Menu
A la une / Témoignage

Une journée de confinement

Je pense que tu auras autant de journée-type de confinement qu’il y a de familles ! Chacun a ses activités, ses petits plus pour occuper les enfants.

Ici, j’essaie au maximum de caler un planning similaire pour les journées en semaine pour essayer de séparer du mieux que je peux les journées « classiques » du week-end. Mais je ne te cache pas que cela n’est pas très évident.

Aller, je t’emmène dans ma journée-type de ce contexte si spécial…

7h00 : les enfants se lèvent. Tous les matins, je me dis que reprendre un rythme normal va être compliqué pour eux une fois que la crise sera dernière nous.

7h30 : on prend le petit déjeuner en famille. Ce moment privilégié de la journée va beaucoup me manquer. Le matin, Mari Barbu ne déjeune jamais en temps normal.

Entre 8h00 et 9h00 : toilettes, habillages, installation de la classe. Avec Mari Barbu on tente de répondre aux mails pro qui commencent à affluer sur nos boîtes.

Entre 9h00 et 10h30 : école pour PetitePerle. La maîtresse nous a envoyé la veille le plan de travail pour cette journée d’école. On essaie d’alterner les jours avec Mari Barbu. Pendant que l’un s’occupe de l’école, l’autre s’amuse avec Barbouille pour qu’il ne perturbe pas la classe ou si le monstre est suffisamment calme, télétravaille.

Entre 10h30 et 11h30 : Barbouille s’amuse avec sa sœur ou alors on met les dessins animés pendant que Mari Barbu et moi télétravaillons.

Entre 11h30 et 12h30 : préparation du repas et tout le monde à table !

A 13h00 : les enfants vont à la sieste. La durée est totalement aléatoire : de deux minutes à trois heures, on ne sait jamais combien de temps elle va durer ni pour l’un ni pour l’autre. PetitePerle a horreur de faire la sieste. Mais on sait qu’elle en a encore besoin. Alors on négocie un jour sur deux.

C’est le moment où Mari Barbu et moi essayons d’avancer le plus possible dans notre travail. On peut passer des coups de fils sans être dérangés.

15h30 : c’est normalement l’heure maximale à laquelle les enfants se lèvent. On goûte, on met les basket et tout le monde dehors !

Entre 16h00 et 18h00 : on reste dehors si le temps le permet. Balançoire, toboggan, vélo, trottinette, cabane à oiseau, soupe aux cailloux, lavage des motos (oui il faut bien les occuper ces petits esclaves enfants), bricolage, récupération de bois mort… Les activités extérieures sont entrecoupées de réponses aux mails et coups de téléphones professionnels.

18h00 : c’est l’heure des bains (un soir sur deux, ici) et de la préparation du repas. On en profite pour préparer doucement le repas.

19h00 : on passe à table puis on fait un petit temps calme avec du yoga ou des comptines. C’est le moment choisi après le repas pour les conversations vidéo avec les familles, environ un jour sur deux !

20h00 : les enfants filent au lit pendant que Mari Barbu et moi reprenons du télétravail jusqu’à environ 21h, heure à laquelle on regarde la TV ou on lance un replay.

Crédit photo (creative commons) : RaphaelJeanneret

Comme tu l’auras compris, on essaie de garder un planning un peu « établi » et régulier pour ne pas trop redouter la reprise du rythme classique post-confinement. On n’y a toujours attaché beaucoup d’importance plus pour les enfants mais on se rend finalement compte que cela nous sert beaucoup à nous aussi.

De plus, Mari Barbu et moi devons aussi faire des permanences dans nos boulots respectifs. Alors parfois on se met une petite piqûre de rappel avec le réveil à 5h30 pour aller au travail !

Jusque-là, nous avons eu beaucoup de chance que le soleil soit avec nous et nous permette de nous aérer tous les jours. Je mesure aussi la chance que nous soyons en maison avec un très grand terrain.

Et toi ? Est-ce que ta journée-type de confinement est identique ? Fais-tu aussi un planning régulier ou vis-tu au jour le jour ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !