Menu
A la une / Témoignage

Être une jeune maman

Cet article ne m’est pas venu par des intenses minutes de réflexions à la recherche d’une inspiration. Non, celui-ci il vient directement des remarques que j’entends, de façon quotidienne.

Quand j’annonce mon âge (pas de bol en plus je fais très jeune) et le fait que j’ai déjà deux enfants, je reçois souvent la même réflexion : tu es une jeune maman ! Parfois, il y a même des personnes qui ne me croit pas quand j’annonce mes deux enfants.

Mais en fait, cela veut dire quoi être une jeune maman ?

C’est quoi une jeune maman ?

Selon l’INSEE, l’âge moyen du premier enfant pour une femme en France est de 28,5 ans. Donc moi à cet âge-là j’avais déjà mes deux enfants.

J’ai eu ma fille à 25 ans (enceinte à 24 ans) et mon fils à 27 ans (enceinte à 27 ans).

Honnêtement, les femmes sexagénaires ne trouvent pas du tout anormal d’avoir des enfants à cet âge-là. Disons que c’est très souvent à ce même-âge qu’elles avaient elles aussi leurs bébés.

Par contre, je reçois bien souvent des remarques de femmes de mon âge qui trouvent étonnant que je sois maman si tôt. Alors si en plus je dis que je suis mariée, c’est le pompon !

Je n’ai jamais calculé mon âge avec mes potentielles grossesses. A aucun moment dans ma vie de jeune femme je ne me suis projetée en disant : à trente ans je veux trois enfants, un labrador et une grosse maison. Non.

Mes grossesses sont venues quand Mari Barbu et moi l’avons souhaité. La seule chose non négociable était la situation professionnelle stable. Mais du reste, notre âge n’importait pas.

Lorsque je parle avec des mamans plus âgées qui ont des enfants de l’âge des miens, il en ressort toujours la même remarque : plus jeune, on se remet mieux de l’accouchement et des nuits compliquées. Mmmmoui… Peut-être. Je ne peux pas affirmer farouchement que ce soit faux car je n’ai pas la moindre idée de l’énergie nécessaire pour se remettre d’un accouchement à quarante ans.

Alors oui je me sens encore très jeune dans ma tête ! J’estime aussi avoir une chance inouïe d’avoir pu tomber enceinte très facilement, ce qui est loin d’être le cas de tout les couples…

Crédit photo (creative commons) : Free-Photos

Et les autres alors ?

Typiquement, ce que je n’aime pas dans ce terme de « jeune maman » c’est qu’il sous-entend que, passé ce seuil des 28,5 ans, on devient des vieilles mamans pour avoir son premier enfant ?

N’est-ce pas quelque peu réducteur ?

Et puis tout cela est très sociétal. La preuve en est que dans les années cinquante, il était tout à fait normal d’avoir ses premiers enfants dans la proche vingtaine !

Je reste bien entendu très mesurée. Une jeune maman pour l’un n’est pas forcément considérée comme telle par un autre.

Je n’ai personnellement jamais jugé une maman à son âge ; que ce soit le sien ou celui des ses enfants d’ailleurs. Les parcours de vie, les obstacles liés à la conception ou tout simplement une envie sur le tard sont des aléas personnels et ne devraient pas entrer en compte dans un quelconque jugement.

Et puis d’ailleurs, qui sommes-nous pour juger cette mère à seize ans ou celle à quarante ans ?

Et toi ? T’a-t-on parfois attribué l’étiquette de « jeune maman » ? Comprends-tu cette appellation ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !