Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Une journée d’école avec PetitePerle


Publié le 6 janvier 2020 par Doupiou

Depuis septembre 2018, PetitePerle est scolarisée dans une école dite « rurale ».

Je m’explique : dans cette école, il n’y a que quatre classes. Les trois sections de maternelles sont mélangées en trois classes, et les classes de CP et CE1 sont mélangées en une seule classe.

Et le reste de la scolarité alors ? Et bien c’est une école jumelée à celle de PetitePerle sur la commune d’à côté. Ainsi, les maternelles de l’autre commune viennent dans l’école de PetitePerle jusqu’au CE1 puis du CE2 au CM2, les élèves traversent un champ pour aller dans l’école de l’autre commune.

Du coup je vais te faire un petit emploi du temps d’une journée à l’école avec PetitePerle… Pour exemple, j’ai pris la journée de l’écriture de cet article : le mardi !

Le matin

Je dépose PetitePerle à la garderie à 8h. Elle fait des coloriages ou s’amuse avec ses copains jusqu’à 8h20, heure à laquelle les animatrices de la garderie préparent les enfants pour les emmener à l’école.

PetitePerle arrive dans sa classe à 8h30 et la maîtresse fait l’accueil en leur expliquant la date, le jour et le temps. C’est une grosse acquisition que celle de la temporalité !

A 9h, tous les mardis matins, c’est chorale ! Le directeur de l’école qui est aussi instituteur des CP / CE1 prend sa guitare et tous les élèves apprennent une chanson liée à la période : Halloween, Noël…

Le jour où j’écris cet article, PetitePerle va aussi faire une soupe. Cela entre dans le cadre d’une semaine sur l’alimentation. Nous avons donc emmené un poireau et chaque élève doit apporter un légume pour confectionner une soupe géante que PetitePerle ramènera ce soir !

A 11h30, les maternelles vont manger pour le premier service. Entre 12h et 12h30, ils font un temps calme avant d’aller à la sieste…

Crédit photo (creative commons) : klimkin (Pixabay)

L’après-midi

A l’école de PetitePerle, l’après-midi est libre.

Elle fait donc la sieste, puis à son réveil, les enfants ont des ateliers préparés par l’institutrice mais ils sont libres d’aller vers celui qu’ils veulent. Les enfants ne sont pas réveillés par l’ ATSEM ou l’institutrice.

A 16h30, quand la classe est terminée, les dames de la garderie viennent chercher PetitePerle et ses camarades. Elles les font goûter puis proposent des jeux suivant la météo : au parc devant l’école quand il fait beau ou dans les locaux de la garderie quand il pleut.

Lorsque j’arrive vers 17h10, PetitePerle est toujours en train de faire du coloriage.

Les avantages d’une école rurale

L’ambiance est très familiale. Le directeur envoie des mails tous les jours pour obtenir du matériel pour des ateliers bricolages ou chercher des encadrants pour les sorties ski ou piscine.

Tout au long de l’année, les enfants ont des activités géniales. Par exemple, en octobre, un agriculteur leur a emmené une poule et des œufs. Les enfants ont mis les œufs dans la couveuse et 21 jours plus tard : ils avaient des poussins dans la classe ! Tu peux ajouter à cela leur élevage d’escargots… L’année dernière, pour fêter la fin de l’hiver, ils ont construit un énorme bonhomme en carton et l’ont brûlé au milieu de la cour !

Les inconvénients d’une école rurale

Le premier c’est le ramassage scolaire. Il est très limité pour les élémentaires.

Le second c’est justement sur la petite taille de l’école mais qui demande une forte implication des parents au quotidien. Les membres de l’APE demandent constamment de l’aide pour tenir les stands du marché de Noël, centraliser les ventes de bulbes ou donner la main lors de manifestations. Sur le principe je suis totalement pour, mais ayant encore un enfant en bas âge, je ne peux pas m’investir dans l’école de ma fille. De plus, je suis membres du conseil d’administration de la crèche de Barbouille et cela me demande déjà du temps en soirée.

Je trouve que PetitePerle s’épanouie pleinement dans son école ! Et même si à cause de mes horaires je ne vois pas souvent l’équipe éducative, le fonctionnement par mail est très simple et rapide.

Et toi ? Ton enfant est-il dans une école rurale ou urbaine ? Quelles différences vois-tu avec celle de PetitePerle ? Dis-nous tout !



Disney+ est maintenant disponible en France ! Abonne-toi en cliquant par ici 👇
7 jours d'essai gratuits


 


Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Vélo

AH la la ça a l’air trop bien les écoles rurales ! Sauf les trajets quand il y a des regroupements scolaires, évidemment. Mais sinon j’aimerais bien retourner à la campagne aussi pour ça : des projets plus variés, une ambiance plus chaleureuse, des cours d’école plus arborées et souvent plus grandes, des classes parfois moins sur-chargées, etc. J’imagine que ce n’est pas vrai partout et qu’on ne peut pas faire de généralité. Mais je trouve que de manière générale les écoles urbaines manquent cruellement d’espaces, d’espaces verts et de contact avec la nature.

le 06/01/2020 à 12h25 | Répondre

Doupiou

Je ne peux pas trop faire la comparaison car j’étais aussi scolarisée dans une petite école, moins rurale mais il n’y avait qu’une classe de chaque section et nous étions une vingtaine par classe.
En PS, ils étaient 28 enfants dans la classe de PetitePerle et ils sont 24 cette année. Il y a eu une menace de fermeture de classe il y a trois ans.
J’avoue que l’aspect rural convient très bien à notre mode de vie même si les enfants sont loin des commodités des écoles urbaines : bibliothèque, piscine…

le 08/01/2020 à 09h34 | Répondre

Maud (voir son site)

Chez nous c’est école dans une grosse campagne (ou petite ville) ^^ 2500 habitants mais venant d’une ville de 20 000 habitants, pour moi c’est la campagne.
Et si j’ai longuement hésité à scolariser ma fille aînée, pour l’instant je ne regrette pas. C’est une école réputée même si j’ai des doutes sur certaines choses, ça ne peut pas être parfait. En tout cas ils font beaucoup d’activités également, le sou des écoles est très investi et ma fille s’y plait. Par contre les classes sont presque surchargées (30 l’année dernière et 26 cette année grâce à une ouverture de classe, sauf que les infrastructures ne sont pas prêtes à accueillir autant d’enfants donc pas assez de couchettes notamment).

le 09/01/2020 à 08h34 | Répondre

Doupiou

Ah oui 2500 habitants c’est le double de ma commune !
Dans la commune où je travaille, nous en sommes à 3 extensions de l’école pour pouvoir accueillir dans des bonnes conditions tous les nouveaux arrivants.
C’est dommage que toutes les communes n’aient pas les infrastructures adaptées !

le 10/01/2020 à 16h24 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?