Menu
A la une / Témoignage

L’évolution vestimentaire de mes enfants

On ne peut pas dire que je sois à la pointe de la mode mais j’aime bien m’habiller, chercher la pièce qui ira avec beaucoup d’autres pour mixer un peu les styles. Même si j’adore les jupes, robes et talons hauts, mon maître-mot c’est le confort (si je t’assure qu’il existe des talons hauts confortables !).

J’ai appliqué ce même principe à mes enfants : inconcevable qu’ils soient bloqués dans leurs vêtements ! Ils doivent pouvoir bouger autant que leur énergie le demande !

PetitePerle de 0 à 3 ans

Je ne m’imaginais pas ne pas habiller ma fille la journée. Elle était en pyjama la nuit mais même si je passais ma journée à la maison, elle devait être habillée. Ce petit détail aura son importance pour la suite de l’article !

Les premiers mois et sur les conseils de ma sage-femme, j’ai privilégié les bodies croisés sur le devant ainsi que les pyjamas sans pressions dans le dos. Concernant ses vêtements c’était plutôt facile : body (voir uniquement couche pendant la canicule), pantalons légers type sarouels ou jogging et t-shirt.

PetitePerle ne mettait des robes ou des jupes que pendant les grandes occasions. Je préférais de loin le confort d’un short ou d’un pantalon et surtout l’aspect pratique : le siège-auto ! Avec les sangles passant entre les jambes, c’était plutôt pénible de devoir rouler la robe sur le ventre !

On me faisait souvent la remarque que PetitePerle ne portait jamais de vêtements de fille ! Il y avait une chose sur laquelle Mari Barbu et moi étions pourtant très catégoriques : jamais de bandeau pour la tête. Lui disait que cela serrait la tête, moi je trouve que quand ton bébé est chauve, cela fait un effet œuf de Pâques plutôt ridicule. Ne me jette pas de pierres si tu mets des bandeaux…les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

Et puis quand ma fille a eu trois ans, elle a muté en vraie petite poupée ! Elle me réclamait des jupes, des robes et des collants. Elle veut beaucoup de barrettes, de serre-têtes et surtout, doit avoir une tresse dans ses cheveux avant d’arriver à l’école.

Maintenant c’est l’effet complètement inverse, elle refuse catégoriquement le pantalon (sauf celui du pyjama). C’est assez rigolo car le changement a été très brutal ! Je ne m’y attendais pas ! Heureusement que des amis avec des filles plus grandes m’ont donné une grosse quantité de vêtements, sinon je me voyais mal refaire toute sa garde-robe.

PetitePerle maintenant,

Le rituel est bien rôdé : le soir on prépare ensemble les vêtements à mettre le lendemain. Comme elle autonome pour s’habiller, cela me fait gagner du temps.

J’ai abandonné l’idée de choisir ses habits pour elle car elle se change dans les dix minutes, et disons, qu’elle ne fait pas vraiment attention à marier correctement les couleurs et les motifs !

Du coup, nous avons un compromis. Je lui demande ce qu’elle veut : robe, jupe ou pantalon (je propose encore même si connais la réponse…). Je choisi deux pièces en fonction de la météo, puisque si je la laisse décider seule, elle met des robes d’été par -10°. Ensuite elle choisi l’une des deux pièces. Elle a carte blanche pour prendre un maillot de corps, une culotte et un collant ou une paire de chaussettes.

La seule chose sur laquelle je ne négocie pas c’est le manteau en fonction des températures !

PetitePerle adore la neige et supporte bien mieux le froid que les grosses chaleurs (pour le coup ce n’est pas de mon côté qu’elle a pris cela !). Pour elle s’habiller est un jeu et un réel plaisir. Du coup le matin je trouve que l’habillement est une tâche qui la responsabilise.

Il m’est arrivé de lever la voix très souvent car elle ne voulait pas mettre un manteau ou un gilet. Un jour, j’en ai eu assez de devoir lui mettre un blouson de force dans les cris et les pleurs. Je l’ai laissé aller dehors sans veste. Après trois pas, elle est revenue vers moi en me disant :  » je te crois maintenant maman. Il fait froid dehors. Je peux mettre une veste ? ». Je l’avais discrètement glissée dans mon cabas …

crédit photo  : esudroff

Barbouille

Quand mon fils est né, il a pu récupérer pas mal de vêtements de bébé de sa sœur. Comme, tu l’as compris, je n’étais pas trop branchée rose bonbon et paillettes, j’avais donc des pièces très neutres en blanc, vert, beige ou jaune.

Le gros changement c’est que je n’hésitais pas du tout à le laisser en pyjama toute la journée ! Voir même aller chercher sa grande sœur encore en habits de nuit… (pour lui hein, pas pour moi !)

J’ai demandé beaucoup de vêtements sur ma liste de naissance ce qui fait qu’à l’heure ou j’écris cet article, Barbouille a huit mois et les seules choses que j’ai acheté sont des bodies.

Je trouve globalement plus difficile d’habiller un bébé garçon qu’un bébé fille. Déjà les tissus des pantalons me paraissent plus rigide. On trouve facilement des jeans mais moins des tissus souples comme le lin. J’ai donc préféré des tenues complètes de jogging en velours tout doux ! Les collections ne sont pas franchement folles et je m’en suis rapidement aperçue quand je cherchais un ensemble sympa pour le mariage de ma sœur. Barbouille avait alors deux mois et demi et j’ai eu du mal à trouver des vêtements jolis et confortables. Je me suis rabattue sur une chemise en lin blanche et un short jaune moutarde !

Mon mot d’ordre est toujours le même : confort. Surtout à la crèche ! Je privilégie les pressions aux boutons pour faciliter l’habillage et le change et comme Barbouille est un véritable vers de terre sur la table à langer, c’est toujours une difficulté de moins plutôt que galérer avec les petits boutons.

L’hiver, je mise sur le meilleur achat vestimentaire que j’ai fait : une combinaison pilote ! Je l’avais acheté en gris pour PetitePerle histoire que cette merveille fasse plusieurs enfants. Je ne regrette pas du tout cet achat : une combinaison fourrée tout chaude avec deux fermetures éclaires sur le devant pour bien installer l’enfant et une grosse capuche rembourrée ! Les pieds et le mains sont fermés du coup pas besoin de chaussettes supplémentaires en cas de grand froid ou de gants !

Maintenant, j’ai hâte de voir l’évolution vestimentaire de mon fils !

Et toi ? Comment se passe l’habillage avec tes enfants ? Tu les laisses choisir ? Ont-il évolué en matière de style ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !