Menu
A la une / Récit d'accouchement

Fille ou garçon ? La découverte.

Il y a quelques mois, je t’expliquais que nous ne souhaitions pas connaître le sexe de notre bébé avant sa naissance. Nous avons tenu bon !

la chambre de bébé – photo personnelle

Pour ma part, cela s’est fait sans difficulté, j’étais sereine, tout ce que j’espérais c’était un bébé  (et jusque là pas de souci, ce n’est pas un alien). Mon mari était plus impatient, et oscillait chaque mois : « Non mais c’est sûr, c’est une fille ! », « Mais je le sens, c’est un garçon ! ». Oui, oui, mon chéri, comme tu veux !

Il faut que tu saches que chez nous, on aime beaucoup parier. A l’occasion de ma baby-shower (je t’en reparlerai sûrement !), mes amies ont réalisé un tableau récapitulant les paris de nos proches sur la date, le poids de naissance et le sexe du bébé !  Certains n’ont pas voulu jouer officiellement mais je peux te dire que 80% de nos proches pariaient sur la naissance d’un garçon, à grands renforts de preuves « scientifiques » : calendrier chinois, forme de mon ventre, intuition…. tu vois, c’est SCIEN-TI-FIQUE !

le tableau des paris – photo personnelle

La garde-robe de notre bébé se composant quasi exclusivement de vêtements récupérés de nos 15 neveux et nièces, nous n’avons pratiquement que des choses mixtes, essentiellement les pyjamas, de la naissance au trois mois. Ma mère a tricoté un grand nombre de petites brassières très mignonnes, toutes mixtes sauf une violette avec des boutons en coeur rose !

Le jour J, même le sage-femme parie sur un garçon.  La puéricultrice prépare deux bracelets avec les deux prénoms envisagés…c’est à ce moment que nous nous décidons pour le prénom de fille, car nous hésitons encore entre deux.

Au moment de la naissance, j’attrape mon bébé qui est ensuite posé sur mon ventre et pousse de petits cris. Après quelques secondes, je demande à mon mari si c’est un garçon ou une fille : tout à coup, je suis impatiente de savoir ! Il n’a pas regardé, il ne sait pas. Dans notre projet de naissance nous avions demandé à découvrir par nous même le sexe de notre bébé, nous ne voulions pas qu’une tierce personne nous le dise. Le sage-femme soulève alors le bébé de mon ventre, ecarte le cordon et je m’exclame : « C’est une fille, on a une fille ! ».

Mon mari, déjà très ému,  m’embrasse : je savais que sa préférence allait à une petite fille… il l’accompagne pour ses premiers soins puis s’installe en peau à peau avec elle. Elle reçoit son bracelet (rose bien sûr) avec son prénom – Charlotte – sa date de naissance et l’heure de sa naissance.

Au moment où je fais du peau à peau avec ma fille, mon mari appelle nos familles et amis. Tout le monde est surpris par cette petite fille, sauf un de mes frères qui avait parié sur une fille !

Dans ma tête beaucoup de questions se bousculent sur la relation que nous allons créer toutes les deux : je ne m’entends pas bien avec ma mère, arriverai-je à créer un lien différent avec ma fille ? Est ce que je saurai m’y prendre ? m’aimera-t-elle ?

La grande aventure peut commencer !

A propos de l’auteur

33 ans, mariée depuis 2014 et maman de Charlotte (2017) et Cyprien (2019)