Menu
A la une / Témoignage

Le jour où on a décidé de faire un enfant

Aujourd’hui est un jour important ! Aujourd’hui, nous avons pris la décision avec l’Homme d’arrêter ma contraception ! À l’heure où je t’écris, nous sommes en mai 2014, nous venons tout juste de fêter nos noces de coton.

Cette décision n’a pas été prise sur un coup de tête, non nous y réfléchissons depuis un moment déjà avec Monsieur.

photo de grossesse bulles

Crédits photo (creative commons) : Steve C

Petit retour en arrière

  • Janvier 2008, nous tombons amoureux !
  • Janvier 2009, premier appartement et apprentissage de la vie à deux !
  • Octobre 2010, nous changeons de ville car Monsieur a décroché un CDI. Et nous accueillons chez nous notre premier bébé chat (qui nous quittera malheureusement l’année d’après…).
  • Juillet 2011, la demande en mariage !
  • Aout 2011, nous accueillons notre nouveau bébé chat.
  • Mai 2013, nous nous marions !
  • Octobre 2013, nous partons en voyage de noces.

Jusque-là, nous savions que nous voulions un enfant -un jour- mais l’envie ne s’était pas faite ressentir. Nous n’étions pas vraiment pressés de passer par cette étape, et puis surtout, l’absence de travail stable pour ma part a fait que la moindre petite naissance d’envie de grossesse était vite refoulée et enfuie profondément, très profondément !

À la question « Alors, tu t’y mets quand ? » je répondais que je n’étais pas prête, que « Oulaaaah, des enfants ? On a bien le temps ! », ou encore que notre chat nous suffisait amplement. Et je répondais aux plus insistants qu’on commencerait à y réfléchir quand j’aurais signé un CDI ! En général, cette réponse met tout le monde mal à l’aise, et la discussion s’arrête.

Sauf qu’au retour de notre voyage, je me suis sentie soudainement triste. Pas par rapport à notre voyage, non, non ! Mais j’avais le sentiment d’un « manque », je me sentais vide et triste… Et quelques jours plus tard, lors d’un long trajet en voiture, je me suis mise à pleurer sans raison apparente.

Tu vas peut-être trouver ça idiot, mais j’avais tellement passé de temps à convaincre les autres que nous ne voulions pas d’enfant maintenant, et que sans travail fixe c’était hors de question, que j’ai fini par me convaincre moi-même et rallier mon mari à ma cause !

Novembre 2013

C’est donc là que je me retrouve dans la voiture, à pleurer comme une madeleine.

L’Homme se demande ce qu’il se passe, nous nous arrêtons sur une aire de repos. Et j’ose enfin dire « Je crois que je veux un enfant. Non je suis sûre, voilà c’est dit, je veux un enfant. ».

Autant te dire que cette révélation a été accueillie avec… surprise ! Et finalement, autant pour moi que pour l’Homme ! Je m’attendais à ce que cette nouvelle ne lui plaise pas, car elle n’était pas prévue, et 6 mois auparavant nous étions tout à fait d’accord sur le sujet : pas d’enfant maintenant !

Sauf que, même si la question était posée un peu plus tôt que prévu, nous finissons par tomber d’accord, et nous nous laissons un an pour réfléchir à la question.

Et là si tu as bien suivi le début de l’histoire, tu te dis « Un an ? Mais… De novembre 2013 à mai 2014, ça ne fait pas un an ? »

Eh non ! Finalement, quelques mois plus tard, la question est revenue d’elle-même sur le tapis, et la fin de ma boite de contraceptif coïncidait avec notre premier anniversaire de mariage. Nous avons donc pris la décision de ne pas faire renouveler mon ordonnance et de nous lancer !

Est-ce-que c’est le bon moment ?

Je ne sais pas, je ne crois pas même. Je n’avais toujours pas de CDI, mais un job d’assistante d’éducation en lycée, renouvelable pour 6 ans, ce qui me laissait le temps de voir venir et de chercher sereinement du travail dans ma branche ou de penser à me reconvertir. Nous pensions aussi acheter avant de faire un enfant, mais finalement, ce projet est reporté à plus tard. Notre location est très bien, et nous nous y sentons bien !

Mais finalement, si toi aussi tu es en couple, mariée même, et avec un bon job tous les deux et une maison achetée sur 20 ans, peut-être que tu poses aussi la question de savoir si c’est le bon moment ?

A vrai dire, je crois que le bon moment, c’est quand on est prêts tous les deux. Parce que si on s’écoute, ce ne sera jamais le bon moment… !

Sauf qu’il arrive CE jour où on trouve des solutions à toutes ces questions, parce que l’envie d’avoir un enfant n’est plus juste morale, mais aussi physique. On se dit que finalement, tout ira bien, que d’autres ont des situations bien pires que les nôtres et qu’ils s’en sortent, que leur enfants sont heureux quand même.

Ma plus grande crainte concerne le fait de ne pas avoir de travail stable, mais j’ai tout de même un travail, et un mari en CDI. Nous avons un toit pour nous abriter, et même 2 chambres et un mini-bout de jardin.

Alors on décide que c’est aujourd’hui, le bon moment !

Et toi ? As-tu déjà sauté le pas ? Est-ce-que tu te poses encore toutes ces questions ? Toi aussi, tu t’es convaincue toi-même que tu ne voulais pas d’enfants pour le moment, alors que tu en avais en fait envie ? Raconte-moi !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Trentenaire, maman solo de deux adorables têtes bouclées qui comblent ma vie et raccourcissent mes nuits. Un job en Qualité dans l'univers du luxe : la cosmétique. Tout un tas de loisirs et de passions : la couture, la photographie, la batucada, et tellement plus !