Menu
A la une / Témoignage

S’habiller enceinte : mes idées et coups de coeur pour un style classique

Il faut le dire, je suis coquette. J’aime bien m’habiller, et me faire jolie. Mais je ne suis pas une control freak qui passe 2h à se faire un teint le matin, non : j’essaie d’être toujours un minimum apprêtée sans me prendre la tête. Le matin, c’est maquillage 3 minutes : un coup de crayon sur les yeux et du mascara. C’est tout ! Mes cheveux, je les brosse, c’est tout !

Donc tu vois: j’aime être féminine sans en faire des tonnes, et surtout, rapidement ! Et je peux sortir vite fait pour faire une course sans être maquillée sans problème.

Mes habits sont un peu pareils : je cherche à allier le confort à l’esthétique. Oui, j’aime les talons aiguilles, mais j’ai passé l’âge de me bousiller les pieds juste pour être classe, je préfère acheter une paire différente, avec des talons peut-être plus larges, mais plus confortables.

Voilà, je t’ai un peu dressé le tableau. Pourquoi, me diras-tu ? Pour te dire comment j’ai réussi, enceinte, à rester jolie et féminine tout en étant « confort », même lorsque j’étais alitée !

J’ai a-do-ré m’habille enceinte.

Au début, j’ai attendu. Que mon ventre pointe, que je l’annonce, qu’on soit sûrs, qu’on soit à 3 mois… Le jour même de l’échographie des 13SA, j’ai commandé mes premiers habits, sur Vertbaudet et Kiabi.

Chez Kiabi : c’est super et pas cher, mais pas hyper bien coupé (je trouve). Donc j’y ai pris des basiques: leurs leggings en coton sont top, les collants aussi. Quelques t-shirts à manches longues, et ça roulait. Chez Vertbaudet, j’ai craqué… J’ai eu plusieurs habits de chez eux et je te présente mes coups de cœur :

Ce t-shirt, que j’avais en parme, est vraiment doux et agréable et du plus bel effet.

tee-shirt de grossesse à manches longues Verbaudet

Un pantalon de ville dans ce genre, noir. En plus, Vertbaudet fait 2 longueurs de jambes, super pour la petite future maman que j’étais (1m59) !

pantalon de grossesse Verbaudet

Cette robe à manches longues, en rose.

robe de grossesse à manches longue Verbaudet

Alors oui, c’est un budget. Mais j’ai toujours aimé m’habiller, je veux plusieurs enfants, je me trouvais jolie enceinte et j’avais envie de rester féminine. Je n’avais pas envie de mettre des vêtements pas à ma taille récupérés ça et là. J’ai fait le choix réfléchi de dépenser là-dedans car ça me faisait plaisir. Si tu n’en as pas envie, il existe de l’occasion et des vêtements peu chers et basiques vraiment sympa. Je te parle uniquement de ma conception des vêtements de grossesse ici. Ça me faisait du bien au moral quand, parfois, j’en avais gros sur la patate.

Cependant, j’ai eu de la chance : on m’a prêté une valise entière d’habits de grossesse. Forcément, ça aide pour les basiques ! Du coup j’ai surtout acheté au coup de cœur, de jolies pièces.

J’ai découvert H&M et j’y ai acheté mon jean préféré : un gris « slim », mais qui était plutôt droit. Cependant, au début, il était lâche, car il taille grand au niveau du bandeau. Je le perdais un peu jusqu’au deuxième trimestre bien avancé… Mais du coup, il a du coup été mon meilleur allié à la fin!

Ma maman varie très souvent de taille. Je fais un 38 de base. À ce moment, elle avait beaucoup de 42/44 qu’elle ne mettait plus, de super marques (surtout 123 , que j’adore !!!). Du coup, j’ai reçu des dizaines de hauts chics et habillés, des gilets parfaits pour mes nouvelles mensurations, et même un kimono superbe ! Merci Maman, qui était ravie pour une fois de me prêter ses habits !

Et puis, j’ai découvert le mal, la tentation ultime… Séraphine. Aaaaaaah Séraphine. Je demande encore leur catalogue tellement j’adore leurs vêtements. Même Kate y a succombé, comme bon nombre d’autres stars. Mes coups de coeurs ultimes viennent de ce magasin en ligne. J’ai peu acheté là-bas, mais les pièces que j’ai, je les adore !

Leur pull en bambou ? Je le mets toujours ! La maille est si douce ! Et pourtant, je l’ai acheté un peu grand (j’ai pris un 40 tandis que j’aurais dû prendre le 38. Par contre leurs robes en 40 étaient parfaitement à ma taille). Mais je l’aime et je le porte régulièrement. Je l’ai en bleu « encre », et à la minute où je tombe enceinte de mon prochain enfant, je le rachète en un autre coloris !!

Pour moi, c’est une pièce extra. J’ai hésité devant le prix, c’est vrai. Mais je n’ai au final qu’un regret : ne pas en avoir acheté un 2ème ! Quand j’y ai songé, il était trop tard. Donc là, je trouve que le prix est justifié, pour une fois. Pour info, je le lave le plus souvent possible en cycle délicat.

pull bambou bleu encre Seraphine

J’ai également deux robes, dont une était un cadeau.

La première, noire à petites manches, est vraiment MAGNIFIQUE, mais elle n’est compatible qu’avec un bidon un peu conséquent, j’ai dû attendre un tout petit peu pour la porter. Je n’ai qu’une hâte : la ressortir ! Je l’ai même réessayée récemment, mais vraiment, sans ventre, ça ne rend pas bien.

robe noire petites manche finition dentelle Seraphine

Ainsi que cette robe tricolore, en prune.

robe de grossesse tricolore prune Seraphine

Alitée, j’avais quand même le droit de me lever un tout petit peu pour manger et me préparer. Du coup, je privilégiais  les T-shirts pratiques, avec un jean ou un legging, en gardant un plaid à portée de main sur le canapé pour les siestes impromptues. Comme je me maquille toujours en 3 minutes même en temps normal, forcément, c’était pratique !

Par contre, mes talons, même les moins fins, sont restés au placard très tôt. J’ai tenté d’en mettre pour des sorties, mais ça me vrillait les genoux (malgré une prise de poids correcte, ni peu ni trop). Bottes plates, ballerines (oui même l’hiver, qui a été doux cette année-là) et baskets étaient mes chaussures préférées. J’ai fait un peu de phénomène de « jambes lourdes », et je portais donc des mi-bas de contention. Mais mes mollets n’ont pas vraiment gonflé, même si j’avais les jambes un peu plus larges qu’à l’ordinaire. Je réussissais à mettre mes bottes, quitte à ne pas les zipper jusqu’en haut.

De toute façon, à la fin, je ne sortais plus, sauf pour mes rendez-vous médicaux.

J’ai aussi acheté des basiques chez H&M et Camaïeu : des débardeurs normaux (pas spécial grossesse) en taille L, qui vallaient du coup 5€ pièce plutôt que 20€ ! J’avais souvent chaud enceinte, donc je mettais ça avec un pull. Quand j’étais alitée ou à la maison, je pouvais ainsi enlever le pull ou le gilet facilement. J’avais quelques blouses à ma taille habituelle ou une taille au-dessus qui me sont allées jusqu’à un stade avancé.

Mes 2 maillots de bain (pour les vacances au 1er trimestre, puis pour la natation) viennent de chez Asos. J’ai trouvé deux hauts basiques sur le site d’Esprit, mode future maman (leur collection est très sympa, mais pas vraiment donnée…).

Au final, mon seul souci a été le manteau. Je ne voulais pas mettre de sous là-dedans. Je comptais prendre mes anciens manteaux, et les laisser ouverts au niveau du ventre en mettant une grosse ceinture. Hum, lorsqu’il a commencé à faire froid, j’ai testé : en fait, mes manteaux ne fermaient plus… nulle part ! Oui, j’avais omis un léger détail : j’ai pris du haut aussi, et pas qu’un peu ! Bon, un manteau tout ouvert c’est tendance aussi, non ? Non ?

J’ai finalement trouvé un modèle bradé dans un magasin en liquidation de ma petite ville, en taille 40 normale (pas grossesse) très évasé, violet. Super chaud, je l’ai gardé toute ma grossesse .

J’ai prêté tout ce fatras à une amie depuis, et ça m’a fait bien plaisir ! Je suis un peu nostalgique en voyant tout cela, malgré mes difficultés de grossesse, ça me donne envie de me revoir avec le bidon rond. Même si, je ne vais pas te mentir, retrouver mes habits d’avant me fait du bien au moral aussi !

En résumé, si tu es fashion addict et enceinte en hiver (j’avais une DPA au 3/3) mais que tu veux préserver M. Portemonnaie, je conseillerais d’avoir au minimum (neuf ou occasion) :

  • quelques débardeurs plus grands, blancs et noirs ou colorés, selon tes pulls
  • leggings et/ou collants de grossesse
  • une bonne robe pull sympa et douce
  • un bon jean (H&M pour moi)
  • un pantalon noir éventuellement, si tu aimes ce style
  • quelques t-shirts à manches longues ou des blouses (pas forcément de grossesse)
  • un ou deux pulls ou gilets amples (pas forcément de grossesse non plus, des anciens habits fluides et larges peuvent aller).

Cependant, ces conseils sont subjectifs et liés à mon style, qui est assez classique et confort, avec beaucoup de touches colorées en général (même si, je te l’accorde, je t’ai montré beaucoup de noir, je ne mets pas que ça !).

Je n’ai pas parlé de sites non testés mais consultés (Envies de fraises par exemple), et comme tu le vois, j’ai quasiment tout acheté en ligne. J’ai renvoyé des articles mal coupés (par exemple un trench Vertbaudet hyper bradé, j’ai compris pourquoi !), et je n’ai pas eu de souci.

Enfin, je répète bien : je ne te donne là que des pistes qui m’ont servi pour ma grossesse. Il n’est pas du tout obligatoire de te ruiner, si tu n’en as pas envie, ne le fais pas ! Ou achète des choses fluides réutilisables ensuite. Ou bien achète et revends. Ou achète d’occasion. Ou fais ce que tu veux, en fait !

Je l’admets, j’adore les habits… Par contre, depuis mon accouchement, je me suis un peu restreinte, et je craque pour… des habits pour mon fils ! Mon petit géant changeait parfois deux fois de taille en un mois, donc j’ai pu courir les boutiques dès qu’il a atteint la taille 9 mois (avant on m’avait prêté des choses). Et j’aime bien ça aussi !

Et toi, tu t’es beaucoup préoccupée de ton apparence enceinte ? Tu as fait de la récup, ou tu as acheté neuf ? Raconte !

Photo à la une Creative Commons : Vanessa P.

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Trentenaire, mariée, maman, propriétaire en campagne, cadre (pas trop) dynamique, sportive (à mes heures), coquette, gourmande..... et j'en passe! Je suis mariée depuis début 2013 et maman depuis début 2014 pour la première fois. J'adore manger, cuisiner, tricoter, lire, me promener, jouer du piano .... et les chats! Je jongle entre ma vie de femme et de maman, en incluant le boulot là dedans. Pas facile tous les jours mais quel bonheur :-) Au point que nous avons récidivé: nous avons accueilli notre deuxième fils tout récemment! Et je suis évidemment totalement folle de mes deux enfants :-)