Menu
A la une / Récit de grossesse

Deuxième grossesse : troisième trimestre 7ème et 8ème mois

Et voilà ! Le dernier trimestre arrive enfin déjà ! Je sais que ce ne sera pas forcément un trimestre de tout repos puisque tout s’accélère à cette période : multiplications des rendez-vous médicaux, début de la préparation à la naissance, essai de boucler mon travail avant le début du congé maternité, inscription de PetitePerle à l’école pour la rentrée prochaine, préparation de l’arrivée de Barbouille… Bref, un agenda surchargé !

Septième mois

On commence ce mois avec le fameux test du diabète gestationnel ! Moi qui pensais y échapper… Je me rends donc la mort dans l’âme au laboratoire pour deux heures de bonheur ! Après une première prise de sang, j’avale le fameux liquide démoniaque non sans manquer de le faire ressortir immédiatement. Je me répète un mantra stupide pour faire passer cette violente nausée  » fais-le pour Barbouille ». Mais ensuite j’ai l’agréable surprise de voir qu’un fauteuil est à ma disposition dans la salle de pause des laborantines ! Je dors donc la première heure avant d’être réveillée pour effectuer la seconde prise de sang. Puis encore une heure à me reposer ou faire des sudoku sur mon téléphone et enfin la troisième et dernière prise de sang ! En venant me chercher, la laborantine s’excuse, je vais devoir patienter deux minutes car l’autre patiente enceinte qui fait le test aussi vient de faire un malaise. Je la vois effectivement allongée par terre et ça me fait paniquer ! Mari Barbu vient me chercher après avec deux pains aux chocolat que j’engloutie aussi sec !

Ce mois marque aussi le début des insomnies. Il faut dire que Barbouille se décide à réaménager mon utérus toutes les nuits ! Parfois ses mouvements sont vraiment douloureux et je suis presque sûre qu’il s’est déjà retourné ! Et quitte à être réveillée la nuit, PetitePerle en profite pour faire des nuits très compliquées ! Je suis exténuée !

J’expérimente les contractions en fin de journée. Elles sont violentes surtout après une séance de gymnastique  free-figtht de Barbouille. Les remontées acides font aussi leurs apparitions ! Bref, welcome dans le dernier trimestre !

Un petit peu de positif quand même : les cours de préparation à l’accouchement commencent ! J’adore ces moments privilégiés où je suis le centre du monde (du moins celui de ma sage-femme !). Compte-tenu de l’accouchement qui se prépare, elle m’a proposé de faire des séances individuelles.

Le septième mois est compliqué car j’ai une grosse sinusite couplée à une rhino ! Je suis réellement épuisée ! Et puis j’ai ma consultation avec Docteur Gynécologue ! Après un petit entretien où il remarque que la fatigue est bien présente, il m’ausculte. Et là c’est la douche froide : l’utérus est beaucoup trop bas et le col raccourci. On parle de tenir encore deux semaines pour sortir de la grande prématurité et il me met à l’arrêt strict. Je suis complètement chamboulée, je ne m’attendais pas à une telle nouvelle…

Je profite de la première semaine de mon arrêt pour préparer les affaires de Barbouille. On ne sait jamais… Et me voilà arrêtée du jour au lendemain à user le canapé !

A la fin de ce septième mois, je perds une partie du bouchon muqueux et s’en suit quelques contractions. J’appelle la maternité qui, compte-tenu de l’état de mon utérus, me demande de venir faire un contrôle. La sage-femme m’annonce que mon col est en partie ouvert et me fait une échographie. Barbouille nous fait l’honneur de se présenter en siège… Après un monito ou des contractions se font ressentir, la sage-femme me laisse sortir mais me demande de revenir si les contractions s’intensifient. Elles ne doivent pas durer trop longtemps ou être trop violentes sinon je risque une rupture utérine (déchirement de la cicatrice de la césarienne).

La fatigue est très présente et je passe les premières semaines de mon arrêt à ruminer. Je coche sur mon calendrier chaque jour de passé, partagée entre l’envie que Barbouille reste encore au chaud un bon moment et l’envie que cette grossesse se termine.

Crédit photo : WenPhotos

Huitième mois

Au début de ce mois, on prend les mêmes et on recommence : fatigue, nausées, maux de tête ! Pour la première fois, la perspective de ma dernière échographie qui approche m’inquiète plus qu’elle ne m’impatiente. J’espère que le col n’a pas bougé… Le matin j’ai ma consultation et l’après-midi l’échographie. Lors de ces deux rendez-vous, Docteur Gynécologue est très confiant. Le col n’a pas bougé ! Je le préviens que lors de mon passage aux urgences, Barbouille était en siège et lui dit que ses mouvements me font vraiment mal! Mais il pose le Doppler sur mon ventre et estime que le cœur est en bas, Barbouille se serait retourné … Et puis au moment de l’échographie, Docteur Gynécologue est plié de rire. Barbouille a bien le cœur en bas oui, mais il est placé en transversale… comme dans un hamac !

Il tente une version mais comme j’ai très mal et que l’issue sera forcément une césarienne, il n’insiste pas.

Ensuite en bloque la date et l’heure de la césarienne, qu’on pourra peut-être réajustée après la dernière consultation dans trois semaines.

Je suis un peu déboussolée, c’est très étrange de « connaître » la date de son accouchement. Mais plutôt rassurant finalement ! On va pouvoir s’organiser avec PetitePerle !

Au milieu de ce mois, ma valise pour la maternité est prête. Je m’y prends un peu tôt pour ne pas être prise de court si Barbouille se décide à nous rencontrer un peu plus tôt que prévu !

Puis Mari Barbu m’accompagne à une séance de préparation à l’accouchement où la sage-femme nous explique le déroulé de la césarienne. Compte tenu des contractions qui m’enquiquinent tous les jours depuis une semaine, je lui demande de vérifier mon col : la position transversale de Barbouille fait qu’il n’appuie pas sur le col par contre ce dernier s’est ramolli… Repos obligatoire pendant les trois prochaines semaines.

Les deux dernières séances seront consacrées au portage que je n’ai pas expérimenté avec PetitePerle mais qui me tente bien pour Barbouille !

Enfin je termine ce mois avec ma dernière consultation avec Docteur Gynécologue. Barbouille est toujours en position transversale mais est en plus remonté ! Définitivement, ce bébé n’est pas prêt de sortir… ça me fait bizarre de me dire que la prochaine fois que je verrais mon gynécologue c’est pour l’accouchement !

Et toi ? Comment se sont passés les deux mois avant la dernière ligne droite ? Tu étais plutôt en forme ou plutôt fatiguée ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !