Menu
A la une / Vie de maman

Ode à mon mari : ce père extraordinaire


Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Après mon article sur à quel point je suis heureuse (et fatiguée) depuis que Petit Habitant fait partie de nos vies, me revoilà avec THE article ! Celui que j’écris dans ma tête depuis neuf mois. Celui qui me met les larmes aux yeux rien que d’avoir écrit cette brève introduction. Celui que je me devais d’écrire après avoir parlé de notre couple. Parce quand dans ma tribu, il y a LUI, d’abord, au commencement, à l’origine de tout. Et cet article est nécessaire parce que je lui dis trop rarement merci.

Bref, Monsieur Génial, cet article est pour toi.

Du père en devenir…

Quand notre relation a commencé avec Monsieur Génial, il a vite été question de l’après. Très vite, on s’est mis d’accord sur le fait qu’on voulait se marier et avoir des enfants.

J’ai donc attendu cinq longues années ce mariage et ces essais bébés qui s’étaient invités très tôt au cœur de nos discussions de couple.

Et je t’ai vu évoluer de l’image que tu avais eu d’un père par ton père (très présent et impliqué) à l’image du père que tu allais être. De celui qui me disait qu’un enfant, ce n’était pas intéressant avant ses 6 ans à celui qui regardait avec un brin d’envie nos amis évoluant avec leurs bébés.

Quand j’ai eu mon accident de parcours (ma GEU), tu as été mon roc, ma force, mon sauveur (je m’excuse encore pour tous les excès de vitesse et les feux à l’orange mûre qu’il y a eus ce jour où tu as dû m’emmener à l’hôpital). Tu as tout géré dans les trois derniers jours de ligne droite avant le mariage, quand je devais rester au lit suite à l’opération. Tu as même géré mes proches, les coups de fil que je me sentais incapable de passer…

Pendant les essais, tu as tout fait pour me motiver et faire que ça fonctionne. Tu t’es imposé un mode de vie ultra sain. Tu as même couru un dix kilomètres deux mois après t’être remis au sport (et en moins d’une heure, s’il te plaît !).

Et pendant ma grossesse… je n’ai pas assez de mots pour décrire tout ce que tu as fait. Alors je dirais juste que tu as TOUT fait. Vu mon état de loque avancé, je tenais à peine debout, et tu as tout pris en charge. M’as dorlotée pour que je n’aie pas à bouger. M’as pressé des litres de jus d’orange frais pour me faire plaisir. M’as acheté des kilos de brioches aux pépites de chocolat. Tu étais déjà fou d’inquiétude pour ce petit être qui grandissait en moi. Ton fils que tu avais tant attendu et qui me rendait tant malade.

IMG_8708

Crédits photo : Photo personnelle

Mon amour, merci.

… au protecteur…

Puis est arrivé le jour tant attendu ! Celui où Petit Habitant est venu agrandir notre famille. (Enfin, entendons-nous bien : il a essayé plusieurs fois de fuguer de mon utérus – sûrement pour rejoindre son papa, quand j’y pense… solidarité masculine, quand tu nous tiens – donc on s’y attendait, quoi…) Et tout de suite, tu es devenu un papa loup.

2015-12-15 17.40.14

Crédits photo : Photo personnelle

C’était ton petit. Tu voulais tout savoir, tout comprendre. Être sûr qu’il allait toujours bien, qu’il était toujours pris en charge du mieux possible.

Pendant l’accouchement, tu as eu très peur. Petit Habitant nous a fait une frayeur. Je t’ai vu inquiet, désemparé. (Que j’ai détesté te retrouver dans le même état que ce jour où on a appris pour ma GEU !) Ce jour qui ne devait être que bonheur, je t’ai vu paniquer en imaginant perdre ce fils que tu aimais déjà tant.

2016-01-07 18.06.14

Crédits photo : Photo personnelle

Et depuis, tu n’as pas changé. Toujours aussi protecteur. Tu le couves (le sur-couves même un peu – arrête ce p**** de détecteur de mouvements, je veux dormiiiiir), le dorlotes.

2016-01-11 19.30.37

Crédits photo : Photo personnelle

Tu passes beaucoup de temps avec lui. Tu t’en occupes énormément. Tu le changes, lui donnes le bain, joues, rigoles, le manges de bisous. Que j’aime vous regarder interagir tous les deux.

Mon chéri, merci.

… infatiguable !

Si on me demandait de te décrire en un mot, c’est sans aucune hésitation celui-là que j’utiliserais (on m’en souffle d’autres, mais je rappelle que c’est une ode).

Oui, parce que tout gérer dans des situations exceptionnelles, c’est une chose. Mais toi, tu le fais au quotidien.

Petit Habitant est là depuis dix mois maintenant et tu continues de gérer sur tous les fronts quand moi je n’en peux plus. Tu t’occupes de tout : de ton fils aux tâches ménagères (et ouais les filles, je n’ai pas foutu un pied dans un supermarché depuis presque un an. Oui, vous pouvez me haïr, mon mec fait les courses – et sans rien oublier), en passant par l’administratif. Tu ranges, tu prépares, tu nettoies, tu soignes, tu organises… tu assures dans tout.

Tu prends soin de nous parfois même au détriment de ta santé.

Mon homme, merci.

Pour toutes ces choses que je ne te dis pas. Ces mercis qui se perdent dans le quotidien. Pour toutes ces choses que tu fais. Ces attentions et cette énergie que tu déploies pour nous, merci !

2013-01-11 15.14.28-5

Crédits photo : Photo personnelle

Monsieur Génial, mon mari, mon amour, mon chéri, mon homme : MERCI.

Je t’aime.

Et toi ? Tu as un message à faire passer à ton cher et tendre ? Tu te félicites chaque jour d’avoir choisi ce papa pour tes enfants ? Qu’est-ce que tu aimerais lui dire ? Dis-nous, on transmettra !

A propos de l’auteur

Mariée a un mari hyper protecteur depuis ma grossesse extra utérine j'ai commencé par être piquée par le virus des blogs grâce à mademoiselle dentelle avant de découvrir les deux autres blogs "Dans ma tribu" et "Sous notre toit". Je suis la maman chat d'une grande minette de salon qui ne porte de félin que le nom. Mais surtout la maman comblée de Petit Habitant et Petit Excité qui ont 18 mois d'écart. Je viens te raconter mon quotidien de maman et mes grossesses qui pourraient mieux se passer 😉 !