion… Ceux de ma maternité étaient tellement confortables après ma césarienne que j’en ai piqué un ou deux pour le retour à la maison (chut, c’est un secret).. donc je dirais que ça dépend des femmes et de leur morphologie.

le 16/10/2019 à 10h26 | Répondre

La Piu

J’ai trouvé l’idée intéressante de créer un tel article (d’ailleurs j’en étais friande durant mes grossesses) par contre je suis un peu surprise par l’emploi de certains mots… ça se veut sans doute humoristique mais je trouve dommage par rapport à ton article et à l’esprit du blog.

le 15/10/2019 à 23h07 | Répondre

Bibi

Je suis désolée que certains mots t’aient choquée (tu pourrais me dire lesquels, que je ne fasse plus cette erreur?) Comme je le dis, j’ai changé très peu de choses par rapport au mail envoyé à mes amis (uniquement le nom de Pépette, à vrai dire) donc je suis sans doute un peu plus « cash » dans mes propos.

le 16/10/2019 à 10h28 | Répondre

Elodie

Je suis triste de lire qu’en attendant la naissance de son enfant on conseille aux parents ou au papa de regarder son pc ou un écran…comme si c’était un jour ordinaire…comme si les parents ne pouvaient pas se concentrer sur ce moment si particulier, se préparer à accueillir leur enfant, se connecter à lui, vivre pleinement cet instant si précieux qui arrive si rarement dans une vie.
On voit de plus en plus ca en salle d’accouchement lorsque les femmes sont sous péridurale et à chaque fois ça me fend le cœur.
Notre société est pleine d’ambiance. On prône la naissance naturelle, intime mais on la vit au travers des réseaux sociaux presque en direct ou en regardant Netflix

le 16/10/2019 à 02h59 | Répondre

Jeanne

Je suis bien d’accord ! J’ai déjà du mal a trouver que le temps de travail avant la naissance soit « chiant », pour la maman comme pour le papa, c’est quand même un des moments les plus forts de notre vie non ? Bien sur parfois c’est long, 24h pour moi, je sais de quoi je parle, prendre un peu de musique pour se détendre je comprend mais des séries/magazines comme si on attendait en salle d’attente avant un simple rendez-vous je trouve ça très étrange ! Mais c’est juste une opinion personnelle

le 16/10/2019 à 21h04 | Répondre

Amélie

Même remarque ! L’accouchement c’est tellement magique, tellement plus que juste attendre sur le dos ! C’est un jour unique, LA rencontre, et toute une experience que l’on partage avec la personne de confiance qui nous accompagne (le papa, ou une doula, ou une sage-femme…) alors franchement, si il y a bien UN jour où on peut se passer d’écran c’est bien le jour de son accouchement !
Au contraire, mon conseil serait vraiment de debrancher son telephone, sa tablette ou quoique ce soit d’autre et juste d’être à fond dans le moment !

le 17/10/2019 à 11h29 | Répondre

Raphaelle

On ne parle pas regarder la télé pendant qu »on est en train d’accoucher hein 🙂 Rappelez vous que chaque personne est differente et chaque accouchement aussi. Pouvoir regarder une petite demi heure d’une serie familière pendant mon séjour à la maternité m’a personnellement aidé à essayer de penser à autre chose pendant des suites de couches qui me faisaient souffrir le martyr. Ces suites de couche faisaient suites à un travail extrêmement long et à un accouchement traumatique et j’etais en train de devenir folle de cette douleur qui n’en finissait jamais. Dans ces situations là on puise chacune dans ce qui nous reconforte et nous fait penser à autre chose ne serait ce qu’un instant. Et on est chacune différente dans ses préférences.

le 18/10/2019 à 16h17 | Répondre

Bibi

Je sais que pour moi avoir ma tablette m’a permis de mettre la musique que j’avais choisie, et une petite série drôle et familière pour me changer les idées quand le temps se faisait long et la douleur difficile à tenir. Mon mari et moi sommes de gros consommateurs de séries et retrouver quelque chose de familier nous a aidé, mais bien sûr je ne conseille pas de passer l’accouchement vissé à son écran! Chacune vit ce moment si particulier à sa manière, j’ai juste partagé ce qui, moi, m’avait donné du réconfort.

le 18/10/2019 à 17h51 | Répondre

La Piu

Tu n’as pas a t’excuser. ^^
C’est ta façon de t’exprimer et je la comprends car ca se veut sans doute humoristique.

Apparemment, je dois être la seule que ça dérange. Mais c’est la première fois que je tombe sur des mots qui me heurtent un peu.

En parlant du bébé des autres : « Peut être que le tien sera un gros déguelasse » j’ai du relire la phrase 2× (c’était en pleine nuit après un réveil de mon bébé. je n’étais pas sûre d’être bien réveillée, d’avoir bien lu 😉

Et puis, le passage ou tu parles du lit et des draps : « chiera/pissera »

Enfin voilà, je ne suis absoluememt pas choquée évidemment, mais je trouve qu’on peu utiliser des formules plus jolies pour un si joli blog! 🙂

le 16/10/2019 à 14h57 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?